google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

L'Europe au service de ses états membres.

http://portail-formation.cnam.fr/ecole-ms/economie-finance-assurance-banque/economie-fiscalite/l-union-europeenne-origines-et-fonctionnement-208070.kjsp

 Oui comme on dit vulgairement TOUJOURS REMETTRE L'OUVRAGE SUR LE METIER.

    Il ne se passe pas un jour à present sans que sous un angle ou sous un autre l'Europe ne soit mise en avant comme une antité politique comme étant seule à pouvoir fournir si ce n'est une solution au minimum, un  pretexte à observation et à concertation pour trouver des solutions afin de resoudre certains porblemes, qui eux se produisent bel et bien à l'interieur des frontières, de chacun des pays memebres de la communauté européenne. 

   Les "négativement français", car oui on peut être "négativement français" comme on peut l'être positivement.

    Les negativements français disais je pretexeteront que le nationalisme version "restons chez nous entre nous" est la seule et veritable solution, se renfermant ainsi sur une identité qui assassine ceux qui l'ont nourrie, et qui ont fait les metiers les plus devalorisants depuis plusieurs siecles deja.

   Mais le sujet de ce billet ne consiste pas à pcasser du FN car là n'est pas mon propos....

   Ces jours derniers pluseurs chefs d'etat se sont rendus en Allemagne dans le but de demander à Angela Merckel, et ses ministres d'octroyer à l'Europe, et donc, aussi à la France, ndividuellement, une aide financière qui aiderait notre pays dans la vision d'un investissement d'ordre economique pour nos entreprises.

   Je tiens juste à rappeler pour infrmation à monsieur Pierre Gataz, que le pacte de responbilité impliquait le fait que les grandes entreprises, en echange, s'engageaient à embaucher, engagement, qui sauf erreur de ma part, à 95 %, n'a été honoré par quasiment aucune des grandes entreprises concernées....

   A quoi celà rime t il, de proposer des plans de relance économique,  justifaint malheursement les repercussions sur lesrevenus des menages, et de serieux coups de canif, sur le mot SOCIAL,  si de leur côté les directeurs des grandes entreprises eux, ne tiennent pas leurs engagements ?

   Sur le plan international, une loi prevoyant de rendre responsables les dirrecteurs de ces trusts internationnaux (les multinationales)nous ont obligés nous ( je parle  en mon nom, et au nom de grandes ONG mais pas au nom du gouvernement français je précise), à devoir envisager de créer une loi qui rende responsable PHYSIQUEMENT les PDG concernés de telle sorte, qu'en cas de condamnation grave ce PDG si "célèbre et friqué soit il" aille en prison plutôt que de payer des amandes....

 Oui, nous en sommes là et visiblement certains ne realisent pas vraiment, à quel point je suis sûre moi que ça va réellement se faire...

   Alors voilà, est ce que SUR LE PLAN NATIONAL AUSSI il va à présent devoir pratiquer ainsi AUSSI, pour que les PDG de ces entreprises, honorent effecivement leurs engagements pris, et signés par l'intermediaire, de Pierre Gataz ????

  Quand je prétends moi qu'il n se passe pas un jour, où il  semble comme une evidence, que certains problemes  ne peuvent trouver leur solution que sur le plan européen je pese mes mots, il en est ainsi une ou deux fois par jour quand on regarde les infos, et que l'on se tien tau couant de l'etat de la société française.

 generalement le probleme, reste toujours le même.....

 A chaque eat trouve que l'Europe c'est bien pratique mais quand on lui demande de mettre la main au porte monnaie, il en va tout autrment..... et l'Allemagne nous l'a encore prouvé il y a deux jours.

 Voilà, un lien sur le sujet. il s'agit e RFI.

http://www.rfi.fr/emission/20130923-angela-merkel-resiliente/?aef_campaign_date=inconnue&aef_campaign_ref=rfi_fr_europe_allemagne_-_elections_angela_merkel&ns_campaign=sem&ns_linkname=editorial&ns_mchannel=acquisition&ns_source=google#

 

    Bon alors, pour être franche je ne m'attendais pas à etendre un tel portrait de l'Allemagne aujourd'hui.

   Je tiens juste à rappeler, que selon les critète "classique" relatifs à une soit disant bonne santé de son économie,  la reputation de l'Alemagne, est qu'elle est leader, sur le plan européen....

 Et bien...... je pensais moi, lui avoir insuflé le SMIC, "au moins" et on me dit que non tout compte fait il n'en est rien. je suis vraiment depitée, je vous assure.

