google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html
Créer un site internet

Vers une destitution de Donald Trump.

   Oui, je pense qu'il faut véritablement en arriver là, à présent, pour le bien des USA, mais par voie de conséquence, pour le bien de l'Humanité, parce qu'elle court un vrai danger, avec cet homme à la tête d'un des pays les plus puissants de la planète.

   Je viens de  lire un article à son sujet, qui ne fait que confirmer, ce que j'explique, depuis le début qu'il ait eu la prétention de passer du monde des affaires, à celui de la politique.

   On ne gère pas un pays, comme on gère une entreprise, quelque soit la vision du monde des affaires, que l'on revendique, soit dit en passant.

   Je ne m'étendrai pas sur sa vision "crasseuse", où le mercantilisme est bien la seule coloration sale, qui qualifie son idéal, sur ce point, et où ce dernier, justifie à lui seul, l'hypocrisie générale, qui parviendrait à faire taire tout homme d'affaire sensé, parce qu'il n'a pas d'autre choix, que de se coucher devant le pouvoir immense de l'argent, ce qui est le problème andémique des USA en particulier.

   Le jour les hommes d'affaires, seront assez sages, pour devenir des hommes "d'à faire",  au sens DEVOIR, je pense qu'on aura fait un grand pas...

   Loin de moi, l'idée de diaboliser l'argent, par principe, mais quand il devient l'objectif unique, en omettant qu'il ne doit jamais être justifié que comme outil, qui doit être au service de l'Humain, comme on dit chez nous, "il y a le feu au lac", et ça n'est pas Vladimir Poutine, avec sa centrale nucléaire sur le permafrost qui risque d'exploser, à cause du rechauffement climatique, qui est en train de fondre, qui risque de sousestimer la valeur de la métaphore, que j'ose utiliser, là, ce matin.

   Désolée, si je passe d'un saut de puce, à moins que ce soit de mouche,  du continent nord americain, au permafrost sibérien, sans être passée par la case "depart", sans être passée d'aventage, par la case prison (ho, que je suis drôle et inpirée, ce matin...), si je n'ai pas acheté les 4 gares, le service des eaux, l'avenue Foch, ha, quoi, que detenir tous les jaunes, ça n'est pas mal non plus...

   Et oui, un petit MONOPOLY, ce matin, là, à 6 h du matin, ça vous dirait ?

   C'est bien comme ça qu'il a fait,  ce "mafieux" Donald Trump, pour se faire comme on dit vulgairement, "des couilles en or", non ?

   Sur le dos des petits propriétaires, qui avaient été broyés, par leur systême, et lui avait raflé la mise.... Comme quoi, le MONOPOLY, est aussi utile en politique internationale, que les pâtes LUSTUCRU.... Qui l'eût cru ? LUSTUCRU (oui, j'ai bien compris, pour l"'assos Thomate", mais je vais y venir...).

   BREF.... Qu'un homme d'affaire, se contente de le rester, c'est une chose, avoir la conscience des limites de ses compétances, me semble, plus que judicieux, mais comme généralement,  plus les zeros s'enfilent comme des perles, sur leurs comptes en banque, plus ils deviennent mégalos, et s'autorisent à jouer aux politiques, il convient alors, d'y regarder à deux fois.

   Mais je suis là, je parle, je parle....Et certains se disent, "mais enfin, c'est du gentil bavardage, alors, un joli style, n'est ce pas, et un gentil nez de clown, prompt à amuser, la "gentille Démocratie qu'est la France", n'est ce pas....

   Si seulement, vous saviez à quel point, je serai heureuse de me permettre de traiter du cas de Trump, que sous l'angle humoristique, vraiment, vous seriez bien étonnés.

   Car si je pèse lourd, au moins autant physiquement, qu'en inspiration, il y a belle lurette, que j'ai conscience, et c'est bien là mon drame,  qu'on ne change pas le monde, plus avec une chanson, qu'on ne le fait, avec un bon sketch...

   Et croyez moi, sur ce point, je suis incollable.Comme le riz du même nom.

   Loin de moi le désir, de jeter aux orties, la chanson, par plus que toute forme artitique, "vous pensez bien", elles servent autant, les unes que les autres, comme nuls autres pareils, non seulement, à faire tomber les barrières, les cloisons, les oeillères, pour peu que les laveurs de cerveaux  ne les aient pas soudés, mais on a beau dire et beau faire, pour que certaines causes évoluent favorablement, il faut bien se piquer de politique, on n'a pas le choix.

   Mais avoir des idées,  et aimer son pays et l'Humanité, ainsi que la Terre qui nous porte, au point de vouloir peser (c'est bien l'expression qui convient), n'a absolument jamais été une question d'argent, et pas d'aventage, du sens des affaires....

   Certes, il faut encore, avoir la tête suffisamment "bien faite"  (je remercie, Jean Michel Ribes, qui était venu au Havre, et avait dit ça à mon intention), et avoir eu la chance, il est vrai, enfin, j'étais allée le chercher, c'est vrai, d'avoir "le bon relai"....

   Mais les faits sont là.

  Oui, le rire, permet de pêter la gueule, à ce qui nous fait tous peur... C'est un fait, et c'est bien pour ça, qu'aux USA, Trump, en prend plein les mirettes, que voulez vous qu'ils fassent d'autre ?

  Moi aussi, je ne demande qu'à user de mes armes de prédilection, mon nez de clown, pour agir, et soigner mes contemprains... Pour moi, "ça va mieux, merci"...

  Mais les faits sont là, ce mec, est un taré, véritablement, au point qu'il fait pleurer mon nez de clown, qui persiste à son sujet, à demeurer, au fond de la poche, c'est vous dire, dans quelle merde on est !

 Aux USA, la prise de conscience, de ce réel danger, fait son chemin.

http://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/donald-trump/etats-unis-un-procureur-special-va-enqueter-sur-le-role-de-la-russie-dans-lelection-presidentielle-de-2016_2196176.html

Voici le lien, de différents articles, qui démontrent, à quel point, donald trump, s'avère effectivement toxique, pour bien plus que les USA.

 Il faut notamment, prêter attention, à sa posture idéologique, face au réchauffement climatique, et à ses répercussions d'une extrême gravité, sur la santé, mais aussi, en ce qui concerne son profil, qui relève de psychiatrie.

http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/search/site/?q=donald+trump

http://www.francetvinfo.fr/monde/usa/charlottesville/charlottesville-pourquoi-donald-trump-a-t-il-autant-de-mal-a-condamner-les-supremacistes_2329085.html

18 décembre 2019.

Cette nuit,  la cour suprême doit se prononcer, au sujet de cette destitution.

 On annonce deja, un probable échec, au prétexte que la chambre des représentants, etant majoritairement republicaine, alors, ils se rangeront derriere trump.

https://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-la-chambre-des-representants-approuve-l-enquete-en-destitution-de-donald-trump-7799366197

 Que cette demarche, de la part des democrates, ait pour raison  d'être, de tenter  d'evincer, donald trump, ne fait aucun doute...

 Ce qui me semble interpellant, par contre, c'est la mauvise Fois évidante du principal interressé, qui  d'une part, se trouve piégé, comme un gamin de 10 ans, les doigts dans le pot de confiture (enfin, mieux vaut ici, que  sur le bouton rouge, sensé declancher, l'arme atomique), mais aussi, devant l'evident echec, de sa plitique, quelque soit l'angle, où celle ci, est observée.

  En effet, là, où les économistes les plus conventionnels,  ne jurent que par les critères  fantasmagoriques, du "plein emploi", la realité des faits, ne reside, que dans le fait, que les USA, sont peut être le seul des pays industrialisés, ou l'esperance de vie, decroit...

 La pauvreté, n'a jamais été aussi grande, aux USA, et l'écart entre les plus riches et les plus pauvres s'accroit de jour en jour.... 

 Quelle relation alos, avec ce qui lui est reproché ?

 Ce qui lui est reproché, consiste dans le fait que dans une Démocratie, la necessité d'une campagne électorale,  avec ce que ça comporte, induit necessaiement, une forme de perversité du systême, là, parce qu'aux USA, la Democratie, parce que seul l'argent mène la danse, et de cette façon, pervertit, entierement,  leur systême.democratique.

 Imaginons, pr exemple, qu'aux USA, se trouve un candidat, qui ne soit pas necessairement,  ce qu'ils appelent, "un self made man" ce qe trump, n'a, soit dit en passant, jamais été...

 Que ce thomme, ou cette femme, brille, particulierement, par son intelligence,  qu'ils veuille e presenter, mais qu'il n'ait aucune fortune personnelle.... statistiquement, alors,  il partirait, obligatoirement perdant, precisement, par ce que simplement, il ne s erait pas suffisemment riche, personnellement pour y prétendre.

  Par contre, un anciens candidat de télé réalité, plein aux as, sans la moindre moralité, et  aussi etranger à la notion de valeurs, qu'une combinaison de ski, sur une plage en été, ça, par contre, s leur constitution, le permet, sans le moinndre probleme...

 Il pretend, que les attaques des democrates,  met en peril leur democratie...

 PARFAIT.

 Mais leur démocratie me semble précisément, vraiment très malade, et s'ils comptent, sur les laboratoires pharmaceutiques, pour la guerrir, elle est plutôt, mal barrée...

 Quand je lis, ce commentaire, de donald trump, je serait tentée de la faire soft, version, "c'est l'hopital, qui se moque de la Charité"....

 Ca tombe bien,  les laboratoires pharmaceutiques, par leurs pouvoir hypertrophiés, permettent la mort par négligences, d'une quantitié incroyable de diabétiques, pour ne citer que ceux là....

En ce sens, accuser les democrates, de fragiliser, leur democratie, m'incite à pretendre, que ça serait plutot, "le monde à l'envers"...

  Ou version, Nathalie, "c'est celui qui le dit, qui est"...

  Ou bien,  "c'est toi, ouaiiiiii !".

 En somme trump, est une forme de furoncle, sur une démocratie bien malade, et s'il est une chose qui saute aux yeux, vu d'ici, c'st bien que l'argent, entre en ligne de compte, de façon, vbeaucoup  trop importante, pour pouvoir pretendre, qu'il n'y aurait pas quelque chose de pourri,  aux USA, et que venant de lui, mepriser, cele, par qui le malheur, ait pu arriver, equivaut, pour trump, à renier, sa proppre génitrice, celle qui m l'a porté et mis au pouvoir.

 Quand aux républicains qui le couvrent,  ils vendent simplement, leur âme au Diable, au seul pretexte, qu'ils considerent de s'efacer, devant l'argent, puisque trump, n'est "que celà", au detriment, de la moindre valeur, au sens noble.

 Donc, d'une certaine façon, ils sont complices, de ce qu'il a commis, puisqu'ils persevèrent à le protéger.

Je demande une expertise psychiatrique, sur le personne de donald trump.

https://www.franceinter.fr/personnes/donald-trump

  Ho, la la, si vous saviez, ce que je sais sur la question, vous n'en reviendrez pas !

  Car enfin, le travail, là, que j'ai livré, sur ce point, là, date du 18 mai 2017, et depuis cette date, donald trump a hélas, entièrement confirmé, non pas les simples doutes, sur son état psychiatrique, mais la réalité de ses symptômes.

  Depuis cette date, en effet, la psychiatrie entière, je veux dire, dans le monde entier, a effectivement posé un diagnostic.... Et ça n'est pas beau à voir....

  Comment dire....

  Allant, visiter une zone devastée par des inondations il fait le clown, en balançant des rouleaux de papier absorbants.

  Je ne suis là que sur un confetti,  qui démontre l'immaturité mentale, pour ne pas dire, l'infantilisme, qui traduit la dangerosité du bonhomme.

   Je rappelle juste pour information, qu'un homme d'état qui se doit de diriger un pays, quelque soit le mode de scrutin qui l'ait amené au pouvoir, fait de lui, une forme de "pater familias", sensé veiller sur son peuple.... 

  Moi, qui ramène souvent la gestion d'un pays,  à la gestion d'une simple maison, pour mieux comprendre les problèmes qui se posent, et considérant, "curieux hasard", que j'habite précisement une maison, qui jadis était inondable, et qui avait effectivement inondé......

   Aurait on imaginé, dans une maison comme la mienne, aux antipodes d'un Versailles, il est vrai, alors que l'orage faisait rage, et que 50 cm d'eau, remplissait tout le rez de chaussée, l'ami de mon père, qui l'avait restauré, sortant de la maison, et au lieu de sauver ce qu'il pouvait, le pauvre Michel, appelé,  "le Manouche", sortant de la maison, au petit matin, "marina pieds dans l'eau", se disant, "tiens, tiens, si je jonglais, avec des rouleaux de sopalin".....

   Pour ceux qui douterainet encore, de l'age mental, de ce décerebré, je rappelle juste que l'un de ses commentaires favoris, des que le lobbie des armes à feu, continue à nourir les massacres incessants, que son commentaire favori, devant les télévisions, du monde entier, demeure, "tuer quelqu'un, c'est mal"....

  Là, actuellement, ces dernieres semaines, je veux dire, il n'a eu de cesse, que d'invectiver, Kim Jung Un, dans une escalade purement mégalomaniaque, où chacun des deux, invectivait l'autre, dans le seul, et unique but de satisfaire, lui un orgueil mal placé, là, où l'autre lui répondait, par arme atomique...

  Tout ça, dans le seul et unique objectif, d'EXISTER POLITIQUEMENT, puisqu'il n'existe plus guère, le moindre sujet, sur le quel, ces soit disant idées, aient pu effectivement, prendre forme....  J'entends par là, démontrer que sa politique, aurait tenu la route....

  Là encore, et je m'excuse, aupres de Kim Jun Un, pour la comparaison, peu flatteuse, que je m'en vais mettre en avant.

  Un jour, que je me promenais, avec mes filles,  à proximité de ma voiture, un chien, commençait à nous attaquer, enfin, il devenait menaçant....

  Je les ai bien vite ramenées dans la voiture, pour les protéger.....

 Est ce qu'il me serait venu à l'idée, d'aller vers ce chien, laissant mes trois filles comme ça, à la merci, de ce chien méchant,  et prenant un bâton,   j'aurait cherché à l'exciter, plus encore ?

 Non, certes non.....

 Alors quoi  ?

  Je ne comprends pas comment cet homme, dont tout le monde sait pertinamment, qu'il est malade mental,  ne s'est pas vu contraint, à passer une expertise psychiatrique pour démontrer qu'il est effectivement irresponsable ? Pourquoi ? .

 On demande pour information, une expertise psychiatrique, pour infiniment moins que celà, pour n'importe qui, "faite moi confiance".

 A présent, c'est au sujet de l'Iran, et de l'accord sur le nucléaire irnien, qu'il tente d'exister, dans le seul et unique but de défaire, ce qu'a fait Barak Obama, et exister. QUELLES QU'EN SOIENT LES RETOMBEES.

 

Mercredi 1 novembre 2017.

 L'étau se reserre, autour de donald trump.

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/trois-proches-de-trump-inculp%C3%A9s-le-procureur-vient-de-lui-d%C3%A9clarer-la-guerre/ar-AAuhNKo?li=BBoJDO5 Parallement, à ce là, hier, a eu lieu, un nouvel attentat.

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/attaque-%C2%ABterroriste%C2%BB-%C3%A0-new-york-ce-que-lon-sait/ar-AAui97H?li=BBoJDO5

   Je viens de lire l'article, et je me dis que cet attentat, arrive curieusement à point pour faire diversion, face à l'embroglio juridique, dans lequel l'entourage de donald trump, semble empétré.

   Je ne prétends pas, que donald trump serait complice de cet acte terroriste, je prétends juste que si l'on observe le calendrier, on ne peut être qu'interpellé, par le phénomène de diversion, qui d'ailleurs est confirmé par fait, qu'il s'en soit saisi, avec une telle rapidité.

   Il parle lui, sur twitter, d'un déséquilibré, ce qui est probable, il oublie juste qu'il pèse, sur son compte, de fortes supissions, sur son état mental, à lui, en temps qu'homme, et donc, en temps que président.

   Je lis ensuite, dans cet article, que la dernière fois que les USA se sont trouvés attaqués de la sorte, avec une accusation relevant potentiellement, d'un déséquilibre mental, au sujet du coupable,  ça remonte à Mai 2017....

   Ors, chacun sait, que les USA sont littéralement, MALADES du port d'armes, qui cause infiniment plus de victimes que celà...

   Comment qualifier, effectivement un individu, qui un beau matin, trouve légitime de se faire Justice lui même,  si ce n'est un malade psychiatrique ? 

   Je rappelle juste que le port d'arme, n'est que la traduction, d'une incapacité à communiquer, afin de résoudre un conflit.

   Si quelqu'un entre chez vous, et vous tire dessus, vous n'avez pas le temps de toute façon, de repliquer, à moins d'avoir l'arme "armée", qui plus est, dans la main....

   C'est donc, parfaitement stupide, ridicule, et surtout immature.

   Je trouve particulièrement intrigant, d'autre part, pour un pays qui se dit, ou qui se prétend, l'un des plus puissants au monde, d'observer à quel point les lobbys des armes à feu, qui, idéologiquement se nourrissent du risque terroriste, tout particulièrement, dans les états qui revendiquent le port d'arme...

  Je pense que si l'on observait ces lobbys, sous un angle plus précis, et approfondi, notamment, dans leurs liens financiers avec l'étranger, je suis quasiment certaine, que l'on trouverait des ramification démontrant leur lien, avec non seulement, le grand banditisme, mais aussi, avec les terroristes, et ceux, qui les "alimentent".

25 septembre 2019.

 A présent, c'est acté, et la démarche juridique, n'est plus "dans les tuyaux", mais effective.

https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/donald-trump/ce-qu-il-faut-savoir-sur-les-soupcons-de-collusion-avec-l-ukraine-a-l-origine-de-la-procedure-de-destitution-qui-vise-donald-trump_3631423.html

 Il est pour le moins curieux que donald trump ait interpellé le président ukrainien, pour l'inciter à lutter contre la corruption, alors que précisément, il ait violé la loi, pour nuire à son éventuel futur adversaire, aux présidentielles à venir.

 J'ai l'intime conviction, que pour gérer un pays, vous m'excuserez pour la candeur de mon propos,  qu'il faille commencer par respecter la loi, dans un premier temps, pour ensuite éventuellement, prétendre vouloir la changer.

 C'est d'autant plus important à mes yeux, qu'un chef d'état doit montrer l'exemple par son charisme, et surtout, par la représentativité, et donc, sa respectailité  qui  devrait être la sienne, en temps qu'exemple à  suivre... Sur ce point aussi, on est bien loin du compte.

  Depuis son élection, il n'y a guère qu'en temps que chef d'entreprise qu'il serait à la hauteur, et encore, il n'est sur ce point, même pas un digne représentant de ce que l'on nomme "un self made man", puisqu'il n'a fait que reprendre l'entreprise familiale, et quand il s'est relevé de ses différentes faillites, à deux reprises, ça n'était que parce qu'il portait, le nom de son père, que les banques, lui avaient de nouveau fait confiance....Mais certainement pas, parce qu'il etait un génie des affaires.

  Il n'a agrandi sa fortune, d'autre part, qu'en jouissant de la misère de ses concitoyens, à l'époque,  en rachetant une bouchée de pain, les maisons expropriées, lors de la crise des subprimes, ce qui rappelle bien, précisément, qu'il n'a décidément absolument aucune morale.

 Mais il est un dossier, encore, où j'ose l'affirmer, il s'est montré diplomatiquement,  d'une bêtise et d'une immaturité déconcertante, mais helas, abolument pas surprenante,  au sujet de l'Iran...

 Seulement, voilà, il  venait d'être élu...

 Tout ceux qui l'observaient,  que ce soit aux USA, ou au delà, comme ici, en Europe, des plus modestes aux plus riches, qui étaient conscients, tous, de l'extrême gravité, d'avoir vu arriver au pouvoir, un homme d'une telle bêtise, d'immaturité intellectuelle, preuve en est, quand on constate, que sa signature, fait, environ 5cm, de hateur,  ce qui demontre, la piètre image, qu'il ait de lui même,  (je parle, de son niveau d'estime de soi),  mais bien plus inquitant,  est sa disposition, à twitter, pour tout, et n'importe quoi, alors, qu'on sait, qu'il détient le pouvoir suprême du pire...

 Alors, parfaitement conscient, qu'il jouait à la politique, comme les enfants jouent,  au MONOPOLY, ou à la bataille navale, "mais en vrai"...

   Il n'a eu de cesse, que de deconstruire, tout ce que Barak Obama avait construit, parce qu'il était lui, incapable de proposer le moindre projet... Il faut être intelligent, pour monter un projet, politique véritable, ce qu'il n'était pas, et ça n'est certes pas l'exercice du pouvoir, qui risque d'y avoir changé quelque chose...

  Il parait, qu'aux USA, le chomage, regresse... C'est vrai, vu sous un certain angle.

 Vu sous un autre angle, la pauvreté augmente, et l'espérance de vie, diminue, on ne peut pas dire, que ce soit là, des preuves qui jouent en sa faveur, n'est ce pas ?

  Parmi, ce que barak Obama, avat construit, il y avait cet accord, au sujet de l'Iran....   Déconstruire, ce que Barak Obama avait fait, parce qu'il n'a jamais été capable, lui, de construire, le moindre projet concret, et altruite, de cette envergure...

  Il a saccagé, ce que ce que son prédecesseur avait fait, comme un gamin taigneux, qui piétine, le goûter de son petit camarade de jeu, par simple orgueil, et jalousie....

  Seulement, voilà, le sale gamain teigneux,  on l'engueule un bon coup, on le sermonne, et on lui explique...

 J'en connais plus d'un, et plus d'une, qui lisant ces lignes, lui colleraient une baffe, version "dix tour dans le slip, et sans toucher l'élastique"...

 Mais, non, le gamin en question,  ce crétin de gosse de riche, est à la tête du pays le plus puissant du monde, voilà, où, nous en sommes, ce soir.

 3 janvier 2020.

Je cite Mediapart,  repris par "Générations", sur FB.

   "Une frappe décidée par Donald Trump a assassiné le tout-puissant chef de la Force al-Qods à Bagdad. Le stratège iranien de 62 ans était auréolé des victoires remportées contre l’État islamique en Irak et en Syrie. Téhéran promet de le venger.

   Jamais une personnalité de la République islamique d’Iran n’a joué, composé, écrit à ce point avec la partition de l’ombre et celle de la lumière. Il utilisait l’une et l’autre comme – on n’échappe pas à ce cliché – un chef d’orchestre. Pendant des mois, il organisait, planifiait des opérations secrètes et on le voyait peu ou pas. Puis, il surgissait en pleine lumière quand la télévision d’État iranienne annonçait qu’il était en Irak, face à l’État islamique, en Syrie face aux rebelles ou au Liban, avec ses amis du Hezbollah. On le découvrait alors sur le front, y compris en première ligne, ou en pleine négociation".

 Le lien, est ici:

https://www.facebook.com/groups/avecbhpufd/permalink/1057893114550882/

 Pour Médiapart, c'est ici:

https://www.mediapart.fr/journal/international/030120/le-general-iranien-qassem-soleimani-chef-d-orchestre-de-l-ombre-et-de-la-lumiere-assassine-par-les

   Quand Donald Trump fût élu, pour nous rassurer, je suppose, ici, en Europe, mais aussi, au-delà, ailleurs, dans le monde, sachant, que trump avait un profil psychologique plus qu’inquiétant par son impulsivité, inquiétude, qui s’est confirmée, au fil du temps, par son usage impulsif, de twitter, dans le but de nous rassurer, je suppose, on nous avait expliqué des le lendemain, que cette inquiétude n’était pas justifiée, dans la mesure où contrairement à une idée reçue, selon la constitution américaine, il n’avait aucun droit de prendre seul, la décision, de déclarer, un conflit, avec une quelconque puissance étrangère.

  Piètre consolation, à l’époque, mais consolation, qui, comme je suppose, pour ma majorité, d’entre nous, avait suffi, malgré tout, à lever cette inquiétude.

  Des son arrivée au pouvoir, Trump, pour masquer son incapacité maladive, à proposer de nouvelles alternatives politiques, dignes, de faire face aux enjeux actuels, avait considéré, comme prioritaire, de déconstruire, la moindre initiative, émanant de son prédécesseur Barak Obama, dans le seul but, de masquer ses incompétences, dans le domaine politique.

  De plus en plus en difficulté, face aux accusations, récentes émanant des démocrates, son égocentrisme maladif, et rattrapé, par une menace « d’empechment », de plus en plus menaçante, je suspecte fortement, que ce soit sou l’effet de cette menace, qu’il ait décidé, ce coup de folie, vis à vis de l’Iran, comme il avait déjà, pris des initiatives, parfaitement loufoques et infondée, face à la Corée du Nord, dans un contexte psychologique, parfaitement similaire….

  C’est hélas parfaitement courant, chez les êtres faibles psychologiquement, que par un coup de folie, comme pour bomber le torse, on éprouve le besoin, de « marquer le coup », afin, de satisfaire, un ego aussi démesuré, que déplacé, quand on se trouve à la tête, d’une des puissances, les plus puissantes du monde.

  On nous a expliqué, dernièrement, que statistiquement, cette procédure « d’empechment », aux USA, n’avait aucune chance d’aboutir, au prétexte, que le congrès, majoritairement républicain, le soutiendrait.

 Ce soir, alors, ma question est la suivante….

 Alors, qu’on nous expliquait, après son élection, que ce péril lié à sa pathologie, n’était pas justifiée, parce que la constitution américaine servait de garde fou (jolie expression, n’est ce pas?), est ce que le fait, qu’il ait enfreint la Loi constitutionnelle américaine, ne serait pas un argument, digne d’être instrumentalisé, précisément pour justifier réellement sa destitution, et que cet « empechment », parvienne, enfin à son terme ?

Voilà, très exactement, la question, que je me pose.

ku klux klan Mexique FBI Européen réchauffement climatique négationnisme du réchauffement climatique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire