google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Nouveau positionnement de l'Iran, sur la scène internationale.

 Je précisais ce matin à mon coach, que je n'avais pas trouvé le temps encore, de commenter les accords qui ont été l'objet de âpres discussions sur le plan européen, en ce qui concerne les accords de  Vienne, et qui ont été signés aujourd'hui.

  C'est ici:http://www.liberation.fr/monde/2015/07/14/un-accord-sur-le-nucleaire-iranien-a-ete-trouve_1347659

 J'ai entendu aux infos, le commentaire de Benyamin Nétanyahou , qui est ici.

http://www.msnbc.com/msnbc/iran-nuclear-deal-israel-condemns-agreement-bad-mistake?cid=eml_mda_20150714

 En fait son probleme à lui, reside dans le fait que ce qu'il en pense, "tout le monde s'en fout".

 Il fau arriver à prendre conscience que l'etat d'Israël n'est QUE Israël, et pas "le nombril du monde", pas plus que n'importe qui d'autre, soit dit en passant.

   Pour ceux qui ne seraient pas encore au courant, c'est moi qui suis à l'origine du fait, que Barak Obama, se soit rapproché de Cuba, et du changement qui s'opère depuis quelques temps, vis à vis de l'Iran.

   Je le suis parce que contrairement à quelques ignards, qui n'ont pour seule raison d'être que le nombre de zéros, sur leur relevé bancaire, en fin de mois, moi, je suis bien loin de me contenter de savoir qu'un pays soit de culture islamique, pour le considérer comme le bouc émissaire idéal et le "mechant de service".

   Et que s'il suffisait d'habiter un pays de culture judéo chrétienne, pour être ce que je nomme "fréquentable" je pense que ça se saurait.

   C'est moi, qui suis à l'origine du fait que Barak Obama, se soit  présenté à nouveau aux présidentielles, à l'époque, et l'un de mes arguments majeurs était précisement, que de diabioliser l'Islam, et les pays arabes, dans leur majorité, était un comportement dont l'immaturité, n'avait d'égale que la bêtise, et qu'il fallait absolument sortir de cette diabolisation, pour que certains verrous, se débloquent à présent.

   Certes, je suis parfaitement consciente, que dans les pays arabes subsistent certains aspects relatifs aux libertés fondamentales, dont les droits de l'homme sont les plus importants, doivent progresser véritablement et l'Iran, n'a que trop peu commencé sur ce point.

    Mais je suis moi de nature optimiste, c'est comme ça. Et  losque j'avais écrit, à monsieur Hassan Rohani je ne m'étais ps privée de lui donner mon son de cloche sur le sujet.

    Pour ce qui concerne la perception de ces décisions relevant de politique internationale, j'ai bien saisi, que le problème réside dans l'opposition au sein de l'Islam, entre Sunnites et Chiites.

   Je viens d'aller lire, enfin non, d'aller chercher pour ceux que ça interresse, de quoi satisfaire votre curiosité.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sunnisme

 Alors que les choses soient bien claires.

    Mon refus de lire cet article ne doit en aucune façon être interprété comme une forme de mépris, que ce soit envers les uns ou envers les autres. Pour la simple raison que de mépriser les religieux, moi qui suis croyante ET agnostique,  ne mène à rien. Le mépris, y compris, vis à vis d'un ennemi potentiel, de façon générale, ne mène à rien.

   Tenez moi, qui vous parle, il m'est deja arrivé par deux fois, d'écrire aux chefs du Djihad, ou au chef de l'Etat Islamique, c'est vous dire à quel point je suis persévérante sur le sujet. Et attention non pas envoyé par mail comme à de vulgaies tortionnaires non non, que nenni, à la main, comme dans l'ancien temps, c'est limite si je n'ai pas mandaté un pigeon voyageur, ou bien le cerf volant le plus perfectionné, faisant ainsi allegance auc vents les mieux intentionnés pour que ma si précieuse missive, "mi raison" arrive à bon port.

   Mais, "soyez sans crainte" une fois parvenue à l'Elysée, je n'ai moi absolument aucun doute sur le fait que cette lettre ait été transmise de la façon la plus sûre, à qui de droit.

    Il est probable que certains se demandent pour quelle raison, j'en suis arrivée à aborder ce sujet là, ce soir, au sujet de l'Iran.

    Et bien il n'aura échappé à personne, j'ose espérer, que cette merveilleuse nouvelle, soit arrivée aujourd'hui, jour du 14 juillet 2015, jour de Fête Nationale, ici en France, avec ce matin, le défilé de notre armée, et que si moi je suis à l'origine du fait que François Hollande occupe une place aussi importante sur le plan européen, et international, je n'en oublie jamais l'essentiel, qui consiste dans le fait que de devoir faire la guerre est la  décision la plus extrême, et la plus regrettable qui à mon avis ait du être décidée, et que j'ai cautionnée, des l'instant que précisément, nos ennemis, "défoncés comme des terrains de manoeuvre" et bien loin de l'altruisme que n'importe quelle religion, DONT LE CORAN, n'auraient su apporter, ces homme sanguinaires, qui n'éprouvent que du mépris, face à la vie humaine, et aux libertés fondamentales, ne parviendront absolument jamais à tuer, ce que je suis au plus profond de moi, une Femme d'Espérance......

  Et je leur écrirai à la main encore et encore chaque fois que mon instinct me le dictera.

 "Cent fois sur le metier remettez votre ouvrage".

  Et qu'il n'existe aucun criminel, sur cette terre, qui mérite de se voir déchu, du droit fondamental d'être jugé, honnêtement, et si possible le plus loin possible du moindre concept religieux.

14 Juin 2019.

Parfaitement lucide sur ma relative incompétance en politique internationale, je me permets quand même occasionnellement de la ramener, quand je pense que je peux éclairer un peu le débat.

 Depuis que Donald trump, a été élu comme président des USA, les progres considérables, qui avaient vu le jour, sous Barak Obama,  ont été balayé d'un revers de manche.

 Ce matin, nous aprenons que les USA auraient pris, "la main dans le sac", l'Iran, par vidéo interposée, en train de saboter ou de faire, je ne sais quoi, d'illicite, sur des pétroliers américains, dans la zone ou transfèrent, le plus grand nombre de pétroliers au monde.

https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-eco/l-edito-eco-14-juin-2019

 Au delà, du fait que l'Europe se retrouve prise en otage, sur le plan énergétique,  et ayant entendu les accusations directes, à l'encontre de l'Iran, ce matin, par les USA, il me semble bon de pointer du doigt, qu'il faut en revenir à la vieille réflexion, en toute matière d'enquête, qui est la suivante:

 "A qui profite le crime"...

Affaiblir l'Europe, sur le plan énergétique, fait l'affaire tout autant de la Russie, dont nous dépendons sur ce point, que des USA, qui semblent pourtant bien épidermiques, devant une simple vidéo, dont je me permets de douter de la véracité de l'accusation, face à l'IRAN, tenus pour responsables... Certes, ils avaient menacé... Mais ça n'est pas parce qu'on menace, qu'on passe necessairement à l'acte, et loin s'en faut.

 Alors, je suis plus que perplexe, sur ce sujet...Enfin, sur les auteurs ou sur les commanditaires, d'un tel acte. Et puis bizarre tout de même, qu'il y ait un vidéaste, juste là, quand il faut, non ?

 Un youtubeur, peut être ?

8 janvier 2020.

 De l'eau a coulé, sous les ponts, de Paris, ou d'ailleurs, avec de plus en plus de crues, et de plus en plus de seècheresses, au point qu'on pourrait penser, que ça serait Donald Trump lui, même, ou de quelconques nationalistes, qui aient ainsi incendié l'Australie...

 Quand même, quasiment trois fois la superficie de  la Belgique qui disparait en fumée, sacrifiant au passage, Winnie l'ourson, Teddy Bear, et Nounour, de mon émission favorite, quand j'étais enfant, "bonne nuit les petits", considérant d'autre part, qu'en aucune façon, l'ailleul, de ces personnage emblématiques, en aucune façon n'a demandé à se faire insinérer, désolée, je dirai même, "franchement désole", mais ça ne passe décidément pas....

J'avais rédigé cet article, il y a quelques jours, le 5 janvier 2020.

Alors, que Donald Trump a commis le pire en Iran, provoquant ainsi un risque certain, de voir s'enflammer de nouveau, non pas uniquement les relations, entre les USA et l'Iran, mais tout le Moyen Orient, un membre de son gouvernement, (je ne retrouve pas l'article), a mis en cause l'Europe, les accusant de ne pas avoir suffisemment pesé politiquement, pour que la denuclarisation de l'Iran, puisse se faire....Ou en tout cas, pour empêcher que la situation, ne se soit envenimée, au point où on peut le constater, aujourd'hui, entre les USA et l'Iran....

C'est "juste", oublier, d'une part, que Donald Trump est accusé aujourd'hui, d'entretenir des relations, plus que discutable avec l'Ukraine, ce qui justifie la menace d'empechment, dont il fait l'objet....

Et c'est aussi oublier simplement, que le travail remarquable de Barak Obama, avait consisté précisément à cette désescalade, que c'est Donald Trump, lui même, qui a eu à cœur, d’œuvrer pour détruire ce travail diplomatique de tout premier ordre, dans le seul et unique but, de satisfaire un ego démesuré, lui même justifié, par le vide sidéral de son programme, à l'époque.

Tous les observateurs s'accordent à dire que Trump, ne brille que par son incompétence, à faire face aux nouveaux défis qui s'imposent à nous, et vouloir accuser l'Europe, d'en être un temps soit peu responsable, ne saurait amener autre chose, qu'une franche ironie.

Je serai tentée de rajouter, selon un proverbe connu en France, par la formule, "c'est l'hôpital, qui se moque de la Charité".....

Si ça ne faisait allusion aux évangelistes, qui gangrennent de la façon la plus perverse, et la plus certaine, le cerveau des faibles, qui préfèrent faire allégence, aux plus conservateurs, qui finissent par sentir le rence, plutôt que de choisir la voie royale, de penser par eux même, et faire confiance à ceux qui ont le courage d'innover, quelque soit l'angle observé.

Je viens d'entendre quelqu'un, à la radio, qui aurait invoqué, la notion, de COURAGE, au sujet de Donald Trump....

Où réside donc le courage, quand il s'agit d'envoyer ses propres soldats, au casse pipe, comme ça se profile deja ?

Pendant que lui, donne les ordres, de son bunker, et sans prendre la peine, qui plus est, de respecter la loi de sa constitution américaine, qui en théorie, aurait du empêcher, qu'il ait pu en prendre l’initiative seul ?

Soyez sans crainte, ça ne risque même pas de perturber son transit intestinal.... Au pire, "un petit rototo".

COURAGE, le thème, du printemps des poètes, à Pavilly...

Audiart disait, "les cons, ça ose tout, c'est s d'ailleurs comme ça, qu'on les reconnait". Difficile de trouver aujourd'hui, une plus resplendissante démonstration. Car oui, incapable d'observer, en quoi, pourquoi, et comment, le fait, d'allumer la mèche, et de faire fonctionner le lance flamme, puisse avoir telle conséquences, ou telles autres....

On le savait crétin, puissance 10...

On le découvre, simplement, con, de la façon la plus ordinaire, et basique, qui soit... Inversement, à son égocentrisme.

BREF.....

Pour commencer, je présente mes condoléances,aux proches de ceux qui lors de l'inhumation de leur  général iranien Soleimani​, ont perdu la vie.

 Oui, je sais, dans la sphère islamophobe, observer une catholique, présenter ses condoléances à des musulmans, à plus forte raison, qu'elle ne connait pas, et qu'elle ne rencontrara jamais, ça doit interpeller.

 "si vous saviez, ma pau' dame, comme je m'en tape...

 Loin de moi le désir de m'imiscer dans un domaine où mon incompétance, est au moins équivalente, à la bêtise de Trump, c'est vous dire, si je suis consciente, de mon incompétance...

  Mais je voudrai simplement expliquer quelque chose, à ce peuple, qui crie vengeance....

 Rien, jamais, ne peut réparer la mort de quelqu'un qu'on adule, qu'on respectait, et qui visiblement, semblait être à leurs yeux, un personnage suffisemment charismatique, pour avoir porté autant d'espérance...

 Il avait combattu fortement, ai je appris, le djihadisme....

 Mais l'appel à la vengeance, qu'on appelle aussi, "loi du thalion", consiste alors, à mettre en pratique exactement, les même théories, que les djihadistes eux même, exerçaient, partout où ils sévissaient, et sévissent encore.

 C'est aussi illogique à mes yeux,  que de condamner à mort un  homme, qui a tué quelqu'un.... Raison pour laquelle, je serait toujours contre la peine de mort, y compris pour le plus terrifiant, des criminels, terroristes compris.

 Cette nuit, je suppose, par cynisme, peut être, alors qu'hier, se déroulait des cérémonies au sujet de l'attentat de Charlie Hebdo, L'Iran, a frappé des intérêts américains...

 Et personne, encore ne sait quels ont été les degats, ou le nombre de morts, considérant, que les guerres aujourd'hui, sont plus médiatiques, pour manipuler l'opinion,  que ne sont médiatisée, "dans la réalité des faits", les frappes, elles, bien réelles, et son cortège de morts, d'un côté ou de l'autre...

Non, décidément, NON.....

  Observant, l'angle principal, selon lequel, Donald Trump, ait pris la décision de saper le travail diplomatique de Barak Obama, le moyen le plus sûr, d'atteindre Donald Trump, en son fort intérieur, serait, précisément, de reprendre la main, sur le processus de dénucléarisation de l'Iran, non pas vis à vis de lui, parce qu'on ne pactise pas, avec ce type de personne, mais aupres d'un autre interlocuteur international...

  Pratiquer de la sorte, alors, aurait pour conséquence de diminuer,  de façon substentielle, l'influence de donald trump, sur le plan international, considérant je le rappelle, que la seule raison d'être, de sa posture, face à l'Iran, n'a pour seul objectif, que de tenter de restaurer son image, face à on electorat, alors, que d'autre part, il fait l'objet, d'un debut de judiciarisation, via un potentiel Impechment.

  Nous allons, de toute façon, bien finir par savoir, quelle a été la perte en hommes, si  la désescalade ne se produit pas... Mais je ne donne pas cher, alors, de sa réputation, que ce soit sur le plan national  (les USA sont le seul pays capitaliste où l'espérance de vie décroit...), ou sur la scène internationale.

immigration Droit à l'information donald trump Moyen Orient Irak

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire