google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Sinsémilia, à la fête de l'humanitéeeeeee, le samedi 21 novembre 2015.

 C'était hier apres midi.

   Apres avoir bossé sur je ne sais plus quoi, je prenais ma récréation, pour la fin d'après midi, et la soirée.

 Récréation bien méritée, je dois dire, si l'on considère les évenements, qui sont arivés, il y a plus d'une semaine, à présent, à Paris.

   La solitude, m'a toujours pesé, depuis ces quelques années, quasiment six ans, à present, que je ne peux pas partir d'icic, encore.

   Il est vrai que  m'eant mariée tres jeune dix huit ans, en 1980, le fait, de vivre seule, dans un premier temps, était réellement bénéfique, pour retrouver les repères, et que cette solitude, m'a toujours pesé, parce qu'elle est aux antipodes, de ma nature profonde.

   Mais depuis les attentants, je ressens plus encore, le besoin de ne plus l'être.

   Ce ressenti n'est pas lié à un sentiment de peur, mais uniquement, dans le fait de resentir les bienfaits du groupe, et de la communauté des humains, que ce soit sur le plan familial, oupls largement....

 Il s'est trouvé encore, dernièrement, je ne sais plus qui, pour stigmatiser, la notion de communautarisme, encore, et toujours, compoetement scialogiquement, tellement tstupide, et immature, que j'ai envie de hurler, quand j'entends ça.

   Pour commencer, sur le plan des quartiers, autour des villes, dans les banlieues, ce communautarisme,  a été institutionnalisé, en ghettoisant, cesderniers.... ET ça, ce dit ^retrre ssumé, et ceux qui le stigmatise, aujourdhui, sont ceux, qui en sont, responsables, je veux parler du parti les Republicains.

   Mais imaginons une seule seconde, que cette ghettoisation n'ait pas eu lieu.

   Ce communautarisme, aurait eu lieu, malgré tout, de façon moisn toxique, peut être, et n'aurait donné alors, que ses côtés positifs.

  En effet, prentendre lutter contre cette notion, est d'une connerie magistrale, parce que ce reflexe est lié à un sentiment de survie,culturel, lié, à la culture, d'une ethnie.

   Le première chose que fait un français, quand il part à l'étranger, c'est tout de suite de renseigner où se trouve, les points clés, ses repères culturels, où il va retrouver ceux qui sont de son pays, et de sa culture. Ce qui est parfaitemrnt légitime.

  Et bien il en est ainsi, pour n'importe quelle ethnie, et n'importe quelle culture.

   Ca ne signifie pas qu'on soit sensé accepter certaines choses contraires, aux principes de notre pays, et de nos lois, non, certainement pas, mais ne pas non plus nier, cette simple notion, me semble être le minimum syndical, principe que j'ai pourtant deja developpé, et quelques politiques, ont été assez stupides pour l'expoiter.

   J'aurai pu, qui plus est, mmettre l'accent, sur le fait, que statitiquement, ls rançais qui parentent à l'étranger, artent dans des conditions, psycologiques,et sociales, aux antipodes, de ceux à qui on reproche ce communautarisme, aussi, et qui par voie de consequence, pourrait montrer NOTRE COMMUNAUTARISME, peut être moins vital  que le communautarisme, qu'on veut stigmatiser, en France.

 Mais "ne nous eloignons pas".

   J'ai eu l'occasion de discuter avec quelques personnes, du milieu associatif, et je me suis sentie, "chez moi";

  Oui, c'est vrai, je n'ai jamais été communiste, c'est une évidence, l++<a faute à Staline, demerdez vous avec lui !

   J'ai un onclede mon père, qui vendait l'humanité, sur le marché de Baretin, pendant la seconde guerre mondiale.ila avait été denoncé, par un commerçant, à l'époque.... Il est mort, déporté, à Auzwitch, il s'appelait Gustave Jonquais.

   Mon père enfant,  enfant, Roland Niel Aubin, avait été cuisiné, pendant un temps difficile à estimé, au moins une heure, environ, par la gestapo, à l'epoque, pour lui faire dénoncer son père,  qui trafiquait avec la résistance.

   Il n'avait pas flanché, je ne sais pas comment il avait pu réussir, une chose pareille, je ne sais pas s'il avait menti, ou s'il s'était tu. il avait du mentir, je suppose. ce qui explique peut êttre qu'ensuite, ce soit resté une attidude, somme toute "pas si grave".

   Je sais juste qu'il n'en parlait que très rarement, les yeux trempés.

  Pour ce qui est de l'Humanité d'aujourd'hui, elle n'est que ce qu'elle n'aurait jamais du cesser d'être, une principe égalitaire, où l'être humain, passe pour être ce qu'il y a de plus Sacré, et ne devrait à aucun prix, passer au second plan, relativement aux preoccupations des politiques.

  Je suis moi, plutôt penchée, vers Nouvelle Donne, et EELV, et j'assume.

 C'est là, et nulle part ailleurs, que se trouvent les novateurs, ceux qui proposent des choses concrètes,  qui tiennent la route, qui detinnent les clés, veritablement.

 J'ai assisté à l'un des debats, où il était question des entreprises, qui étaient reprises, par les ouvriers. On apelle ça, les COOPS .

http://coops.fr/

 Je suis moi, de tous coeurs avec eux, ça va sans dire.

  Mais le probleme que beaucoup refusent de voir, y compris, les communistes aujourd'hui, c'est que la mondialisation, elle est là, et bien là.

   Je veux dire par là, que ce phénomène de mondialisation implique que certaines entreprises, n'ont fonctionné, en France, depuis 50 ou 100 ans, que parce que ces fialiaes, elles, n'étaient que des ramifications,  des grosses multinationales....

   Ce qui signifie donc, que nous, ici, en france, etions et sommes toujours, quand c'est le cas, tributaires, des autres politiques, menées, sur le plan interntional, dans les branches concernées.

   Pour que ces données, elles, bougent, on est donc, absolument obligées, pour le bien de tous, de faire progresser, ls lois,relatives au travail, à l'international, precisement, pour que NOS VALEURS relatives au droit du travail, soient respctées, et que personne, ne puissent pretendre ouvrir ou fermer, telle entreprises ou telle autre, comme bon lui semble, simplement parce que c'est plus rentable pour ux, de fvoriser, telle entreprise, plutot dans un autres payus, avec pour seul veritable raison, que la main d'oeuvre y est moins chère.

 Et cette notion de mondialisation, est tres largement sous estimée, il me semble, au sein de l'extrême gauche, aujourd'hui.

 Alors, comme faire ?

   Une des pistes les plus efficaces, je  crois, consiste à faire évoluer, le droit international, relativement, au droit des entreprises, de telle sorte que ces trusts monstrueux,

n'ouvrent plus, ni ne ferment, leurs filiales, dans tel pays ou tel autre, comme on jouerait, au Monopoly.

 Une autre piste, qui est en route, consiste à faire voluer, la notion de crime d'ecocide, et c'est, il me semble, bien en route.

  Un aspect, qui prend une couleur, plus criarde aujourd'hui consiste à sedemander, comment, et pour quelle raison, ces multinationales, cautionnent ou pas, financent ou pas, certaines dictatures, ou certains pays.

  J'en tiens pour preuve, le fait, que  la France, ait signé, des contrats juteux, pour les chantiers, de saint Nazaire.... Contrats qui ont été signé, par François Hollande, avec l'arabie saoudite.

   Ors, nous sa vons, que ces derniers, financent l'EI, contre les quels nous sommes en guerre...

 ET oui;

 Le dilemne est le suivant, "Est ce logique,  de signer, des contrats, qui vont preserver, nos emplois, en France, alors, que l'on sait pertnament, que ce pays, soutient, l'etat islamique ?

  Quand je parle de dilemne, je n'accuse personne, et certainement pas François Hollande.

   J'explique, juste que le phenomène de mondialisation, est un phénomène, qu'il nous faut absolument apprendre à considérer comme étant à la fois, une entrave véritable, au progrès social, dans notre pays,  c'est pourquoi, il faut être tres vigilent, mais que paradoxalement, notamment, grâce à internet, il est désormais possible d'avoir la prétention de peser, de plus en plus lourd, sur les decisions internationales.

   Et si aujourd'hui, helas, nous sommes la cible numéro Un, face à l'integrisme islamique, ça n'est pas un hasard, c'est que que sur l'échiquier international, nous pesons idéologiquement, grâce à nos valeurs, plus lourd que bien des pays, qui ne pèsent eux, que pour des raisons purement mercantiles.

http://www.letelegramme.fr/attentats-de-paris/attentats-hollande-entame-une-intense-semaine-diplomatique-23-11-2015-10860777.php?xtor=EPR-3-[quotidienne]-20151123-[article]&utm_source=newsletter-quotidienne&utm_medium=e-mail&utm_campaign=newsletter-quotidienne

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.