   Certe je en suis pas naïve et je n'ai aucun doute sur le fait que RFI, ait fait ce qu'il faallait pour me stimuler dans ma demarche côté social et donc humaniste. mais enfin de là, à penser qu'ils aient bidouill des exemples, ou les chiffres qu'ils donnet je pense qu'ils serait pour le moins insultant d'octroyer une quelconuqe ressemblance entre un journaliste de RFI et Marine le Pen non, vraiment "on ne mange pas de ce pain là, à RADIO FRANCE", tout le monde le sait fort bien.... 

   Quoi qu'il en soit je tiens juste à rappeler que ces soit disant "bons resultat" de l'Allemagne ne sont dus en grande partie que dans le fait qu'au sein de son pays donc, la protection sociale, est tres mauvaise et qu'à ce titre elle est parfaitemen noocive àbien d'autres paus d'Europe par le phenomène de concurence parfaitement deloyale....

   Au sein même de son pays viennent  travailler aussi bon nombre de d'employés, eux même venus d'autres pays de l'Est de l'Europe, dont visiblement les conditions de travail evquent avec une terifainte similitude les travailleurs pauvres que l'on trouve en grece en italie, ou en espagne notamment dans le secteur de l'agriculture et du travail saisonnier.

 En fait la synthese que moi je fais, d'un tel tableau c'est que l'Allemagne, est simplement socialement j'entends, rien de moins que le parent pauvre de l'Europe.....

   Alors bien sûr je preecise encore que je suis parfaitement lucide et que je vois fort bien que cette phrase choc dont moi seule ai le secret va en faire bondir certains, ça ne fait aucun doute...

   Et oui que voulez vous certains ne fonctionnet que par les chiffres et rien que par les chiffres...

   En fait j'aimerai bien moi, être siciologue, et pouvoir voir, si eventuellement on ne pourrait pas aller promener des camras dans les hopitaux psychiatriques et aussi dans les prions en Allemangne...

   Attention je precise ma pensée. loin de moi de voi uloir jouer les fouilles merde han non decidement m 'accuser d'une telle demarche serait pour le moins si ce n'est quelque peu diffamatire, vis à vis de ma superbe "personne" au moins carrement insultant....

 Mais enfin attendez.... Allez donc réécouter l'émission là parce que des chiffres ils en donnent  ha ça oui... 400€, par mois, situation plus que preecaire, et avec un tel salaire, aucun cootisation pour preparer un systeme de retraite.... Et bien dites donc. Ab vec ça, comme on dit vulgairement "qu'est ce que je vous mets" ??

Ha et bien dans ce cas sis si metez moi le en plus dans l ma musette... (ha ha ha ha), non vraiment "il fallait pas "....

 "Rien merci c'est bon".

 " Ha oui mais si vous voulez, je rajoute que ce sont les femmes, du coup qui en prennent plein les mirettes et qui sont les premières victimes de la conjoncture".

  Bon alors quand on en arrive à ce stade quand on est femniste il existe plusieurs reactions qui sont tout aussi envisageables....Soit vous changez de radio et vous faite comme si vous n'avez rien entendu....

 Vous mettez de la musique et puis vous dansez vous mettez  ça discretement dans la poche, et le mouchoir par dessus....

 Soit vous vous grattez la tête et vous vous dites...

 "Ha oui OK donc là, on n'a même pas parlé des pauvres ?  Au fait c'est quoi le critère de la "pauvritude" en Allemagne ?

 Et les handicaps ils touchent quoi comme alloc'.... Et les familles, elles touchent quoi, comme alloc' ? Et leur systeme de santé il est comment ?

  Oui moi je suis quand même "chieuse à plein temps", et franchement je ne vois vraiment pas pour quelle raison et au nom de quel critère je devrai fermer ma gueule....De toute façon j'ai eu mon BTS de blagues de merde au même moment que j'ai eu ma licence en "chieuserie" alors decidement c'est pas de bol pour vous.

 Mais je vais tenter moi d'être serieuse un peu quand même.....

   J'expliquais à mon copain ce matin la chose suivante à mon sujet.

   Car oui je l'admets, me pencher sur moi, et mes problèmes existentiels est juste pour moi la plus grande priorité desormais....

   Et si le ressort comique pour moi est devenu si ce n'est pas vraiment une forme de politesse, il est plus encore un mode reflexe, absolument salutaire, pour dédramaiser, y ainsi pouvoir prendre une sorte de distance, propre à m'aider à apprehender le probleme soulevé, de façon plus sereine.

   Ainsi je tiens juste à préciser que  mon activité principale, c'est d'être clown, et qu'accessoirement, je me mêle de politique, et pas l'inverse.

   Aussi je tiens juste à preciser que de dire qu'Angela Merckel, soit perçue dans l'émission comme une "résiliante" est un message que je comprends fort bien et dont je tiens à préciser que j'en capte les moindres subtilités.

  En somme, donc si je synthétise, je vois moi, que la réputation comme leader de l'Europe selon les critéres pré établis et strictement économiques de l'Allemagne sont des criètes parfaitement bidons puisqu'ils occultent de la façon, la plus méprisante le contexte social et humain ce qui moi ne me va pas du tout.

  En fait je vois moi l'absolue demonstration que tout ce que je dis et que je pretends vis à vis de l'Europe est non seulement parfaitement juste mais aussi valable, et que Angela Merckel, elle comme bon nombre d'allemands selon le reportage pensent de même.

   Je comprends mieux desormais la raison veritable pour laquelle Angela Merckel a tant de mal, à soutenir la coalition européenne, qui lutte contre l'etat islamique aux côtés des USA et des autres pays alliés, dans la position de l'Europe, vis à vis de ce conflit.

 Samedi 5 juin 2015.

 Angela Merckel a reçu Jerome Pujadas, pour une interview  il y a quelques jours.

http://www.francetvinfo.fr/economie/croissance/video-merkel-sur-france-2-des-reformes-structurelles-sont-necessaires-pour-renforcer-cette-croissance_936501.html

 Quand elle pretend qu'il faut des reformes structuremlles elle a parfaitement raison.

 

   Le problème aujourd'hui, réside dans le fait que les seuls critères qui vaillent, soient des critères d'ordre strictement économiques, qui ne sont, c'est le moins qu'on puisse dire à présent, que relativement inadaptés au pays industrialisés.

   En dehors des difficultés véritables d'adaptation des banques, et des dirigeants, pour certains les populations elles aussi ont encore plus de mal à évoluer.

   Quand je parle d'évolution, ça n'est pas de révolution dont je parle. Mais de prise de conscience relativement à des sujets extrêmement graves et preoccupants? tels que l'environnement, le travail, les loisirs, les nouveaux modes de communication, ou de déplacement.

   Cette prise de conscience se fait malgré tout, mais semble plus difficile chez certains qui eux, n'ont de cesses que de regarder leur nombril et leur rétroviseur,  sans vouloir imaginer une seule seconde, que cette mutation progressive soit effectivement réalisable, et sans pour autant que ce soit forcement si douloureux que celà. Mais encore faut il accepter de l'entendre, pour ensuite éventuellement  l'accepter.

   Ces derniers jours, une chose qui m'a vraiment navrée, a été un reportage que j'ai vu moi, sur la "caste" des armateurs grecs et des riches grecs de façon plus globale, et qui hurlent à la mort parce que en gros. "on les saigne".

   Les chiffres étaient pourtant formels et objectifs ! Les pauvres en Grèces ont vu  leurs revenus baisser de 70 %, ce qui est juste terrifiant, et les riches ont vu leurs revenus baisser de 17% ou 13% je ne sais plus..... PAUVRES RICHES comme je les plains.

   Il est probable en effet que cette attitude soit vérifiables dans d'autres pays d'Europe, dont la France. Je serai effectivement curieuse d'avoir les chiffres véritables, sur le sujet.

   Ils font tout "ces pauvres riches", pour camouffler leurs richesses  dans les autres pays d'Europe, enfin je suppose, ils ne parlaient que de l'étranger, mais n'ont pas précisé.

   Ils ne peuvent même plus investir dans l'Art contemporain, figurez vous, imaginez donc dans quelle merde ils sont... Je suppose que je suis sensée verser une petite larme, non  ?

 Vous allez voir qu'un jour, ces pauvres armateurs, vont en être réduits, à monter sur une pauvre petite barque avec leurs valises pleines de billets et leurs lingots d'or.... Il faut faire très attention parce que des lingots d'or, par définition ça pèse lourd, c'est un coup à avoir une voie d'eau... Pour peu qu'ils croisent un navire bourré d'immigrants qui eux les croisent dans l'autre sens, et hop "pince pince moi sont dans un bateau" comme on dit chez nous "tout le monde à la gode".

 Seulement voilà....

   Allez vous en nager vous, même avec une bouée canard, et les mains rivées aux malettes pleine de sous et de lingots... Ha c'est sûr, statistiquement, les immigrés ont plus de chance d'en sortir que ces pauvres armateurs... Manque plus qu'un coup de cinquième continent, les pieds se prennent dans les sacs plastiques, les eaux se sont rechauffées, les requins arrivent et ils les bouffent tous et hop "voilà un problème de réglé !....

 Ha ce que c'est vilain, de se moquer ainsi des riches, je vous jure.

   Vraiment, plus le temps passe, et plus je trouve que je suis en train de devenir méchante... Méchante, mais méchante, comme j'aurai jamais suspecté de pouvoir le devenir.

http://www.franceinter.fr/emission-un-ete-avec-victor-hugo-le-reve-europeen

http://www.dailymotion.com/upload

Mardi 24 octobre 2017.

   Alors que les dossiers les plus épineux entravent les sabordeurs de notre Europe,  je veux parler des négociations sur les travailleurs détachés, ou du vote actuel, au sujet du glyphosate, pour ne citer que ceux là, il semble bien que certains des votes derniers, niant leurs idéologies d'extrêmes droite, tentent de pratiquer une forme de ripolinage à la pen, pour se donner des airs de respectabilité.

  Je voudrai expliquer certaines choses, je sais que ma posture va peut être me faire passer pour une donneuse de leçons, ou une emmerdeuse, ça serait un moindre mal, mais ça ne me dérange pas...

  On ne peut  nier, que choisir le chemin de la facilité, devant des défits qui se posent à nous, et qui consistent à obscurcir nos perspectives européennes, en regardant le bout de nos baskets, quelles que soit la marque, elles sont toutes fabriquées, il me semble, dans des pays où le prix de la main d'oeuvre,  a généré une délocalisation des usines en Asie, qui les fabriquent sans se poser la moindre question.

  On peut, faire ça, c'est vrai....

  Aujourd'hui, là, au moment où je vous parle, alors qu'on redonnait les chiffres de la consommation d'antidepresseurs et d'anxiolitiques en France, mais c'est presque autant, dans d'autres pays, certains récoltent les fruits de certains comportements de cet ordre, exactement, dont ils ne sont pourtant pas responsables, mais dont leurs parents, leurs grands parents, ou leurs arrières grands parents, se sont rendus coupables, il y a quelques générations.

On appelle ça, "la psychologie transgénérationnelle",   Je veux parler là, de la seconde guerre mondiale, c'est vrai, mais il ne s'agit pas seulement, de celà.

  En vérité, à chaque fois que vous faite défaut, au comportement de solidarité, vis à vis de votre prochain,  sans pour autant,  qu'il soit question, de verser, necessairement, dans une forme d'excès,  (car oui, on peut pêcher par exces de solidarité, quelquefois), le fait, d'avoir conscience, qu'on puisse être solidaire, d'une façon ou d'une autre, et qu'on ait délibérément, choisi de ne pas l'être, non seulement, salit l'image, qu'on se donne à soi même, mais salit aussi, l'image que l'on donne de soi, vis à vis d'autrui, mais infiniment, plus sournois, et inquietant, et je dirai, "pervers", on salit, l'image qu'on laisse de soi, de façon inconsciente, à nos enfants, et petits enfants.

  Car

SE SOUCIER DE SON PROCHAIN DANS UNE DEMARCHE ALTRUITE,

DONNE UN ANGRAIS NATUREL A VOTRE ARBRE GENEALOGIQUE.   

 En somme, en cultivant le comportement de solidarité,  vous diminuez considerablement, votre risque aux addictions, parce que vous vous sentez utile, mais vous montrez aussi ce chemin vertueux, à vos enfants, et petits enfants, qui ne demandent qu'à vous admirer.

 Que dire à ses petits enfants, quand plus tard, ils vous demanderont en quoi, pourquoi et comment, vous étiez, pariculièrement muets, pour commenter, l'actualité, et les postures face aux migrants, et que vou étiez plutôt soucieux de savoir uniquement, où est ce que vous passeriez vos vacances....

 Je ne cherche à culpabiliser personne.

 Moi aussi, j'aimerai partir en vacances, et on peut parfaitement partir en vacances, et demeurer solidaires...

 Mais enfin, pendant la seconde guerre mondiale, certains etaient bien peu préoccupés, par le sort réservé aux juifs...

 Nous n'en sommes pas là, c'est vrai.

 Que direz vous,  à vos enfants, quand adolescents, et assoiffés de Justice, comme on l'est toujours à cet age, ils vous poseront ces questions ?

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire