google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Whats tampon

Entre le féminisme européen, et le féminisme américain, c'est MOI, qui doit "faire tampon".

  Ces derniers jours, sur France 2, ona pu decouvrir, une emission d'investigation, sur le tampon, hygiènique, et la dangerosité, des dits tampons, et plus particulièrement, ceux d'une marque bien précise.

http://www.france5.fr/emissions/le-monde-en-face/videos/replay_-_tampon_notre_ennemi_intime_25-04-2017_1546481?onglet=tous&page=1

  Alors que marine le pen, peine à argumenter sérieusement sa campagne électorale,  (elle ne peut pas aboyer comme elle le fait, et exposer séreinement, devant des éminances grises pour convaincre), son mentor, même si elle le renie en temps tel, met véritablement en péril, le féminisme outre atlantique, je veux parler de donald trump, la mondialisation, contre laquelle marine le pen, prétend lutter, en fermant les frontières, démontre ainsi à quel point le volume sonore de ses discours, trahissent son incompétance.

 Pendant ce temps, la véritable mondialisation, elle, continue son chemin.

  Il n'y a pas un secteur de notre économie, en effet, qui ne soit touché, parce le phénomène de mondialisation, par ses effets toxiques,  nuit à l'être humain, sur cette terre, de la façon la plus dramatique qui soit.

  Alors, on peut effectivement, croire à ses chimères....

   Je ne parlerai, là, que de ce problème, effectivement, et pas d'autres secteurs, où cette démonstration, pourrait de  toute évidence, être observée, de la façon la plus grandiloquente, et je ne vais pas me priver pour le faire.

  Il s'agit là, de ce que moi, et moi, seule, encore, pour l'instant, mais plus pour longtemps, je le crains, de ce que j'appelle "des pieuvres opportunistes".

  Je veux parler des multinationales, qui grâce à leurs monopoles, quasiment mondiaux  et oppostunistes, parce qu'ils jouissent d'un vide juridique évident, outrepassent leur droit, et font passer l'intérêt de leurs actionnaires, avant celui des consommateurs.

  Là encore, ce phénomène peut être observé de façon transversale, dans chaque secteur de notre économie.

  Pour l'heure, il s'agit d'une marque de tampons hygienniques qui  ont provoqué, à cause de leurs composants, des réactions allergiques, d'une extrême gravité, au point de causer la mort de plusieurs femmes, dans le monde entier, et encore aujourd'hui, les fabriquants trouvent légitime, de ne pas  apposer, les signes necessaires, sur les emballages des tampons concernés.

  Je comprens mieux, à present, pourquoi, et comment, j'avais eu tant de mal, à trouver sur internet, le visuel relatif à l'étiquettage alimentaire, de couleur.

  Il s'agissait, en fin de compte, d'attendre que je n'aborde le sujet de l'etiquettage informatif, sur les serviettes et tampons hygièniques.

 J'explique.

  Suite au problèmes d'une extrême gravité, rencontrés, il y a plusieurs decennies, plusieurs années, aussi, et différents gouvernements et associations, ayant porté plainte, contre ces fabriquants,  certaines de ces multinationales, s'étaient vues imposer de poser sur les emballages, un systême de gouttes,  dont certaines, était remplies de blanc, et d'autres non, avec differentes grzduations.

  Les symboles ainsi marqués, quand il fûrent imposés, avaient eu pour objectif de révéler très exactement, le poucentage de matière synthétique, présent dans la composition du tampon, puisque les constatations ayant  provoqué le phénomène allergique, faisaient lien incontestable entre la présence de cette matière synthétique, et l'allergie qui se manifetaient, et se manifeste encore, à des degrés divers.

  Des lors, cet étiquettage, avait pour raison d'être, de prévenir par le visuel de ces gouttes, "plus ou moins remplies",  de cette composition.

  Plus les gouttes etaient remplies de blanc, et plus le coton non allergique était majoritaire.

  Moins elles l'étaient et plus la matière synthétique, était plus importante.

  Ors, ce visuel, sensé informer les consommatrices, fût detourné par les fabriquants, pour ne plus être perçu, que pour donner de façon non dite (ce que moi même je croyais aussi), UNIQUEMENT LE DEGRE D'ABSORTION du produit, c'est à dire, de chaque tampon.

  Il faut savoir, que la matière synthétique, qui avait été rajoutée,  multipliait par cinq, la quantité de liquide, ainsi absorbée.

  Raison pour laquelle les fabriquants, alors, avaient bondi, sur cette opportunité, afin de promouvoir leur produit, comme un véritable outil d'émancipation féminine, presenté comme rendant les femmes, non dépendantes, et libres de courir, nager, ou faire je ne sais quoi, de la journée,  "sécurisées", par un tampon hygiènique, sensé ne rien laisser "paraitre"...

  Il est vrai, comme il est expliqué dans le reportage, fort justement, que les règles, sont un sujet tabou, par excellence....

  D'ailleurs, ici, en France aussi, certains, soutenant marine le pen, ne sont pas loin d'expliquer à chaque enfant, pour le cas où ils poserait des questions, d'expliquer, que les filles naissent dans les roses, et que les garçons, naissent, dans les choux, bleus, les choux, bien sûr, puisque es roses sont roses,  alors, les choux sont bleus.

Que les régles soient tabous, personne ne saurait le nier. d'ailleurs, écoutez ça, ça ne peut pas vous faire de mal.

 Il faut savoir que Jeanne Cherhal, est l'une de nos chanteuses des plus féministes, je crois (je n'ai pas dit, "la seule") .... Et Dieu sait qu'avec l'ampleur de la tâche, c'est pas le travail qui manque, et la chanson est un support parfaitement valable.

 l'une des raisons pour les quelles les egles sont tzbous, dans l'inconscient collectif, reside, dans le fait, que ça signifie q'elle n'est pas fecondée... Et oui... Mais où croyez vous que va se cacher e machisme, depuis tous ces siecles, où l'homme domine la femme, et dirige le monde ?

 Ha, oui, dans l'Islam, aussi il y a le drap souillé de sang, de la nuit de noce, mais là, c'est différents, c'st juste pour signifier, que ça n'est pas une trainée, que le fils ait épousé, et j'espère que ces pratiques, vont en diparaissant, ce qui ne semble pas su sûr.

Mais soyez sans crainte, les règles qui suivent, qu'elle ne s'avise pas à laisser trainer la moindre trace de sang, parce que ça pourrait bien chauffer !

 Viendrait il à l'idée, à une fiancée, de demander à un homme qu'elle épouse, qu'il démontre, d'une façon ou d'une autre, qu'il est lui aussi, vierge ?

 Et pourquoi pas ?

 Que ce soit, dans un cas comme dans l'autre, ces pratiques, sont rif dicules, et non avenues. 

 Et puisque nous sommes, ici, en France, en période de campagne electorale, je serai fort curieuse, de connaitre, comment, marine le pen envisage de combler ce vide juridique, si d'ore et deja, elle considère que l'Europe, n'a pas lieu d'être ?

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire