google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Angela Merkel accuse trump, de revendiquer une guerre économique, face à l'Europe, mais pourquoi ?

 J'ai chopé ça, vite fait, hier, je crois, ici:

http://www.lesoir.be/166275/article/2018-07-04/taxes-sur-les-voitures-angela-merkel-met-donald-trump-en-garde-contre-une-guerre

   L'europe aujourd'hui, face aux USA semble affailie,  alors que la seule évolution favorable, c'est à dire, politiquement et idéologiquement recevable,  et suffisemment altruiste, pour donner de la politique internationale, une image siffisemment digne, et qui ferait la réelle fierté des pro europe, comme nous, consisterait à proposer une politique migratoire, qui serait plus consensuelle, j'ose espérer, que nous y parviendrons.

  Objectivement, donald trump, donne des USA aujourd'hui, une image tellement pitoyable, que beaucoup d 'américains, ne sont pas loin d'éprouver de la honte,  de leur propre état, et ça n'est que trump, qui en est responsable, et personne d'autre.

   J'entendais, aux infos, tout à l'heure, que la politique de préférence ethnique,  qui date de la fin de fin de l'apartheid,  et qui avait pour conséquence d'aider à ouvrir les portes des univertés, au minaurités ethniques, cette loi, là, qui avait été décidée précisément, pour commencer à proposer une alternative,  qui tendait à réconcilier, les noirs, descendants d'esclaves, et les blancs,  cette Loi, donc, vient d'être purement, et simplement, supprimée..... Je ne sais pas si c'est uniquement dans certains etats ou si c'est généralisé.

 Je trouve cette décision, d'une extrême gravité, parce qu'elle érige en maitre, le concept de racisme, comme redevenu, une pensée, "relativement acceptable".

 J'ai entendu, hier, sur France Inter, que trump trouvait plus légitime, désormais, de se soucier d'aventage,  de leurs relations, avec la Chine.

 Il est vrai que donald trump,  est à la tête d'un grand groupe,  et que si l'entreprise, qu'il a repris de son père est si florissante,  c'est qu'il a la bosse du commerce... On ne sait pas, si en temps que VRP  de l'extrême droite américaine, il s'est permis, devant le président à vie, Kim jun Un, de coincer le bout de son souier, dans l'encoignure de la porte, selon les vieilles méthodes, mais il semble bien, cependant, que cette histoire de lettre, reçue du dictateur nord coréen, lettre qu'il jugeait comme positive, sans même l'avoir ouverte,  n'ait été en fin de compte été,  que la superbe supercherie, que nous européens, avions senti venir, aussi surement, que deux et deux font quatre.....

https://fr.sputniknews.com/presse/201807031037053850-coree-du-nord-usa/

   Quand au fait,  de regarder l'Europe, avec le plus grand mépris, sans vouloir jouer les fiers à bras, je dirai que venant de donald trump, on pouvait difficilement, envisager une évolution, qui soit autre.

   En effet,  nous n'avons affaire, qu'à un marchand de tapis,  avec tout le respect, que j'ai , pour eux, néammoins.... A la première entrevue avec Angela Merkel, on savait ce que ça allait donner, et nous n'avons pas été deçus.

   On lui reproche de n'envisager la gestion de son pays, les USA, que sous l'angle économique.

   Et oui, mais c'est à dire, que pour envisager qu'il puisse envisager la politique intenationale, sous un angle qui soit autre, il faudrait qu'il en soit capable, intellectuellement, je veux dire, et visiblement, ça n'est pas le cas....

  Même sur le plan de l'écologie, il se fait dammer le pion, par la Chine...... 

 En cours de redaction.

Esclavage immigration FBI Européen féminisme émancipation

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire