google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Interné en HP, pour sa bisexualité, et c'est .... En FRANCE !

https://www.francebleu.fr/emissions/c-est-mieux-ensemble/champagne-ardenne/place-en-hopital-psychiatrique-pour-son-homosexualite-il-temoigne?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR0gOga7_vUK81WGb1i1sZ-Wpq0tNaEUlYIqO6CNX1R7SEv25ZFMmdE8m-U#Echobox=1559235653

   Je suis vraiment consternée, je savais qu'on pouvait se retrouver "rangée" à l'HP, sous prétexte qu'on pétait les plombs au sein de son couple, parce qu'on n'avait rien d'autre à vous proposer, pour vous protéger de votre conjoint, mais je ne savais pas qu'on faisait pareil avec l'orientation sexuelle...

  Mais le plus consternant, qui doit vraiment interpeller, dans le milieu psychiatrique,  c'est d'observer que le psychiatre, s'en soit rendu coupable, et ça me met dans une colère noire.

  Parce que, si je peux comprendre qu'on puisse être homosexuel ou bisexuel et parallèlement, souffrir d'une maladie psychiatrique, ce que je conçois parfaitement, la lecture qui en est faite, par le regard extérieur, dont les parents, et la famille, reside dans le fait que c'est le fait que ça serait l'orientation sexuelle, qui en serait la cause, ce que je perçois comme gravissime.

  Et qu'on ne vienne pas me dire, que ça pose problème, au sein de l'HP, les chambres y sont mixtes, et non mixte, bien sûr, au sein de chaque chambre, je connais, parce que j'y ai deja séjourné.

  Pour moi, c'est intolérable. 

 Dand l'hypothèse, d'un internement sur contrainte des parents, ce qui doit arriver, j'aimerai comprendre d'une part, comment le psychiatre ait pu s'en rendre coupable, en ensuite, pourquoi ils n'ont pas proposé une autre solution ?

 CONSTERNANT.

émancipation

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire