google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

"Nationalisme de gauche", Benoit Hamon tire la sonnette d'alarme.

https://www.20minutes.fr/politique/2332667-20180907-alpes-maritimes-benoit-hamon-terres-cedric-herrou-tirer-sonnette-alarme?fbclid=IwAR2_sY4vjLlihtoPQnJvdJtNdJnvmaolsHGQbPC_E8IyNJbw_irEtt1dmKg

 Je pense que le vrai problème réside dans le fait que le mot "nationalisme", s'est trouvé il me semble, littéralement perverté, et j'irai même jusqu'à dire, accaparé, et littéralement tronqué, par les partis d'extrême droite, au point qu'il a complètement perdu sa véritable signification, voilà quel est le vrai problème aujourd'hui....

 Définir la différence qui existe entre patriotisme et nationalisme, deja, est un challenge que je laisse aux specialistes.

 Mais que le mot "patriotisme", ait été justement trop accaparé par les extremes droites, partout dans le monde, dans chaque pays respectif, et que revendiquant, d'user du mot "nationalisme", les extrêmes droites s'en trouve non pas valorisées, mais s'imaginent ainsi avoir retouvé une forme de virginité retrouvée par une approche sémentique, qu'ils surestiment...

 Le nationalisme, est le patriotisme javellisé....

 Personne n'est dupe, je crois, non ?

 En tout cas, par cet article, on est en droit effectivement, de se demader, chacun, individuellement, en quoi peut on être fier(e), d'être français, puique à mes yeux, c'est ça, "être nanitionaliste"...

  J'entends dans la définition, qui m'est propre, c'est à dire, par celle revendiquée, par le rassemblement national.... Je veux dire, politico polititicienne.

  Je comprends, les inquiétudes de Benoit Hamon, et je les partage.

  Je suis de gauche, et je suis fiere d'être française.

  Je suis aussi attachée, au droits de l'homme, autant que marion marachal le pen, méprise les valeurs de notre République, aux quelles j'aimerai y rajouter, la perséverance.

  C'est vous dire, si j'y suis attachée.

 Au fond, l'un des problèmes aujourd'hui, réside dan le fait que d'être pro européen, aux yeux de certains, donne le sentiment qu'on ferait passer nos valeurs républicaines, au second plan, voir, au point de les renier, ou de les baffouer...

 Personnellement, je n'ai aucun état d'âme, sur ce sujet,  et je sais qu'on est fort nombreux dans ce cas.

 Je demande à tout à chacun, de s'imaginer, dans  dix ans, vingt ans, ou trente ans...

   Quelle sera, votre situation, votre etat d'esprit, votre etat de santé....Qui vous tiendra la main ? A vos derniers instant.

   Est ce que le sourire de compassion, que vous serez en droit d'attendre, de celui ou celle qui aura à vous tenir la main, est ce que cette personne, au fond, devra obligatoirement, avoir des papiers, en règle, avoir la peau blanche, être conforme à vos idées politiques, celles d'aujourd'hui, peut être ?

 Quand vous tombez au sol, qu'est ce qui importe ?

 Est ce que c'est qu'une personne, vous ayant vu tomber, vous vienne en aide , ou bien est ce que vous commencez, en train de faire un infarctus, à lui demander ses papiers, et s'l s'est bien lavé les mains....?

 Faut il se laver les mains, avant d'appeler les pompiers, ou le SAMU ?

 Il est des jours, où lutter contre la connerie huamaine, me semble particulièrement usante, et fatigante.....

immigration FBI Européen féminisme émancipation

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire