google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

L'usine FERRERO, à Villers Ecalles, en gréve(prés de chez moi).

https://www.lecourriercauchois.fr/actualite-204893-villers-ecalles-seine-maritime-une-partie-des-salaries-de-ferrero-en-greve?utm_medium=email&utm_source=newsletter&utm_campaign=NL_2019-05-31&utm_content=bloc1

Pourquoi, en est ion arrivé là ?

 Je ne connais pas leur dossier, c'est clair, je le reconnais. mais une chose est certaine cependant, qui réside dans le fait que c'est typiquement le genre d'industrie, qui robotise à outrance, de plus en plus, avec donc un chiffre d'affaire de plus en plus élevé, qui accompagne d'une part, une quantité de salariés en declin, en nombre comparativement, au chiffre d'affaire.

 C'est sur ce point, justement que s'appuie la loi sur les robots porposée par générationS, pour que le sytême qui veut qu'on remplace des salariés par des robots soit sanctionné, mais aussi,  parce que ça devrait être le chiffre d'affaire qui serve de référence, pour calculer l'impôt sur les sociétés, ce qui n'est pas le cas,  en tout cas, ps suffisemment aujourd'hui.

 Enfin, les choix de gestion du personnel se décident, en AG des actonnaires, je suppose, comme dans n'importe quelle multinationale.

 Ce matin, je regardait Guillaume Meurisse, qui en faisait une chronique, il y a quelques jours.

 Alors, vous me direz, mais quelle relation, avec Fererro ?

 Et bien justement, le fait, que c'est en conseil d'administration des actionnaires que se décide aussi les stratégies, y compris, aussi donc, le fait que les salariés, soient interressés, au chiffre d'affaire, ou pas, ainsi que les conditions de travail.

 Autant, on peut comprendre, qu'une énorme entreprise, qui serait en difficulté, ce qui devrait se voir sur son chiffre d'affaire, demande des sacrifices à leurs employés, autant quand on sait que ça n'est pas le cas, ça n'est ni logique, ni cohérent.

 Il faut savoir qu'ici, en Normandie, on construit quand même les autoroute, POUR FERERRO, hein, non mais ça ne rigole pas, attention.

 C'est ici:https://www.paris-normandie.fr/actualites/economie/ferrero-renforce-son-ancrage-normand--30-millions-d-euros-vont-etre-investis-dans-un-nouveau-site-eurois-AA15041450

Autant dire que pour FERERRO, les salariés, "c'est du peenuts", enfin, non, des noisettes, puidsque chez le plus grand fabriquant de diabete, et de maladie du soda, il y a plein de noisettes.

Sinon, un jour, j'avais redigé un article, sur le milieu des actionnaire, et la moralité.

http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/les-groupes-du-cac-40-ont-verse-57-4-milliards-d-euros-a-leurs-actionnaires.html

 Non, ça n'est pas celui là, mais je ne le retrouve pas.

 

multinationales droit du travail huile de palme

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire