google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Monsieur Trump, votre "kalachnikov', verbale".......

     Oui,votre "kalachnikov' verbale", monsieur Trump, c'est une arme à feu, n'est ce pas, bien trop encombrante...

   Hier soir, alors que je regardais comment vous donniez votre discours, devant un pupitre, on aurait dit un accusé, qui passait au tribunal, vous n'avez pas fait attention, mais c'est une arme dont le canon est bien trop long, le canon depassait largement le col, de votre veste, pour un peu, on aurait dit, une corde, au dessus de votre tête.....

    Et oui, mais c'est comme ça.

    Ma mère, qui est encore de ce monde, disait un jour, "ma réputation, il y a bien longtemps qu'elle faite"....

    Et elle avait parfaitement raison, ce sont par les actes que l'on juge quelqu'un, et quand un candidat, d'extrême droite, n'importe où, dans n'importe quel pays démocratique, use de la haine,  de la xénophobie, du mensonge, et des pires calomnies, comme petit bois, pour faire la promo, non pas de ses idées, puisque généralement, ils n'en ont pas vraiment, mais plutôt de sa propres personne, le tout habillé, des pires mensonges, et de ce que la manipulation mentale, offre de pire, dans le discours politique, il est alors parfaitement logique, que d'une part, l'expression, que je m'autorise, "kalachnikov' verbale", non seulement, soit parfaitement cohérante, mais en plus, qu'il soit devenu absolument impossible, de l'oter de votre image.

 Un autre dicton, ici dans le pays de Caux, dit ceci:

 "On est jamais sali que par la merde".

    Non, ça n'est pas de moi, dont il est question, je ne suis absolument pas en train de "salir", Donald Trump, qui est bien assez sale, comme ça, mais juste de le révéler, tel qu'il est, dans son plus simple appareil, c'est à dire, un homme qu prétend aimer son pays, alors, qu'il ne l'aime pas.

 La preuve ?

   Les USA, font partie de ce que l'on nomme, "le nouveau monde", expression desuette, il est vrai, que les colons européens, ont donné aux terres, qui appartenaient jadis au indigènes, et qui les ont massacrés, pour leur voler leur terres....

   Aujourd'hui,ces "blancs" (ça ne risque pas d'être "blancs sous le ventre", en tout cas), sont tellement imbus de leurs personnes, qu'ils en sont aveuglés, au point, de ne même plus avoir, l'honnêteté, d'observer leurs racines véritables.....

   Non, je ne salis pas Donald Trump, quand je prétends moi, que les héritiers, du KKK, le vénèrent, et que lui, les renie, alors, qu'ils sait fort bien qu'idéologiquement,  ce sont leurs valeurs, à eux,  qui le portent, lui.

   Non, je ne salis pas Donald Trump, quand je parle de "kalachnikov' verbale",  puisque preuves à l'appui, à l'heure d'internet, la totalité de ses tweets, ont été scannés, par les ordinateurs, ce qui a révélé, un tweet sur quatre (à vérifier), je crois, contenant des insultes, face à ses adversaires, toutes tendances confondues.

   Non, je ne salis pas Donald Trump, quand je revèle, qu'il est tout, sauf un "self made man", et un mauvais exemple de "réussite", puisqu'il n'a fait, que faire fleurir, d'aventage une situation richissime de son père, qu'il n'a repris, que pour se faire aimer de lui.

   Non, je ne salis pas Donald Trump, quand je révèle, que  la seule question à lui poser, c'est "si une de vos fille, était laide, ou obèse, est ce que vous la feriez poser, pour  votre campagne electorale ?

  Non, je ne salis pas Donald Trump, quand je révèle, que la question à lui poser, c'est  "si une de vos filles avait épousé un méxicain, un noir, ou un asiatique,  l'auriez vous accepté ? Est ce qu'elle aurait posé, pour votre campagne ? 

     Oui, j'imagine, bien sûr, que certains pensent que je pousse le bonchon un peu loin, mais enfin, il faut être objectif.

  Soutenir, et voter pour Donald Trump, est la pire des chose à faire, quand on veut voir, les USA tenir une place "digne", sur le plan international.....

 DIGNE ça signifie à mes yeux, "non hégémonique".

  Au sujet de sa fortune personnelle, il prétend, lui, que d'en user, est une preuve de solvabilité, vois d'honnêteté, vis à vis des autres candidats.....

   Mais jamais, le fait, d'avoir recours, à sa fortune personnelle, uniquement, et strictement, n'a permis de cautionner, la réelle "bienveillance", et bonne intention, de qui, que ce soit, envers qui que ce soit, et donc, pas d'aventage, vis à vis des USA son pays.

   Au XIX ième siecle, la littérature, en était pleine, Maupassant, Balzac, on appaelait ça, "avoir une danseuse",ça signifiait, qu'on s'offrait le luxe, d'entretenir, une femme, qu'on considérait comme sa maitresse,  qu'on aillait culbuter, de temps en temps, parallèlement, à sa vie rangée et maritale, ce comportement a été bien décrit, par ces auteurs, mai ça existe partout, où les riches sont tellement riches, qu'il ne savent plus quoi, faire de leur pognon...

  Mais l'Amérique n'est pas la danseuse de Donald Trump, que je sache !

   Il ne fait que s'offrir, le cadeau royal, que son excentricité, et sa mégalomanie lui suggère, et rien de plus !

   Ce qu'il recherche, c'est le pouvoir, et uniquement, le pouvoir !

   Il s'en fout complètement, des USA. Une fois battu, d'ailleurs, c'est assez simple, il retournera dans ses bureaux, à ses "affaires", comme dit, marion marechal le pen, au sujet de sa tante, et vous n'entendrez plus parler de lui, et pour cause, la politique, pour lui, c'est un jeu, un amusement, un "jeu de massacre" !

 Qu'il n'ait besoin de demander d'argent à personne, passerait, pour caution morale, quelle erreur....

  Ceux qui se méfient de l'argent, auraient tendance, à dire, "non, c'est même le contraire", position, que je ne partage pas.

   Car si l'argent est souvent effectivement, le nerf de la guerre, et malheureusement, est lié souvent, aussi,  au pires entreprises, que l'homme ait mis sur pied, un être malfaisant, et réellement mal intentionné, peut faire énormement de mal, sans avoir le moindre argent.

 Un pervers manipulateur, version dictateur, en est le plus triste exemple....

    Chacun sait parfaitement, que parmi les gens extrêmement riches, se trouvent des personnes véritablement dangereuses, et je crains fort, helas, que Donald Trump, soit fait de ce bois...

   Il n'y a pas si longtemps, un journaliste français lui demandait naïvement, quel mot le caracterisait, lui... Il hésitât, puis répondit sereinement, "la gentillesse"....

 Si si, je vous assure, il a répondu ça, incroyable.

  A l'heure, où internet est aussi puissant,  tellement puissant, que l'immédiateté des nouvelles, vont si vite, d'un endroit à un autre du globe,  que partout, les classes politiques, s'en trouvent destabilisées,  une candidat américain, qui n'a pour seul et unique objectif, que le pouvoir, manipule tweeter, et insulte les autres candidats, dans des proportions hallucinantes, et manipule ainsi, l'opinion et les médias, qui sont aussi assoifés d'argent que démagogues, Donald Trump, en prédateur politique "achète" avec effectivement, sa fortune personnelle, les americains, qui sont assez naïfs, pour se laisser berner.....

 Non, le fait, d'user de sa fortune personnelle, jamais, n'a été, n'est, et ne sera jamais, une caution morale, ABSOLUMENT JAMAIS, à plus forte raison, quand c'est de l'argent,  dont il n'est qu'en partie le réel artisan, puisque cette fortune lui vient de son père.

   Même l'image du "self made man", il est à côté....

  Il se serait relevé d'un revers de fortune" ??? La belle affaire, NON, C'EST ENTIEREMENT FAUX....

 Puisque pendant sa dégringolade, il a eu le nez assez fin, pour changer de stratégie marketting, et c'est tout.

  Sait il ce que c'est que de prendre sa calculette, la poser sur la table de la salle à manger, et calculer, comment faire, dans quel magasin aller, pour parvenir, à manger le mieux possible, avec un très petit budget, ou courir, le cabba à roulette au bout de la ville, pour bondir, sur une promotion, pour parvenir à boucler ses fins de mois ?

 Non, il ne le sait pas !

 Sait il, ce que c'est que d'avoir le huissier au cul ?

 Non, il ne sait pas !

 Sait il, ce que c'est que de voir saisi sa maison, ou sa voiture  ?

 Non, il ne sait pas !

  Sait il, ce que c'est que de tendre la main, pour faire l'aumône, pour acheter  à manger, parce qu'il est VRAIMENT au fond du trou ?

 Non, il ne  sait pas !

   Cet homme ne sait rien, de la vie des plus plus modestes, et des plus humbles, il est depuis sa plus tendre enfance, dans sa tour d'ivoire,  parfaitement deconnecté de la souffrance, des plus démunis.

 Aux dernières nouvelles, marion marechal le pen, soutient donald trump, c'est vous dire si c'est de la merde.