google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Un cas d'école, le château de la Bourdaisière. 37270 Montlouis.

 J'ai reçu ce matin, une invitation émanant de leur château, au sujet d'une fête des plantes, et des poules, les 26, 27, et 28 mars 2016.

 Je suis allée voir sur leur site internet, dont je vous donne lien:http://www.labourdaisiere.com/

 
   Si je prétends que c'est un cas d'école, je m'en explique....
 
   Aujourd'hui, à l'heure où certains, sous pretexte qu'on est en guerre, revendiquent un régionalisme, qui frise la connerie, autant que l'obscurantisme, prétendent que ça n'est qu'en s'acharnant à préserver nos oeillères nationalistes, qu'on pourra se prémunir, contre notamment, les migrants (ça, y est, le mot est lâché...), avec comme prétexte à la con, des théories aussi stupides, que le grand remplacement, avec pour conséquence la mort de notre identité nationale, "on ne va pas être d'accord".....
 
 La France a toujours été une terre d'accueil, et c'est pas demain la veille, que ça va changer.
 
 OUI, ça n'est pas simple, c'est vrai.
 
  Mais si entendre des habitants du Nord, expliquer que c'est difficile, c'est parfaitement entendable, mais aussi, interpellant, jamais, au grand jamais, pour moi, cette forme de racisme, ne doit être tolérée en milieu rural, qui ne soit justifié véritablement.
 
  Je veux parler, ici des maires, qui ont eu, eux, l'intelligence de voir ici, l'opportunité de proposer un accueil, pour ces personnes desespérées, et dont une partie de la population, s'est ainsi manifestée, contre leur maire, et leur conseils minicipaux.
 
  Probable que certains, sont en train de se gratter la tête, en se disant, "mais enfin, de quoi, nous parle t elle, qu'est ce que ça vient faire, avec "la vie de château", dont il est ici question ?
 
 Je peux comprendre.
 
   Les châteaux, dont nous avons la chance d'être propriétaires, ici, en France, sont autant d'occasions à saisir, pour remettre justement certaines régions, ou certaines petites villes en selle, quelquefois.
 
  Les festivals, ainsi, l'été, jouent aussi ce rôle.
 
 Si vous regardez cette vidéo, vous remarquez, que le prétexte international, a été donné, en cette occasion, sur la culture nipponne.
 
 On ne peut pas d'un côté revendiquer, une ouverture d'esprit, sur des cultures autres que la notre, "quand ça nous arrange", et parallèlement revendiquer, une forme de repli sur soi, et se regarder le nombril, soyons, dans la mesure du possible, cohérents.
 
 Alors, je sais, certains me diront que "la vie de château" , c'est vraiment trop loin des migrants, et de leur misère, pour qu'on puisse cautionner les propos que je tiens.
 
  Je peux comprendre aussi.
 
   Mais "la vie de château",  telle que je l'emploie aujourd'hui dans mon article, n'est pas celle, qui est de mise dans les châteaux, aujourd'hui, précisément, parce que leur architecture, n'est plus adaptée, depuis longtemps, aux problèmes d'aujoud'hui.
 
 Il n'en reste pas moins que ce patrimoine, c'est aussi notre histoire, et qu'à ce titre, il est necessaire non seulement de l'entretenir, mais aussi, vu les épreuves que nous traversons socialement, de le faire, de telle sorte que ça coûte le moins cher possible.
 
 Certains châteaux,  je le sais, sont subventionnés, en ce qui concerne la restauration. Certains, trouvent des financements, par le biais de certains oraganismes collaboratifs, via internet. C'est d'ailleurs, un des moyens les plus efficaces, puisque chaque français, aujourd'hui, a bien plus à coeur qu'avant de participer, justement financièrement à ces restaurations.
 
 J'imagine que certains, seraient tentés de prétendre que ce type de manifestation, serait peut être un peu trop soutenues, financièrement, par l'etat....
 
 SOIT, chacun est libre de juger, comme bon lui semble.
 
 Pour la Bourdaisière, ce château est géré, sous forme d'une entreprise SARL, dont vous avez les coordonnées, sur leur site.
 
 Je précise qu'il y avait aussi, dans l'enveloppe, un document, qui fait référence, au problème de l'eau.
 
 La vérité, c'est que les manifestions qui ont lieu dans de tels endroits, offrent un potentiel, très important.
 
 Comme ils ont de la place, physiquement, tant à l'extérieur, qu'à l'intérieur, on peut organiser des expositions,  des concerts,  (l'acoustique est généralement très bonne)des conférences, et je pense que de le faire, sur une culture précise, de façon transversale, comme moi, j'aime l'envisager, est vraiment une excellente idée.
 
  ( J'ai souri, quand j'ai vu qu'une calligraphe peignait sur du tissus, j'ai deja tenté le coup, mais la peinture n'était pas adaptée, alors, l'essai n'avait pas été concluant).
 Et pour ceux qui douteraient de mes propos, je signale simplement, que pour venir, à une manifestation, qui dure plusieurs jours, il faut trouver où dormir, et manger, ce qui reco donne vie, à la ville en question, et donne aussi de cette ville, via la publicité, une image plus valorisante.
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.