google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html
Créer un site internet

Pour un seul etat regroupant Israël et Palestine. "Un tramway nommé Désir".

   Cette idée m'est venue, il doit y a voir un an, ou plus, je ne sais plus;ça n'a pas graande importance.

 J'ai commencé par rediger le projet sur mon blog, alors pour m'en expliquer, et surtout expliquer en quoi, et comment l  ce projet était parfaitement viable..

  Le challenge pour arriver à toucher un tel objectif, consiste à prendre en compte le principe seon lequel un individu, est capable de epnser et d'agir en dehors de tout contexte religieux.

   Quand je tenais ces propos à cette époque le conflit international de la coalition dont nous sommes nous français les premiers acteurs et les instigateurs avant d'avoir été rejonts par les autres nations contre l'Etat islamique n'avait pas encore commencé.

  Mais il suffisait  de se pencher sur l'histoire du monde pour réellement prendre conscience à quel point les religions de tout temps ont servi de pretexte aux puissants pour soit générer une guerre soit la nourrir.

   Je precise que je suis moi croyante. Je suis aussi agnostique, ce qui ne m'empêche pas soit dit en passant d'être l'inspiratrice, du pape François Ier  et de bien d'autres, aussi musulmans, ou autres.

   Je suis agnostique probablement aussi pour les mêmes raisons que je n'ai jamais adheré au moindre parti politique.... peur d'être "recuprée" je crois, tout simplement. 

   Quand j'ai commencé à emettre ce projet j'avais bien sûr parfaitement conscience du veritable bouleversement que celà pouvait representer dans l'esprist de bien des gens, aussi, c'est parfaitement lucide que j'ai choisi, de ma laiser le temps s'habituer à cete idée pour qu'elle fasse son chemin au coeur de chacun.

 Je vous donne quelques liens, où ce projet est developpé.

http://francoisenielaubin.viabloga.com/news/un-nouvel-etat-pour-resoudre-le-conflit-israelo-palestinien

http://francoisenielaubin.viabloga.com/news/resoudre-le-conflit-israelo-palestinien-une-bonne-fois-pour-toutes

    Pour ce qui concerne la situation aujourd'hui plus que jamis nous nous retrouvons confrontés tous dans le fait que cette proposition semble de plus en plus valable; pour la simple raison qu'en Israël, en palestine mais partout dan le monde il se trouve de plus en plus de personnes pour cautionner ma position sur ce conflit.j'en tiens pour preuve les temoignages, ou attitudes qu'on me aisse entrevoir tres regulièrement, sans que ça soit necessairement verbalisé.

https://www.youtube.com/watch?v=RrafhsrXFlk

  • INFOGRAPHIE. Pénurie d’essence: Découvrez les stations-service touchées près de chez vous.

    http://www.20minutes.fr/societe/2078195-20170531-infographie-penurie-essence-decouvrez-stations-service-touchees-pres-chez#xtor=AD-198-[2078195_01_06]

    Au sujet de ce conflit.

    http://www.francetvinfo.fr/economie/automobile/essence/direct-carburants-fin-de-la-greve-en-vue-apres-la-reunion-au-ministere_2216622.html

      Si je n'en ai pas encore parlé, c'est que je n'ai pas trouvé le temps, simplement.

      Je trouve incoherent, pour ne pas dire, "amateur", de la part des compagnies petrolière, de soutraiter l'embauche des chauffeurs des camions citerne, chargés de transporter ces produits hautement dangereux.

      Imaginerait on, une seule seconde, que des substances autres, pires, peut être, plus dangereuses, encore, le soient également ?

      Attendez, on me parle dans mes peudo oreillettes "c'est probablement le cas".

      Ha, "autant pour moi", parce que "en emporte le vent", n'était pas libre.

      Et oui,"faut qu'ça raque un max", comme on dit vulgairement.

     "En haute mer, bordel, qu'on utilise des portes containers, ou des pétroliers ors d'âge, pour qu'ils aillent y voir de plus près, faut deja qu'ils aient le matos, ces journaleux de merde... Mais sur terre, quand même, ils peuvent venir vérifier plus facilelement".

     C'était Françoise Niel Aubin, chieuse à plein temps, et "fière de l'être".

    Lire la suite

  • T'es insoumis ? Viens là, j'ai deux mots à te dire.

        Bon, je pourrai dire, "voilà que ça les reprend", mais non, en fait, ils n'arrêtent jamais, ils me saoulent, mais si vous saviez.

        Ce sont des commentaires, sous la video, de Benoit Hamon, qui était passé sur France Inter.

      Voici le lien, je le donne pour que vous puissiez a voir les commentaires, en dessous, puisque c'est là, que ça se passe.

    https://www.youtube.com/watch?v=ITYXTcdqCuw&lc=z12vsdrxktilvvttc22fj3e5spussb1np.1496301951961165

      Ce matin, voilà, ce que j'en dis.

      Je crois que ton souci, c'est que tu n'as pas compris, qu'un parti politique, ne fonctionne pas nécessairement, de façon sclérosée, comme le fait le front national, par exemple, encore que.

      Il est fait d'individualités, qui se heurtent, qui ne sont pas d'accord, et je trouve regrettable, que l'on reproche à certains, d'y jouer des coudes.

      Je pense que tu vis avec une vision du PS, qui est dépassée, la preuve c'est que tu prends pour référence, l'image qu'il donnait de lui, "par le passé".

      On ne peut prétendre demeurer amouraché, comme un amoureux transi, en se cramponnant comme un malade ce PS du passé et parallèlement, vouloir lui accoler, la nouveauté, il faut bien accepter, pour y accueillir la nouveauté, remiser au placard, quelques notions, ce qui ne veut pas dire, pour autant, trahir ce qui en fait l'essence même.

      Je comprends que ça déstabilise, mais une fois déstabilisé, on fait ce qu'il faut, pour retrouver sa stabilité, à l'aide de ses valeurs, et on s'adapte, avec cette nouvelle donne.

      L'insoumission, pour information, ça ne fait que décrire une posture de réaction, face à une situation, mais ça n'est pas être "dans l'action".

      Tu l'as vue venir, celle là , ou tu veux que je te l’écrive en lettre d'or ?

    Lire la suite

  • Versailles, ou pas Versailles, il se l'est bien pris dans les ratiches.

    Les attaques informatiques de grande ampleur.

    Rien, à l'heure où je rédige cet article ne désigne Vladimir Poutine, ou qui que ce soit, en Russie,  comme étant responsables de ces attaques.

    http://www.ladepeche.fr/article/2017/05/17/2576470-une-autre-cyberattaque-de-grande-ampleur-en-cours.html

     Ce qui est arrivé là, je l'avais prévu, il y a plusieurs années déja.

      Je n'entrerai pas dans les détails, parce que ça ne présente aucun intérêt. Je précise qu'il n'est pas nécessaire d'être devin pour ça, mais juste d'avoir conscience, que chez des personnes les plus mal intentionnées, sur cette planète, parvenir à apercevoir en quoi, pourquoi, et comment, ils seront tentés, par telle méthode, ou que telle dérive est possible, ou à craindre, j'y arrive pas trop mal...

      Maintenant, moi, je n'ai aucune compétance informatique, je précise, et je dois donc m'adapter.

      L'article en dessus, là, pour être franche, je n'ai quasiment rien compris.

      Depuis plusieurs jours, mon ordinateur était devenu de plus en plus lent, et deconnait pas mal, mais vu toutes les merdes, qu'on nous impose, pour un oui, pour un non, dès qu'on cherche à télécharger, le moindre truc, ou la moindre application, on saisit toujours l'occasion, de tenter de vous faire adopter tel machin, qui va vous protéger, etc, enfin, bref, "vous voyez le genre".

      Que celui qui n'a jamais été tenté, de balancer son ordinateur, par la fenêtre, me jette la première pierre.

     BREF.... J'ai fini par avoir une réponse positive de windows... Il faut dire que j'en étais arrivée à faire la greève d'ordinateur, alors, bien sûr, à un moment, ils ont bien fini par réagir.

     Cette première aide était gratuite.

      J'ai eu quelqu'un, en chat, qui m'a depanné.

      Elle a pris en main mon ordinateur, non sans m'avoir donné un code, à entrer dans une fenêtre, pour réparer ce qui déconnait.

      Ellle a jeté beaucoup de dossiers, des trucs aux quels je ne comprenais rien, que je voyais passer, je ne savais même pas que mon ordinateur, avait des trucs aussi étranges, dans le bide...

      OK, voir la souris se ballader, comme ça sur votre écran, alors que vous ne bougez pas, les premières fois, ça fait un peu bizarre, il faut le reconnaitre...

     On se dit, "putain de merde, j'esère qu'il sait ce qu'il fait".

     J'avais deja fait, par l'intermediaire de ORANGE, et leur aide avait été aussi, très efficace.

     BREF, en 20mn, environ, le problème était réglé.

      Une fois terminé, la dame m'a expliqué, qu'il était possible, de souscrire un abonnement, chez eux, pour être ainsi dépanné, qui coute, 110€ par an.

      Oui, je sais, ça coûte bonbon comme on dit.

       Mais à bien y regarder quand on doit bosser sur Son ordinateur,  de toute façon, si vous devez le porter en réparation, pour ces mêmes raisons, lui aussi, l'artisan, se fait payer, ce qui est bien légitime, sans compter l'immobilisation du matériel, alors, je ne trouve pas ça si cher que celà.

       Sinon, je rappelle juste que par définition, internet ne connait aucune frontière, et que s'il est un point, où précisément,  il importe d'avoir conscience, que EUROPOL, soit absolument necessaire, c'est bien celui là.

       Alors, je sais, j'ai entendu quelqu'un d'important, qui travaille sur le sujet, à un haut niveau, dernièrement, qui disait, qu'il n'était pas très cohérent, ou logique, d'user de tels arguments, pour promouvoir l'Europe, parce qu'avec ou sans loi européenne sur le sujet,  de toute façon, en pareille circontances, "tout le monde partage ses données".

      Moi, "je veux bien",   mais alors, que je suis toujours, d'un naturel optimiste, j'ai franchement du mal à croire, que la prise de conscience, soit aussi réelle, dans tous les pays d'Europe...

      Il n'y a qu'à observer pour celà, le simple fait, que chacun, veille à se poser la question, à chaque attaque terrriste, d'une part.

      Mais aussi, justement, le fait, que ce sujet, ne soit que très rarement abordé, par très peu de personnes, ou de hauts responsables européens.

      Quand à la coopération, sur les autres filières criminelles, qui relèvent de tous les autres secteurs, que le terrorisme, personne, jamais n'en parle..

      Et quand il y a silence radio, c'est un peu comme s'il y avait du flou, et donc, qu'il y aurait un loup. Alors, les donneurs de leçon, qu'il restent chez eux.

       En attendant, l'equipe Macron, elle n'est peut être pas parfaite, mais en tout cas, l'origine de ses fake news, elle, avaient bien été identifiées, par des personnes qui travaillaient pour lui, comme venant, de Russie, et ça, on ne l'avait pas inventé. 

     Alors, VERSAILLES,  qui tte à lui faire boire, un potion, quelque peu amère, mais tres bien sentie, autat que ce soit dans un verre en cristal !

     Moi, j'ai trouvé ça, particulièrement bien vu, et stratégiquement, particulièrement subtile.

    Lire la suite

  • "Franco Russe", comme les petites crèmes ?

    Rien n'a vraiment changé dans nos relation, avec la France et le peuple français.

     Et surtout au sujet des investisseurs.

    (Pour la rencontre) c'est mon porte parole, qui m'a dit que c'était annulé (cette video, avait été tournée en Octobre 2016).

    Pour que notre position ait l'air ferme. (je pense que "justifiée", eût  été plus opportun).

    Mais nous n'avons pas annulé la visite.

    Les français nous ont simplement fait comprendre que ça n'était pas le meilleurs moment.

    Pour l'inauguration de notre centre culturel, discuter de tous ces sujets humanitaires.

    CULTURE...

     Super, Vladimir Poutine souhaite que les échanges culturels entre la France et la Russie, trouvent un nouvel essor.

     Je ne dirai pas mieux....

     Loin de moi, l'idée de vouloir contrer, une démarche aussi noble qu'altruiste....

     Mais ne serait il pas plus aventageux, dans un premier temps, de veiller à ce que par un respect strict des régles fondamentales liées aux Droits de l'Homme, toute opinion, autre que celle dictée par Vladimir Poutine, puisse être exprimes, y compris, politiquement ?

    Qu'il faudrait reporter un peu ces évènements.

    Nos avons dit, "d'accord, comme vous voulez", nous n'avons pas imposé notre présence.

    J'ai indiqué à plusieurs reprises, que l'on pouvait les reporter.

    Les français ont toujours insisté pour la maintenir.

     C'est pourquoi, aujourd'hui, enfin, demain le 29 mai, Vladimir Poutine sera reçu en France, à Versailles, plus précisement.

    Comme vous voulez, on peut la faire, maintenant, il disent que ça n'est plus le moment.

    D'accord, on peut la reporter, mais nos relations, avec la France, avec le peuple français et le monde des affaires, n'ont pas du tout changé.

    J'espère que rien de grave n'arrivera dans nos relations, avec l'état français, et avec nos partenaires politiques.

    J'ai de très bonnes relations personnelles, avec le président François Hollande.

    J'espère que cela, nous aidera à surmonter toutes nos difficultés actuelles.

     Bon alors, là, côté famille, "mariage pour tous", "rythmes scolaires", "évolutions de la famille", aucun souci, juste pour info ""J'SUIS AUX TAQUETS !

    Tout d'abord nous apprécions beaucoup, notre relation, avec la France.

    Nous considérons la France, comme l'un de nos partenaires prioritaires, en Europe.

    Cela a toujours été le cas, et c'est encore le cas, aujourd'hui.

    En ce qui concerne  ce cas précis, on n'aime pas beaucoup, fouiller dans notre linge diplomatique.

     Et non, "comme je le comprends".

     Parmi ls plus grandes puissances mondiales, Vladimir Poutine demeure le seul, qui revendique, son soutien à bachar el assad, un criminel de guerre et entièrement coupable,  d'une forme de génocide de son peuple, au point, qu'il est jugé comme responsable, du plus grand massacre, depuis la seconde guerre mondiale, en nombre de victimes, alors que des regards exterieurs à la Russie, le condamnent pour celà,  je comprends qu'il n'apprécie "guère".

    https://www.amnesty.org/fr/countries/middle-east-and-north-africa/syria/

     Ce n'est joli qu'en apparence, mais l'odeur n'est as toujours, très agréable.

     Alors, surtout, qu'il se rassure, si l'odeur n'est pas toujours très agréable, l'apparence, elle aussi, est aussi terrifiante. Au moins, on ne peut pas vraiment lui reprocher, d'être affabulateur, sur le sujet !

    Si nous y sommes obligés nous allons dire quelque chose.

    Je vais vous répondre.

    Ce n'est pas à nos partenaires, d'être offensés, par cette situation.

     Bon, alors, là, je suis fortement surprise, ha, je ne crois pas que qui que ce soit, se soit senti offensé, vraiment, non, mais quelle delicatesse de sa part. On croit rêver !

      Concernant notre véto, contre la résolution française.

      C'est plutôt à nous de  nous sentir offensés.

      Ha, non non, je en crois pas,  "dis moi, qui tu frequentes, je te dirai qui tu es". Quand on choisi delibérément, de soutenir un disctateur, il faut ensuite en assumer les retombées diplomatiques.

      Notre cher ami et collègue des affaires étrangères, est venu à Moscou et a présenté, la résolution de la France.

    Notre ministre des affaires étrangères à déclaré que nous n'allions pas voter contre.

    Si nos amendements, et recommandations, étaient pris en compte, nous sommes profondément impliqués, dans cette crise, et dans ces problèmes.

    Nous en connaissons les détails, son homologue français lui a répondu:

    "Bien sûr que nous ne cherchons pas nous heurter à un véto".

    La même chose a été répétée à notre homologue à l'ONU, à New York.

    Sergueï Lavrov, a présenté la position de la Russie, et elle n'avait rien d'excessive.

    De quoi, s'agissait il ?

       La resolution française, accusait les autorités officielles de Syrie, de tous les maux, sans évoquer, à aucun moment, l'opposition, ou les terroristes, qui devraient également porter une responsabilité, et répondre de quelque chose.

      Quand bachar el assad a commencé à s'en prendre aux manifestants, il y a enviro 10 ans, ces derniers n'étaient sous aucune bannière religieuse, et encore moins extrêmiste, c'était des jeunes, qui ne faisaient que le remettre en cause, lui, en temps que chef d'état.

      C'est peut être uniquement là, et pas ailleurs, que se trouve l'explication, du fait que Vladimir Poutine ait soutenu, contre vents et marée, bachar el assad, il a vu dans la parcours du dictateur, un parallèle, avec la situation en Russie, puisque Vladimir poutine, muselle lui aussi, son opposition.  

      Ensuite nous nous sommes dits prêts à soutenir l'initiative du représentant spécial, du secrétaire général de l'ONU, Staffan de Mistura, de faire évacuer les combattants d'Alep, cette ide à été accueillie positivement, par la partie française.

      On s'attendait ensuite, à un travail constructif, avec la France et les autres membres du conseil de sécurité, de l'ONU.

     Que s'est il donc, passé ensuite ?

      Le ministre des affaires étrangères, s'est envolé ensuite, de Moscou à Washington, le lendemain, il a rencontré John Kerry, avec qui il a accusé la Russie de tous les pêchés mortels, personne n'en a rien discuté avec nous, et ils ont lancé cette résolution au conseil de sécurité, en attendant visiblement, notre veto.

      Je pense que le gros problème de Vladimir Poutine, c'est qu'il refuse d'accorder la moindre légitimité intellectuelle,  aux rebels Syriens.

      J'avais eu l'occasion de discuter avec quelques reporters de guerre, à Rouen, il y a quelques années, à l'hotel du departement, qui revenaient de mission, là bas.

      J'essayais de comprendre, comment il aurait été possible, de trouver une forme de cohérence, ou un chef de file, qui puisse être digne d'être perçu comme interlocuteur, sachant hélas, qu'il y avait autant de courants islamiques (et pas islamistes), que de combattants.

      Enfin, j'exagère un peu, mais disons que les groupes revendiquant d'être dignes, d'être considérés comme tels, se comptaient sur les doigts des deux mains, c'est vous dire la complexité du problème.

      Des lors, poussés au désespoir, par bachar el Assad, dont il aurait suffi qu'il accepte simplement qu'ils n'existent que politiquement, par leur reconnaissance, en temps qu'opposition, par un parti politique, daesh, sur place, avait alors la tâche très largement facilitée, pour en quelque sorte, "donner corps spirituellement",  à leur désespoir.

      Les courants intégristes religieux, ou uniquement politiques, comme le front national, tous les partis politiques d'extrême droite, ont ceci en commun, avec l'intégrisme religieux, qu'ils fleurissent d'autant plus facilement, que le désespoir les précèdent. Mais idéologiquement le message non dit, reste le même  "ne pensez surtout pas trop, on s'en charge pour vous".

     J'appelle ça, la lobotomisation des âmes.

       La seule différence qui existe avec les religieux intégristes,  c'est qu'ils ne se drappent de religion, l'Islam, le plus souvent, en ce qui concerne les religions officielles, que pour en ressortir par le biais des livres sacrés, que le plus toxique, afin de l'utiliser comme épouventail, pour terrifier les croyants, qui perçoivent alors ces règles toxiques, que comme des lois hyper rigides, alors, qu'elles ne sont que la mue immonde d'une religion, qui peine à assumer, sa nouvelle identité, celle là, non toxique.

      Les intégristes religieux se nourrissent toujours du desespoir des peuples, et n'utilisent Dieu, (quelque soit le nom qu'on lui donne), que comme bouc émissaire, et surtout, père fouettard. 

      A quoi bon ? Ils l'ont lancée, pour ne pas qu'elle passe, et connaissant notre position.

    En ne mentionnant pas notre position, mais pour obtenir notre veto.

     A quoi bon  ? Pour aggraver la situation.

    Je ne sais pas si cela correspond aux intérêts des pays, ou pas.

     Il est pour le moins sujet à interprétations, de voir l'image d'un pays, et pas uniquement, de son chef d'etat, pervertie, par le fait qu'il cautionne la politique d'un dictateur, comme bachar el Assad, et moi, j'en aurais fait tout autant.

      Mais servir de cette manière là, les intérêts de la politique extérieure, et peut être intérieure, de leurs alliés, et notamment, des Etats Unis, est ce vraiment, une politique sérieuse ? De la part de pays importants, qui prétendent mener une politique extérieure, indépendante ?

      Mener une politique extérieure "indépendante", relève de jolies fables, prompts à endormir les peuples qui sont assez naïfs pour les écouter, comme on berce des petits enfants sages, avant de s'endormir.

      Je ne pense pas que de prendre les russes pas plus que qui que ce soit d'autres, pour des arrièrés mentaux, soit une tratégies très subtile. Et ça n'est pas une impression ou un sentiment, mais plutôt une certitude.

     Vladimir Poutine, pas plus que qui que ce soit d'autre, ne peut prétendre à une indépendance véritable, et le phénomène de mondialisation, qui opère pour le mal, mais plus encore pour le bien, enfin, je le souhaite, est une donnée fondamentale, que je n'ose croire, Vladimir Poutine, sous ses airs enjoués, sous estime.

      Etre de grandes puissances ? Je ne sais pas .

     Qu'est ce donc, qu'une grande puissance ?

     Pour certains, il ne s'agit que de vérifier la somme d'investissement financiers dans l'armement, et montrer ses gros bras, par des essais nucleaires, ou se pavanner avec des avions de guerre, là où en théorie, ils n'ont pas à voler, N'EST CE PAS MONSIEUR POUTINE.

     Pour d'autres, ça sera la balance commerciale, pour certains la pyramide des ages, et pour d'autres, le rayonnement culturel.

    "Une grande puissance", à elle seule, justifie largement, qu'on fasse au minimum, un poème, à moins que ça ne soit un pamphlet !

    Nous sommes prêts à coopérer avec tous les partenaires, y compris, la France.

    Nous même, nous savons bien qui, a attaqué ce convoi humanitaire.

     C'est une des organisations terroristes.

    Et les américains le savent, mais ils préfèrent occuper une autre position, et ne font qu'accuser la Russie de tous les pêchés.

     "houhouhou, c'est nous les gentils, et eux, les vilains méchants".

       J'attends le moment, où le monologue va prendre de l'altitude ! Autant, au moins, que les avions de guerre que j'ai dénoncés, et qui s'aventuraient, là, où ils ne le devaient pas !

     Cela, n'aidera pas à l'affaire.

      Ha, non, ça c'est sûr ça n'aidera pas l'affaire, c'est certains !

    Et c'est ce dont j'ai parlé récemment: c'est une méthode de gestion des affaires, sur le scène internationale, qui s'appelle "le pression et le chantage".

     Ca n'est pas mon sentiment, ce point de vue relève de l'interprétation.

    Mais ça ne passait pas pour la Russie, et ne passera jamais.

    Lire la suite

  • Attentat de Manchester, BEXIT contre SÉCURITÉ.

    http://www.francetvinfo.fr/monde/royaume-uni/la-police-de-manchester-evoque-plusieurs-morts-et-des-blesses-apres-une-possible-explosion-a-proximite-d-une-salle-de-concert-suivez-notre-direct_2203216.html

    http://www.lefigaro.fr/musique/2017/05/23/03006-20170523ARTFIG00048-explosion-a-manchester-qui-est-ariana-grande-cette-icone-des-jeunes.php

      Ayant suivi les évêvnements, ce matin, très tôt, puis dans la matinée, je pense qu'il s'agit de la même problematique

      Que tous les autres attentats, qui ont été commis, sur le sol européen, et notamment, en france au Bataclan, ces dernieres années, sans que l'on puisse prétendre ou suggérer, qu'une piste particulière, sur l'origine, dans la mise sur pied de l'attentat, privilégie un contexte, par rapport à un autre.

      Que cet attentat les heures qui arrivent, soit revendiqué, ou pas, par l'EI, ne signifierait aucunement, qu'il serait commandité, par l'un de leurs chefs, puisque c'est par une idéologie, parfaitement assimolable à une dérive sectaire, et un endoctrinement, que ces soit disant soldats, revendiquent, le fait de s'instrumentaliser, comme martyre de leur cause...

      Il peut parfaitement s'agire, d'une acte isolé, comme émanant, d'un petit groupe, plus ou moins organisé.

      Je sais qu'en France, le travail proposé en amont, sur cette emprise, pour limiter, le risque aux yeux de certains (selon quel critère ? J'aimerai le savoir), prête à interprétation, et ne donnerait pas satisfaction.

      Il s'agit là d'un grave symptôme, non pas necessairement, d'ordre culturel, comme certains aiment à prétendre, à des fins, de récupération électorale, ou en tout cas, pas uniquement, mais bien plus d'un symptôme, relevant de la psychologie de l'individu, voir, quelquefois, de la psychiatrie.

      Pourquoi,  certains jeunes, et pas que des ados musulmans, je le rappelle, sont ils plus fragiles, et présentent ils plus de risques de subir, cet embrigadement,  et pas d'autres ?

     Moi, j'ai travaillé sur le sujet, et je suis sûre de mon fait.

      Soigner, le mal être d'un jeune, et trouver les bons arguments, qui permettront de lui donner le courage d'observer qu'il se soit laissé instrumentaliser, de la même façon, qu'un violeur, fait de sa victime, un vulgaire sex toys, même si ma comparaison peut choquer, c'est un travail de longue haleine, et mettre sur pied, une politique de prévention, digne de ce nom, par le sport, l'éducation, et la scolarisation, demande, qu'on accorde aux plus déminis, et aux plus précaires, que l'on veille sur eux.

      La politique de François Hollande, et ses différents gouvernements, par l'intermediaire entre autreméthodes, des rythmes scolaires, qui n'en sont qu'une partie, avait été mise sur pied, entre autre, dans cet objectif.

     pour ce qui concerne les commentaires, entendu, je pense surtout, à celui de donald trump, qui parle là, d'un loser... Comme si, la notion de reussite, pouvait à ses yeux, être autre, que financière...

     "Reussir sa vie", voilà bien là, un sujet hautement, philosophique, ors d'atteinte, pour un homme comme donald trump,  qui perd, encore une fois, une occasion de se taire.

      Quand au fait, qu'il saisisse l'occasion, de mettre en avant le fait, qu'il veillerait, à collaborer du mieux possible, avec le Royaume Uni, je pense que stratégiquement, et si je ne remets surtout pas en cause la sécurité, au Royaume Uni, met par contre encore plus en évidence, le fait, qu'EUROPOL, doit, prendre de plus en plus d'importance, et que si Donald Trump veut prétendre se mettre en avant, face au problème du terrorisme, c'est face au continent européen, qu'il devrait avoir la subtilité de le faire, infiniment, plus que face au Royaume Uni.

      La déclaration, qu'il a faite, hier, ou avant hier, en Istraël, au sujet de l'Iran, en dit fort long, d'une part, sur sa meconnaissance totale, des dossiers internationaux, mais surtout, sur la difficile subtilité necessaire, et absolument indispensable, pour tenter de tenir un discours de Paix, où visiblement, sa connaissance, est inversement proportionnelle, à son sens des affaires, si j'en crois le nombre de zéros, relatif aux contrats qu'il ait signé la veille....

      Comme quoi, il est encore assez stupide, pour penser que la conscience politique, pourrait s'acheter.

      En cours de rédaction.

    Lire la suite

  • Gouvernance Macron, mes inquiétudes, sur l'Education Nationale.

      S'il est un ministère sous Macron qui inspire de l'inquiétude, à tous les professionnels, qui interviennent à tous les niveaux, c'est bien celui de l'Education Nationale.

      Certes, j'ai bien compris, que notre président de la République, avait l'intention de diviser en deux, les classes de Maternelles, et de CP, afin d'alléger les classes, en nombre d'élèves, mais comme l'a précisement expliqué, Naja Vallaud Belkacem, à OEPC, "on est en droit de se demander par quel miracle, il va permettre sur un plan simplement logistique, de multiplier les classes de cours".

      Pour ce qui concerne les embauches des AVS (aides à la vie scolaires), nous sommes parfaitement d'accord, ainsi que sur la prise en charge de l'Autisme.

      Mais en dehors, de ces réformes, que nous espérons voir tenues, et du fait que la seule qui semble devoir être retenue, serait l'apprentissage d'une seconde langue dès la cinquième, il semble bien que le nouveau ministre, souhaite donner une coloration purement élitiste, à l'Education Nationale, au détriment, des éléves les moins favorisés, ce qui me semble, extrêmement inquiétant. 

      Lors de cette émission de OEPC, Vanessa Burggraf et Naja Vallaud Belkhacem, étaient toutes les deux, à couteaux tirés, mais je pense que la lecture, qu'on peut en faire, à posteriori, n'est pas necessairement, celle qu'on pouvait faire, sur le coup.

      L'une arguait de son expérience de mère, soit, mais d'une éléve, probablement pas en echec scolaire, et probablement pas d'aventage, scolarisée, dans une zone sensible, et l'autre, notre ancienne ministre, sur le défensive, non pas parce qu'elle avait peur de ne pas être élue, comme député, prochainement, mais plutôt, observant le désastre à venir, de voir, son travail, peut être encore imparfait, c'est vrai, mais courageusement mis en oeuvre, pour prendre la défense, des plus mal lotis, en matière d'éducation....

     Oui, qu'elle l'ait mauvaise, notre ancienne ministre, je peux le comprendre. je dirai même, "c'est un moindre mal".

      Si je suis à l'origine de la réforme des rythmes scolaires, quelque soit l'avenir de cette réforme, je tiens à préciser que je vais rédiger un ouvrage, sur le sujet, parce que c'est une réforme courageuse, qui a eu pour objectif, de proposer une alternative au éléves, de telle sorte, qu'ils sortent du cursus scolaire, mieux armés, dans leur vie, en général, et par conséquent, proposant "en Hamont",  de se forger des armes véritables, et parfaitement palpables, contre d'une part, l'echec scolaire, mais par voie de conséquence, le décrochage, aussi....

      Et ça n'est certes pas en ruinant ce travail aussi courageux et colossal, que notre nouveau ministre trouvera, une solution aux problèmes de l'éducation nationale.

     Les rythmes scolaires, vis à vis de moi, on a choisi, stratégiquement, de glisser ça "sous le tapis"... Parfait.

      Quand certains parents aujourd'hui, parlent contre les rythmes scolaires,  ce sont toujours, soit des parents, qui ont a chance d'avoir des enfants, qui ont de très bonnes notes, et qu'ils considèrent donc, comme des bêtes de concours,  (désolée, si je choque, mais c'est le mot qui convient pour qualifier, ce que l'on nomme la méritocratie), ou ils parlent, alors, de leurs problèmes d'organisation de leurs plannings, à eux....

     Seul l'argument de la fatigue, pour moi, est recevable.

      Mais l'école n'a pas pour vocation, d'être une garderie, et si certains de ces arguments, peuvent être entendables, en aucune façon, ils ne doivent avoir la priorité, sur l'intérêt des enfants, ceux là même à qui l'ecole, est dédiée, en premier lieu.

      Pour ce qui concerne l'observation, qui est faite, sur la langue française, et l'orthographe, je signale simplement, que c'est un problème de société, lié à l'utilisation des SMS, qui en est en grande partie responsable, c'est un problème de société, et non un problème d'ordre scolaire, et qu'ensuite, un foyer, où il n'ya pas de livre, ou si peu, et où les enfants, ne voient pas leurs parents, lire, ou fréquenter la bobliothèque, seront moins enclins, à lire, eux aussi....

      Je veux dire par là, qu'on compte toujours sur l'école, pour compenser les plaies, de notre société, mais L'ECOLE NE PEUT PAS TOUT !

      Et que de renverser la table de cours, quand on entre dans le ministère de l'Education nationale, comme semble vouloir le faire, notre nouveau ministre, me semble, être un message extrêmement inquiétant, envoyé d'une part, au corps enseignant, mais aussi, aux parents.

    http://www.francetvinfo.fr/societe/education/reforme-du-college/latin-grec-classes-bilangues-ce-que-veut-le-nouveau-ministre-de-l-education_2203004.html

    En cours de rédaction.

    Lire la suite

  • La "macroncompatibilité" est elle soluble dans l’idéologie d'un parti politique ?

    Oui, bon, par les temps qui courrent, je sais que beaucoup ont perdu leur boussole politiquement, si l'on considère que de l'avoir bien en main, serait d'avoir la certitude, que l'on fasse partie ou qu'on se sente proche d'un parti politique.

      On va pas en faire un drame, y'a pas mort d'homme, apres tout, politiquement, j'entends...

      Entre OEPC, qui voit son animatrice, relayer les ragots d'internet, sans avoir pris le soin de vérifier ses infos, et qui prend son expérience personnelle, de maman, comme référence....

       Oui, oui, ça aussi, j'ai un peu la rage, parce que l'expérience personnelle, on attend toujours que j'ai la réponse à beaucoup de choses, personnellement, parce que le hasard fait, que ce que j'ai traversé mérite que les sollutionnement, que j'ai experimentés, ouvrent certaines portes côté reflexion, et investigations.

       Théorie, que je n'aprouvais pas necessaiement, vu la charge de travail que ça me donnait, mais qui,  au fil du temps, démontre l'efficité du processus, il faut bien le reconnaitre.

       Je ne prétends pas, que ceux, qui sont dans l'excellence, ou qui n'ont pas souffert, ne peuvent pas servir de réfférence, mais je pense que leur expérience, et bien moins riche d'enseignement, voir, pour réfférence, les ouvrages qui sortent, sur les bienfaits des échecs, en entreprise, notamment.

       BREF....Je ne sais si ça relevait plus de la mise en scène, ou de la stupidité, mais je dois dire, que j'étais ors de moi, en voyant, qu'on accusait, sur un plateau de télévision, qui fait pourtant référence en qualité du debat, d'habitude, de voir une telle pratique.

      A chaque emission, ces jours ci, j'essaie d'y voir plus clair...

      Et en dehors, de ressentir un vrai besoin d'observer la volière avec détachement,   je ne peux que constater qu'il est bien difficile, d'y retouver ses petits.

       Perdre sa boussole, idéologique, en politique, n'est à mon avis, pas si grave que ça, parce que mieux vaut avouer qu'on se sent un peu perdu, que de perdre son âme, à suivre, des idéologies peu recommandables, comme le front national, ou de perdre la tête .

      Le "dégagisme ambiant", comme le disait fort justement, Naja Vallaud Benkacem, samedi soir, à mon avis, est une posture, qui tend à relever plus du coup de gueule, et du reflexe, qu'en une posture réfléchie,  et mature.

      Oui, je sais, moi, utiliser de telles, expressions, me fait revêtir, des airs de vieiles conne, pour ne pas dire, de "vielle conne m.....b.......".

      Allez, ouvrons les ecoutilles, franchement, au point où j'en suis, autant que je m'y colle moi même comme ça, au moins, je coupe l'herbe sous le pieds des portes couilles, qui seraient tentés de s'y coller !

     Bon, maintenant, qu'on a bien rigolé, on va causer serieusement.

       C'est un peu comme si, au sein des partis les plus représentatifs, le fait d'oser regarder ou glaner, dans la marge, était perçu, de façon systèmatique, comme une forme de trahison, vis à vis des lignes conventionnelles, qui forment l'ossature du parti.

       J'estime, enfin, c'est mon sentiment, que ce que l'on nomme "le macronisme", n'est pas une forme de trahison, face aux convictions qui ont généré l'adhesion à un parti,  que ce soit pour des candidats, qui ont decidé de le suivre, ou que ce soit, face à des français, qui souhaitent le soutenir, lui, et son gouvernement.

      Si, je preteds celà, ça n'est pas que dans un desir, de calmer les esprits, et les inquietudes, mais simplment, pour signifier, que ça n'est pas là, ce que certains pourraient considérer comme vendre son âme au diable.

      Il ouvre volontairement des portes, mais si ce qui sera de l'autre côté ne vous convient pas le moment venu, personne jamais, ne vous contraindra, à y adhérer et à voter pour, en étant député, si votre coeur ne vous le dit pas.

      Enfin, j'ose l'espérer ! (bon, là, je reconnais que je rechignerai pas moi même à être rassurée, su ce point, hein ?).

     En cours de redaction.

    Lire la suite

  • Vous connaissez Maria ? Et bien "Vous n'aurez pas sa colère" !.

    Elle vient de me livrer la sienne, à l'instant, sur FB, et je vous la livre telle que.

     Je ne commenterai que lundi.

    Maria Pilhes

    21 h · 

    Via Ronan ...
    Via Dom

    d'un ami
    "J’ai atteint un tel niveau d’exaspération politique que j’ai l’impression d’être au bord du burn out. Chaque jour je prends directement dans le ventre la honteuse réalité.

       Il existe une vie en dehors de la politique, une vie reélle, et plus terre à terre, et donc, aussi, plus rassurante, par sa simplicité, pour peu qu'on daigne l'observer et la respecter. On appelle ça, le quotidien.


      Je vis dans un pays malade de partout, avec à sa tête des petits français, élus par la magie de tous nos renoncements, assis sur leurs privilèges, vidant les caisses à tour de rôle et à tours de bras sous nos yeux ébahis.

       Vision,  exagérément pessimiste, à mon avis, la france va bien aussi, sous certains aspects, mais encore, faut il accepter de le regarder. Tout ne se borne pas  l'économie, et au taux de chômage. Quand à la description des élus, je precise juste que les elus d'aujourd'hui, sont 20 fois moins corrompus, qu'il y a 20 ans, simplement, on ne pouvait pas en être informés, la mondialisation, a ça de bon, qu'elle permets, à certaines organisations, de proposer une vue plus globale et plus objective.

      Se moquant allègrement de nos conversations et de nos avis. S’octroyant des primes, des salaires, des taux, des toits et des avantages généreux.

      C'est François Hollande, quia commencé à mettre le chat dans l'horloge, c'est imparfait, encore, mais ça progrsse, encore, et c'est loin d'être terminé.

      Inventant des lois scélérates sous la panique, chantant la Marseillaise au Congrès de Versailles, la larme à l’oeil entre deux mises en examen.

       Il faut bien des symboles, ça ne signifie pas qu'ils n'étaient pas sincères. Pour les lois, "à la va vite", je suis d'accord, mais bien moins sous Hollande, que sous sarko, quand à la loi travail, nous allons voir. le systême de navettes, qu'utilise macron, il faut bien reconnaitre, que ça ne soit pas une solution, non plus, non ?

      Désertant leur poste à l’Assemblée, démissionnant de leurs ministères pour retrouver leur Mairie, profitant de leur poste, les yeux dans les yeux, pour placer l’oseille au frais.

      Écrivant des livres de promesses malodorantes, courant de plateaux en plateaux pour déverser leurs éléments de langage, vidant le langage de tous ses éléments.

      Ils bafouent la vérité au profit du profit, mentant le mardi pour se repentir le jeudi et se représenter le dimanche.

      La gueule enfarinée, rasant gratis et sans état d’âme, bénis par leurs camarades de promotion, coudes à coudes, soudés, calés dans les dorures, au son de la trompette républicaine lustrée par notre impôt massif et notre dette souveraine.

      J’ai la nausée, elle est là et elle ne me quitte plus, elle s’intensifie et me secoue déjà de spasmes.

      Je cherche des traces de l’intérêt général, je ne le trouve pas.

      Il a été noyé sous les partis, les syndicats, les associations, les lobbies, les groupes, les intérêts particuliers, les privilèges des uns qui font les bénéfices des autres.

      Le blocage est total, les verrous sont rouillés et les flambeurs continuent de parader devant six millions de chômeurs, une école qui se délite, une santé attardée, un indice de bonheur qui s’écroule au 29ème rang derrière le Qatar et une consommation d’anti dépresseurs qui fait le délice de nos laboratoires, eux aussi bien placés dans la course aux bien placés.

      Je dégueule ma peine et je pisse dans un violon depuis trop longtemps.

      Et comme vous. Français impuissant à qui l’on fait croire tous les cinq ans qu’ils ont leur destin en main, comme des veaux qu’on mène à l’abattoir en leur caressant le flanc sous une musique douce pour faciliter l’anesthésie.

      Cinq ans à nous déchirer pendant qu’une petite bande de "petits français" jouent avec nos vies, nos économies, nos rêves de bonheurs simples et de paix sociale.

      De temps en temps ils nous filent un os à ronger, qui d’un mariage pour tous, qui d’une loi de renseignement, qui d’une déchéance ou d’une indignité, et nous sautons dessus comme prévu, en bons petits soldats.

      Ils nous divisent à l’intérieur de nos familles, à l’heure où nous devrions plus que jamais nous aimer.

      Je suis écœuré et perdu, silencieux, tétanisé par le sentiment d’impuissance.

      Les gens comme moi n’appartiennent à aucun intérêt particulier, hors celui de vivre bien ensemble, sans se déchirer, sans se méfier les uns des autres, tranquillement vivants sans faire de vague. Mais ça ne se passe plus comme ça…

      Cet hiver, l’un des nôtres est mort à trois cents mètres de l’Élysée.

      Je dis bien l’un des nôtres. Un membre du village, un cousin de cousin, certainement.

      On l’a laissé crever comme un rat aux pieds du Palais.

      Sans domicile. Pendant ce temps-là "l’Élu" assistait à des matchs de rugby et commémorait les chrysanthèmes, s’asseyait sur l’Histoire pour laisser une trace, de frein...

      Je n’en veux plus, de ces simulacres d’un temps passé et révolu.

     
      Je ne veux plus d’un homme qui dit " moi je ", il est temps que nous disions NOUS.

      Aucune raison morale, technique et même de bon sens, qu’un seul homme du haut de ses petits arrangements entre amis, puisse décider d’envoyer le pays dans la guerre, et même de nommer la guerre, sans que nous, NOUS, ayons dit qu’il le pouvait.

      Aucune raison de modifier notre constitution sur l’autel de la peur.

      Aucune raison de prendre seul des responsabilités plus grande que lui.

      Sommes-nous donc fous d’oublier sans cesse !? De fermer les yeux, comme ces femmes battues qui voudraient fuir mais ne le peuvent pas, prisonnières d’une peur qui les paralyse !? Si peu de choix entre l’incompétence, la malhonnêteté et la résignation ?

      Vous avez voté pour la majorité au second tour de l'Élection Présidentielle de 2017, comme des moutons sous morphine, choisir entre deux personnages, glissant dans l’urne le nom d’un comédien, maquillé, média-trainé, porté par des intérêts qui nous sont étrangers.

      Le goût des jeux, même sans le pain, nous donnera quelques temps notre dose d’adrénaline et comblera notre sens du débat.

      Le lendemain, les trois quarts de la population auront la gueule de bois et retourneront tête baissée vaquer à leurs espoirs corrompus, jusqu’en 2022 ou là encore on demandera aux Français de s'unir pour faire un énième barrage à un Front National qui sera bien évidemment l'éternel second.

      J’ai perdu le goût de ce cirque.

      Le pays est au bord du burn out et à la fin de cet article, je ne sais toujours pas ce que je peux faire.

      Seul sans doute pas grand chose. Cercle vicieux et vertigineux. Ce qui me fait peur, c’est ma propre résignation et cette colère stérile et sourde qui ne fait qu’engendrer de la colère stérile et sourde.

      À quel moment la somme de ces colères pourra-t-elle produire un son commun, un premier pas vers une remise au goût du jour de notre dignité ? Un retour vers l'essentiel, la liberté et la responsabilité de nos vies, de notre société, de notre avenir.

     En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • Hanouna ? Ce qui ce devrait pourtant justifier réellement le prix de la seconde pub, alors, que...

    http://www.mediametrie.fr/

       Volontairement, je ne veux surtout pas fouiller, sur leur site.

      Je ne mets pas en doute, leur fonctionnement, ou l'efficité de leur travail, je mets en avant, just que le fait, que ce soit le nombre de téléspecteurs, devant telle émission, qui fait office de référence, alors, que ça ne devrait ne pas être le cas, pour déterminer le fait, que les minutes avant, pendant, et après telle émission, fasse office de référence, pour justifier la rentbilité de l'émission, et uniquement celà.

      Pourtant, à l'heure où la consultation des français, prend une telle place, et où l'on reproche à ceux qui sont en place, de n'en tenir compte que trop peu, certaines choses, pourraient êre améliorées.

      Certes, France télévision, s'en inspire, selon mon conseil, depuis bien longtemps, mais je ne suis pas certaine, cependant, que l'avis des téléspectaeurs, soit "disséqué", de façon assez subtile, pour servir de référence, qui irait plus au delà, que comme source d'inspiration.

      Certes, certains le diront que d'inspirer, ou de donner ses idées (je sais ce que c'est), c'est deja pas mal.

       Propos, que je cautionne, moi aussi..

       Mais si ça pouvait aller jusqu'à vraiment influer sur le prix de la minute de pub, je pense que ça serait encore plus profittable.

     Voici, le commentaire, sur FB, qui m'a donnée cette idée.

    Max Bacquet

    12 h · 

     

      Tout chaud dans un plat. Il suffit de quelques zestes d'émotions et c'est parfait.

      Les lecteurs électeurs lisent, écoutent et sont abasourdis, retournés, alors que ce n'est que du vent par rapport aux vrais problèmes qui font de vrai victimes. Cet argent gagné par les médias lors des attentats pourraient facilement être utilisés pour réparer les dommages dans ces situations mais ce n'est pas le cas.

      Il y a tant de choses de ce genre qui pourraient être changés.

      Pendant ce temps, ce sont ces informations émotionnelles et sans rationalité qui mènent le centre des préoccupations vers de faux problèmes. Puis on se retrouve avec de l'intoxication fascisante. Sans rien pouvoir faire.

     

       Ainsi, on pourrait demander à ces téléspectateurs, des questions plus affutées, que de dire s'ils la regardent ou pas.

     Enuerons donc, les diferents avis, qui seraient susceptibles de "changer LA DONNE", afin qu'elle en devienne NOUVELLE.

    Vous avez regardé telle emission.

     OUI, NON.

     OUI, Pourquoi ?

    1. Quand je n'ai pas le moral, quelqu'en soit la raison, elle me rebooste, et me redonne espoir.

    2. Quand je souffre, de voir que d'autres souffrent autant de que moi, me fait me sentir moins seul, alors, et donc, m'aide à souffrir moins.

    3. Quand j'ai le sentiment, que nos politiques ne sont pas à la hauteur, ou que j'ai des commentaires, qui me viendraient à l'esprit, le travail de vulgarisation, qui est fait, m'aide à y voir plus clair.

    4. Quand je regarde cette émission, je voyage par écran interposé.

    5. Quand je regarde cette émission, je relativise les problèmes que nous avons, en France, et du coup, je deviens plus tolérant.

    6. Quand je regarde cette émission, j'ai le sentiment, d'y voir plus clair, sur les enjeux de la société d'aujourd'hui.

    7. Quand je regarde cette emission, alors, que ma vie est tres triste, et qui ne m'arrive jamais rien, j'ai le sentiment qu'il m'arrive enfin quelque chose, et que ça rend ma vie plus passionnante.la télévision, remplit ce vide.

    8. Quand je regarde cette émission, je suis tellement en phase avec eux, quei je ris et je pleure avec eux.

    9. Quand je regarde cette émission, je le fais pour avoir le plaisir de voir que d'autres souffrent, et comme ça, je ne suis pas le seul à souffrir, et j'ai le sentiment, d'être vengé.Voir qu'on s'envoie des truc deguelasses au visage, ou que d'autres osent être mechants à ma place, fait que j'ai moins mal.

    10. Quand je regarde cette émission, j'ai l'impression de retourner à l'école de la vie, et d'apprendre à mieux apprendre de tout, et de rien, en n'importe quelle occasion que je rencontre, et que donc, ça m'aide dans mes problèmes au quotidien.

       Petit commentaires.

      Je sais, j'imagine que certains vont être choqués, par certaines propositions, que je fais, quand il s'agit de justifier, le fait que tel personne ou telle autre, regarde certaines emissions.

      Mais il faut être objectif, et regarder la réalité, telle qu'elle est, et ne pas se voiler la face.

      Certains regardent certaines emissions, pour des raisons bien peu avouables et ça serait malhonnête, de refuser de l'observer.

    Lire la suite

  • La courbe d'audience est dans l'audiovisuel, ce que le populisme est en politique.

      Le goutte d'eau, qui fait déborder le vase de Soisson, parce que le vase de nuit avait piscine, c'est la dernière de hanouna...

    http://www.msn.com/fr-fr/divertissement/celebhub/touche-pas-%C3%A0-mon-poste-cyril-hanouna-%C3%A0-nouveau-accus%C3%A9-dhomophobie/ar-BBBiCgS?li=AAiPu9k&ocid=spartandhp

      On l'accuse d'himophobie , certes, mais moi, ça n'est m^me pas ça, que je vois, c'est que le simple fait, de proceder comme il le fait, pour pouvoir pieger des personne, en utilisant des methodes, qui juridiquement, sont interdites, n'ont pas lieu d'être...

      Alors, certains me diront, "et les autrs", mais quels autres ,

      Quand on va assister à un tournage, quelque part, de n'importe quelle emission, on vous fait signer des documents,  des droits à l'image, on ne met à personne le couteau sous la gorge.

     Et quand il s'agit de microtrottoir, on demande l'autorisation aux gens, et s'ils refusent leur image, et (ou), leur voix sont floutés...

      Le souci de hanouna, c'est qu'il est persuadé que le fait de sembler empathique, et d'avoir de bons scores d'audience, l'autorise à faire tout et n'importe quoi, pour faire ce que moi, j'appelle du racollage audiovisuel.

     Oui j'ai bien dit, "sembler empathique", parce que en dehors de quelques coups de com, où il ait fait venir quelques handicapés, pour se donner bonne conscience,  je n'appellle pas ça, de l'empathie.

      Pour moi, l'empathie, ça consiste à parvenir, à s'imaginer à la place d'autrui,  de quelqu'un qui souffre, notamment,  et par ce fait, par ce trait de caractère, que je connais mieux que personne, et absolument necessaire  dans un studio de radio, ou sur un plateau de télévision, on parvient alors, à soulager, une personne qui souffre, et qui parviendra à se sentir en confiance...

      Bon, ça, tous les soignants, psys, artistes, etc, qui sont un minimum, soucieux de leurs prochains, connaissent ça, sur le bout des ongles...

      Mais ce mec, là, ça n'est pas de m'empathie, qu'il ressent, vis à vi de son prochain, il a juste le contact particulièrement facile, et parvient à le détourner, dans une démarche, particulièrement abjecte, pour laisser croire, qu'il l'est vraiment, ce qui n'a rien à voir...

      Le fait que j'ose un parallèle, avec le populisme en politique, mais c'est bien de ça, très précisément, dont il est question. 

      Pour commencer, il faut expliquer, parc e que certains ne le savent pas comment, ça fonctionne.

      Un fort pourcentage des revenus des chaines de télé ou de radio, viennet du prix de vente de la seconde de diffusion,  des spots publicitaire.

     Donc, lus une emission, fait un score d'audiance, élevé, plus les pubs avant pendant, et apres sont regardées, et donc, génerent la consommation, dont les spots publicitaires, sont ventés, dans ls sports publicitaires.

     Donc, les chaines de télé et de radio,  plus encore, dans le privé n'ont pas d'autre opportunité, que de chercher à a voir, les plus scores d'audiaence, pour relbver le debfit, de pouvoir faire fonctionner leurs cahines de télévision.

       C'est pour cette raison, que le service public, que j'ai l'honneur d'inspirer, depuis pas mal d'années maintenant, avec en partie les deniers de l'état, peut se permettre d'être, un peu moins dépendant, de ce systême, qu'il faut bien accepter de voir, comme tronqué, et dangereux, pour notre Démocratie.

       Je vous epargne, les probleme de rentabilité, et de salires, des presentateurs, stars, parce que ça n'est pas le sujet, et m^me si je ne suis que bénévole, encore, pour le moment, je suis parfaitement consciente, du fait, que je ne dispose pas encore, de tous les éléments, pour en discuter.

       Mais si je donne ces explications, c'est parce que ce populisme, là, poussé à l'outrance, nous avons eu l'occasion, d'en voir les aspects les plus criants, aux USA aves donald trump, qui se donnant en spectacle, de la façon la plus humiliante, pour l'image des USA à travers le monde entier, et c'est bien la perversion de ce type de fonctionnement des medias, là bas, qui ont fait que les mdias, ont litteralement, servi la soupe à ce gros porc, uniquement, parce que la seconde de pub, avant, pendant et après son passage, garantissait aux chaines concernées, de se faire des couilles en or...

      Oui, c'est bien comme ça, que ça se passe, partout, ou ce mode de fonctionnement, vis à vis des médias, fait référence....

     Voilà, pourquoi, il s'agit bien d'une forme la plus abjecte de populisme médiatique, que je qualifierai, plutot, d'ailleurs, de "merdiatique", pour une fois n'est pas coutume, parler comme les militants, du front national, qui en matière de distortion, de la langue françise, quand il s'agit, de se vautrer dans la boue, ne sont jmais les derniers.

       Alors, hanouna,  qui produit, pas mal d'emissions, parait il, et bien il n'a qu'à faire, comme avait fait, jean luc delarue, dont je suis entièrement responsable, du fait, qu'il ait été  evincé de son émission,  en debut d'apres midi, sur france 2, qu'il continue à les produire, mis qu'il n'apparaisse plus, sur le plateau, et ne presente, plus rien;

       Et surtout, je vous prie, rangez vos mouchoirs, hein, il continuera à s'en foutre plein les poches, c'est bien le seul truc qui lui importe, de toute façon, alors....y'a pas de quo s'inquiéter, franchement.

    Lire la suite

  • François Ruffin, "Notre ennemi, c'est la précarité".

       Je précise que d'une part, j'ai écouté cette émission hier matin, avec la plus grande attention, tout comme j'ai suivi, l'affaire WIRLPOOL, avec là encore, la plus grande attention.

       Au sujet de cette entreprise en particulier, j'ai des choses à proposer, MOI.

      On constate, au sujet de certaines d'entre elles, qui sont délocalisées, dans certains pays de l'Est, certains points.

      Une fois vu les reportages sur ces boites, une fois installées là bas, on est en mesure d'observer que ceux qui y travaillent,  ne sont même pas originaires du pays en question, ou dans un faible pourcentage.

      Préconiser, pour y remédier, comme le prétend marine le pen, un protectionnisme national, est parfaitement stupide, puisque la face cachée de l'iceberg protectionniste, n'est rien de moins, qu'un terrible manque à gagner, que connaitrait, entre autre, nos entreprises françaises à l'exportation, et ceci, n'est que ce que j'en perçois, et bien des analystes dans le secteurs économistes ont énuméré la liste de ces conséquences, qui est plus considérable que le peu que j'en dévoile.

      Ensuite, il importe de ne pas oublier, que quand un patron se plaint, ici, en France du coût trop élevé de notre main d'oeuvre, ce qui est vrai, puisque respecter un travailleur, COÛTE DE L'ARGENT, alors, que trouver légitime de le réduire à l'esclavage (franchement désolée, pour le côté CRU, de mon explication), par définition, est infiniment "plus rentable". 

      Mais il y a une DONNE, pour ne pas dire, "UNE NOUVELLE DONNE, par contre que "ces messieurs", ne voient pas eux, alors, que nous, humanistes, l'observons, qui réside dans le fait, que cette courses effreinnée, vers un productivisme, tous secteurs confondus, quimeprise l'être humain, n'evite pas le desir de plus en plus rapide, chez l'individu, aussi, n'importe où, sur cette planete, de jouir de la vie, et d'avoir accès, à l'éducation, et aspire à une qualité de vie, de façon beaucoup plus rapide aujourd'hui, que ça n'était le cas, avant l'ère d'internet.

     Cette donnée là, est à mon avis tres largement sousestimée aujourd'hui, par les patrons des entreprises,  qui se risquent à delocaliser, parce que le consommateurs, lui, veille de plus en plus, justement, à ce que ce qu'il consomme, devienne de plus en plus equittable.

     Et si j'aborde ce sujet, là, en particulier, c'est parce qu'il serait possible, comme je l'ai deja preconisé, de créer un label européen, d'industrie equittable, qui garantirait, un label de qualité, qui servirait de reference....

     Le consommateur, lui, en est demandeur, puisqu'il est prêt à payer un  peu plus cher, un électromenager s'il a la garantie, que cette entreprise, d'une part, lutte contre l'upsolescence, mais aussi, veille à ce que les ouvriers aient un salaire décent, et bénéficient de conditions de travail, qui les respectent.

     Aujourd'hui, sur le sujet de l'obsolescence, toutes les enquêtes demontrent que les fabriquants, font leur possible, pour que ces objets, soient le moins réparables possibles...

     Alors, qu'ils le deviennent, qu'ils soient réparables, même si c'est un peu plus cher,  que ce label soit créé,  que les critères soient sévères, et ainsi, nos entreprises, ne seront plus tentés, d'être delocalisées, puisque ça sera le label, par la garantie d'une consommation raisonne, qui en assurera la survie.

     Et s'il manque des fonds, pour financer le fait, que certaines d'entre elles, puissent assumer ce choix, hautement stratégique, et altruiste, je suis absolument certaine, que les français seraient prêts (moi, la première, pour information), pour aider au fait qu'elles restent en France.

    Lire la suite

  • Vers une destitution de Donald Trump.

       Oui, je pense qu'il faut véritablement en arriver là, à présent, pour le bien des USA, mais par voie de conséquence, pour le bien de l'Humanité, parce qu'elle court un vrai danger, avec cet homme à la tête d'un des pays les plus puissants de la planète.

       Je viens de  lire un article à son sujet, qui ne fait que confirmer, ce que j'explique, depuis le début qu'il ait eu la prétention de passer du monde des affaires, à celui de la politique.

       On ne gère pas un pays, comme on gère une entreprise, quelque soit la vision du monde des affaires, que l'on revendique, soit dit en passant.

       Je ne m'étendrai pas sur sa vision "crasseuse", où le mercantilisme est bien la seule coloration sale, qui qualifie son idéal, sur ce point, et où ce dernier, justifie à lui seul, l'hypocrisie générale, qui parviendrait à faire taire tout homme d'affaire sensé, parce qu'il n'a pas d'autre choix, que de se coucher devant le pouvoir immense de l'argent, ce qui est le problème andémique des USA en particulier.

       Le jour les hommes d'affaires, seront assez sages, pour devenir des hommes "d'à faire",  au sens DEVOIR, je pense qu'on aura fait un grand pas...

       Loin de moi, l'idée de diaboliser l'argent, par principe, mais quand il devient l'objectif unique, en omettant qu'il ne doit jamais être justifié que comme outil, qui doit être au service de l'Humain, comme on dit chez nous, "il y a le feu au lac", et ça n'est pas Vladimir Poutine, avec sa centrale nucléaire sur le permafrost qui risque d'exploser, à cause du rechauffement climatique, qui est en train de fondre, qui risque de sousestimer la valeur de la métaphore, que j'ose utiliser, là, ce matin.

       Désolée, si je passe d'un saut de puce, à moins que ce soit de mouche,  du continent nord americain, au permafrost sibérien, sans être passée par la case "depart", sans être passée d'aventage, par la case prison (ho, que je suis drôle et inpirée, ce matin...), si je n'ai pas acheté les 4 gares, le service des eaux, l'avenue Foch, ha, quoi, que detenir tous les jaunes, ça n'est pas mal non plus...

       Et oui, un petit MONOPOLY, ce matin, là, à 6 h du matin, ça vous dirait ?

       C'est bien comme ça qu'il a fait,  ce "mafieux" Donald Trump, pour se faire comme on dit vulgairement, "des couilles en or", non ?

       Sur le dos des petits propriétaires, qui avaient été broyés, par leur systême, et lui avait raflé la mise.... Comme quoi, le MONOPOLY, est aussi utile en politique internationale, que les pâtes LUSTUCRU.... Qui l'eût cru ? LUSTUCRU (oui, j'ai bien compris, pour l"'assos Thomate", mais je vais y venir...).

       BREF.... Qu'un homme d'affaire, se contente de le rester, c'est une chose, avoir la conscience des limites de ses compétances, me semble, plus que judicieux, mais comme généralement,  plus les zeros s'enfilent comme des perles, sur leurs comptes en banque, plus ils deviennent mégalos, et s'autorisent à jouer aux politiques, il convient alors, d'y regarder à deux fois.

       Mais je suis là, je parle, je parle....Et certains se disent, "mais enfin, c'est du gentil bavardage, alors, un joli style, n'est ce pas, et un gentil nez de clown, prompt à amuser, la "gentille Démocratie qu'est la France", n'est ce pas....

       Si seulement, vous saviez à quel point, je serai heureuse de me permettre de traiter du cas de Trump, que sous l'angle humoristique, vraiment, vous seriez bien étonnés.

       Car si je pèse lourd, au moins autant physiquement, qu'en inspiration, il y a belle lurette, que j'ai conscience, et c'est bien là mon drame,  qu'on ne change pas le monde, plus avec une chanson, qu'on ne le fait, avec un bon sketch...

       Et croyez moi, sur ce point, je suis incollable.Comme le riz du même nom.

       Loin de moi le désir, de jeter aux orties, la chanson, par plus que toute forme artitique, "vous pensez bien", elles servent autant, les unes que les autres, comme nuls autres pareils, non seulement, à faire tomber les barrières, les cloisons, les oeillères, pour peu que les laveurs de cerveaux  ne les aient pas soudés, mais on a beau dire et beau faire, pour que certaines causes évoluent favorablement, il faut bien se piquer de politique, on n'a pas le choix.

       Mais avoir des idées,  et aimer son pays et l'Humanité, ainsi que la Terre qui nous porte, au point de vouloir peser (c'est bien l'expression qui convient), n'a absolument jamais été une question d'argent, et pas d'aventage, du sens des affaires....

       Certes, il faut encore, avoir la tête suffisamment "bien faite"  (je remercie, Jean Michel Ribes, qui était venu au Havre, et avait dit ça à mon intention), et avoir eu la chance, il est vrai, enfin, j'étais allée le chercher, c'est vrai, d'avoir "le bon relai"....

       Mais les faits sont là.

      Oui, le rire, permet de pêter la gueule, à ce qui nous fait tous peur... C'est un fait, et c'est bien pour ça, qu'aux USA, Trump, en prend plein les mirettes, que voulez vous qu'ils fassent d'autre ?

      Moi aussi, je ne demande qu'à user de mes armes de prédilection, mon nez de clown, pour agir, et soigner mes contemprains... Pour moi, "ça va mieux, merci"...

      Mais les faits sont là, ce mec, est un taré, véritablement, au point qu'il fait pleurer mon nez de clown, qui persiste à son sujet, à demeurer, au fond de la poche, c'est vous dire, dans quelle merde on est !

     Aux USA, la prise de conscience, de ce réel danger, fait son chemin.

    http://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/donald-trump/etats-unis-un-procureur-special-va-enqueter-sur-le-role-de-la-russie-dans-lelection-presidentielle-de-2016_2196176.html

    Voici le lien, de différents articles, qui démontrent, à quel point, donald trump, s'avère effectivement toxique, pour bien plus que les USA.

     Il faut notamment, prêter attention, à sa posture idéologique, face au réchauffement climatique, et à ses répercussions d'une extrême gravité, sur la santé, mais aussi, en ce qui concerne son profil, qui relève de psychiatrie.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/search/site/?q=donald+trump

    http://www.francetvinfo.fr/monde/usa/charlottesville/charlottesville-pourquoi-donald-trump-a-t-il-autant-de-mal-a-condamner-les-supremacistes_2329085.html

    18 décembre 2019.

    Cette nuit,  la cour suprême doit se prononcer, au sujet de cette destitution.

     On annonce deja, un probable échec, au prétexte que la chambre des représentants, etant majoritairement republicaine, alors, ils se rangeront derriere trump.

    https://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-la-chambre-des-representants-approuve-l-enquete-en-destitution-de-donald-trump-7799366197

     Que cette demarche, de la part des democrates, ait pour raison  d'être, de tenter  d'evincer, donald trump, ne fait aucun doute...

     Ce qui me semble interpellant, par contre, c'est la mauvise Fois évidante du principal interressé, qui  d'une part, se trouve piégé, comme un gamin de 10 ans, les doigts dans le pot de confiture (enfin, mieux vaut ici, que  sur le bouton rouge, sensé declancher, l'arme atomique), mais aussi, devant l'evident echec, de sa plitique, quelque soit l'angle, où celle ci, est observée.

      En effet, là, où les économistes les plus conventionnels,  ne jurent que par les critères  fantasmagoriques, du "plein emploi", la realité des faits, ne reside, que dans le fait, que les USA, sont peut être le seul des pays industrialisés, ou l'esperance de vie, decroit...

     La pauvreté, n'a jamais été aussi grande, aux USA, et l'écart entre les plus riches et les plus pauvres s'accroit de jour en jour.... 

     Quelle relation alos, avec ce qui lui est reproché ?

     Ce qui lui est reproché, consiste dans le fait que dans une Démocratie, la necessité d'une campagne électorale,  avec ce que ça comporte, induit necessaiement, une forme de perversité du systême, là, parce qu'aux USA, la Democratie, parce que seul l'argent mène la danse, et de cette façon, pervertit, entierement,  leur systême.democratique.

     Imaginons, pr exemple, qu'aux USA, se trouve un candidat, qui ne soit pas necessairement,  ce qu'ils appelent, "un self made man" ce qe trump, n'a, soit dit en passant, jamais été...

     Que ce thomme, ou cette femme, brille, particulierement, par son intelligence,  qu'ils veuille e presenter, mais qu'il n'ait aucune fortune personnelle.... statistiquement, alors,  il partirait, obligatoirement perdant, precisement, par ce que simplement, il ne s erait pas suffisemment riche, personnellement pour y prétendre.

      Par contre, un anciens candidat de télé réalité, plein aux as, sans la moindre moralité, et  aussi etranger à la notion de valeurs, qu'une combinaison de ski, sur une plage en été, ça, par contre, s leur constitution, le permet, sans le moinndre probleme...

     Il pretend, que les attaques des democrates,  met en peril leur democratie...

     PARFAIT.

     Mais leur démocratie me semble précisément, vraiment très malade, et s'ils comptent, sur les laboratoires pharmaceutiques, pour la guerrir, elle est plutôt, mal barrée...

     Quand je lis, ce commentaire, de donald trump, je serait tentée de la faire soft, version, "c'est l'hopital, qui se moque de la Charité"....

     Ca tombe bien,  les laboratoires pharmaceutiques, par leurs pouvoir hypertrophiés, permettent la mort par négligences, d'une quantitié incroyable de diabétiques, pour ne citer que ceux là....

    En ce sens, accuser les democrates, de fragiliser, leur democratie, m'incite à pretendre, que ça serait plutot, "le monde à l'envers"...

      Ou version, Nathalie, "c'est celui qui le dit, qui est"...

      Ou bien,  "c'est toi, ouaiiiiii !".

     En somme trump, est une forme de furoncle, sur une démocratie bien malade, et s'il est une chose qui saute aux yeux, vu d'ici, c'st bien que l'argent, entre en ligne de compte, de façon, vbeaucoup  trop importante, pour pouvoir pretendre, qu'il n'y aurait pas quelque chose de pourri,  aux USA, et que venant de lui, mepriser, cele, par qui le malheur, ait pu arriver, equivaut, pour trump, à renier, sa proppre génitrice, celle qui m l'a porté et mis au pouvoir.

     Quand aux républicains qui le couvrent,  ils vendent simplement, leur âme au Diable, au seul pretexte, qu'ils considerent de s'efacer, devant l'argent, puisque trump, n'est "que celà", au detriment, de la moindre valeur, au sens noble.

     Donc, d'une certaine façon, ils sont complices, de ce qu'il a commis, puisqu'ils persevèrent à le protéger.

    Lire la suite

  • Le féminisme exprimé artistiquement.

     

    le 26 juin 2019.

    Une sorcière comme les autres.

     

    Lire la suite

  • Message aux multinationales qui se font des couilles en or avec nos données.

    http://www.20minutes.fr/societe/2069119-20170516-donnees-personnelles-cnil-met-facebook-amende

      Bon c'est bien, mais moi, ce que je trouve scandaleux, c'est que FB propose, de façon systetique, qu'ils soient propriétaires de nos données, et ça, ça n'est pas normal.

     Oui, je sais, on eut refuser, mais si on refuse, ils nous refusent FB, non ?

     En cours de rédaction.

    Lire la suite

  • François Hollande, scooter et épectase.....

      Tiens, c'est marrant, j'avais oublié que de façon inconsciente, Thomas, ce jour là, parlait deja de la blondeur d'une certaine, avec le "sourire pointu", qu'elle nous a donné à voir, voir du fameux débat télévisé, avant le second tour des présidentielles. Et pour le crucifix, c'est la nièce qui s'y colle.... Oui, je sais, elle se serait retirée des "affaires", comme elle dit si bien, à prendre au sens "affairisme", je suppose... Qu'on se rassure, "personne n'est dupe", sur l'entourloupe entre la tante et la nièce, sur la manœuvre, qui consiste, une fois de plus, à laisser croire que le front national, serait devenu fréquentable.

     pour ce qui de l'épectase, je sais que ce mot est fort mal connu, et pour cause...

      Voilà, ce que je trouve, et je suis vraiment tres amusée, d'y apprendre autant de chose. Que François Truffaut n'ai jamais vendu d'engrais, par exemple....

    https://www.culture-generale.fr/histoire/12747-le-mot-du-mercredi-epectase

      Bon, sinon, pour le mot EPECTASE, je vous le recommande, en temps qu'insulte vertement, lancée au visage, d'un opportun, sur internet, par exemple, dans un commentaire, pour répondre à gros malpoli, qui veut defendre sa marine, qui ne sera jamais nationale, JAMAIS.

      Un jour, quand j'étais animatrice de centre de vacances, je surpris un enfant, qui fusillait du regard un autre, puis d'un air fieleux lui lançât, "de toute façon, t'es qu'un affreux disiaque"...

      Bordel de merde, ils m'en faisaient chier du matin au soir, les mouflets, mais recevoir ça, en fin de journée comme récompense, me ravit au plus haut point...

      Alors, tentez le coup, hein, on sait jamais, comme disait Michel Blanc, "sur un malentendu", celui de ne pas en connaitre la signification, ça peut marcher !

      Oui, je me permets de mêler François Hollande à ce billet, parce que je repense à certains propos, qui avaient été tenus à son sujet, au moment du mariage pour tous, ou certains tradis, tentaient de l'expliquer, que pour parler mariage pour tous, il aurait été plus opportun, qu'il en donne lui, m^me l'exeple, celui du mariage, j'entends...

     Tenir de tels propos, démontre à quel point,la façon d'apprehender la fonction présidentielle, peut prêter à converser... Ca aurait donc, signifié que pour être crédible, en temps que président, il eût été indispensable, d'être marié... Je croyais naïvement, que la seule et unique justification, de se marier, aurait plutôt été et est encore, qu'on aime quelqu'un, au point de souhaiter s'engager, non ?

     J'avais remis bon ordre, dans l'esprit de ce se moralisateur, qui était infiniment plus soucieux d'ergoter sur des principes infondés, pour tenter d'insinuer un doute, vis à vis de notre président, qui aurait eventuellement, été de nature, à promouvoir une forme d'intégrisme familial, dont l'Islam, et bien d'autres religions, s'habillent, encore, trop, helas...

     Oui, je sais, "le scooter"... Et bien au moins, IL SORTAIT COUVERT ! 

      Non, si je pose ça, ici, c'est juste que l'anecdote de Felix Faure, permet de relativiser quelque peu, les propos qui ont été tenus, sur ce point, à son sujet, et rien de plus.

    Lire la suite

  • "Edouard Philippe comme premier ministre , il ne faut pas vendre la peau de l'ours bipolaire, avant de l'avoir tué !

     13h30 sur France Inter, alors, qu'hier, Emmanuel Macron, entrait officiellement, à l'Elysée comme président de la République, nou attendons tous, la nomination du premier ministre, aux alentours de 14H30, aujourd'hui, avant que notre président, ne s'envole, pour Berlin, afin de parler d'Europe avec Angela Merckel.

      Préssenti comme premier ministre potentiel....Edouard Philippe, actuellement maire du Havre, de mon departement, donc, romancier à ses heures, ancien socialiste, puisque le socialisme serait d'après la mauvaise langue que je suis, un peu comme les spikerine, "ça mène à tout à condition d'en sortir"....

      Excusez moi, mon nez de clow, mis à rude épreuve, ces temps ci, pour cause de moules marinières pas tres fraiches, (oups !) j'avais dû le mettre en congés, mais les nez de clown, sont comme les risettes chez les enfants pas sages, ça redéboule aussi sec, dès que les larmes ont terminé de couler.

      Comme je suis mauvaise langue, mais ça fait tellement de bien, d'être MECHANTE, quelquefois ! 

      Oui, France Inter, donc, radio chère  mon coeur, vient de rediffuser une émission, qui fait dire des interprétations de textes politiques en alexandrins, alors, que notre envisagé premier ministre, avec son beau manteau blanc, (il aurait pu se teindre la barbe de la même couleur, pour être racord, ou bien se vieillir le cuir pour la photo), aura tout le loisir de travailler alors, sur le rechauffement climatique, et par exemple, sur le permafrost, qui menace une des centrales nucléaires, installée en plein Sibérie....En Russie.

     D'où la présence des ours bipolaires.

      Sinon, oui, je ne sais pas si Emmanuel Macron, a l'intention de nous annoncer son gouvernement, sous forme de calligrammes, en langage des signes, pour faire un clin d'oeil, à la danse, ou aux chansons de gestes, comme au moyen age... A moins qu'il n'ait eu l'intention de nous mijoter son gouvernement, comme moi je cuisine un pot au feu...

    https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-15-mai-2017

      Mais enfin.....

     Ca suffit, la tente, hein, faudrait peut être penser à envisager le camping car ! 

    Lire la suite

  • L'Afrique privée d'un internet opérationnel ? A qui profite le crime ?

    http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/12/01/la-gambie-vote-privee-d-internet-de-telephone-et-de-suspense_5041649_3212.html

    http://www.africain.info/news=1167609

     Je précise que souvent, j'ai l'occasion de discuter avec des ados, notamment, qui sont là bas, et qui se plaigent de ce problème, certains créent leurs entreprises, sur place, et doivent parcourir des distances, chaque jour, pour trouver difficilement une connexion.

     En cours de rédaction.

    Lire la suite