google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Un cas d'école, Patrick Bruel chante Barbara.

 
 Bon, je lisais les commentaires sous la video, et ça me gonfle.

   Ok on sait tous que tres souvent, les commmentaires, ne sont que desdefouloirs de divers frustrés, ce qui est vrai, mais j'aime bien répondre aussi, quelquefois, quand je pense que le jeu en vaut la chandelle.

 Le problème etant toujours "mauvaise interpretation", c'est nul, gnagnagna".

 Voici ma réponse.

    Non, moi, je suis hyper fan de Barbara, et je ne suis pas d'accord.

   Je pense que quand un artiste est devenu une icône, comme Brel, Barbara, ou Bassens, il se trouve toujours des intégristes de l’idole, pour s'accaparer leur œuvre, les coulant ainsi, dans un panthéon imaginaire, et le rendant impermeable, à des plus jeunes, qui eux, pour y entrer, auraient besoin justement, de les voir interprétées, par des personnes de leur âge.....

   C'est moi, qui suis à l'origine, depuis plusieurs années, du fait qu'on reprenne des chansons d'autrui, pas necessairement connues, d'ailleurs, mais juste reinterpretées, rehabillée, réarrangées, pour l'occasion, et  pas necessairement, pour lesresortir en disque, quequefois, juste pour une occasion, pour une emission de télévision, par exemple.

 Pour cequi concerne Barbara, notamment, j'ai un copain, qui est une de ses fans, et qui fait partie du cercle des amis de Barbara.

   Régulièrement, à Paris, dans des petites salles, il arrive que se produisent des chanteuses, qui reprennent Barbara, dont certaines, ou certains, consacrent, leurs carrière entière, uniquement, à leur chanteuse, qu'ils vénèrent....

 Et quasiment ystematiquement, le vedict tombe, "non, non, c'est pas ça, non vraiment".

 Je trouve ça simplement hallucinant.

 Mais pour qui se prennent donc, ces peigne culs, pour avoir, une telle prétention, dites moi ? INCROYABLE.....

 Selon quel critère, effectivement, une interprétation du répertoire d'un artiste, serait elle bonne, ou moins bonne ?

   Je pose la question, là, dans le cas present, d'autant plus facilement, que je considère moi, qu'un interprete, qui "choisit", de chanter telle chanson, plutot quetelle autre, ou qui choisit de chanter barbara, plutot que quelqu'un d'autre, ne eut avoir fait ce choix, que parce qu'elle ait compté, particulièrement, dans sa vie, pour desraions, affective, familiale, ou émotionnelles, relative, à traumatisme, même, qui sait, avec un phenomène de catharsis, justement  ?

 Non,le seul et unique critère qui vaille, c'est le suivant:

 "Est ce que c'est conforme, à ce qu'en chantait, la grand et génialissime Barbara"..... En fait, c'est la version front national, de la chanson française, que de se positionner la sorte.... C'est véritablement une forme d'intégrisme, au sens le plus néfaste qui soit. Refuser le présent, pour ne regarder que le passé, mais quelle horreur !

 Putain de merde, mais si elle était encore en vie, la pauvre serait parfaitement horrifiée, de voir un tel comportement, pour moi, c'est une certitude.

 Pour moi, la chanson française, c'est un Art qui n'est pas mineur, et qui est avant tout actuel, et VIVANT.

 Là, en l'occurence, "le mal de vivre", jouit en plus, d'arrangements parfaitement nouveaux, qui sont vraiment tout à fait interressants.

 

 Dimanche 20 decembre 2015.

  Patrick Bruel est l'invité de Michel Drucker, dans un quart d'heure, sur france 2.

  Dans cet article, on voi qu'il est décidement,"bien inspiré".

http://www.chartsinfrance.net/Patrick-Bruel/news-100281.html

 Quand à moi, JE CHANTE, "ma plus belle histoire d'Amour, c'est vous".....(mais c'est pas Patriiiiiick, hein.... mdr).

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.