google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

51797886 2083876325028144 3408929243780874240 n

Profanations, un arbre coupé repousse toujours.

 En horticulture, on appelle ça, "un recepage", c'est même la méthode utilisée, justement, pour fabriquer une "cepée".

13 fevrier 2019.

 Ce matin, sur Europe 1, le grand Rabbin de France a pris la parole, et a été je dois dire, d'une grande lucidité.

https://www.europe1.fr/societe/flambee-de-lantisemitisme-tout-ce-qui-est-rejet-de-lautre-devient-un-element-moteur-3857135

 Mais je dois préciser certaines choses.

 Au sujet du fait que l'on ne défile pas, pour lutter contre l'antisémitisme.

 Personnellement, ça n'est pas dans mon mode d'expression de défiler, c'est comme ça. Et pourtant, je n'en pense pas moins.

 Le fait, qu'on ne defile pas sur ce sujet, sincèrement, je crois, ne signifie pas qu'on le cautionne.

 Je crois, qu'on est sonnés, en fait, devant, de tels comportements.

 Les réseaux sociaux, aujourd'hui, sont devenus, "des facilitateurs de haine", tout simplement.

 Des l'instant, que quelqu'un défile, quelque soit la raison, il se  trouve toujours une partie infime des citoyens, qui n'ont rien à voir, avec la manifestation  qui considére, qu'ils ont le droit, alors, de passer au dessus des lois, et de tout casser, et de se permettre surtout, ce qui est interdit.

 Le fait, qu'internet, aujoud'hui, permette justement, que le moindre de ses actes, soient commentés, que dis je hyper commenté, pour eux, est une aubaine formidable, parce qu'ils ont le sentiment, qu'au moins, ils ont fait quelque chose, et qu'on parle d'eux, pour eux, c'est comme un trophée... "sans Foi, ni Loi".

 Je ne suis pas en train de prétendre, qu'il faille, "ne pas en parler", certainement pas.

 Je dis juste, que  si, pour une raison ou une autre,  ça n'était pas repris et commenté, ça serait eux, dans leur monde intérieur, et leur logique, qui demeureraient les plus fristrés, et les plus déçus.

 La queston aujourd'hui, que j'ai envie de me poser, serait, "est que l'antisemitisme, est un racisme comme les autres".... Pour moi, OUI...

 Est ce que c'est plus grave de tabasser un juif,  qu'un homo, un handicapé, ou qui que ce soit d'autre, pour n'importe quelle raison,  pour moi, NON.... C'est AUSSI GRAVE.

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=2083876321694811&set=a.365595650189562&type=3&theater

 Alors, à la question, "est ce que l'antisémitisme, est pire, aujourd'hui, qu'il ne l'était, il y a quelques decennies" ?

 Je n'en suis pas certaine.

 Ce sont les actes antisemites dénoncés,  qui sont en augmentation, ça ne signifie pas que l'idée, et l'idéologie antisemite, soit effectivement, en recrudescence.

 Je veux dre, qu'il ne suffit pas qu'il n'y ait aucune manifestation, ou de propos antisemites, pour considérer qu'il n'existe pas... Et que là, où certains juifs, ont pu en souffrir, quelquefois, et ne deposaient pas plainte, aujourd'hui, ils deposent plaintes, d'aventage, peut être ?

 On rencontre ce même phénomène, dans la lutte conre le viol, et la pédophilie.

 Pour qu'un acte de viol, ou de pédophilie, entre dans les statistiques, ils faut qu'une plainte ait été déposée.

 Et bien là, c'est pareil.

 Par contre, ce qui pose problème, reside dans le fait, que "la parole de haine dite", sur les reseaux sociaux, justement, induit helas, que certains trouvent alors légtime, de passer à l'acte, voilà, pour moi, où reside le problème.

 Pour ce qui concerne les pseudos sur internet,  les reseaux sociaux, pour moi, ont leur part de responsabilité, parce que  en interne, quoi, qu'ils en disent, par les mot utilisés, mais plus encore, par la recurence, de certains mots, ils pourraient parfaitement contrôler les propos de certains profils.

 Sans aller jusqu'à l'interdiction, encore qu'un reseau social, qui revendiquerait de ne fonctionner, QUE avec des noms véritables, à mon avis, ferait un tabac, parce que certains, iraient d'officie, et moi la première, parce que le fait d'utiliser un pseudo peut l'être, aussi, à des fins, parfaitement honnêtes, et légitimes.

 Je signale, d'autre part, qu'il existe, un statut de certification des profils, statut que j'ai deja demandé, depuis longtemps, et qui m'a toujours été refusé, que ce soit sur twitter, ou que ce soit, sur FB.... Le fait, de repondre favorablement, à une quantitié plus importante de pseudo, à mon avis, aurait pour conséquence,  d'y voir, un peu plus clair.

 Il faut être connu(e) ?... la belle affaire. Et pourquoi, une personne lambda, ne pourrait elle pas, avoir, un statut certifié , POURQUOI ? je ne comprends pas, c'est illogique.

En cours de commentaire.

immigration féminisme laïcité émancipation

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire