google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Pour que l'aidant, ne devienne pas "les dents".

  Ce matin, dans l'emission "grand bien vous fasse", on a pu entendre des temoignages,   de marents aidants, accaparés, par la maladie d'un proche, en ce qi concerne les cas présents,  trisomies, et r traumas craniens.

  Mais au delà, de ces cas, le phenomène AIDANTS, doit être observé, sur le plan sociétal, et je dirai même philosophique, là, où precisement, le nombre de maladies chronique, va en augmentant, d'une part, induisant certaines dependances, et donc, necessitant l'aide, au sens large du mot.

  Beaucoup de choses, ont été revélées, ce matin, d'une incroyable justesse, par des aidants, justement, ayant été confronté, dans leur histoire, à la bêtise, des autres, dont l'enfant n'est pas "autre", comme disait tendrement une de mes filles, à mon sujet...

  Connfrontés aussi, et c'est plus triste encore, à l'incompétance, ou à l'indélicatesse, du corps médical,  devant cette ignorance, la plus élémentaire, d'ordre psychologique, qui concerne les familles, qui ont un proche, qui est AUTRE....

  Je vous recommande d'aller réécouter cette émission, forte d'enrichissements parce que seuls ceux qui y sont confrontés au quotidiens peuvent eclairer, de façon aussi precise les situations, qu'ils ont vecues pour denoncer l'incomprehension et le malaise qui s'en suit, mais donc, aussi, par voie de conséquence, les pistes à étudier pour mettre sur pied de quoi les aider,  que ce soit socialement, ou financièrement.

https://www.franceinter.fr/emissions/grand-bien-vous-fasse/grand-bien-vous-fasse-10-juin-2019

  Lors d'une émission passée, sur France 2, la ministre de la santé Agnes Buzain, avait évoqué l'ouveture de maisons  de l'aidant.

  J'envisage d'en ouvrir une, parce que c'est un sujet qui me tient à coeur.

 Au delà, de ces belles paroles, dignes, de mettre en valeur, le gouvernement actuel, d' Emmanuel Macron, je serai bigrement curieuse, de sa voir, sous quel angle et avec quel budget, la ministre, envisage telle, un tel projet.

 Puisque projets, sur ce point, il y aurait, le mien, par contre est parfaitement ficelé, pour peu, bien sûr, que juridiquement, on ne me l'interdise pas.

FBI Européen féminisme émancipation

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire