google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

légiférer sur le coaching.

  Je pense que c’est une chose nécessaire, parce que selon les professionnels, le fait que ce mot, puisse revêtir le pire, tout autant que le meilleurs, ils considèrent à juste titre, que la mauvaise réputation, que ce mot revêt, porte atteinte à une profession, qui est, pour information, pourtant encadrée.

  Néanmoins, le problème se pose, et le fait de voir que derrière ce mot, littéralement galvaudé, tout et n’importe quoi, permet il, au moins de le vider complètement, de tout ambition, qui pourrait être considérée comme altruiste, ou médicale, version « irréprochable ».

  Alors, comment faire ?

  Car aujourd’hui, le problème est le suivant, c’est que ce mot est mis à toutes les sauces, que ce soit la mamy, qui apprend à des gamines à tricoter, un body buildé, qui vous aide pour votre gym et vous faire maigrir, ou bien l’encadrement d’un quelconque apprentissage, tout y passe.

  Des l’instant qu’un mec, ou une nana, a la prétention de vous apprendre quoi que ce soit, en individuel, allez HOP, il se dit coach.

  Le souci réside dans le fait, que derrière cette appellation, qui veut tout dire, et surtout n’importe quoi, peuvent aussi se cacher des escrocs, qui peuvent effectivement, être des personnes peu recommandables ,et dans certains cas, s’avérer vraiment dangereux, parce que cherchant à recruter, par exemple, pour des dérives sectaires.

  A bien y réfléchir, je pense que le plus sage, consisterait, comme pour certaines médecines parallèles, qui ne sont pas reconnues, d’une part, à en limiter la pub, et d’autre part, procurer un numéro vert, un numéro d’alerte, qui puisse répondre aux questions, que certains se posent.

  Ces questions que je vais énumérer, elles peuvent tout autant être posées, par un entourage inquiet, un enseignant, qui remarque que quelque chose ne va pas, ou bien des personnes, elles même, qui ne vont pas bien, et qui se posent certaines questions.

  Vous remarquez que :

  Chaque critère, est à noter selon 1, 2, 3, 4.

  La personne a changé, dans son comportement, et a rompu, avec ses parents, amis, et n’adressent plus la parole, ou quasiment plus à personne.

  Les résultats scolaires sont en chutes libres.

  Il n’écoute plus sa musique habituelle, ou ne manifeste plus les intérêts qui étaient les siens, auparavant.

  Cette personne est adulte, mais vous remarquez que tout son argent, est dilapidé, dans ce coaching, et vous craigniez qu’il ou elle ne se trouve en danger d’emprise psychologique.

  Vous aurez remarqué que ces critères ressemblent énormément, et je dirai, qu’ils sont identiques, à ceux décrits pour le djihadisme.

  C’est tout à fait normal, puisque ces critères, relèvent tout autant, d’une emprise, par un pervers manipulateur.

17 novembre 2018.

http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/psychologie-et-developpement-personnel/coachings-bientot-le-livre.html

 J'ai beaucoup travaillé sur ce sujet, et je suis ravie de cette émission, sur France inter, où j'observe, que tout ce que j'ai expliqué, sur le sujet, depuis es années se trouve entièrement confirmé,  y compris, en ce qui concerne l'analyse, que je fais, depuis des années, sur David Laroche.

 A la lumière de ce nouvel éclairage, qui me conforte dans mon analyse, je vais "remettre mon ouvrage sur le metier".

Esclavage emprise sectaire émancipation attouchements pédophilie

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire