google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Quand l'investigation se trouve menacée par le système qu'elle dénonce.

   J'ai d'enormes difficulté, depuis le debut de ma mesure de protection, à faire entendre ma voix, et me faire respecter, comme si le fait, que l'on attende de moi,  que je defende telle cause ou telle autre, justifiait, le fait, que l'on me foute sur la guele, sans le moindre etat d'âme,  et sns que ça ne pose de probleme de conscience, à qui que ce soit.

   Il y a quelques jours, sur France inter, alors, que je ne reyrouve pas le lien de l'émission, HELAS, j'entendais, qu'on remettait le couvert, au sujet des mesures de protection,  tutelles et curatelles, et que les professionnels du secteur, motaient au creneau, our defendre l'ethique de leur profession.

https://www.franceinter.fr/emissions/secrets-d-info/secrets-d-info-16-decembre-2017

  Et bien oui, c'est ainsi, qu'on est obligés d'agir, dans l'investigation, et j'en suis désolée, mais on n'a pas vraiment le choix.

  Sur le site de l'UDAF, que soit dit en passant, je n'accuse aucunement,  d'une mauvaises gestion,   et alors, qu'ils revendiquent le fait, d'aider les familles,  je vois, moi, que pour entrer en contact avec eux, sur leur site, le texte du message, est en vert pâle,  avec une police, microscopique, pour tenter au maximum, qui que ce soit, de rentrer en communication avec eux....

  C'est vous dire, à quel point, ils sont soucieux, de recueillir les commentaires des personnes, qu'ils sont pourtant chargés, par la Justice,  de reci euillir leurs commentaires....

 De façon objective, des l'instant que vous denoncez quoi, que ce soit, vous avez l'institution incriminée, qui monte au creneau.

  Mais c'est juste parfaitement stupide, comme posture, puisque d'une part, les dénonciations qui sont faites, ne le sont pas par hasard, mais teémoignent bien, au contraire, de  faits, qui ont été relevés, effectivement, et si, il y a plusieurs années, avaient eu deja pour consequence,  de voir la profession monter au creneau, il ne faut pas omettre, plusieurs remarques, qui sont les suivantes.

  Il n'ya guère que de cette façon, qu'un systême qui souffre de dysfonctionnements, puisse être amélioré.

   Je veux dire,  qu'aujourd'hui, selon la Loi, un certain nombre de personnes,  se rettrouvent mis sous tutelle, ou sous curatelle, sans qu'il n'y ait de veritable raisons, pour qu'il en soit  ainsi, absolument tout le monde le sait, et si la cour des comptes est allée y fourrer son nez, ça n'est certes pas par hasard...

  En dehors, d'un contexte, où effectivement, soit la santé mentale,  (ce qui est verifiable, bien au delà, d'une expertise psychiatrique aussi fantaisiste que déplacée), ou simplement, une attitude irrespnsable, vis à vis de l'argent, les difficultés, absolument considerables, qui existent en tre d'un côté les personnes sensées être protegées, et de l'autre, les tuteurs, ou organismes de tutelle, qui rencontrent des problèmes de communication, sont extrêmement nmbreux, ils relevent, d'une part, d'une totale incompetance, sur le plan psychologique, de spersonnes, soit disant protégées, mais aussi, d'une totale incompetance, quand aux explications, et communication, vis à vis des personnes concernées.

  Il n'est pas uniquement question, là, de malhonneteté, je précise, alors que dans certains cas,( ça n'est pas MON CAS, je le précise) mais bien, par contre, d'une absence totale de communication....

 D'autre, il faut noter que la Justice, en France manque de moyens, et que d'attendre qu'elle fasse bien son travail, ne saurait se satisfaire de beaux discours,  on n'est pas là, dans le cadrede personnes, qui sont ors la Loi, où qui presenteraient un danger, pour la collectivité, mais de personnes, d'autant plus vulnerables,  qu'on les ait mis sous tutelle, pour les proteger, et que dans les faits, la mesure de protection, en devient plus dangereuse encore, que si aucune mesure de protection n'avait été décidée....

 Alors, OUI ! ON OUVRE NOTRE GUEULE DANS LES MEDIAS...... 

 QUE NOUS RESTE T IL DONC D'AUTRE ? QUAND ON EST COMPLETEMENT ECRASE PAR UN SYSTEME ?

   Une expression couramment usitée, dit, qu'on ne parle toujours que des trains qui ne sont pas à l'heure.... Et oui, pour les 95 %, qui partent à l'heure, jamais on n'en parle! c'est ainsi! on n'y peut rien, pour secouer le cocotier, à n'a guère le choix !

   Mais pour ceux qui travaillent, dans le domaine de la protection juridique, hein, soyez tranquille,  eux, même s'ils ont beaucoup de travail, leurs souffrances au travail,  est sans aucune mesure, face  aux personnes qu'ils sont sensés protégés, et qui subissent leurs négligences et j'ose l'affirmer, leurs tortures psychologiques.

  Et bon courage, pour les cours, de com, et de psycho, hein.

Esclavage immigration FBI Européen féminisme émancipation

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire