google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Prix Nobel de la Paix, "oui mais pas pour tout le monde".

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1283846-birmanie-j-ai-soutenu-aung-san-suu-kyi-mais-son-attitude-envers-les-rohingya-m-effraie.html

 J'ai lu ça avec beaucoup d'attention et je comprends fort bien ta position.

 Je suis moi aussi déçue par cette attitude qui consite à flatter les extrêmes sous couverts de compromitions, en approuvant l'attitude "bouc emissaire". Je ne vois rien d'autre à rajouter, si  ce n'est qu'on est en droit de se demander, ce que signifie, le mot COMPASSION, EMPATHIE.....

 Dieu sait que par les temps qui courent l'Islam est en position pour le moins "délicate", parce que attaquée de toute part, pour des raisons,  dont il serait bien malhonnête, d'utiliser le "pretexte daesh" parce qu'il est loins d'en être la seule raison.

 C'est en fait, infiniment plus complexe qu celà. Et cette minaurité qui comme toujours s'est vue, sa religion imposée depuis sa naissance, se trouve broyée et persécutée. Et je suis profondement déçue que cette opposition dont je ne prononce même plus le nom, de son chef aboie ainsi, avec les loups et approuve ces crimes et cette discrimination.

    Ce que ça m'évoque, à moi c'est que je suis extrêmement songeuse, sur les piedestals internationaux, les tapis rouges que l'on déroule, pour un oui, pour un non..... Et qu'il arrive bien souvent que ceux qui ont vu posé sur leur têtes, de telles couronnes, y perdent leur âme.

   Je précise que ce que je viens de dire n'a pas pour ambition de choquer qui que ce soit. Les peuples adorent adorer. C'est comme ça.

 Mais j'avais eu l'occasion de percevoir sur ce point en particulier, je ne sais plus comment, des propos qui avaient été tenus par Nelson Mandela, sur le sujet.

   Il ne parlait de lui, sur ce point en particulier, relativement à certains doutes, sur ses convictions. Mais plutot du fait qu'il ait été necessaire, quelquefois, si ce n'est de "pactiser avec le Diable",, au moins de devoir faire quelques concessions avec ce dernier.

   Quand on pense qu'ici en France, j'ai entendu ces propos tenus, par un député "Républicain le parti" alors qu'il revenait de cirer les pompes de Bachar el Assad..... c'est juste vous en conviendrez "à pisser de rire".

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.