google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

346463 une famille homoparentale

On suggère d'utiliser les termes «parent 1» et «parent 2».

https://www.liberation.fr/france/2019/02/13/vers-la-fin-des-mots-pere-et-mere-dans-les-formulaires-scolaires_1709088?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR3d2DoVdx3TEIQGiriRKIM6_DFDKAs-1OhlXw3F2iPWYFA19Pe42K2VJQc#Echobox=1550074491

 Je suis parfaitement d'accord, sur ce point, je pense que c'est là une bonne idée.

 Par contre, je pense qu'il faut peaufiner le projet, c'est à dire, bien déterminer, qui est le parent un, et qui est le parent 2, clairement.

 Non, ça n'est pas une forme nouvelle, de discrimination...

  Des jumeaux, quelquefois, sont assez stupides, pour se chamailler, leur vie entière, à savoir, lequel des deux serait l'ainé, et l'autre, le second, le cadet, parce que le dernier sorti, serait le premier conçu.

 On ne peut nier, la connerie humaine, qui vient s'insinuer, dans les moindre interstices, de l'âme, et qu'à ce titre j'ose espérer,  que ça ne se produia pas, sur ce point.

 Par contre, la position de Blanquer, m'interpelle,  "c'eût été drôle".

Je cite l'article.

A l’inverse, le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, a exprimé un avis défavorable, justifié par le fait qu’il ne s’agit pas à son sens d’une mesure qui relève de la loi. Le député LR Xavier Breton a quant à lui fustigé un amendement issu d’une «pensée unique et politiquement correcte qui ne correspond pas à la réalité». Sans surprise, la Manif pour tous a pour sa part fait savoir sa colère. Sur Twitter, le mouvement né pour contester la loi sur le mariage pour tous a ainsi déclaré que «la France s’entre-déchire depuis trois mois, mais la République en marche s’occupe de renommer et numéroter les parents». Et de conclure : «Le progressisme nie jusqu’à la réalité de la filiation».

La Manif Pour Tous ن✔@LaManifPourTous

La France s'entredéchire depuis 3 mois, mais @LaREM_AN s'occupe de renommer et numéroter les parents.

Le progressisme nie jusqu'à la réalité de la filiation : non, on ne naît pas d'un « Parent 1 » et d'un « Parent 2 » !

 Pour la position de Blanquer, je ne la comprends pas.

 Cette Loi, a pour mission, de repondre, simplement, à une demande veritable, qui emane, du fait, qu'à present, n'en deplaise, à certains, il existe des couples parentaux,  composés, de deux hommes, ou de deux femmes.

 Prendre soin, d'un enfant, et l'aimer, n'a jamais eu, pour raison d'être d'appartenir, un sexe, ou à un autre, ne leur en deplaise.

 Leur reaction, sur twitter, est tres emblematique, d'une attitude, "reactionnaire".

Ha, c'est sûr, avec un pareil sens de la repartie, on va aller loin., encore, certains, qui ont oublié de tourner 7 fois leur langues de belles mères, dans leur bouche, avant de twitter..

 Je cite:

La France s'entredéchire depuis 3 mois, mais @LaREM_AN s'occupe de renommer et numéroter les parents.

 Franchement risible, en effet.

 Car pour information, si aujourd'hui, la crise des gilets ajunes, est bel et bien un symptôme d'un vrai mal être social, en aucune façon, dans les cahiers deléleances, la suppression du mariage pour tous, apparait comme etant une doléance prioritaire, et elle est bien loin de l'être...

 En dehors de quelques illuminés, je veux dire, qui ont parfaitement le droit de l'exprimer, soit dit en passant.

En somme, une attiude aussi stupide, que celle de trump,  qui twitte plus vite que son ombre.... Car en matière de mentor toxique, "les chiens ne font pas des chats".

 Mais revenons en, à cette idée...

 J'y vois, personnellement, un autre aventage.

 Dans l'hypothèse, de couples recomposés, il arrive que le beau parent,   dans un couple hetero sexuel, je veux dire, se trouve en situation un peu delicate,  et les enfants, tout autant, quelquefois, parce que chacun, sait, que la façon de se faire appeler,   revêt une reltive importance.

 Et qu'à ce titre,  (je ne l'ai pas encore vécu, il m'est donc un peu delicat, de l'imaginer), peut être, que cette possibilité, pourrait aider.... Qu'on nous en donne des echos, SVP.

en cours de commentaire.

 

parité laïcité féminisme émancipation

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire