google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Pour un seul etat regroupant Israël et Palestine. "Un tramway nommé Désir".

   Cette idée m'est venue, il doit y a voir un an, ou plus, je ne sais plus;ça n'a pas graande importance.

 J'ai commencé par rediger le projet sur mon blog, alors pour m'en expliquer, et surtout expliquer en quoi, et comment l  ce projet était parfaitement viable..

  Le challenge pour arriver à toucher un tel objectif, consiste à prendre en compte le principe seon lequel un individu, est capable de epnser et d'agir en dehors de tout contexte religieux.

   Quand je tenais ces propos à cette époque le conflit international de la coalition dont nous sommes nous français les premiers acteurs et les instigateurs avant d'avoir été rejonts par les autres nations contre l'Etat islamique n'avait pas encore commencé.

  Mais il suffisait  de se pencher sur l'histoire du monde pour réellement prendre conscience à quel point les religions de tout temps ont servi de pretexte aux puissants pour soit générer une guerre soit la nourrir.

   Je precise que je suis moi croyante. Je suis aussi agnostique, ce qui ne m'empêche pas soit dit en passant d'être l'inspiratrice, du pape François Ier  et de bien d'autres, aussi musulmans, ou autres.

   Je suis agnostique probablement aussi pour les mêmes raisons que je n'ai jamais adheré au moindre parti politique.... peur d'être "recuprée" je crois, tout simplement. 

   Quand j'ai commencé à emettre ce projet j'avais bien sûr parfaitement conscience du veritable bouleversement que celà pouvait representer dans l'esprist de bien des gens, aussi, c'est parfaitement lucide que j'ai choisi, de ma laiser le temps s'habituer à cete idée pour qu'elle fasse son chemin au coeur de chacun.

 Je vous donne quelques liens, où ce projet est developpé.

http://francoisenielaubin.viabloga.com/news/un-nouvel-etat-pour-resoudre-le-conflit-israelo-palestinien

http://francoisenielaubin.viabloga.com/news/resoudre-le-conflit-israelo-palestinien-une-bonne-fois-pour-toutes

    Pour ce qui concerne la situation aujourd'hui plus que jamis nous nous retrouvons confrontés tous dans le fait que cette proposition semble de plus en plus valable; pour la simple raison qu'en Israël, en palestine mais partout dan le monde il se trouve de plus en plus de personnes pour cautionner ma position sur ce conflit.j'en tiens pour preuve les temoignages, ou attitudes qu'on me aisse entrevoir tres regulièrement, sans que ça soit necessairement verbalisé.

https://www.youtube.com/watch?v=RrafhsrXFlk

  • SMBVAS, Syndicat Mixte du Bassin Versant, Austreberthe et Saffimbec.

    https://www.facebook.com/SMBVAS/?eid=ARACJvcVsN29y4bTzww_fugp_0zD2rsr2uhUcBEdS9JzorxOVYmZMj1Bt1U6a0IWMcYgeY755rT6dojz

     Je vais poser prochainement, des vidéos, que j'avais prises, l'an dernier, lors d'inondations, tout pres de chez moi.

     Les rejouissances, pour le printemps, c'est des maintenant !

    https://www.smbvas.fr/

    Bonjour,

     

    Jusqu’au mois d’Avril, le CERT se met au vert !

    Au programme, un trimestre sur LE JARDIN VIVANT : expos, film, atelier & conférence.

    N’hésitez pas à nous rendre visite et à vous inscrire aux évènements.

     

    Nous vous invitons aussi à une soirée-ciné, organisée par le SAGE des 6 vallées :

    L’eau rentre en Seine

    JEUDI 21 MARS à 20H30 au Cinéma Le Paris de Rives-en-Seine – Entrée libre et gratuite !

    Projection de 2 courts-métrages à la veille de la Journée Mondiale de l’Eau.

    Toutes les infos ici : https://www.facebook.com/events/336928710282744/  

     

    N’hésitez pas à partager ces infos  et à bientôt au CERT !

    Si vous ne souhaitez plus recevoir les infos du CERT, envoyez-nous un petit message ici.

     

     

    Louise VIEUSSENS

     

    Chargée de mission Culture du risque 
    Syndicat Mixte du Bassin Versant de l'Austreberthe et du Saffimbec

    213 ancienne route de Villers – 76360 VILLERS-ECALLES
    Tel : 02.32.94.00.74

    http://www.smbvas.fr/ 

    Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

     

    Lire la suite

  • Mon CV politique.

    Bonjour.

     Je fais de la politique, de façon bénévole, et c'est très bien ainsi.

      Si je persiste en ce sens,  et que d'en vivre ne me semble pas personnellement, souhaitable, je pense salutaire, de pointer du doigt, certains rapprochements, ou certaines idées, quand mon instinct me dicte, avec fermeté, que ça serait nécessaire.

      Une des raisons,  c'est que ça n'est pas là, ma nature profonde.

      Ma vraie nature, c'est de faire le clown, accessoirement, mais plus généralement,  de jouir d’une liberté dans mes modes d’expression, qu’on  observe, plus généralement,  extérieurement, comme un luxe.

     La seconde raison, et qui n’est pas des moindres, c’est que je jouis ainsi, d’une liberté absolue, dans mes prises de position, puisque je ne suis qu’un satellite.

      Je ne crois pas pour tout dire, que le milieu politique, apprécierait tant que cela, ma liberté de ton.

     Quoi qu'il en soit, "j'ai le nez fin", et pas uniquement sous l'angle artistique, c'est ce qui fait ma valeur.

      C'est en ce sens, que je ne renierai jamais la politique, parce qu’elle  seule est à même de faire avancer des idées que je défends, et que je reconnais chez Benoit Hamon, et générationS.

    Je suis active dans trois régions, Normandie, Bretagne et PARIS .

    Lire la suite

  • Profanations, un arbre coupé repousse toujours.

     En horticulture, on appelle ça, "un recepage", c'est même la méthode utilisée, justement, pour fabriquer une "cepée".

    13 fevrier 2019.

     Ce matin, sur Europe 1, le grand Rabbin de France a pris la parole, et a été je dois dire, d'une grande lucidité.

    https://www.europe1.fr/societe/flambee-de-lantisemitisme-tout-ce-qui-est-rejet-de-lautre-devient-un-element-moteur-3857135

     Mais je dois préciser certaines choses.

     Au sujet du fait que l'on ne défile pas, pour lutter contre l'antisémitisme.

     Personnellement, ça n'est pas dans mon mode d'expression de défiler, c'est comme ça. Et pourtant, je n'en pense pas moins.

     Le fait, qu'on ne defile pas sur ce sujet, sincèrement, je crois, ne signifie pas qu'on le cautionne.

     Je crois, qu'on est sonnés, en fait, devant, de tels comportements.

     Les réseaux sociaux, aujourd'hui, sont devenus, "des facilitateurs de haine", tout simplement.

     Des l'instant, que quelqu'un défile, quelque soit la raison, il se  trouve toujours une partie infime des citoyens, qui n'ont rien à voir, avec la manifestation  qui considére, qu'ils ont le droit, alors, de passer au dessus des lois, et de tout casser, et de se permettre surtout, ce qui est interdit.

     Le fait, qu'internet, aujoud'hui, permette justement, que le moindre de ses actes, soient commentés, que dis je hyper commenté, pour eux, est une aubaine formidable, parce qu'ils ont le sentiment, qu'au moins, ils ont fait quelque chose, et qu'on parle d'eux, pour eux, c'est comme un trophée... "sans Foi, ni Loi".

     Je ne suis pas en train de prétendre, qu'il faille, "ne pas en parler", certainement pas.

     Je dis juste, que  si, pour une raison ou une autre,  ça n'était pas repris et commenté, ça serait eux, dans leur monde intérieur, et leur logique, qui demeureraient les plus fristrés, et les plus déçus.

     La queston aujourd'hui, que j'ai envie de me poser, serait, "est que l'antisemitisme, est un racisme comme les autres".... Pour moi, OUI...

     Est ce que c'est plus grave de tabasser un juif,  qu'un homo, un handicapé, ou qui que ce soit d'autre, pour n'importe quelle raison,  pour moi, NON.... C'est AUSSI GRAVE.

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=2083876321694811&set=a.365595650189562&type=3&theater

     Alors, à la question, "est ce que l'antisémitisme, est pire, aujourd'hui, qu'il ne l'était, il y a quelques decennies" ?

     Je n'en suis pas certaine.

     Ce sont les actes antisemites dénoncés,  qui sont en augmentation, ça ne signifie pas que l'idée, et l'idéologie antisemite, soit effectivement, en recrudescence.

     Je veux dre, qu'il ne suffit pas qu'il n'y ait aucune manifestation, ou de propos antisemites, pour considérer qu'il n'existe pas... Et que là, où certains juifs, ont pu en souffrir, quelquefois, et ne deposaient pas plainte, aujourd'hui, ils deposent plaintes, d'aventage, peut être ?

     On rencontre ce même phénomène, dans la lutte conre le viol, et la pédophilie.

     Pour qu'un acte de viol, ou de pédophilie, entre dans les statistiques, ils faut qu'une plainte ait été déposée.

     Et bien là, c'est pareil.

     Par contre, ce qui pose problème, reside dans le fait, que "la parole de haine dite", sur les reseaux sociaux, justement, induit helas, que certains trouvent alors légtime, de passer à l'acte, voilà, pour moi, où reside le problème.

     Pour ce qui concerne les pseudos sur internet,  les reseaux sociaux, pour moi, ont leur part de responsabilité, parce que  en interne, quoi, qu'ils en disent, par les mot utilisés, mais plus encore, par la recurence, de certains mots, ils pourraient parfaitement contrôler les propos de certains profils.

     Sans aller jusqu'à l'interdiction, encore qu'un reseau social, qui revendiquerait de ne fonctionner, QUE avec des noms véritables, à mon avis, ferait un tabac, parce que certains, iraient d'officie, et moi la première, parce que le fait d'utiliser un pseudo peut l'être, aussi, à des fins, parfaitement honnêtes, et légitimes.

     Je signale, d'autre part, qu'il existe, un statut de certification des profils, statut que j'ai deja demandé, depuis longtemps, et qui m'a toujours été refusé, que ce soit sur twitter, ou que ce soit, sur FB.... Le fait, de repondre favorablement, à une quantitié plus importante de pseudo, à mon avis, aurait pour conséquence,  d'y voir, un peu plus clair.

     Il faut être connu(e) ?... la belle affaire. Et pourquoi, une personne lambda, ne pourrait elle pas, avoir, un statut certifié , POURQUOI ? je ne comprends pas, c'est illogique.

    En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • Printemps Européen, l'espoir revient.

    je copie colle, au fur et à mesure, et je commente.

    Introduction ∗ Le Printemps Européen a été formé dans le but de faire renaître l’espoir dans le projet européen ∗

    Notre mouvement s’unit derrière une vision commune de l’Europe en tant que lieu de démocratie, de durabilité, de prospérité et de solidarité.

    ∗ Nous appelons cette vision le New Deal Européen.

    ∗ Ce document explique les principes au cœur de ce New Deal Européen, ainsi que ses mesuresphares.

    Chaque pilier de ce programme offre des solutions immédiates aux crises sociales, économiques et écologiques que connaît l’Europe.

    ∗ Ensemble, ces piliers forment une vision à long terme d’un mode de vie durable.

    Le New Deal Européen fait la promotion d’un modèle de développement qui prend en compte les grands défis qui nous attendent: la raréfaction des ressources naturelles, l’automatisation du travail, la destruction de l’environnement par des polluants chimiques.

    Le Printemps Européen s’engage pour la mise en place de systèmes locaux de production et d’approvisionnement, et à préserver nos espaces naturels, notre héritage culturel, nos progrès sociaux et nos services publics.

    ∗ Le New Deal Européen présente une alternative au choix auquel les Européens sont confrontés: entre l’apathie et la colère, la technocratie et l’autocratie entre ceux qui défendent l’Union Européenne telle qu’elle est aujourd’hui ou ceux qui en veulent la destruction pure et simple.

    ∗ Nous sommes conscients que la mise en place d’un programme ambitieux comme celui-ci posera des défis. Mais nous utiliserons l’opportunité des élections et nos mandats au Parlement Européen pour donner l’envie aux citoyens d’un bout à l’autre de l’Europe de rejoindre notre coalition pour un changement démocratique.

    Ce n’est que quand des millions de citoyens s’unissent que la demande de changement devient irrésistible. ∗ Il n’y a pas de temps à perdre : Rejoignez le mouvement pour un Printemps Européen!

    I. Un New Deal pour la démocratie L'Union européenne doit être gouvernée par les citoyens européens et pour les citoyens européens. Aujourd'hui, l'UE souffre d'un déficit démocratique : des fonctionnaires non élus prennent des décisions à huis clos, où les lobbyistes d'entreprise ont beaucoup trop d'influence. Le printemps européen se battra pour une Europe démocratique, où les citoyens jouissent des droits fondamentaux et contrôlent l'avenir de leurs communautés. i. Une Constitution démocratique Nous appelons les peuples européens à se rassembler afin de rédiger une nouvelle constitution démocratique. L’Union est actuellement gouvernée par un ensemble de « traités » rédigés par des diplomates non élus et des Ministres d’Etat – sans la moindre contribution de ses citoyens. Ce processus commencera par une Assemblée constituante européenne, à laquelle nous, Printemps Européen, donnerons l’envoi, au cours de la campagne pour les élections du Parlement Européen en mai 2019.

    Nous irons de ville en ville et de pays en pays pour demander aux citoyens ce qu’ils attendent d’une nouvelle Constitution Européenne.

    Ce processus culminera dans la mise en place d’une Assemblée constituante, composée de représentants de toute l’Europe, élus démocratiquement, et qui rédigeront la nouvelle Constitution démocratique.

    ii. La Commission Copenhague Nous devons protéger nos droits fondamentaux contre les gouvernements des États membres qui luttent pour les faire disparaître. Nous lierons tous les États membres à la Charte des droits fondamentaux de l'UE et autoriserons les citoyens à traduire leurs gouvernements devant la Cour européenne de justice s'ils ne les respectent pas.

    Nous renforcerons également les cours constitutionnelles de l'Europe en créant une commission de Copenhague, un organe indépendant qui enquêtera sur les violations des droits démocratiques et de l'État de droit.

    iii. Renforcer les gouvernances locales Partout en Europe, les maires et représentants locaux incitent les gens à participer à la vie politique et à créer le changement au niveau local. Le Printemps européen a pour but de renforcer le rôle des collectivités locales en Europe et de les rendre plus autonomes.

    Nous nous battrons pour accorder des protections légales aux municipalités qui défendent les droits des migrants contre leurs gouvernements nationaux.

    Nous accorderons davantage de ressources de l'UE aux collectivités locales pour qu'elles les consacrent à des projets communautaires significatifs.

    Nous lutterons pour mettre fin à la privatisation des services municipaux comme l'eau et l'énergie.

    Nous créerons une nouvelle commission parlementaire chargée d'analyser l'impact local de l'"économie du partage", dans le but d'établir un ensemble commun de réglementations qui renforcent l’échelon local face aux intérêts privées.

    iv. Le Droit à l’information La transparence est l’oxygène de la démocratie.

    Pour que des dirigeants puissent être tenus pour responsables, les citoyens doivent être en mesure de voir comment les décisions sont prises. Nous consacrerons un "droit à l'information" qui permettra à tous les citoyens d'accéder aux documents produits par les institutions européennes. Nous mettrons à la disposition du public les procès-verbaux de toutes les réunions des organes de l'UE.

    Nous exigerons des Députés européens qu'ils divulguent leurs activités financières, actuellement indisponibles au public.

    Les électeurs méritent de savoir comment leurs représentants à Bruxelles dépensent les deniers publics.

    v. Registre obligatoire des lobbyistes Nous créerons un "registre obligatoire des lobbyistes" qui exige que tous les lobbyistes s'enregistrent auprès de l'UE et que tous les fonctionnaires de l'UE indiquent quand, où et pourquoi ils rencontrent ces lobbyistes.

    Le registre actuel des lobbyistes est "volontaire".

    Nous croyons que tous les groupes de pression devraient être obligés de révéler combien ils dépensent pour leurs campagnes et quels fonctionnaires ils ciblent.

    vi. Fin des schémas « cash contre citoyenneté »

    Les gouvernements de l'UE vendent actuellement la citoyenneté européenne au plus offrant.

    Malte, par exemple, offre la citoyenneté à quiconque accepte de dépenser un million d'euros en développement et en immobilier.

    Ces programmes d'argent contre citoyen violent le droit fondamental à l'égalité et font de l'Europe un terrain de jeu pour les super-riches.

    Le Printemps européen introduira une législation qui mettra fin aux régimes de rémunération en espèces contre une citoyenneté. vii. Fermeture des passerelles Le Printemps européen bloquera les « passerelles » qui permettent de faire passer les fonctionnaires européens de la fonction publique à des postes de lobbying lucratifs dans le secteur privé, puis viceversa. 

    Cette histoire de passerelle, moi, je ne connaissais pas...

    Aujourd'hui, il n'y a pratiquement pas de réglementation de ces passerelles au niveau européen: les fonctionnaires disposent d'une période de deux ans pendant laquelle ils doivent demander l'autorisation d'exercer des activités de lobbying, et elle est presque toujours accordée.

    Nous introduirons une interdiction décennale du lobbying après l'exercice d'une fonction au sein de l'UE, et nous examinerons les conflits d'intérêts parmi les titulaires actuels de ces fonctions. 

    viii. La lutte contre la corruption L'Union européenne regorge de corruption.

    Les gouvernements des États membres injectent l'argent européen dans les poches de leurs amis, de leur famille et de leurs soutiens politiques.

    Pendant ce temps, les banques de l'UE blanchissent de grandes quantités d'argent sale.

    Le Printemps européen augmentera les ressources de l'Office européen de lutte antifraude pour enquêter sur l'utilisation des fonds publics dans l'UE, renforcer les sanctions contre les fonctionnaires de l'UE et les gouvernements des États membres qui sont reconnus coupables.

    ix. Protection des lanceurs d’alerte Les journalistes, les enquêteurs et les employés courent de grands risques lorsqu'ils lancent l’alerte.

    Plusieurs citoyens européens ont été assassinés pour avoir dénoncé la corruption dans l'UE, et beaucoup d'autres ont été menacés de mort.

    Nous renforcerons la protection des dénonciateurs afin de garantir leur sécurité physique, leur sécurité d'emploi et leur statut juridique lorsqu'ils se présenteront.

    x. Droits de vote transnationaux

    Le Printemps européen estime que les citoyens européens devraient se voir garantir le droit de vote aux élections européennes, quel que soit leur lieu de résidence.

    A ce jour, des millions de citoyens de l'UE vivant dans des "pays tiers" n'ont pas la possibilité d'élire un député européen.

    Après le Brexit, ce nombre augmentera de trois millions.

    Nous pensons que vivre à l'étranger ne doit pas se faire au prix du vote citoyen.

    Nous modifierons la loi pour permettre aux consulats des États membres d'accueillir le vote des citoyens européens en dehors de l'UE.

    II. Un New Deal pour les travailleurs Le Printemps européen se battra pour le pouvoir ouvrier. 

     

     En cours de copié collé, ainsi que de commentaire.

    15 Février 2019.

    VEUILLEZ NOTER QUE LE MAIL POUR POUVOIR SIGNER ET NOUS SOUTENIR ARRIVERA SOUS 48H. MERCI DE VOTRE PATIENCE.

    Nous sommes Be Printemps Européen, la branche belge de l'alliance pan-européenne Printemps européen qui veut faire revenir l'espoir en Europe. Notre programme pan-européen - le Green New Deal- est véritablement européen, social et écologiste. Avec ce programme et nos partenaires partout en Europe, nous participerons aux élections européennes de mai 2019.

    Pour pouvoir participer aux élections européennes en Belgique, nous devons collecter 5 000 signatures pour chacun des collèges électoraux dans lesquels nous nous présentons (soit 10 000 au total) avant le 28 mars 2018. Pour accomplir cette très grande tâche, nous avons besoin de toute l'aide que vous pourriez nous apporter. Deux façons de nous aider :  

    1. Remplir le formulaire ci-dessous. Une fois que celui-ci est complété, vous [i.e. personnes enregistrées pour voter en Belgique seulement] recevrez un mail pour valider votre signature. Il est essentiel que vous suiviez la procédure qui vous y sera indiquée, sans quoi votre soutien ne sera pas enregistré.

    2. Informer tous vos proches, ami.e.s et collègues enregistré.e.s pour voter en Belgique pour ces élections européennes de mai 2019 en leur envoyant le lien vers ce formulaire. Vous pouvez également vous joindre à nous pour aller collecter des signatures dans la rue partout en Belgique.

    Pour toute information supplémentaire sur comment rejoindre notre campagne, rendez vous sur notre site : www.european-spring.be

     Le 15 Février 2019.

    https://www.lepoint.fr/politique/europeennes-ian-brossat-pcf-dit-welcome-a-benoit-hamon-15-02-2019-2293614_20.php?fbclid=IwAR3AU_es6c4WH93Y18awCjIXUOuY6PmVZ8tyambi1SkEoU71yp5uwQJPREc#

    Alors que beaucoup, à gauche, et je le comprends crient au loup, expliquant, qu'il faut abolument faire liste commune, deux camps semblent, se dessiner.

     d'un côté LFI, et EELV, qui  à eux deux, donneraient 16%.

     Et l'autre camps, PS, PC, et GénérationS, donneraient, selon ce sondage, 12%.

     Je persiste à penser, que c'est générationS, qui détient la plus grande clairvoyance, et qui propose de véritables idées novatrices, et que certains autres politiques de gauche, peut être, observent, non pas necessairement, avec condescendance, mais plutot, mefiance.

     Le revenu universel, pourtant, me semble, veritablement courageux, et je serai curieuse d'observer, qu'on lui trouverait, autres concepts, ou autres idées, à gauche, pour oser rivaliser, avec un tel courage politique.

      Parce que si le revenu inuversel, me semble si tentant, ça n'est pas une "lubbie politique", à la petit semaine, quand je parle de ça, mais bien d'un concept novateur, digne d'ouvrir le débat, sur la définition même du travail, et de la place qu'il prend, en temps qu'activité humaine, face à la psychologie de l'individu, et du citoyen, lui même relié à la santé,  (je parle du burn out, par exemple, ou des maladies professionnelles)quand elle est remunérée, tout autant, que quand elle ne l'est pas, comme dans mon cas, alors que cette activité, à mes yeux, revêt une importance fondamentale,  dans notre société, telle qu'elle évolue.

     Qui autre que GénérationS, jusqu'à aujourd'hui, a eu le courage, je dis bien, le courage, dans les autres partis, d'ouvrir ce debat, qui est au coeur du problème, autre que GénérationS ?

     Qui ?

    le 26 mars 2019.

    https://www.sudinfo.be/id109547/article/2019-03-25/europeennes-2019-une-coalition-progressiste-sous-letendard-du-printemps-europeen#

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/societe/le-printemps-europeen-a-ete-forme-dans-le-but-de-faire-renaitre-l-espoir-dans-le-projet-europeen.html

    29 Mars 2019.

    https://www.lesoir.be/214484/article/2019-03-25/europeennes-2019-une-coalition-progressiste-sous-letendard-du-printemps-europeen?referer=%2Farchives%2Frecherche%3Fdatefilter%3Dlastyear%26sort%3Ddate%2520desc%26word%3DVaroufakis%22

     1 avril 2019.

    Je vous présente, la page FB, du printemps européen.

    https://www.facebook.com/groups/352738588782739/

     Et ça n'est pas un poisson d'avril.... Voici la presentation.

    Bonjour à tous.

    J'ai décidé de créer ce groupe, parce qu'il me semble important de proposer aux citoyens, français, mais aussi, d'autres pays européens, l'occasion d'échanger, dans une ambiance dynamique et positive, sur ce que les élections à venir, nous proposent de mettre en avant, sur ce sujet.

    Il est aisé, pour les ronchons, de mépriser l’Europe, comme il est toujours, plus facile, comme le fait, le RN, de dénoncer, ce qui ne colle pas dans l'Europe, mais c'est bien plus intéressant, de voir, d'une part ce qui fonctionne, et observer, ce qui est à améliorer.

    Et sur ce point, soyez sans crainte, le RN, ne risque pas de marcher, sur nos plante bandes, façon, TATI DANIELLE, bien que politiquement, la "narine", nationale, soit en âge ! 
    (politiquement, je précise).

    Je travaillerai au visuel, demain matin, là, je vais dormir, (si si, ça m'arrive, aussi, quelquefois). 

     3 avril 2019.

    03/04/2019 - Europe - Page Facebook Génération.s

    Replay : Présentation de la liste citoyenne du Printemps Européen avec Benoît Hamon, co-fondateur de Génération.s et tête de liste pour les #Européennes2019#VivelEuropeLibre

    - Sarah Soilihi, doctorante en droit (Marseille) 
    - Guillaume Balas, député européen Génération.s
    - Isabelle Thomas, députée européenne Génération.s
    - Salah Amokrane, cadre associatif (Toulouse)
    - Françoise Sivignon, porte-parole Génération.s, ancienne Présidente de Médecins du Monde / Membre du CA de Reporters sans Frontières 
    - Eric Pliez, directeur général de l'association Aurore et président du Samu social
    - Emmanuelle Justum-Foundethakis, Diem25
    - Pierre Serne, porte-parole de Génération.s
    - Sabrina Benmokhtar, étudiante/caissière (Nancy)
    - Sébastien Peytavie, psychologue (Sarlat, Nouvelle-Aquitaine)
    - Zerrin Bataray, avocate (Vienne, France)
    - Jérôme Vérité, syndicaliste (Montbizot, Pays de la Loire)
    - Corinne Acheriaux, infirmière (Cébazat, Auvergne)
    - Stéphane Saubusse, proviseur-adjoint (Bègles, Bordeaux)
    - Roxane Lundy, secrétaire générale adj. délégation Génération.s au parlement européen
    - Michel Pouzol, co-animateur Espace Idées Génération.s
    - Laura Slimani, coordination nationale Génération.s
    - Jacques Terrenoire, Diem25
    - Alice Brauns, paysagiste (Grandville)
    - Arash Saeidi, commerçant, Angers, Pays de la Loire
    - Naïma Charaï, conseillère générale Génération.s de Nouvelle Aquitaine 
    - Camille Bordes, agricultrice (Arlebosc, Auvergne)
    - Miloud Otsmane, agent de silo, (Charnay-les-Mâcon, Bourgogne Franche Comté)
    - Valérie de St-Do, Diem25
    - Joao CUNHA, diplomate (Strasbourg)
    - Anne-Marie Luciani, formatrice anglais AFPA (Corse)
    - Bastien Recher, urbaniste (Caen, Normandie)
    - Ouassila Soum, directrice générale des services Ville de la Riche (Centre Val de Loire)
    - Atte Oksanen, chargé de mission (Paris)

    https://www.facebook.com/GenerationsLeMvt/videos/2329057167382939/?notif_id=1554302039815538&notif_t=live_video_explicit

    https://www.facebook.com/groups/270043557194515/?multi_permalinks=335138317351705%2C335010760697794%2C334985154033688&notif_id=1554289957307968&notif_t=group_activity

     10 mai 2019.

    https://www.ladepeche.fr/2019/05/08/pour-benoit-hamon-generations-va-jouer-un-role-pour-les-municipales-a-toulouse,8188233.php?fbclid=IwAR1mQlaQj5h02cJaK5y7dtjxpnuN3uVzrw0SRRmRzFJw8aSf7sylw4P5UP4

     

    Lire la suite

  • multinationales, stop à l'impunité !

    https://stopimpunite.fr/Merci

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/259375394961375/

    6 Mars 2019.

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10215694689893539&set=a.1615681145192&type=3&theater

     Prétendre, que nous n'y pouvons rien, est un leurre, et un terrible mensonge.

     Si  le phénomène de mondialisation,est brandi, par les nationalistes comme un péril, contre lequel il faut agir, et selon eux, strictement, par le repli sur soi, "ces gens là" ne sont que de véritables truands, puisqu'il n'est du, en realité, qu'au fait, que par son paroxisme qu'est internet, non seulement, il est bien loin, de n'être "que toxique", mais il revêt aussi, d'énormes aventages, pour éveiller les consciences et ntamment, celles du peril qui guette sur le plan de l'écologie, pour ne citer que celui là.

     Ainsi, aussi étrange, que ça puisse paraitre, le revers positif, de cette mondialisation, réside dans le fait que de lutter pour défendre des causes auxquelles nous croyons, devient plus facile, pour peu, que nos libertés individuelles, dont celles de manifester et de militer,  soient respectées.

     Hélas, tous les pays n'ont pas cette chance, mais même s'ils n'ont pas cette chance, pour certains,  ce revers de la médaille, parvient malgré tout à apparaitre, pour laisser filtrer, une lumière, en forme de véritable espérance.

     Et pour en revenir aux multinationales, justement, c'est bien par le phenomène de mondialisation, justement, qu'on parvient aujourd'hui, plus que jamais, à appercevoir, par quelle methodes, ils pratiquent,  jouisssant d'un vide juridique outrancier, pour manigancer, et truander, le plus de citoyens, possible, et ce, dans le monde entier.

     Je vais même plus loin, en fin de compte, c'est grâce au phenomène de mondialisation, qu'on parvient, ainsi, à l'observer, et investiguer, veritablement, démarche qui était   quasiment impossible, auparavent.

     Et sur ce point, l'Europe, justement,  a un rôle fondamental, à jouer, mais curieusement, dans le g programme de Macron, bizarrement, sauf erreur de ma part, on n'en pas entendu parler, et pas d'aventage, soit dit en passant, dans le programme, du rassemblement national, à qui les sondages, preterait,  de si bons resultats.

     A suivre....

     Sinon, quand on parle de multinationales,  Carlos Ghosn, doit sortir de prison, "sous peu".... Ce que j'en dis ?

     C'est qu'il est bien loin d'être tiré d'affaire, et que c'est un homme, qui n'est vraiment pas clair, qui s'est cru autorisé,  de faire tout et n'importe quoi, au seul pretexte, qu'il occupait un des postes, les plus importants, au sein de cette multinationale.

     Mon voeu le plus cher, c'est que ça ait servi, et que ça serve d'exemple aux autres, qui ont le même profil, dans les autres mutinationales, puisque quand les sansctions ne sont que financières, ils ne veulent rien savoir,  on n'a  alors, pas d'autre choix, que de les condamner à la prison, et ça aurait du être fait, depuis bien longtemps.

     Comme vous dites ?  "c'est pas gentil, le pauvre il a maigri"...

     Bon, ça va 5mn, hein, qu'il ne se plaigne, pas, il aurait pu aussi subir la presence, d'un radicalisé, pour lui laver le cerveau?? OK ?

     Je veux dire, qu'on a vraiment ras le cul, de voir que sous pretxte, qu'on ait le cul cousu d'or, on ait le droit de passer au dessus des lois, et de se permettre tout, et surtout, n'importe quoi.

     Apres ça, il ne faut s'etonner, si le gilet jaune  on l'a tellement  ancré dans notre ADN, qu'il est quasiment inscrit, dans notre patrimoine génétique, enfin, merde....

    3 Mai 2019.

    Une petition est en ligne, sur ce sujet, pour ne plus que les multinationales, puissent intenter de proces, aux etats, c'et expliqué, dans la video, il est de la plus haute importance, que cette petition, ait un succes, retentissant.

    https://ccfd-terresolidaire.org/nos-combats/partage-des-richesses/rse/six-ans-apres-le-rana-6358

     

    Lire la suite

  • Marches pour le climat.

     Je copie colle, pour que chacun trouve son point de raliement.

    Hello,

    Soyons 1 million partout en France ce 27 janvier 2019 pour exiger un changement dès demain. L'acte 1 citoyen commence.

    Nous sommes citoyens; notre but est d'avoir une démarche pacifique et non violente pour demander à notre gouvernement francais et aux gouvernements des pays du monde entier de prioriser et de freiner le réchauffement climatique. Dans cette optique, notre économie doit être d'abord écologique si nous souhaitons penser économie long terme: L'ECOLOMIE.

    Par ailleurs, nous, citoyens du monde, soutenons toutes les organisations et les individus qui oeuvrent pour cette cause.

    Nous sommes convaincus que c'est d'abord au CITOYEN de se lever. Nos enfants nous jugeront, personne n'a envie de dire dans 10 ans: oui je le savais mais j'étais petit. Vous ne l'êtes plus, venez montrer que vous avez fait quelque chose.

    Une démarche de changement est déjà en cours, soyez acteur....A très vite.

    Les 105 villes ci dessous se mobilisent pour le climat les 26 ou 27 janvier : nous y serons!

    Lire la suite

  • Psychiatrie, la septième roue du carrosse macronien.

     Il y a quelques jours était diffusé, sur France 3, un reportage alarmiste et bouleversant, sur la qualité de la psychiatrie en France.

    https://www.france.tv/france-3/pieces-a-conviction/944075-psychiatrie-histoire-d-une-depression-chronique.html

     Certes certains pourraient me dire, que ce dernier, serait partisan, politiquement parlant...

     D'autres diraient, je suppose, que compte tenu du fait, qu'il y ait eu tant de retard, depuis tant de decennies, qu'il n'est pas étonnant, qu'on en arrive à de telles, extrêmités...

     Pour commencer, en ce qui concerne mon cas personnel, parce que apres tout, si je la parle ce matin sur ce sujet, c'est aussi parce que j'ai été internée, personnellement, à plusieurs reprises, il y a longtemps maintenant, et toujours selon ma volonté, ce qu'il est important de préciser, ceux qui y sont passés me conprendront.

     Moi, je n'ai jamais eu à me plaindre, pendant ces internements,  de quoi que ce soit, sur le plan logistique, ou lié à mes soins, c'était l'HP, de saint Etienne du Rouvray.

      Quand je parle de cinquième roue du carrose macronien, je pourrai considérer qu'il en a toujours été ainsi, pour n'importe quels autres dirigeants, considérant le fait que de franchir ces murs, stigmatise toujours le patient, non pas de la part du corps médical, en général, des soignants, et des psychiatres, mais bien de la société elle même.

     Ors, aujourd'hui, on sait pertinamment que le fait de se trouver interné, dans ce type d'établissement, pourrait parfaitement objectivement, arrivé, à 100% des citoyens, pour peu que les circonstances, une formes d'alignemments des faits, les y amène...

     Entre ceux qui sont au pouvoir, (je ne parle pas de la France, en particulier, suivez mon regard), et qui, par leur immense fortune, passent à travers les mailles du filet,  ceux qui noient leur mal être dans la drogue, d'autres, dans l'alcool, ou d'autres, dans je sais quelle addiction, comportementale, aussi, quelquefois, nous sommes tous, un jour, par un concours de circonstance malheureux, à devoir franchir un jour, peut être ? qui sait , aurez vous, vous aussi, psychiatres ?  La chance, véritable, de vivre cette expérience...

     Excusez moi, je me surprends moi même à avoir envie d'en rire sachant à quel point ("vigule" ?), ma prose est attendue, sur ce sujet.

     Car oui, mesdames et messieurs, un psychiatre, aussi,  n'est pas à l'abri de se retrouver, un beau jour, "jour béni", benni oui oui, "de l'autre côté de la barrière".

     Un message, à l'intention de la dernière experte psychiatre, qui, serait à l'origine de l'enventualité de la prolongation de ma mesure de protection.....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Je l'ai fait soft, là, non   ? Vous ne trouvez pas  ? Vous en tirez plutôt, bien, non ?

     

     

     

     

     

    BREF.

     Incriminer ainsi, les gouvernements antérieurs, si c'est recevable en partie, me semble,  quoi qu'on en dise, exagéré, pour la raison suivante.

     Désolée, si j'en reviens au gouvernement, sous François Hollande (décidément...), mais lui, au moins,  ne servait pas la soupe, à la méritocratie, comme le fait, Emmanel Macron.

     Servir la soupe à la méritocratie, ça consiste à faire valloir, qu'il n'y a que

    "ceux qui empreintent les chemins conventionnels de la réussite conventionnelle", qui meritent l'attention.... 

     Désolée, pour le peu d'élégance, pour la formule, mais le principe de répétition présente aussi l'aventage quelquefois, d'être plus parlant, ou d'insister, là, où il le faut.

     Je ne ferai pas l'offense, au chef de l'etat, de ressortir les diverses petites phrases, qui en attestent, parce que je ne suis pas revencharde...

     Non, moi, je m'occupe, comme beaucoup, de tous ceux qui restent sur le bord du chemin, et qui socialement, par trop de souffrances accumulées, arrivent quelquefois, à l'hôpital psychiatrique.

     Car il faut le dire, ça n'est pas toujours le cas, bien sûr.

     Mais c'est aussi, trop souvent le cas....

    Ensuite, il y a le débat,  auquel etait présente, Agnes Buzyn.

    https://www.france.tv/france-3/debat/944073-comment-sauver-la-psychiatrie.html

     Je l'ai regardé aussi. Je vais lui écrire, moi, à la ministre.

     Et croyez moi, car moi aussi, en politique, il ne faut jamais cracher, sur l'occasion qui se presente, et bien ce chantier, là, croyez moi, ça va être autre chose, que de reconstruire notre cathedrale Notre Dame...

     Ha, c'est sûr que pour reconstruire la psychiatrie, il va y avoir infiniment mois de "sponsors", c'est moins, "vendeur", comme on dit, quand à l'image....

     Excusez moi, mais faut que je me lâche un peu, là.

    http://www.ch-sainte-anne.fr/

     Comme l'a dit la ministre, dans ce debat, il semble bien, que selon les territoires, on est plus ou moins bien lotti, selon l'endroit, où l'on habite, et ça n'est pas normal., Il devrait y a voir des alternatives, autres que l'hopital psychiatrique de proposé, à chaque fois, que le patient, ne presente pas de risque, pour autrui, ou pour lui même.

    Lire la suite

  • Armement, où quand l'argument économique dit que l'argent n'a pas d'odeur.

     Emmanuel Macron declarait her, que de condamner les ventes d'armes, vers tel pays, etait equivalent au fait, de  faire un ambargo, sur n'importe quel autre secteur de l'economie.

     Il est vrai qu'avec le viellissement de la population, on peut avoir des appareils auditifs pour moins cher qu'auparavent, ou comme on dit vulgairement, "mieux vaut entendre ça que d'être sourd".

     Le point où il aa raison, c'est quand il prétend que  c'est infiniment plus complexe qu'on ne le souçonne.

     D'accord.

       Mais il n'empêche que pour moi, vendre des armes, avoir purement et simplement, une industrie des armes, destinée à d'autres pays, est immoral,  le seul et unique client, de cette industrie, devrait n'être que nous même.

     Oui, je sais, je suis une rêveuse, je n'ai jamais eu la prétention, effectivement, d'être autre chose.

     Moi, je transformemrai toutes les kalachnicov' de la terre, en soliflores,  sur un socle, canon scié vers le haut, et ça relancerait l'horticulture française !

    https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/info-medias/documentaire-mon-pays-fabrique-des-armes-plongee-dans-une-industrie-taboue-en-france_2989323.html

    01 Juin 2019.

    Au moment de l'Indochine, deja, les dockers CGT etaient contre la livraison d'armement.

    https://cgtnforge.wordpress.com/2019/05/29/guerre-au-yemen-hommage-aux-dockers-cgt/comment-page-1/?unapproved=476&moderation-hash=a724f2b5c9624b4853381238c5144d18#comment-476


     Alors, ça ne date pas d'hier.

     Mon commentaire, est sous l'article sur leur blog.

    Sinon, j'ai  ecouté il y a quelques jours, un truc, au sujet des casques bleus.

     Sur France Inter, bien sûr. mais je ne retrouve pas le lien.

     Voicile lien de l'ONU.https://www.un.org/fr/peacekeeping/service/index.shtml

     

    Lire la suite

  • Les Editions UTOPIA.

    http://www.editions-utopia.org/

      Pour ceux qui me suivent, ils savent peut être, qu'il y a quelques années,  alors que je n'étais jamais allée fouiller chez cet éditeur, j'avais rédigé un article, sur l'aspect philosophique, de l'utopie.

    http://francoise.babaorum.info/t2886-Ce-que-je-propose.htm?q=utopie

       Le fait qu'en aucune façon, ce qui aussi vital que l'air qu'on respire, l'eau que lon consomme, ou quelqu'energie que ce soit, ne devrait appartenir au privé.

      Je n'ai jamais changé d'idée sur ce sujet, et si l'on observe d'autre part, le fait que par le rechauffement climatique, entre autre, l'eau potable conformement, à ce que je dis depuis plude 15 ans, et apres bien d'autres avant moi, devient un enjeu geo strategique, de la plus haute importance....

     J'ai d'autre part, fait connaissance, avec l'un de ses responsables, pendant une reunion, la semaine dernière, à Rouen, et j'ai trouvé ça absolument passionnant. 

     En cours de redaction.

     

    Lire la suite

  • Bayeux, féminisme, et reporters de guerre.

      Je suis extrêmement en colère, ce matin, parce qu'on me bloque le moteur de recherche, interne à mon site internet, alors, que personne ne devrait s'y sentir autorisé.

      C'est vrai que ça fait 5 jours, que j'attends, que  l'UDAF, me verse mon argent mensuel, et que considérant, que "ventre affamé n'a pas d'oreille", comme on dit vulgairement, ce matin, "je ne suis pas facile à traire".

      Pour mon argent, oui, merci, j'ai alerté ma fille ainée, j'ai alerté mon avocat, j'ai lalerté l'UDAF, j'ai remué ciel et terre, bien sûr, comme il se doit, y compris la juge ces derniers temps, par ecrit, et si hier, c'est le café du village (merci, Cécile, qui m' a avancé deux timbres postes, et une enveloppe, pour poster la lettre à la juge, et mon travail sur la tutelle), et merci, encore, pour le repas gratuit, et la boulangère, pour les deux pains au chocolat gratuits..

     OK, j'ai bien compris, pour la solidarité au sein du village, MERCI ENCORE.....

     Désolée, hein, si je lave mon linge sale en public, mais franchement, quand je remue ciel et terre, pour me faire respecter, et que je vois que rien ne bouge, je ne vois guère ce que je peux faire de plus, alors, je n'ai pas le choix.

     Ce matin, donc, j'avais l'intention de vous parler de l'émission, du "téléphone sonne", sur France Inter.

    Vous pouvez réécouter cette émission, en suivant ce lien:

    https://www.franceinter.fr/emissions/un-jour-dans-le-monde/un-jour-dans-le-monde-11-octobre-2018

     Pour ce qui concerne Bayeux, et ce mémorial, consacré aux reporters de guerre, j'étais allée le visiter, il y a quelqus années, un été, j'ai même fait quelques vidéos, sur le sujet, et redigé des articles, aussi, je suppose, si vous parvenez à remettre la main dessus.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/spiritualite/deces-de-la-journaliste-veronique-robert-blessee-a-mossoul.html 

     En cours de redaction.

    Lire la suite

  • Une page FB, qui s'appellerait MIGRANTS, AFRIQUE et PANAFRICANISME.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Afrique

    Je pense qu'il serait souhaitable d'ouvrir une page, sur ce sujet.

     Pourquoi, je ne m'y colle pas moi même  ? Je n'en ai pas les compétances, mais surtout, je ne trouverai pas le temps, je ne suis pas assez disponible pour celà.

     Depuis fort longtemps en effet  à plus forte raison, par le truchement de la periode coloniale, où la France avait des colonnies sur le sol africain, des populations africaines, ont migré, partout, dans le monde, et en premier lieu, pour les pays colonnisés, dans les pays en occident, qui ont été colonisateurs.

     C'est pour cette raison, que les algériens, souhaitant émigrer, au siecle dernier, ont emigré en France, ou que le Royaume Uni, compte un nombre important d'indiens, par exemple.

     Mon intention ne consiste pas  porter des jugements, même si par nature, je suis toujours du côté du plus faible, "je n'en pense pas moins".

     Ces derniers temps, on a pu voir plusieurs émissions, retraçant "l'histoire d'une nation", sur France 2.

     Vous pouvez revoir ces emissions, en suivant ce lien:

    https://www.francetvinfo.fr/economie/medias/france-televisions/video-ramzy-bedia-jen-sais-plus-sur-clovis-et-son-putain-de-vase-que-sur-mon-pere-et-la-guerre-dalgerie_2968599.html#xtor=AL-79-[article_video]-[connexe]

     Pour ceux qui vellent voir les deux derniers volets de cette serie documentaire, il faut suivre ce lien:

    https://mobile.francetvinfo.fr/sciences/histoire/video-regardez-les-deux-derniers-episodes-d-histoires-d-une-nation-sur-france-2_2965175.html

    27 octobre 2018.

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=281955139093149&set=a.108888703066461&type=3&theate

    Lire la suite

  • Daniel Balavoine, "j'emmerde tous les pouvoirs".

      Bon, je vois qu'on me colle cette vidéo sous le nez, ce matin, mais ça tombe on ne peut mieux, parce que j'ai un truc, sur la patate, là, comme on dit, et pas piqué des hannetons, à vous balancer...

      Quand j'étais enfant, enfin, ado, me semble plus juste, mon père en riant, m'appelait Henri... Franchement, je n'ai, ni lui d'aventage à l'époque, je crois, absolument aucune idée de la raison pour laquelle il m'appelait ainsi.

      Comme beaucoup de mon âge, (née en 61), Daniel Balavoine, Michel Berger, France gall, tant d'autres, Desproges, Coluche, pour ne citer qu'eux, ont simplement forgé littéralement, notre identité politique, et ça  serait franchement trahir, que de renier, ce qui m'a faite....

       Merci, à France Inter, pour les chronique de  Desproges, chaque matin, à 8h55, ça nous aére tous les neurones, et le moins qu'on puisse dire, c'est que ça ne soit pas un luxe, par les temps qui courrent.

      Hier, donc, fête au village, toute la journée, à Emanville, pres de sainte Austreberthe.

       Le matin, foire à tout, et pendant ce temps, à 10h, messe de la moisson, à l'Eglise, avec en prime Marcel, le curé de Pavilly,  que le continent africain, a eu la bienveillance de nous prêter, pour que les voies du Seigneur, soient le moins impénétrables possible, puisque semble t il,  la commune d'Emanville serait désormais rattachée à la paroisse de Pavilly, à moins que ça ne soit que ponctuel, mais peu importe....

       A l'issue de la messe, recueillement au monument au morts, pour rendre hommage aux morts pour la France, après un discours du maire, qui soit dit en passant, avait axé ce dernier dans un présent plus qu'actuel, où il rendait hommage aux diverses associations de son village, au curé venu dire la messe, et au milieu associatif, notamment.

      Un trompetiste, qui avait animé la messe, jouait la marseillaise.... Puis la population, autour du monument, la chantât, dont moi....

      Quelle ne fû tpas ma surprise, quand je vis en face de moi,  une de mes amies, absolument horrifiée, d'observer que je chantais... la Marseillaise....

      Tellement gênée, je dois dire, que l'heure qui suivit, elle passât allergrement pres de moi, en m'ignorant...

      Alors, oui, je suis vraiment en pétard, pour le coup.

       Parce que je ne vois pas en quoi, le fait de chanter la marseillaise, qui malgré mon désir, soit dit en passant n'a guère été modfiée, sur certaines phrases, ou changée,  n'en reste pas moins, l'hyme national....

      Pourquoi, je suis en pétard  ?

      Parce que je trouve vis à vis de moi, cette posture, d'une hypocrisie sans nom, quand on observe, que la moindre démarche que j'entrenrends, moi, pour faire de la ma vie, ce que moi, j'entend,s, il ne se trouve pas une personne, de gauche, ici, dan mon canton, pour m'en dissuader, et pour me faire sentir, que ma voie, ça serait la politique...

      Alors, les hypocrites, merci, ça fait huit ans que jes les observe, faire leur cirque, autour de moi.

      Et soyez sans crainte, pas même aux municipales, ils ne se présentent, et ne daignent s'engager.

      Pour la page locale, digne du COURRIER CAUCHOIS, merci, pour cette fois, ça ira, je n'ai pas que ça à faire.

      Revenons en à Balavoine.

      Je rappelle qu'il parle d'autant plus acidement, de la politique etrangère, qu'il est sous le coup de l'émotion, parce qu'il a vu sa mère, si inquiete, pour son frère.

      Je ne suis pas en train de prétendre, que parce qu'il est en colère il dit n'importe quoi. Je dis juste, que la colère n'incite pas à la mesure, et à la réfléxion, ce qui par contre, devrait interroger les puissants, réside dans le fait, qu'à l'epoque déja, le fait qu'il tienne ces propos, malgré tout, interpellait, et m'interpellait, moi, par ce qu'il disait, malgré sa colère.

      Ce qui importe de juger aujourd'hui, réside dans le fait de se demander si la perception des conflits internationaux, est différente aujourd'hui, de ce qu'elle était, à l'époque...

      Je parle bien de la perception, qu'on en ait, et pas de la realité.

      Et sur ce point, il faut bien le reconnaitre, la réponse est OUI.... Puisque par internet, qui traduit la mondialisation, quelque soit le secteur que l'on observe, alors, la perception qu'on en a , s'en trouve modifiée...

      Prétendre, qu'elle serait plus juste, je le pense... Prétendre,  qu'on en soit certains, ou certaines, malheureusement pas !

     Ce que je veux dire, c'est que si Balavoine vivait aujourd'hui, absolument personne ne peut certifier, qu'il tiendrait le même discours.

     Aujourd'hui, depuis plusieurs décennies, on observe comme une forme d'excroissance, du phénomène ONG, qui de façon inconsciente, contre balance, du mieux qu'elle le peut, les calamités que c subissent certaines catégories d'humains....

      Ce que je prétends là, est tellement vrai, que les pays concernés, et dont les souffrances des populations qui nous parviennent par les medias, dont internet, instrumentalisent quelquefois, litteralement ces ONG, pour faire pression, sur de potentiels, pays amis, ou ennemis...

     Comment, ça ?

     Et bien, quelquefois, court circuitant les dons, purement et simplement, de telle sorte que les aides ne parviennent pas, ou alors, en refusant, que ces ONG sur place, puissent internenir, ou si vous préférez, que certaines ONG, sont carrément, "personna non grata"., en refusant de delivrer les autorisation, en haut lieu.

     Ces données là, Balavoine, lui, n'en disposait pas, parce que le phénomène de mondialisation, lui, n'était pas aussi affirmé, qu'il l'est, maintenant.

      Je ne suis pas en train de prétendre qu'aujourd'hui, Balavoine cautionnerait des guerres, qui sont en cours, et dans lesquelles, nous sommes engagés... Je prétends juste, que je n'en sais rien, et qu'il serait mensonger, ou en tout cas, plus qu'hasardeux de prétendre, qu'il les condamnerait, forcement.

      Je rappelle juste que politiquement, il n'existe pas plusieurs possibilités.

     Soit, on décide de s'interresser au monde.... Soit, on décide de prétendre, qu'on s'en fout.

      Si on décide de s'interresser au monde, et que des qu'un problème surgit, on refuse l'obstacle, qui consiste à tenter de comprendre la génèse d'un problème, en moins d 'un quart d'heure, on observe les choses sous l'angle européen, d'abord, puis international, parce qu'on n'a pas le choix !....

     Ceux, aujourd'hui, qui revendiquent le fait de ne jamais faire la guerre à qui que ce soit, sont très exactement, ceux, qui s'insurgent, et je les comprends, devant l'immobilisme dont nous serions coupables, face à tel conflit, ou tel autre... Que ce soit  aux portes de l'Europe, ou que ce soit, à l'autre bout du monde.

     CE SONT LES MÊMES.

     Quand à ma position personnelle sur le sujet, je suis assez sage, il me semble, pour fermer ma gueule, contrairement à certains, visiblement, pour avoir conscience de mes limites.

     Quand je sens, que mon regard peut aider, à éventuellement faire bouger les curseurs, dans le sens où je le souhaiterai, je le fais, mais je sais fort bien, contre quoi je me bas, et pourquoi, et surtout, "pour qui", je le fais. 

     Souvent, en fait, on souhaite, que je mette mon grain de sel sur un truc, et je réponds à Thomas, "OK, écoute, c'est noté, mais je ne peux rien", ou bien, "c'est noté, mais moi, j'y pige que dalle".

     Ou bien je lui dis "je vois, mais je ne vois pas sous quel angle prendre le problème".

     Je veux dire, que je ne suis pas un kamikaz de la politique, moi.Quand je ne sais pas, je ne sais pas.

       Pour ce qui concerne la politique internationale, en dehors du conflit israélo palestinien, que je suis toujours, j'avais confiance en François Hollande. Il a été précisé, hier, sur France Inter, je ne sais plus qui (désolée), que l'ére Macron, donnait un son de cloche, particulièrement différent, sans qu'il n'y ait plus de précisions.

      Pour ce qui concerne l'industrie de l'armement, je préconise que chaque pays, qui le fabrique, ne le fabrique, que pour son usage personnel.... Donc, pour la défense uniquement, puisque "le temps benni des colonnies", est bien fini, contrairement, à ce que pense benjamin netanyaou....

     C'est vous dire si la macronnerie, et le patriotisme sont parvenu à me pervertir, au plus profond de mon âme....

     Bon, allez, je vous laisse. Matthieu et Nathalie, allez, "sans rancune"....

     Comme si la politique se résumait à un hymne national, quel qu'il soit.

     Je vais faire mon tour de vélo, à assitance électrique, parce que je suis une grosse fénéante, pour monter les côtes.

    Lire la suite

  • Le 23 fevrier à Lilles, le gouvernement dévoile son nouveau plan anti radicalisation.

    https://www.francetvinfo.fr/france/jihadistes-francais/securite-le-plan-anti-radicalisation-du-gouvernement_2625956.html

      Je rappelle qu'en "Hamon",  certaines choses fondamentales, doivent être enseignées, la plus importante étant la philosophie, qui peut l'être 6 ou 7 ans, et qui pourrait être facilitée, par la coopération avec certaines associations, peut notamment enseigner les bases de la laïcité, qui induit la liberté d'expression et de culte.

      Car c'est des le plus jeune âge, qu'un enfant doit se faire expliqué, une approche philosophique du fait religieux, et c'est ainsi qu'on lui apprendd la tolérance.

       Le souci, aujourd'hui, reside dans le fait que chez certaines familles croyantes et pratiquantes, leurs enfants soient scolarisés dans une école confessionnelle ou pas, et ces parents s'imaginent, que d'avoir une telle prétention, pourrait avoir pour conséquence, que la religion qu'ils imposent à leurs enfants, comme moi je me suis vue imposée, la religion judéo chrétienne, aurait sur leurs enfants, une remise en cause, de cette dernière et peut être aussi, par ce fait, de leur culture.

     vC'est une grossière erreur, d'observer cette eventualité sous cet angle, et c'est surtout, irresponsable.

     En effet ça fait partie du développement psychologique parfaitement normal,  de la part d'un enfant, que de juger ses parents, ou plus précisément, les "estimer", face aux valeurs, et quelquefois, hélas, mais c'est incontournable, sur l'amour, qu'ils leur aient porté, ou pas.

     Que cette initition, à la philosophie, se fasse , ou ne se fasse pas, n'empêchera jamais un enfant, devenant ensuite adolescent, d'en passer par là, et cette initition à la laïcité (qui n'est pas le rejet de la religion, ou du culte), pose des bases, parfaitement concrètes, précisément, pour que ce dialogue existe, au sein des familles, et que les sujets, qui pourraient fâcher, à certains moments, chez certains enfants, ou ados, puissent être abordés, sans tabou, sans crainte, et donc, de façon satisfaisante, et enrchissante, que ce soit au sein des familles, ou en d'autres lieux.

     Je sais que certains travaillent sur ce sujet, depuis plusieurs années, et des essais, ont deja été fait, pour aborder la philosophie,  en primaire, et les resultats, sont tout à fait interessants.

     Pour ceux qui seraient en doute, face à c que je pretends, je precise donc, que ça serait là,probablement le meilleurs vaccins, contre un risque de radicalisation, qui pourrait arriver ensuite.

      J'ai quelques doutes, helas, sur le fait, que notre ministre de l'éducation, soit sur la même longeur d'onde que nous, sur le sujet, comme si l'apprentissage, des courants de pensée, version vulgarisée,  c'est à dire, rendus accessibles, par le plus grand nombre, risquait de mettre en péril, la solidité de  son trône de ministre.

     Vous me direz, tant qu'il n'a pas l'intention, de faire le tour de France, y'a pas le feu au lac...

  • rassemblement national, anciennement front national.

     Une page sur FB, qui ne vient pas de moi, mais à laquelle je vais participer un peu, je suppose, vient d'être ouverte.

     Je vous donne le lein:

     Voici, un article que je viens d'y déposer.

    Bonjour.

      Depuis bien des années, je consacre pas mal d'énergie à lutter contre le rassemblement national, anciennement front national.

      Je ne le fais pas par devoir, mais peut être plus par réflexe, percevant mieux que quiconque, peut être , En quoi, pourquoi et comment, ce parti est toxique, par l'absence de valeurs altruistes qu'ils défendent.

      Nous vivons aujourd'hui, dans un monde, où beaucoup de nos modes de fonctionnements, nos habitudes, certains de nos principes, semblaient ancestraux, érigés en "statuts", "statues", indéboulonnables, dont la société de consommation, était sensée nous apparaître comme une forme Bonheur, autant dire, "une fin en soi"....

      Et ceux qui restaient sur le bord de la route, et bien ma Foi....

      De tous temps, il a existé des êtres bienveillants, qui avec un regard plus juste et surtout plus affûtés, jamais, ne se sont contenté de cette posture, et ont remis en cause, cette théorie, et ses satellites, comme le culte de la performance, à la seule condition, qu'elle soit matérialisée, par une récompense, généralement sonnante et trébuchante, sinon, elle n’apparaît à leurs yeux, que de peu d’intérêt.

      Là, encore, qu'il y ait performance, ou pas, seul l'aspect pécuniaire de toute façon, présente à leurs yeux, un véritable intérêt.

      Tenter d'appréhender la nature humaine et le monde dans lequel on vit, sous un angle dénué du moindre aspect financier, en tout premier lieu, est je crois, le pire écueil, qu'un politique puisse commettre.

      Je ne suis pas en train de prétendre, que cet aspect, puisse être négligé, ou qu'il serait exempt de la notion de réussite, je prétend simplement, qu'en aucune façon, ça devrait être l'angle sous le quel on doit travailler, en premier lieu.

      Si je rédige cet article, dans un groupe qui est dédié au rassemblement national, anciennement front national, c'est bien parce qu'à lui seul, et ça n'est pas les problèmes d'argent qu'il rencontre au parlement européen qui me contrediront, il symbolise la politique, dans ce qu'il a de plus pervers, precisement, dans sa motivation, qui n'a pour seule raison d'être, que l’appât du gain.

      J'ai fait, d'autre part, une video, hier soir, dans laquelle j'en parle aussi.

     Le 14 mars 2019.

     En cours de redaction.

    Lire la suite

  • #ConventionGénération

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10214373329318464&set=gm.650826598590871&type=3&theater&ifg=1

     30 Juin 2018.

    http://m.leparisien.fr/politique/benoit-hamon-le-macronisme-est-un-racisme-social-29-06-2018-7800540.php

     Quand je pense que certains en sont encore, ne pas comprendre, qu'il ne suffit pas d'êtere encravatté, pour être honnête, franchement ça me depasse.

      Et puis apres tout, vous l'avez bien cherché !

       Et prière de bien porter attention au texte; parce que C'EST CA AUSSI LA CHANSON FRANCOISE.

       Puisque le parisien, veut pas de mon commentaire, je  m'en vais vous le faire rentrer par les oreilles, ici même.

       Le coup des enfants gâtés des partis politiques, quand il parle des personnes, je veux dire, est assez amusant, et je dois avouer, asssez bien vu.

      Ca me fait rigoler, parce que en ce moment,  chaque matin, pendant deux heures, environ, je travaille sur l'autorité !

     A la demande générale, ça va sans dire. celle du milieu psy, je veux dire, puisque ce son eux, en première ligne, qui ramassent les pots cassés, et qui donc, sont les mieux à même  de voir, quel sujet, urge, particulièrement, à ête debattu.

     A bon entendeur....

      Enfants gâtés, oui, c'est bien vu, si l'on considère que certains, ont quand même beaucoup de mal, à retirer les oeillères, pour tenter au minimum d'observer et d'écouter, (et donc, pas uniquement, de voir, ou d'entendre),  ce que disent d'autres politiques, comme Benoit Hamon, mais il n'est pas le seul, afin d'étudier, si ces nouvelles voies qu'ils ouvrent, lui et les siens, peuvent s'avérer intéressantes.

      Pour les oeillères, oui, on peut aussi penser à wauquiez, et sa parka rouge, qui lorgne dangereusement, du côté du rassemblement national... mais sa paka, puisqu' on parle d'apparence vestimentaire, n'est rien de moins, que celle du petit chaperon rouge, qui s'en va se faire devorer tout cru, par le vilain front national, deguisé en rassemblement natioanl.. ha, la la...

       marine le pen, qui  n'en finit pas de jouer la lavandières... "ça c'est vrai, ça"... Visiblement, si j'en crois son commentaire, suite à l'accord, au sujet des migrants,  qui a été obtenu, et qui evoque, un peu aux yeux de certains, une coquille vide, je l e voir plutot, comme la matrice, d'une forme de renaissance, qui va permettre d'ouvrir de nouveaux horizons, desormais.

      J'y travaille.   la "narine"  qui ne sera jamais nationale, elle, sent toujours les égouts, et c'est bien normal, quand on va faire ses courses, dans la caniveau de la conscience humaine.

    En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • "Sauvons les guignols !"

    https://www.facebook.com/unlimited.guignols/?hc_ref=ARSPJAp41K1bbNATNFDWxiElKusPYA3qLoVEL-1kVLOig6vOLR84SIBZSKQFAeGj7YI&fref=nf&hc_location=group

    Mon commentaire:

      Le souci, réside dans le fait, que de cautionner la page "sauvons les guignols", serait un moyen pour Bolloré, de saisir une opportunité de remettre le couvert, mais sous de nouvelles conditions. A savoir, "pas touche à certains"... Mon analyse, serait, dans l’idéal", que le concept soit repris, par quelqu'un d'autre, sur le service ublic, par exemple, sachant, que le concept, qu'il soit technique, ou le titre, appartient, je suppose, intellectuellement, au groupe Bolloré; Alors, comment faire ?      

       Est ce que la techinique des marionnettes, telle, qu'ils l'avaient inventée, est brevetée, et qui detient le brevet , Combien ça couterait de l'exploiter ?

       Et si on les appelait "les pignols, de l'info", est ce que juridiquement, ça tiendrait la route, ou pas , ou bien est ce que ù^pà)^ù;,: nous foutrait un proces au ù^$*$^)= ????       

       De toute façon, depuis des années, que Bolloré, a dédidé, dans un premier temps,  de juger du bie fondé ou pas, de se moqer de certains de ses potes, le ver était dans le fruit. le fait, de décider de ne les mettre qu'aux abonnés, etait le meilleurs moyen de les saborder, alors, ila eu ce qu'il voulait.

       L'idée, peut être, serait de faire un sondage, pour determiner, si le téléspecatateur, serait prêt, investir de l'argent, pour leur redonner une chance, via une plate forme de crowdfooding ?

      Sinon, moi, je cautionne.  

      Merci, les gars, pour la fin, "ce con là, il a même pas compris que c'est lui, qui va sauter". Et oui ! Quand on est con, on est con.

     Je cite un commentaire :

    "C'était la fin inéluctable… et voulue par Bolloré ! Il avait acheté Canal+ pour faciliter la campagne de son ami Sarkozy en bâillonnant tout ce qui était trop critique à son sujet ! D'où les Guignols en crypté et "out" Le Petit Journal". Mais comme son protégé s'est tout de suite planté, ce n'était plus qu'une question de temps !"

     Ma réponse:

       Et oui, bonne analyse, je pense que tu as raison. Des que j'ai vu qu'il passait les guignols en crypté, je me suis dit, "c'est foutu"., Comme de toute façon, il avait décidé d'aller planquer ses billes en Afrique, pour servir s certains dictateurs, là bas, l'affaire etait pliée, non ?

     Un autre :

       Peuvent-ils pas renaître ailleurs avec la même impertinence qu'ils avaient avant Bolloré ?

    Ma reponse:

       Et oui, je te comprends bien, ça serait l’idéal. Un des problèmes, résiderait eut être dans le fait, que les auteurs, ont l'habitude, à certains salaires, et que les éventuels repreneurs, je pense au service publics, ne pourraient pas se permettre, de leur verser un salaire, qui serait équivalent, à celui qu'ils touchaient chez Bolloré.... He he he. Et oui ! il faut le dire, alors, "je le dis".   

    Lire la suite

  • Christiane Taubira, OEPC, 9 Juin 2018, "baroque sarabande".

      La dernière fois que j'ai vu Christian Taubira, c'était pour un meeting qu'elle faisait, en banlieue parisienne, pour soutenir Benoit Hamon, avant le premier tour des présidentielles.

      Peu de gens le savent, mais cette femme incroyable, fait l'admiration d'un pourcentage très important des français, parce que son courage, et sa hargne, à défendre ses idées, combinés à une incroyable culture, fait l'admiration du plus grand nombre, et notament, chez les femmes moi comprise, pour qui elle est un veritable exemple.

      Bien sûr, elle a ses détracteurs,   qu'il s'agisse de John Deere, ou  d'un Soméca, bien sûr, c'est une chose indégnable...

      Excusez moi, cette blague d'un genre douteux, est susceptible de n'être comprise, que des jardiniers, et adeptent à la fois de la motoculture de plaisance, que des afficonados de la traction agricole....

      Merde, alors... Voilà comment on sème son auditoire....

      Ce jour là, donc, j'allais l'écouter, j'avais besoin de me rassurer, pour tout dire, compte tenu de la position, qui était la mienne, face à ma curatelle, à l'époque, ou tutelle, je ne sais plus, sans vraiment le réaliser, j'avais besoin de croiser son regard, juste elle et moi...

       Il n'y a rien de plus parlant, qu'un regard franc, n'est ce pas ? Aussi n'avais je pas vraiment conscience, que c'était bien ça, que je venais chercher.

      Ce sentiment, de me faire broyer par une Justice, que j'avais depuis le début du mandat de François Hollande,  me posait véritablement conscience, et la lettre que m'avait envoyée son secrétariat, il y a quelques années, au sujet de la situation personnelle, me semblait bien mince, pour vraiment observer, en toute objectivité, si elle et moi, étions bien sur la même longueur d'ondes.

      Littéralement submergée, telle une groupie, par ses fans après son discours, mes chances étaient bien maigres de pouvoir la rencontrer, et comme je ne suis pas du genre à faire la courses aux selfies,  je m'apprêtais à partir, pour rejoindre la gare st Lazare,  et retrouver ma Normandie...

      Puis elle apparût, soudain physiquement plus disponible, alors, je tentais ma chance... J'ai pu lui serrer la main, et ne la lâcherai, qu'une fois croisé son regard....

      Je n'avais rien calculé, vraiment, je ne faisais que suivre mon instinct, comme je l'ai toujours fait, et comme je le fais toujours... Au bout de quelques instants, voyant que non seulement, je ne lâchais pas ses doigts, mais qu'au contraire, je les pressais, elle me regardât, puis un sourire franc et ému me parvint, pour satisfaire mon manque, de ce que j'étais venue chercher, sans même en avoir eu véritablement conscience....

      Je repartais ravie d'avoir reçu ce cadeau, en en comprenant soudainement la valeur, en  revenant vers ma Normandie natale.

      Pour ce qui est de sa prestation,  et de ce livre, qui vient de sortir.

     J'ai le sentiment que d'avoir choisi délibèrément  de parler d'auteurs,  et d'en faire la critique, est un objectif, et un angle, qui, je crois, devrait être plus répandu...

     Non, mieux que celà, toutes formes artitiques confondues, serait mieux encore....

     Suis je moi, un ecrivain ?

      Je ris, rien qu'en redigeant cette question... Parce que je sais qu'on  souhaite, que je me considère comme telle....

      Je suis dylexique, ce qui complique singulièrement, mon rapport à la lecture.

      Ecrivant d'autre pat, deux heures par jour, en moyenne, des articles, ou bossant en interne, sur des livres à paraitre, d'autre part, je ne peux pas être au grenier et au sous sol en même temps.

      J'ai entendu dernièrement, que sur le plan cérébral, cette posture était parfaitement cohérente, ce que je crois.

      Il est en effet assez difficile, d'être parallèlement,  sur le plan cérébral,  en même temps, dans une posture de perception, et dans une posture de création, simultanément.

     Ca ne veut pas dire que ce soit impossible, mais juste que ça n'est pas très facile, un peu comme si on devait, faire fonctionner intellectuellement, deux machines internes, différentes, l'une de l'autre, alors, que précisément, elles sont complèmentaires, l'une nourrissant l'autre...

     C'est bon, là, j'en lâché combien en route ?

       Bon, la bonne nouvelle réside dans le fait que ne déployant pas encore grand énergie pour trouver un éditeur, je dois le reconnaitre, j'en ai un, qui m'a renvoyé un courrier, pour me dire, qu'il est interressé....

      Dans le but de mettre toutes les chances de mon côté, pour prendre mes distances avec les plus hautes instances philosophiques, qui gravitent autoir de la sphère agricole, avicole, aupres des quelles, le Goncourt, les Prix Nobeaux, pluriels des prix Nobels , et les lègion d'honneurs, semblent faire grise mine, j'ai décidé d'appeler, mon livre comme suit.

       "Des cocottes et puis des coin coin, mais surtout des cocottes"....

     On m'avas expliqué, il y a quelques temq ps, que pour donner plus de chances à un livre, il etait souhaitable de trouver un titre court, et accrocheur, alors, je me suis dit que d'en prendre le contrepied, tenait tout aussi bien la route.

     Comme chacun sait,  j'ai travaillé sur certains sujets infiniment plus profonds et plus importants, ou en tout cas, utiles, je l'espère, à de potentiels lecteurs.

      Mais si j'aimerai que ce soit ce livre, qui soit édité en premier, c'est que ce dernier est exempt de la moindre souffrance relative à mon parcours personnel, ce qui n'est hélas pas toujours le cas, des ouvrages à paraitre, sur d'autres sujets.... 

      En somme, c'est un peu comme si j'arrivais en littérature, par la petite porte, armée de mon nez de clown, pour commencer par la récréation ou l'école buisonnière, voilà quelle est mon ambition, dans cette démarche.....

      Pour en revenir à ce que dit Christiane Taubira, pendant cette émission, plusieurs points ont attiré mon attention.

     Oui, le fait, de faire une pareille démonstration, aussi altruite  que cultivée sur le plan littéraire, pose le problème  de refiler des complexes  à bon nombre de lecteurs, qui pourtant, sont aguerris et lisent beaucoup.

     C'est un problème effectivement.

      Mais les propos qu'elle tient sur la littérature en général, et notamment sur le fait que certains auteurs, puissent être dépourvus, des valeurs altruites, qu'on serait sensés attendre, quand on ouvre un livre, sont si justes, et intellectuellement si bien observées, qu'on ne peut que se ranger à son jugement, fort subtile.

     Car enfin, pourquoi, lit on un livre ?

     Est ce pour jouir d'un sentiment de deja vu, qui nous renverra une image sage, de n'avoir surtout pas couru le risque d'être dérangé dans ses certitudes ?

     Est ce au contraire, pour augmenter les chances, au contraire, de l'être  ?

     Est ce dans l'espoir d'un simple depaysement poétique ?

     Est ce pour jouir d'une aussi belle langue, qu'est la nôtre, la langue française, et uniquement celà ?

     De se voir révélé, qu'un être humain, puisse être une vermine, par certains ouvrages, dont il est l'auteur, ou en temps qu'être humain, et parallèlement à celà, par d'autres ouvrages, proposer des lives absolument merveilleux, ou interpellant, est une chose qui devait être dite, et expliquée, et il semble bien que ça ait été son ambition.

     En somme, il en serait tout autant des écrivains, comme de n'importe quels autres artistes,  toutes disciplines confondues, on peut donc avoir la cerititude, qu'on puisse être un génie, dans sa spécialité, et un être peu recommandable, en temps qu'homme, ou par une partie de son oeuvre...

     Je savais deja celà, mais de se le voir confirmé, dans le domaine de la littérature, ne me semble pas inutile.

     J'ai notamment beaucoup ri des joutes verbales, entre Yann Moix, planqué derrière son admiration "sans bornes", et qui malgré tout se donne un mal de chien, pour l'astiquoter, du mieux qu'il le peut, et je n'ai pas boudé mon plaisir.

      J'ai trouvé passionnant, d'autre part, les propos qui sont tenus, qui observent la relation, entre la littérature, et le politique.

      Je soupçonne que certains d'entre eux se mettent à écrire, plus pour compenser les frustrations, de ce qu'ils n'auront pas réussi à faire passer, enfin, pour peu qu'ils aient eu l'ambition de mettre en pratique, certaines idées neuves, ce qui reste à démontrer, autant que pour transformer les souffrances que ça ait généré, que pour assouvir une passion véritable, pour la démarche d'écrire....

      Est ce repréhensible pour autant ?

      Dès l'instant que quelqu'un est célèbre, il se trouve toujours un éditeur, pour lui demandenr d'écrire un livre, alors que pendant ce temps, tant de talents potentiels, attendent alors, que leur soif, de reconnaissance, en temps qu'auteurs véritables, n'attendent que d'être reconnus, alors, que ceux qui sont sollicités, n'observent cette démarche, le plus souvent, que comme accessoire.

      Et encore, je n'ai pas abordé le problème des  "co auteurs", non signalés officiellement, par l'édition.

      Reste le souci d'une part, des correcteurs, qui n'existent quasiment plus, et le problème est abordé, mais aussi celui des traducteurs, qui forment à eux seuls, parait il, une forme nouvelle d'esclavage moderne...

      Quoi qu'il en soit, et même si effectivement, la forme d'altruisme littéraire que Christiane Taubira nous montre là, peut sembler inaccessible, son enthousiasme, et sa joie, face au verbe, est d'une telle amplitude, et d'un tel partage, qu'elle nous embarque tous, et temps pis, si c'est pour des livres plus modestes, et plus faciles d'acces, pourvu que ce soit, "des fenêtres ouvertes, par lesquells les idées circulent".

     Et pour moi, ça, c'est juste fondamental, toutes catégories littéraires confondues.

      J'ai beaucoup apprecié, aussi, ce qu'elle prétend, au sujet des politiques, en ce qui concerne leur méfiance, vis à vis de la philosophie, et sur ce point, je rejoins entièrement son extrême inquietude.

      J'ai le sentiment, (je n'avais pas ce sentiment, sous le  mandat de François Hollande),  que l'acces à la culture, au sens extrêmement large, et quelque soit l'âge,  soit une fait, naturel, et perçu, comme aussi essentiel, et pour tout dire, à mes yeux, absolument vital, qu'il devrait l'être...

      La méfiance, à peine dissimulée,  au moins autant que sous le mandat de Sarkozy, m'apparait comme absolument toxique, comme si l'on craignant, que dès son jeune âge, un enfant, puisse  trouver ombrage à se voir signifier, qu'il lui soit progfitable, de reflechir, à des problèmes existentiels, comme la mort, ou n'importe quel autre sujet philosophique, alors, que ça serait au contraire, j'en ai la certitude, le meilleurs moyens, de fabriquer des citoyens responsables.

      Je signale qu'à ce sujet, un collctif de profs de philo, a rédigé un manifeste sur ce point, comme quoi, nous ne sommes pas les seuls à relever ce problème.

     

    Lire la suite

  • 15 Juin 2018, François Hollande ? Et bien parlons en !

     Visiblement, à gauche, le "retour", de François Hollande, par l'intermédiaire de son livre, que je n'ai ni acheté, ni lu, je précise,  en herisse plus d'un, à gauche....

     Alors, on met un point d'honneur, à venir m'asticoter, ses potes à lui, d'ailleurs, qui sait ? pour voir, un peu ce que j'ai dans le ventre, sur le sujet.

     Bon, OK, Benoit Hamon, que je soutiens désormais,  c'est vrai, alors, que lui, était un des frondeurs, à l'Assemblée Nationale, OK, admettons, apres tout, c'est de bonne guère.

     Je cite, là, sur FB:

    Gino GlacoGino et 20 autres personnes gèrent les adhésions, les modérateurs, les paramètres et les publications sur Benoit Hamon Génération•s Groupe ouvert. Francoise Niel Aubin Bien sûr, c'est ça, Hollande était honnête lors du discours du Bourget et c'est les gens qui ne l'ont pas bien compris... 
    À aucun moment il avait déclaré vouloir faire une politique de l'offre, avant les élections. Il l'a fait ensuite en complète trahison par rapport à ses engagements de campagne, en complète trahison par rapport à ses électeurs, en complète trahison par rapport aux accords politiques qu'il avait passé avec les différents courants de la gauche en interne du PS comme avec les Verts en niant les résultats des primaires. Il a fait exploser le PS parce qu'il a fait une politique de droite. Hollande a décrédibilisé la parole politique de gauche et pour longtemps.

     Voici ma réponse.

    Francoise Niel Aubin Gino Glaco je comprends, mais je te trouve bien sévère. c'est un peu facile, de lui faire porter le bonnet, à lui tout seul, je suis désolée, on peut toujours avoir la dent dure, à son sujet, il était le premier socialiste, à essuyer les plâtres de l’après Mitterrand, que je sache, et d'essuyer les plâtres, a laissé des traces autrement plus profondes, et difficiles à assumer, que personne à gauche, ne l'aurait imaginé.

      Il était nécessaire de déployer une énergie nouvelle, pour tenter de défricher de nouvelles voies, prêter attention, à ce que moi, je disais, dans ces années là, alors, que je n'étais officiellement, qu'une malade mentale, internée, en HP de saint Etienne du Rouvray, en soit, est pourtant, à mes yeux, une preuve absolument incontestable de sa réelle volonté d'ouvrir les vannes, justement, et l'ouverture d'esprit, qu'il ait témoigné, par ce fait, je lui en serai toujours éternellement reconnaissante, n'en déplaise à certains, ou certaines....

      Mais je vois qu'il est necessaire, peut être, que je sois plus claire dans ma pensée, sur ce point. Ou plutto, que je sois plus claire, pour l'expliquer.

      Peut être , Benoit Hamon en premier lieu, trouve t il étrange, ou incohérent, que je puisse d'une part, garder une forme d'amitié, et de profonde estime et reconnaissance, vis à vis de François Holllande, et que j'ai à présent, vis à vis de lui, une réelle admiration, et bien en dehors du fait, qu'il soit indépendant de ma pensée politique personnelle...

      J'aurai dû penser plus tôt à éclaircir mon discours, sur ce point, je le reconnais.

      Pour moi, l'admiration de l'un, comme de l'autre, n'ont rien je dis bien absolument rien,  d'incompatible.

      Il m'arrive d'admirer bien d'autres politiques, très faiblement, qu'on se rassure, à droite (mais ça arrive), et à l'extrême droite absolument jamais, pour avoir su capter, une attitude, d'un autre politique, pourtant son adversaire théorique, parce que simplement, il a eu la sagesse d'être objectif et de reconnaitre une position, juste ou courageuse... Et ça en emmerde certains, ou certaines...

      Je deteste les idées préconçues, et les à prioris, et je déteste qu'on tente de faire passer des vessies pour des lanternes,  si j'en crois la totale obscurité, qui empêcherait de faire passer la Lumière, au travers d'une vessie....

      Excusez moi, mon nez de clown....

      On dit usuellement, que "les morceaux avalés n'ont plus de goût".... Et en politique, il en va  de même, hélas.

      Le compte penibilité, par exemple, que j'avais fait naitre et défendu mordicus, moi, qui ne supporte pas la chaleur, quand je voyais les ouvriers, en plein cagnard, sur les routes, en plein été, en train d'étaler 'asphalte, ça m'a toujours rendu malade.

      Les boulangers, qui meurent d'un cancer du poumon, parce qu'ils respirent les poussières de farine, leur vie entière, et j'arrête là, pour l'énumeration, j'ai argumenté tout celà, pendant je ne sais combien de temps, cette idée avait été retenue, et exploitée, par le gouvernement de Hollande, mais tout le monde a oublié....

     C'est bien macron, quia jetté ça aux orties, non  ? et personne d'autre ?

      Le syndrôme "bouc émissaire", au sujet des migrants, à qui on veut tout faire porter mais visiblement, le soit disant enterrement, du parti socialiste, F Hollande, comme bouc emissaire, ça ne dérange pas d'aventage, à gauche, aujourd'hui, et ça commence à ma gaver grave, putain de merde, mais comme vous avez vraiment pas idée....

      Comme si c'était lui, qui en était responsable...

      Le monde dans le quel nous vivons, est en pleine mutation, internet, et les réseaux sociaux, ont eu pour conséquence, une multitude de mutation, dans les comportements même des français, sur tout, et n'importe quel sujet.

      Mais en tout premier lieu, sur leur compoetements, vis à vis de la olitique, en général.

      On veut a voir un parti socialiste, qui tienne la route, mais on refuse, de s'y investir, dans le réel, et de payer sa cotisation.

      On croit mordicus, aux positions de générationS, mais si on peut eviter d'aller lire, ce qui se dit sur leur site, c'est pas plus mal...

      On reproche aux politiques en question (encore hier, sur FB, à Yannik Jadot, d'avoir un égo trop poussé, oubliant, que c'est indispensable, en politique, pour essuyer les coups, qu'ils prennent, mais l'Eglise de la madeleine, va être pleine à craquer, comme  aduler, que dis je vénérer Johnny Halliday, pour l'anniversaire de sa naissance...

      Je veux dire, que le français, est un co itoyen, d'une complexité, et d'une incoherence, absolument dementielle, et je constate, que xcette complexité, est simplement, entièrement, niée, par  ceux qui les premiers, attendent des politiques, non pas qu'ils soient eux même, mais qu'ils soient conformes à ce que eux, en attendent... Voilà, la verité ! et c'est une verité, qui emmerde....

      Moi, telle que vous me voyez là? vous savez ce que je vais faire, cet apres midi ?

     Et bien le vais faire l'apologie, de macron, pour une raison, bien precise... ça vous en bouche un coin, ça, hein.... Et bien je vous emmerde. Et le pire, c'est que je ne blague pas....

     

     

    Lire la suite