google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

17100679

Situation explosive en Algérie, à quelques semaines de l'élection présidentielle.

 Deja, pour mieux comprendre, où réside le problème, c'est ici:

https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/algerie/election-presidentielle-en-algerie/l-article-a-lire-pour-comprendre-l-election-presidentielle-en-algerie_3208393.html

 Lettre ouverte à monsieur Bouteflika.

 (Je précise, que je viens de décider de la poser, alors, que j'ecrivant, il y a 2h, non...).

Bonjour, monsieur Bouteflika.

  Je ne dispose d’aucun moyen, hélas, d’avoir la certitude que cette lettre sera bien lue par vous, au point, que je n’ai même pas la certitude, que vous soyezcapable de tenir cette lettre, pour en prendre connaissance.

  Je ne mets pas en doute, par ce principe, l’honnêteté des personnes, qui sont intermédiaires,  dans ma démarche, qu’il s’agisse de mon bras droit,  ou du gouvernement français,  qui transmettra « ou pas », cette lettre….

  Non, j’émettrai plutôt des doutes, sur le fait, que ceux qui gravitent autour de vous, et qui semblent fort nombreux, pourraient être tentés, d’entraver le fait que vous preniez connaissance,  de ma pensée profonde, aujourd’hui, face aux heures sombres, que connait de nouveau, l’Algérie, à quelques semaines de cette nouvelle élection présidentielle.

 Vous savez mieux que personne, à quel point nos deux pays sont liés.

  Au-delà  du contexte de colonisation, qui forme la racine, que nos deux pays, tentent désormais, par tous les moyens, de rendre la moins toxique possible, pour les générations actuelles  et futures, il n’en demeure pas moins, que les descendants d’algériens,  qui sont français, désormais, sont fort inquiets, relativement à votre situation politique, et qu’à ce titre, tout le monde, a à gagner, à ce que cette dernière, devienne la moins explosive possible….

  Si vous maintenez votre candidature, à ces élections, le message que vous envoyez, non seulement à votre peuple, mais aussi bien au delà, à tous ceux de par le monde, et pas uniquement  en France, qui ne vivent plus en Algérie, est celle d’un homme irresponsable, qui refuse d’observer, les changements de paradigmes, qui s’opèrent désormais….

  Cette modification de la lecture des enjeux actuels, il semble bien que ce soit vous, et personne d’autre, qui en ait été à l’origine, par la volonté d’apaisement, que vous avez démontré, face au traitement de l’affaire des moines de Thibérine, ces dernières années….

  La sagesse, dont vous, ET PERSONNE DE VOTRE CLAN, avez su démontrer, par les actes, en agissant ainsi, redonne, à l’Islam, tout entier, même si par d’autres aspects, je trouverai à redire, une forme de dignité, empreinte de tolérance, que  seule,  une laïcité contemporaine, et donc, incluant, la liberté de culte, la plus totale, sait exprimer….

  Que cet apaisement, au sujet de cette affaire, vous en soyez le maitre, et l’auteur, mérite, largement, les lauriers, que peut être, d’autres, vous refuseraient, alors, qu’il n’est pas dit, soit dit en passant, que ces autres, aux quels je fais référence, se trouveraient nécessairement, de notre côté, culturellement parlant.

  Moi, personnellement, en temps que femme  et féministe, je vous les accorde, et je vous les accorde, largement.

  Comme vous le savez peut être, il m’arrive souvent, pou aider à  analyser, et à comprendre la politique,  de la comparer au fonctionnement, d’une famille.

  Certes ça n’est pas toujours valable, ou souhaitable, mais bien souvent, malgré tout, je dirai, à 80 % des cas, ça aide grandement, à y voir plus clair.

  Ainsi, j’ai la naïveté de croire  qu’un président de la République, ou un chef d’état,  a pour mission, de veiller sur son peuple, le temps que le mandat, qui lui ait été confié par les urnes, est en cours.

  Il prend une situation  en marche, puis la restitue, et la remet en jeu, dans le cas, où le pays concerné, jouit des avantages, d’une démocratie, qui est sensé redonner  au peuple  en question, le droit de choisir, celui qui aura cet immense, et prestigieuse, responsabilité.

   La métaphore, au sujet de la famille, vaut, elle aussi, par le revers de la médaille,  si l’on observe, que le président élu, manque à son devoir, y compris, quand pour diverses raisons, qui ne sont pas toujours de son fait, il ressent les pires difficultés, à relever cet incroyable défit.

   Il arrive aussi hélas, par cette métaphore, qu’on observe, au sein des familles, un père, ou une mère, qui pour différentes rasons, se trouvent dans l’incapacité d’assumer alors la tâche, qui lui incombe.

  On voit ainsi, au sein des familles, certains enfants, devenir, toujours trop tôt,  les parents  de leurs propres parents….

  Ce phénomène est fort bien connu des psychologues, et si l’on apprend en tout cas, tente on de le faire, aux enfants, à s’en protéger, ou à les en dissuader, ça donne toujours, chez l’enfant, et l’adolescent, des situations, des plus douloureuses, des plus perturbantes, et des plus destructrices, qui soient, parce qu’un enfant, un adolescent, ou un adulte, devrait pouvoir prétendre, tracer son chemin, sans avoir, à être, toujours, trop tôt, le parent de son propre parent….

  Ce que « vos enfants vous disent », monsieur Bouteflika, aujourd’hui, en descendant dans la rue, n’est pas de l’ordre du mépris, comme peut être, vous le soupçonnez….

  Ils observent, surtout, que vous, en poste, ce n ‘est rien d’autre, qu’un cercle concentrique, avide de pouvoir, et donc, d’argent, par le processus de corruption, aujourd’hui, qui vous instrumentalise,  au détriment, de votre propre  pensée,  de vos valeurs, même, mais bien, pire, à mon avis, au détriment, des raisons, profondes qui aient justifié un jour, que vous soyez entré, vous, en politique….

 Voilà, ce que visiblement, votre posture, vous empêche véritablement d’observer, et qui choque, véritablement, vu de l’extérieur.

 Ici, à Jumièges, dans un petit village, prés de chez moi.

 Une vielle dame, avait un grand nombre de chats.

Quelqu’un, qui avait abusé d’elle, juridiquement, lui prenait tout son argent.

 Il consentait, cependant, à lui faire livrer chaque jour, un repas.

   La vielle femme, dépendante, et incapable, par sa maladie et sa vieillesse, d’assumer son quotidien, posait le repas, sur la table, et les chats affamés, se jetaient sur la nourriture,  laissant la pauvre vielle dame, littéralement affamée, et nécessitant des soins, et beaucoup d’attention.

  Cette affaire, fut jugée dernièrement, à Rouen.

 Ce qui se produit, actuellement, autour de vous, est exactement de cet ordre, et parfaitement antinomique, avec les motivations  profondes, qui aient justifié, un jour, que vous soyez vous,  digne, et fier, d’être entré en politique.

  Les parasites qui gravitent autour de vous, n’y sont pas, pour servir votre histoire, et moins  encore, celle de votre pays, mas bel et bien, comme l’avaient fait les chats, alors, pour leurs intérêts, strictement personnels.

  Pour cette raison, je vous en conjure, renoncez  à vous présenter à ces élections  à venir, il est encore temps.

 Francoise Niel Aubin.

Vers une mise sous curatelle de Bouteflika.

http://www.rfi.fr/europe/20190309-algerie-une-avocate-demande-mise-sous-curatelle-president-bouteflika

https://www.rtbf.be/info/monde/detail_une-avocate-suisse-concernant-le-president-algerien-l-idee-de-mise-sous-curatelle-etait-une-evidence?id=10165655

   Oui, pour moi, bien que je ne sois pas spécialiste sur le sujet, ça me semble, effectivement parfaitement souhaitable.

 Aujourd'hui, ce que pense véritablement cet homme, rigoureusement personne ne le sait, puisque sa voix, (et donc, sa voie...) même, physiquement, est inaudible, et incompréhensible. ce sont des proches, eux même, qui le reconnaissent.

 L'attaque cérébrale, dans son cas, (ce qui n'st pas le cas de toute personne, qui l'ait subi), a visiblement altéré, sa santé, au point, quil est irresponsable de le maintenir ainsi, en situation de potentielle candidature, au renouvellement de son mandat.

 Songez par exemple, qu'il ne saurait être capable de signer, le moindre document, puisqu'on perçoit parfaitement, son alteration physique.

 Quand il a un document à signer, est que la marionettiste, lui tient la main, comme le faisaient nos parents, quand ils nous aprenaient à écrire ?

 En fait, je me pose, même, une autre question.

  Je ne sais pas, quel est la relation précise, entre Egypte et Algérie, mais je ne serai même pas étonnée, qu'une fois trepassée, on l'embaume, comme une momie, ou avec du formol, pour le présenter, devant les médias, et nous faire croire, qu'il est encore en vie...

 Synthétisons un peu...

 Musulmans, ou pas... Arrivera t il, un jour, un chef d'etat algérien, qui cessera de prendre le peuple, pour des cons, DANS UNE TELLE PROPORTION ?

https://www.franceinter.fr/emissions/le-billet-de-sophia-aram?xtmc=sofia_aram&xtnp=1&xtcr=1

 15 mars 2019.

Au sujet de la non ingerence de la France, face à l'Algerie, elle est cohrente, effetivement, si l'on observe, le fait, que ce soit une ancienne colonnie...

 Mais au sujet des biens mal acquis, peut être l'éclairage s'en trouve un peu modifié, non ? 

https://www.facebook.com/watch/?v=1031400150390491

Le 23 Mars 2019.

https://www.facebook.com/watch/?v=423113385126268

 

 

féminisme émancipation Algérie

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire