google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

A quoi reconnait on, un vétitable torchon, "de droite" ?

https://www.breizh-info.com/2018/07/14/99468/les-temps-sont-durs-pour-benoit-hamon-monsieur-3

  Bistrot virtuel, des déçusdu frontisme,  qui ne se reconnaissent plus dans le pseudo nouveau parti de marine le pen, ils essuient leurs larmes avec  quelques torchons, que quelques plumes assez efficaces en temps que dénigreurs, parce que c'est toujours moins fatigant, que de faire de la politique véritablement....

  Et oui, c'est comme ça, que voulez vous, certains pennent la plume, dont j'ai la prétention de faire partie, pour ne parler que quand ils ont des choses à dire, raison pour laquelle soit dit en passant, il m'arrive de me taire, alors qu'en fait je bosse en interne, quand d'autres ne la prennent que pour....

  Comment dit elle, deja ? Non pas "la marine qui ne sera jamais nationale", mais sa nièce, entre deux câlins, dans les bras de son facho italien, "aux affaires"...

  Et oui, mesadmes et messieurs, ne nous y trompons pas, le moment où le rassemblement national, fera de la politique, pour de véritables bonnes raisons, c'est à dire, positiver, vers des gens, (pas nécessairement de gauche, d'ailleurs),  qui se creusent les méninges, pour mettre en avant de véritables idées neuves, afin de proposer des solutions, pour le monde de demain, et apres demain, ben, on en est loin encore.

 "Aux affaires", quelle jolie expression, que voilà "là itou", aurait dit Desproges,  sacrebleu, dans la bouche de la donzelle frontiste, et fort décorative, en temps que potiche, à faire bander les vieux  colonialistes....

  Vous  doutez de l'interressement, plus qu'appuyé de ces gens là ? Allons allons, décidément, soit je me trompe, soit vous y mettez vraiment de la mauvaise volonté.

  Regardez, juste, le lien que je viens de vous donner.

  Bon, ils ont pris pour cible Benoit Hamon. Mais ils prendront n'importe qui, à gauche, la semaine prochaine, soyez sans crainte.

  Et puis si génération S, n'en est pas encore à a voir des scores, d'autres partis, une chose deeure, en tout cas, c'est que chez nous, ma bonne dame, on est pas là, pour amuser la galerie, alors, c'est vrai que pour ceux, q  choisissent peur poulins, dans la naphtaline,  c'est clair qu'à génnération S, ça colle pas.... c'est qu'on pense à nos enfants, voyez vous, et on s'interesse au monde qui nous entoure, et un cherche des idées, on ne se contente pas de baver sur les autres.

  Non, regardez plutôt, un truc super fandart. Quel pourcentage prend l'article rédigé, comparativement à la pub, en dessous, pour lesquelles ils se font grassement payer, et vous arrivez à un poucentage, d'environ 80 %, de la page, pour 20% de l'article... Et encore, je suis optimiste.

 "Elle est pas belle, la vie" ?, quand je vous dis, qu'il faut que ça raque, pourvu qu'on crache son mépris, qu'on n'ait pas d'idées, ben, on s'en fout, "sont pas là pour ça", enfin... merrrrrrrrrde !

  Bon, sinon, hier, il y avait un des leurs, qui faisait la matinale de France Inter, c'était marrant aussi.

  Il nous a fait le coup de la victimisation, pour changer, heu, pardon, pour continuer, serait plus juste.

https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-06-aout-2018"Nous attendons que les juges fassent du droit, et pas de la politique".

  Jusqu'à preuve du contraire, c'est précisément, ce qu'ils font, non ?

  On ne peut pas d'autre part, pretendre qu'un juge, quelque soit son orientation politique, soit depourvu, du moindre affect, il est sensé defendre les plus faibles, d'autre part, alords, quand ils en chopent un, "le doigt dans e pot de confiture", même pa s BIO, la confiture, normal, que ça leur herisse le poil.

  Sinon, il a dit aussi, " Les magistrats ont une sensibilité politique qu’ils ne cachent même pas". 

  Oui, oui, "mai c'est bien sûr", il serait assez amusant, d'ailleurs, d'observer tous partis politiques confondus,  quels partis ont pour têtes de liste, pour des elections, quelles qu'elles soient,  des postulants  qui viennent le plus du metier d'avocats,  ou des études de droit.

  Parce qu'il courait, une certaine réputation, sur les FAC de droit, qui aurait tendu à prétendre que ça aurait été des repères à fachos...

  Qu'on se rassure, hein, ça remonte, cette histoire, à une cinquantaine d'années,  surtout celle de Rouen, d'ailleures avec l'ère lecanuet....

  Mais si je fais le rapprochement avec les propos qu'il tient, c'est précisément, pour mettre en lumière, que bon nombre des personnages, qui sont passés des études de droit, vers la politique, ont évolué, vers la droite, et sauf erreur de ma part, beaucoup moins vers la gauche...

 Ce qui m'incite donc, à en déduire, et je suis quasiment certaine de mon fait, que la notion même de Justice, serait absolument indissociable, de l'humanisme, et donc, des idées de gauche.

 Bon, ok, allez, admettons, je ne vais pas être trop "vache", sur ce coup là, et admettre qu'on puisse être de droite, honnête, et avoir fait du droit.

 Comme quoi, je suis bonne poire, hein...

  Mais quand même.

  Là, où un bon petit facho, ait fait du droit, dans l'objectif de faire de la politique, absolument jamais, il n'est suffisemment épris de Justice, au point d'ambitionner de devenir..... (roulement de tambour.... JUGE.....

  Et oui, mesdames  et messieur, il faut avoir autre chose dans la calbut, que des pleunicheries, et de la victimisation, pour devenir juge. Désolée, pour mon vocablaire, si peu chevaleresque, mais quand on sait à qui l'on s'adresse, il faut avoir la sagesse d'adapter son vocabulaire, ainsi que son style.

  Quand à la menace de se faire  ARAKIRI, (quand il se brûle, peut être ?), hooo, OUI, OUI, OUI !

  Par contre je vous raconte pas la tronche de ceux, qui ont casqué, pour commencer à renflouer, et en plus tordant, c'est pour ceux, qui ont casqué, pour nicolas sarkozy, il y a quelques années, et là, BIS REPETITAS, Et bien merde, alors, décidément, on dirait que ça porte pas chance, de faire la manche, comme ça, en politique, enfin, dans un contexte de poursuite judiciaire, je veux dire.

  Enfin, c'est vrai, quoi, "bon, ecoutez mesdames et messieurs, on a deconné un max, alors, à vot' bon coeur"... non mais quelle rigolade !

immigration émancipation

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire