google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

SE DEPLACER.

   Oui, j'avais ouvert un sujet sur ce point, dans la rubrique "société".

   Et puis les mois passant, il faut bien admettre que c'est un sujet tellement important, qu'il est préférable pour plus d'efficacité, qu'une rubrique y soit entièrement consacrée.

  • "Daphne Caruana Galizia" ? Assassiner un lanceur d'alerte, c'est en faire naître 50 nouveaux.

     S'il est un pays d'Europe, où les magouilles et la corruption sont légion,  c'est bien l'ïle e Malte.

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-zoom-de-la-redaction/le-zoom-de-la-redaction-18-avril-2018https://www.franceinter.fr/justice/forbidden-stories-qui-a-assassine-la-journaliste-maltaise-daphne-caruana-galizia

     Je rappelle que les paradis fiscaux, qui persistent en Europe, sont aussi les pays qui  acceptent sans le moindre scrupule d'héberger les sociétés, qui permettent les escroqueries, qui sévissent, absolument partout, dans le monde.

     Par exemple, des truands, qui vous louent un appartements, et quand vous y arrivez pour passer vos vacances, alors que vous avez versé les harres, il y a deja un locataire., que faire , "Rien", on ne peut rien faire, encore, pour l'instant, parce que les paradis fiscaux, comme Maltes, acceptent d'herberger ces escrocs, et que la Justice européennes, encore, pour l'instant, ne peut pas résoudre.

     Alors, aujourd'hui, puisque  cette journaliste a été assassinée, les autres pays d'Europe, et leurs médias, en grande partie, dont France Inter reprennent sont travail, pour le terminer, afin, que cesse,  cette impunité, outrageusement scandaleuse.

     Tous les pays d'Europe aujourd'hui, mais aussi, bien au delà, ont tout à  gagner, à mettre les auteurs  de ces pratiques dignes de la mafias, EN PRISON, et pas uniquement, condamnés à des amendes, comme je l'ai deja expliqué.

     Je suis d'autant plus scandalisée, que je viens d'apprendre que certaines sociétés françaises, sont concernées et auxquelles, je suis particulièrement attachées, affectivement, par la nature de leurs activités, leur reputation, ET parce qu'elles sont normandes d'origine, pour l'une d'entre elle.

    https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/daphne-project/projet-daphne-comment-les-oligarques-azerbaidjanais-passent-par-malte-pour-prendre-le-controle-d-entreprises-francaises_2710654.html#xtor=EPR-51-[projet-daphne-comment-les-oligarques-azerbaidjanais-passent-par-malte-pour-prendre-le-controle-d-entreprises-francaises_2712018]-20180418-[bouton]

    Lire la suite

  • Une décoration, méritée ou non, sur le moment, doit pouvoir être retirée, si...

     Depuis plusieurs années plusieurs voix, s'étaient levées, pour denoncer le fait, qu'on decernait la legion d'honneur, à n'importe qui.

     J'en parle dans un article, c'est ici:http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/politique-interieure/la-reforme-de-la-legion-d-honneur.html

     Il a rrive quelquefois, que de decerner certaines reccompenses, jouent en la défaveur, du recipiandère, ou de la cause, ou des causes, qui ont jutifié, qu'on le leur ait décerné.

     Je pense au prix Nobel Liu Xiaobo, à été par le pouvoir repressif chinois, vecu en prison, et y est mort, d'un cancer.

    http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2017/06/26/la-chine-libere-le-nobel-de-la-paix-liu-xiaobo_5151096_3216.html

      On est en droit de se demander alors, si dans l'hypothèse où il n'aurait pas reçu cette décoration, peut être que le pouvoir chinois aurait renoncé à le stigmatiser, et que de cette façon, sa lutte aurait pu  se poursuivre plus facilement. personne ne peut le savoir.

       Il y a quelques années c'est Aung San Suu Kyi, qui recvait le prix nobel de la paix.. Ensuite, c'est l'armée au pouvoir, qui lui a, je suppose, proposé un marché, elle, aureolée de cette récompense, jouait la carte de la Diplomatie, et eux, les militaires, jouaient le marionnetiste... Nul ne sait, si c'est le marché, qu'on lui ait proposé, et cette supposition, n'est que le fruit de mon imagination, mais tient je le sais, sacrement la route. d'apres cet article, il semble bien que son racisme religieux, soit loin, d'être une posture d'apparat, mais bien une nature profonde.

    http://www.bfmtv.com/international/birmanie-aung-san-suu-kyi-furieuse-d-etre-interviewee-par-une-musulmane-962173.html

      J'avais proposé, au début où l'on parlait du génocide des Rohingyas, et qu'on avait remarqué veritablement, son mutisme, sur ce sujet, que le prix Nobel, lui soit retiré. Alors, on m'a informé, que jamais, le comité Nbel, ne retirait ses prix...

    https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-m/l-edito-m-13-avril-2018?xtmc=rohinga&xtnp=1&xtcr=1

      J'avais alors rédigé un article, pour  argumenter mon point de vue, le risque résidant dans le fait qu'une fois reçu la décoration, alors, c'est bon, on serait en droit de se permettre n'importe quoi... bref, démontré l'incohérence de cette règle, qui leur est interne.

      Visiblement, j'ai touché juste, puique j'ai appris, il y a quelques semaines, le jour de mon anniversaire, le 4 avril, pour être précise, que son prix Nobel de la Paix lui avait été retiré.

    https://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/peut-on-retirer-le-prix-nobel-de-la-paix-d-aung-san-suu-kyi_1940989.html

     Comme quoi, les petitions....

    https://www.20minutes.fr/monde/2128403-20170907-crise-rohingas-impossible-retirer-prix-nobel-paix-aung-san-suu-kyi-selon-comite

    http://www.liberation.fr/direct/element/un-prix-retire-a-aung-san-suu-kyi-pour-son-silence-sur-les-rohingyas_78714/

     Pour ce qui concerne les autres prix, je ne sais pas si le problème s'est deja posé.

     Pour ce qui concerne la Légion d'Honneur, en France, il est deja arrivé que ça se produise.

    L'oeil du 20h, en parlait, ce soir (vidéo, no encore disponible).

    https://www.francetvinfo.fr/journaliste/oeil-du-20-heures

     Aujourd'hui,  c'est à bachar el assad,  qu'Emmanuel macron, retire, sa decoration, nous sommes, un certain nombre, à l'avoir demandé.

      Certes, on est en droit de se demander, si ça peut être utile à quelque chose... je pense que oui, car s'il est parfaitement insensible, au fait, que par sa faute, des enfants, ont été éassassiné, par ses attaques au gaz toxiques, et que par le fait, il ait honteusement viollé, les regles, de la politique internationale, on est e droit d'esperer, et pourquoi pas, que sur le plan de l'echiquer, international, ça puisse eventuellement, faire bouger quelques curseurs....

      J'ai appris d'autre part, qu'il fût un temps, c'est Vlamdimir Poutine, qui l'avait reçue, lui aussi, de la part de Nicolas Sarkozy....Qui sait, ce que peut faire, "l'effet papillon" ?

     Ho, et bien dis donc, j'avais jamais fait attention, il fait comme moi, il parle comme "Dark va dehors" !

     Et bien oui, c'est logique, en plein jour,  dedans il fait plus sombre que de hors !

     

     

     

     

    Lire la suite

  • Un député qui vote pour la Loi des ordonnances, scie la branche sur laquelle il est assis.

      C'est aujourd'hui qu'il doivent voter, au sujet de cette loi.

      Et pour ceux qui sont inquiets, dans les rangs "d'en marche", face aux menaces, d'Emmanuel Ferrand, je pense qu'il vaut mieux fâcher, au sein de sa famille politique, et dormir en accord avec sa conscience, plutôt que de faire profil bas, et s'endormir avec des anxiolytiques, ou antidepresseurs.

      C'est le bon moment, je crois, de se demander, pour quelle raison, en fin de compte, on ait décidé de se presenter, en temps que député.

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-7-9/le-7-9-17-avril-2018

      Et oui, le rôle de l'Assemble Nationale, consiste à voter les lois, en premier chef.

      Pour ce qui est de leur participation à l'élaboration des lois, j'ai cru comprendre que l'exécutif, ne s'en soucait pas plus que celà, alors, que notre Constitution le permet, pourtant, quand un projet de loi circule, d'une assemblée à une autre, parmi les quelles, l'Assemblée Nationale.

      Voter cette loi, signifierait donc qu'ils cautionnent le fait que l'Assemblée Nationale, serait une assemblée  de moindre valeur, face aux autres, comme le Sénat, par exemple.

    Lire la suite

  • RIFIFI, avec François Ruffin, à "On est pas couchés".

     J'ai regardé ça, samedi soir, et j'ai été bluffée, par une telle efficacité.

     Il fau absolument revenir voir cette émission, pour bien profiter de tout ce qui y est dit, je vais revenir sur certains propos, que jai trouvés particulièrement justes, et comme devant être mis en avant.

     Merci d'avoir repris, certains aspects que j'avais mis en avant, et qu'il est fondamental d'observer, sur lesquels je vais revenir. (je parle SNCF).

     

    Lire la suite

  • La vraie raison pour laquelle Emmanuel Macron, choisit de s'adresser au français, par l’intermédiaire de "Jean Pierre Pernaud ricard".

      Mon dieu, mais quelle incroyable manoeuvre et hypocrisie, d'avoir fait un tel choix, pour prendre la parole, devant les français....

      Dire que c'est cousu de fil blanc, mais alors, là, plus blanc que ça, le fil, ça sera difficile...

      EXPLICATIONS.

      Ce matin, Sonia Devillers, comme chaque jours, devoilait le pot au roses.... Que les médias privés,  privés de quoi, deja , ha, oui,  du sens diu collectif, peut être, à moins que ça ne soit du simple sens du reflexe  de solidarité...

      Mais attendez, on va bien rire, quand je vais leur mettre leur nez dans leur caca, moi, à ces bouseux de province, qui lêchent, les bottes de jean pierre pernaud, sur TF1, oui, j'ai bien dit:

     TF1.

    "Non, Emanuel macron, ne va pas parler, à tous les français", ha, ça, c'est clair, difficile de voir plus juste...

    https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-m/l-edito-m-09-avril-2018

     Ha, oui, je suis morte de rire, mais je vous explique.

     Ici, moi, je vis à sainte Austreberthe, près de Pavilly.

     Et le bon petit facho du coin, quand il a quelques sous à placer, ou si vous préférez, un bon bas de laine,  qu'on peut aussi, appeler le syndrôme "bas de laine, elle aime tant ça".... Et bien, il investit, où , Dites moi  ?

     Et bien dans la pierre, il achète un bien immobilier, un petit appart', une petite maison, et il la loue...

     Comme n'importe où en France ça va sans dire, et pas plus ici, à Pavilly, qu'ailleurs.

     Et là, où moi je rigole, c'est quand j'observe, que la macronite aigüe, qui sévit depuis son élection, et bien il existe partout, autour de chez moi, comme partout en France, des logements vacants, parce que les propriétaires, qui souhaitent louer, recherchent,  ils recherchent..... ils rechechent....

     Le premier qui trouve, à droit à une partie gratuite !

     Ils recherchent...

     Des FONTINNAIRES, bien sûr.

     Mais attention, hein, surtout pas des CDD, ho, lala, "ma bonne dame, parlez pas de malheur"...

     Non, non, des chemonots, je sais pas moi, des gens, qui ont un bon vieux, CDI, qui les assurera de toujours, percevoir leur loyer, pardi, vous pensez bien...

     Résultat des courses, rien que sur Pavilly vous devez avoir, environ, 20 logements, qui ne trouvent pas preneurs, uniquement, parce que leurs proprios, eux, revendiquent, de ne louer leurs biens immobiliers, qu'à des FONTIONNAIRES....

     Alors, les propriétaires fonciers macronniens, là, vous le sentez bien, le pernaud macronniens, comment, il vous le met proffond, le doigt, là ?

     Vous le sentez bien  ?

     Ou bien, il faut que je developpe encore, un peu plus ?

     Et oui, parce que c'est bien gentil de promouvoir, la notion de flexibilité, et de vouloir faire croire, que  de changer de job, trois ou quatre fois dans une carrière, "y'a pas le feu au lac", mais encore faut il, que la France Sepia, elle, elle suive, alors, que visiblement, en dehors de faire suivre, leur votre front national, par le votr macronien, par pur opportunisme, celui qui trouvera le moyen, de le convaincre, de louer son petit appart' ou sa maison à un mec ou une nana, qui n'a pas de contrat de travail définitif,  ET BIEN C'EST PAS MACRON, en tout cas...  A moins de révélations, fracassantes sur le sujet, je pense que le foncier qui dort, il dort, pour un bon bout de temps, en tout cas, et pendant ce temps là, IL COÛTE CHER.....

     Comment, vous dites ? Moi, moqueuse ? allez, VOUS ME FLATTEZ !

    Lire la suite

  • "Caux-Austreberthe Trail", sur le même terrain que les moto cross !

     Hier,  pour la sixième fois, je crois (possible, que je me "trump", sur le nombre exact d'années), a eu lieu la première journée de cette manifestation d'athlétisme, ici, dans mon village. la seconde c'est aujourd'hui.

    http://www.acbarentin.fr/trail-caux-austreberthe/trail-caux-austreberthe-inscription/

     La particularité réside dans le fait qu'elle ait lieu sur le terrain de moto cross, qui lui, à lui, pour la 68 ième édition.

    https://www.facebook.com/motocross.ste.austreberthe/

     Cette idée, celle qui consiste  à faire ces manifestations, sur ce même lieu vient de moi...

      J'avais eu cette idée, parce que je suis sensible à mon environnement, et je suis absolument persuadée que de favoriser, sur un même terrain, differents modes de locomotion ou de sport, est un des moyens, d'une part de mettre en valeur le village, ou le lieu concerné, mais aussi pour le public, ou les participants,  d'un avoir une perception plus subtile, et proche de la réalité...

      Si vous devez parcourir une distance,  disons, d'un kilomètre, fait de pierrailles, de pentes, de creux, de boue, sous la pluie ou le soleil, selon, que vous le parcourerez, à pied, au calme, en courant,  en vélo, ou à moto, vous en aurez une perception sensiblement différente...

      Ensuite, selon les goûts de chacun, on est libre, d'y adhérer ou pas...

      Actuellement, et de plus en plus, on observe, et c'est d'un véritable phénomène sociologique dont il est question, et sur lequel j'ai rédigé d'artciles, depuis plusieurs années,  une recrudescence de challenges, que s'impose certains adultes, notamment, pour résoudre, certains problèmes personnels, d'ordre psychologiques.

      Par l'évolution du travail,  AU SENS ETRIQUE OU L'ENTEND LE GOUVERNEMENT,  c'est à dire, en méprisant le travail "invisible", beaucoup se trouvent confrontés, à un phénomène de précarité sociale, qui a pour conséquence,  une baisse de l'estime de soi, fortement préjudiciable à l'individu, et qui a pour conséquence, qu'il doit mettre au point certains stratagèmes, pour corriger ce manque, afin de retrouver une certaine forme de bien être.

      Parmi ces stratégies, celle de pratiquer un sport est fortement recommandée, avec toutes précautions qui s'imposent, selon les recommandations médicales.

      Mais au delà de la pratique d'un sport, le fait de chercher à relever des défits, d'ordre personnels, par la performance, revêt un intérêt plus fort encore, désormais,  observé sous l'angle social, que j'ai revélé à l'instant.

      Je suis effarée, d'observer que le Mont Blanc, par exemple, est chaque année, littéralement pris d'assaut,  pour pouvoir dire devant ses potes, "j'ai fait, le mont Blanc"...

       Comme si devant le Mont Blanc, "chaine" de montagne, pas plus qu'un pays, d'ailleurs, avait attendu que ces pauvres couillons, y soient pour quelque chose,  dans sa raison d'être... Mais quelle arrogance, QUELLE ARROGANCE.....

       Est ce que c'est le revers de cette arrogance, qui fait, qu'empruntant les télésièges, ou faisant du TREK, pour l'assenscion du Mont Blanc, ils laissent leurs emballages par dessus bord, version, "apress nous, le déluge", au point qu'il faille, chaque été, que les montagnards, se balladent EUX avec des sacs poubelles, pour tout ramasser ?

     Probablement.

     Si le désir de se lancer de tels défits, peut être deshabillé, de cette arrogance, alors, pourquoi ne pas se contenter de compétitions plus modestes, et moins, "altruistes", au sens, "altitude" ?

     Je ne comprends pas.... L'être humain, quelquefois est d'une connerie tellement vertigineuse, qu'il m'en donne... Le vertige !

     Vous avez vu, comment, je vous apporte, VERTIGO, à la maison de la radio, COMME SUR UN PLATEAU ? 

    http://www.course-vertigo.org/tour/maison-de-radio/ Et oui, oui, VOUS AVEZ DEVINE !

      Pour la suite, c'est dans un quart d'heure, environ, RV, pour ceux, qui connaissent, à l'emplacement, de l'ancien stade de foot, devant l'ancienne gendarmerie, là, ou les gendarmes rient, les concurrents, eux, par contre ne sont pas anciens, mais bien actuels, faits de chair et de sang,   je les ai filmé, hier, tout l'apres midi, ils ont préféré, venir ici, à sainte Austreberthe, parce que le marathon de paris, ce matin, ils trouvaient ça, un peu surfait, comme challenge, et bien trop commun, pensez donc.

      Alors, selon les explications, qu'on m'a données hier, et malgré l'air filou de celui qui m'a expliqué, ils filent ensuite, direction le colombier, là où on expose des peintures, ils entrent dans le bois du château, pour prendre la vallée, surle côte sud, vers l'amont de l'Austreberthe, ils doivent donc, inmanquablement retraverser l'Austreberthe, à côté duquel, un torent de montagne, n'a qu'à bien se tenir... Si les pirhanas les laissent en vie, en principe, les survivants, les apportent, alors, au pied de l'Eglise, qui va les toiser sévère... Ils grimpent, là, tres haut, en altitude? il faut faire tres atention, au manque d'oxygène....

      Ensuite, ils repartent, vers Pavilly, si j'ai bien compris, mais en suivant, la rives Nord, vers l'aval, où là, ils rejoingnent, le stade, d'où ils sont partis.... Est ce que je suis bien claire, là ?

      Parce que sinon, faut aller râler, aupres du filou, qui m'a raconté, hier, parce que les pirhanas, c'est lui, qui en est entièrement coupable.....

    Lire la suite

  • L'identité des petites communes rurales, menacées par le principe des communautés de communes.

       Depuis le mandat François Hollande, la simplification administrative, à redessiné, le decoupement administratif de nos campagnes.

     Alors, que les gouvernements anterieurs, s'etaient refilé la patate chaude, comme on dit, François Hollande et son gouvernement, avait demontré, en prenant le problème anormalement élevé des communes, à bras de cops.

     Alors, que le principe des communautés de communes, avait été deja esquissé, il fût alors adopté.

     Le 9 avril 2018.

      Avant hier, une émission passionnante, à n'en pas douter, traitait de l'intérêt, ou pas, pour une petite ou moyenne ville, de détenir un label, pour la promouvoir.

    https://www.france.tv/documentaires/voyages/458683-villages-de-france-label-et-tais-toi.html

      C'est d'autant plus interpellant, qu'aujourd'hui, la police est sensée intervenir, pour dégager l'accès,  sur le site de NDDL, quelle relation, me direz vous ?

      "La ruralité", justement, LA RURALITE...

      Alors, que je fais de mon mieux, pour la promouvoir, cette riralité, puisque j'en viens,  Emmanuel Macron, selon les conseils de Jean Pierre Pernaud, parait il, prendra la parole, jeudi, pour s'adresser aux français...

      Dommage, qu'il ne soit pas venu à Goupillières, en Seine Maritime, tout pres de chez moi, où moi, je suis allée à l'ecole, en primaire, et où je suis alée à l'école, parce que justement, son plan relatif à l'Education Nationale, aurait pour conséquence, de faire fermer la seule et dernière classe, où moi, j'ai été scolarisée.

    http://www.paris-normandie.fr/region/les-elus-ont-debattu-de-l-ecole-en-milieu-rural-a-goupillieres-JC12677853

      En dehors d'un contexte puremet égöiste, en ce qui me concerne, je trouve extrêmement grave, d'observer que l'aspect transgénérationnel, qui est inné, chez un enfant dans une école, en milieu rural, plus qu'en ville, je pense, se trouve ainsi parfaitement méprisé par le gouvernement.

      En effet, comment revendiquer ensuite que le citoyen, quelque soit l'endroit où il vit, puisse être attaché à son terroir, si d'emblée, on considère que la notion d'apprentissage, dans ce qu'il a de plus noble, puisqu'il s'agit de ce qu'il y a de plus fondamental, la socialisation naturelle, apprendre à lire, écrire et compter, devrait se faire, de façon systèmatique, "en ville", comme si le message, qu'on voudrait lui signifier, ainsi qu'à ses parents, serait que seul PARTIR serait la seule et unique voie,  qu'il serait sensé empreinter  pour s'en sortir, plus tard, delaissant ainsi, le sol, qui l'a vu naitre, et qui souvent, dans le milieu rural, a vu naitre aussi ses parents et grands parents, comme si c'était "has been", terne, sans intérêt....

      Je trouve ça triste, pitoyable, mais bien pire, purement insultant, pour tous ceux qui aiment leurs terres et les gens qui y habitent....

      Ici, à sainte Austreberthe (76), village qui m'a vu naitre, (alors, que le hameau, où nous habitions, etait plu proche, géographiquement de l'école de Goupillières, OU NOUS ALLIONS A L'ECOLE  A PIED, beaucoup se battent pour que l'identité de la commune, ne se trouve pas noyée dans des embroglios administratifs, régis par des chiffres et des pourcentages et loin d'une vision idéalisée, d'une ruralité "façon sépia", comme le chante Vincent Delerm, beaucoup, et moi la première, je fais ce que je peux, pour mettre en avant, ma commune, par les articles, que je rédige, et l'inspiration, que j'y apporte....

    http://www.jukebox.fr/vincent-delerm/clip,sepia-plein-les-doigts,3kvu5.html

      Comment donner effectivement envie à des enfants, de persister à créer une activité dans leur village, si d'office, on leur retire rien de moins, que la sève, qui la nourrit, par l'espérance, que représente, symboliquement, le fantasme, de s'y projeter ?... "Du mépris", voilà le sentiment, que cette posture purement burocratique, m'inspire...

      Que les regroupements  de communes soient une necessité, je veux bien l'admettre, pour des raisons purement financières... Mais de grâce, ne fermez jamais les écoles en milieu rural,  car c'est tuer dans l'oeuf, le moindre espoir de voir les enfants qui y vivent, pourvoir s'y projeter, adultes, et donc, d'y créer leurs activités professionnelles, quelqu'en soit la nature.

      Alord, je sais, on me retorquera, je suppose, que sans internet, aujourd'hui,  c'est difficile.

      Il faut reconnaitre, et je ne peux qu'abonder en ce sens, que  de capter internet, de façon satisfaisante, soit desormais indispensable.., ce qui n'est que pure verité... Et cette fracture du numérique, est en train d'être résorbée...

       Mais à l'heure, où précisément, le fait d'avoir acces à un internet acceptable, afin de pouvoir prétendre l'utiliser, pour develiopper, de nouveau certaines activités, là, où le travail manquait, le fait, d'avoir la prétention, pour des raisons non recevables de fermer des écoles en milieu rural, envoie le message contraire, puisqu'il empêche les ecoliers de pouvoir ensuite, sur le plan professionnel, de pouvoir s'y projeter, en y créant leurs propres activités.

      On courra alors, le risque de se retrouver dans une situation, pour le moins ubuesque, pour ne pas dire, d'un ridicule consternant, qui serait que certaines communes, sans école, sans boulangerie, sans café du village, et désertifié, aurait.... UN SUPER WIFI, mais "POUR PERSONNE", puisque tout le monde aurait migré vers la ville.... "Chapeau, pour ce qui est de la clairvoyance", du gouvernement "Ma connien" (ethymologiquement, venant de CONNERIE, bien sûr).

    Le 14 avril 2018.

    http://www.europe1.fr/politique/letat-va-mobiliser-5-milliards-deuros-sur-5-ans-pour-revitaliser-les-centres-villes-3521036

     En cours de redaction.

    Lire la suite

  • Jacques Higelin nous a quitté.

    https://www.facebook.com/nielaubin.francoise.1/videos/173417723470752/?comment_id=173429210136270&notif_id=1523009695661503&notif_t=video_comment

       Bonjour, à tous.

       Je viens d'apprendre la mort de Jacques Higelin, à l'instant.

      J'avais cru comprendre, qu'il allait mal, ces derniers temps, et les artistes qu'on aime, et qui ont traversé le temps, comme lui, avec une réelle bienveillance, qui lui faisait office d'ailes, ont ceci de particulier, qu'on les croit immortels.....

    Lire la suite

  • Enfin, une voiture électrique, pour les petits budgets !

    https://news.autoplus.fr/Dacia/Dacia-Electrique-Projet-Prix-Environnement-1518167.html

         Je réclame ça, à corps et à cris, depuis environ 10 ans, comme quoi. VIEUX MOTARD QUE JAMAIS.

    Lire la suite

  • L'hypocrisie de la privatisation du rail, gestion à court terme, au détriment de la sécurité.

     J'avais  peint ce tabeau, quand j'avais 17 ans, selon un poème, que je n'ai plus.

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=173289283483596&set=a.150948539051004.1073741829.100024075772850&type=3&theater

     Toutde suinte, en direct, du treport, Olivier Besancenot, Benoit Hamon, Pierre Laurent, et François Ruffin.

    https://www.facebook.com/GenerationsLeMvt/videos/433952753721901/?comment_id=433953463721830 

    Le 6 avril 2018. 

      Situation de reunionite aigüe, comme toujours, en pareil cas.

      Il semble que l'appararition d'Emmanuel macron, ait subi de plein fouet, mon billet d'hier matin, puisque l'autisme a cru bon de laisser la parole plutot, aux etudiants de Rouen, si j'en crois les propos tenus ce matin, sur France Inter.

     En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • "THE NAVIGATOR", ce que je dis, depuis des années et des années. Grèves SNCF.

      Et bien ce film, vous sa vez quoi , J'Y SUIS POUR RIEN.... Et oui, la bienveillance, dans le milieu artistique, ou plus precisement, le militantisme, je ne les ai pas inventés, pas plus que je ne les ai inspirés.

      Parce que jamais, au grand jamais, qui que ce soit ne peut ambitionner, d'empêcher, cette bienveillance.

      Ce qui est interpellant, par contre, réside dans le fait, que ça confirme ce que je prétendais, il y a quelques jours sur l'inspiration, lors d'une vidéo en live, sur l'inspiration, et la "sororité", (oui, aujourd'hui, jour de mon anniversaire, je dis "sororité", et pas "fraternité"), d'inconscient à inconscient, entre artistes.

     Ken Loach  , excusez du peu, si je ne m''envoie pas des fleurs, qui s'en chargera ?

    http://www.telerama.fr/cinema/films/the-navigators,56530.php

      Pour moi, des l'instant, qu'on considère, que les rail est géré par des entreprises privées, ça induit la notion de competitivité, et donc, de recherched e rentabilité, ce qui est incompatible, avec la notion de sécurité, ou en tout cas, au détriment, de....

     A réécouter, l'intervention de Olivier Besancenot, ce matin, sur France Inter.

    https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-04-avril-2018

    http://thomasfrancoisefersen.e-monsite.com/blog/inspiration-imprgnation-cheminement-vers-la-creation/jesoutienslagrevedescheminots.html

     04 avril 2018.

       Pour pallier au fait, que certains sont contraints de trouver des alernatives, pour se deplacer, je pense aux villes, surtout, je pense que ça serait bien, de créer un site internet, pour proposer du couchsurffing, afin de proposer des hebergements à domicile, sur Paris, notamment, afin d'eviter à certains de rentrer chez eux, le soir, ou au moins, de pouvoir alterner, un soir sur deux, ne pas avoir à rentrer, et combiner avec les patrons, pour regrouper les heures de presence.

       Sinon, pour ce qui concerne la TCAR, transports en Car, dans l'agglomeration rouannaise, j'ai vu, qu'hier, beaucoup avaient saisi l'occasion, pour remplacer les trains. ça serait bien, qu'ils en proposent plus peut être ?

    https://reseau-astuce.fr/

    http://www.vtni.fr/

     En cours de commentaire.

     

     

    Lire la suite

  • Réchauffement climatique, une nouvelle lecture du relief montagnard s'impose.

      Docteur vertical, originaire de Haute Normandie, Grand Quevilly, plus particulièrement, fondateur d'une association qui s'appelle  l'IFFREMONTS.

    http://www.ifremmont.com/

      Qu'avec la modification du climat, et plus particulièrement, e rechauffement climatique, le risque lié aux avalanches, soit de plus en plus important, me semble une evidence.

      Je pense que le moment est venu, de d'aventage sevir pour tout ce qui concerne le ski ors piste, sous peine de voir de en plus de victime, y laisser leurs vies.

      En cours de redaction.

    Lire la suite

  • Au sujet de la Loi, "secret des affaires".

     Je cite, "le télégramme".

    http://www.letelegramme.fr/france/secret-des-affaires-frachon-se-fache-30-01-2015-10509437.php#4jzQGgCFgMsug3pQ.99

    Secret des affaires.

     Irène Frachon se fâche.

    Le Dr Irène Frachon, pneumologue au CHU de Brest, qui avait révélé le scandale du Mediator, a découvert « avec effarement » l'amendement de la loi Macron instaurant un « secret des affaires » susceptible d'écarter journalistes et lanceurs d'alerte. « Avec cet amendement, l'affaire du Mediator ne serait jamais sortie », prévient-elle. 


     

    Pourquoi estimez-vous que cet amendement est dangereux ? 
    Avez-vous lu l'amendement initial ? C'était... terrifiant ! Une information devenait protégée dans la mesure où celle-ci avait « une valeur économique » ou encore parce qu'elle n'était « généralement pas connue ou aisément accessible ». Cela voulait dire, pas question de mettre le nez dans nos affaires ! Pas d'investigation possible ! C'est tout simplement incroyable. C'est une chape de plomb qui s'abat avec le verrouillage de toute info qui pourrait gêner les intérêts d'un industriel. Qu'elle provienne de la presse ou d'un lanceur d'alerte.

    Cela vous a immédiatement fait penser à l'affaire du Mediator ? 

    Oui ! Sortir cette affaire, vous vous en souvenez, n'a pas été une promenade de santé. C'est grâce au relais de la presse que le scandale a véritablement éclaté. Le livre que j'avais écrit et qui donnait l'alerte avait été censuré par le tribunal de Brest. Les motifs donnés par le jugement donnent un aperçu de ce que serait le prétexte du « secret des affaires » : le sous-titre « combien de morts » avait été censuré parce que cette mention était, je cite, « une imprudence par l'important discrédit qu'elle pourrait faire supporter au fabricant du produit et les conséquences sur l'image de ce dernier, et, par là-même, son activité industrielle, économique, et commerciale » et dépassait « à l'évidence la seule liberté d'expression en matière de presse ». Avec l'amendement de la loi Macron, en sus de la censure, c'était le spectre de la ruine et de la prison ! Je n'aurais personnellement jamais eu le courage d'affronter cette perspective et certainement renoncé à publier mon livre.

    Le revirement du gouvernement, hier matin, qui promet d'amender l'amendement (sic) pour garantir la liberté de la presse, la liberté d'information et la liberté d'investigation vous satisfait-il ? 
    Les derniers éléments qui m'ont été communiqués, hier midi, ne me rassurent pas du tout. Il est, par exemple, fait mention d'un risque « grave » pour la santé pour échapper à cette loi. Tout est dans ce terme de « grave » et son appréciation. Le diable se glisse dans les détails. Dans le jugement qui a condamné mon éditeur à retirer le livre sur le Mediator (NDLR, le jugement a été cassé en appel, huit mois plus tard), c'est bien la contestation du mot « grave » par le juge qui a abouti à cette condamnation, ainsi que la préservation de l'intérêt commercial de la firme. Servier estimait que je surévaluais le risque et contestait la gravité des faits dénoncés...

    Quelle solution s'impose à vos yeux ? 
    Il me semble qu'il faut retirer la totalité de l'amendement et le réécrire plus tard, après audition de lanceurs d'alerte et de journalistes. Pour moi, le problème a été abordé à l'envers. Si on doit protéger les firmes de l'espionnage industriel, ce n'est pas en muselant la critique.
    http://© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/france/secret-des-affaires-frachon-se-fache-30-01-2015-10509437.php#7LmbHiMCLOPAJsVV.99

    Plus bas, ensuite:

    Le texte décrié

    Une disposition instaurée en commission.Dans cette épineuse question du « secret des affaires », c'est une disposition instaurée en commission spéciale par la droite et la gauche dans le projet de loi Macron qui inquiète les médias et les « lanceurs d'alerte ». Les parlementaires souhaitent insérer le secret des affaires dans le Code du commerce, au motif de protéger les entreprises de l'espionnage économique. Rappelons que le terme « lanceur d'alerte » désigne celui qui entend donner un coup d'arrêt à une action illégale ou irrégulière. Il a aussi pour but de signaler un danger ou un risque, en interpellant les pouvoirs en place et en suscitant la prise de conscience de ses contemporains.

    De lourdes peines. Reprenant les termes d'une proposition de loi PS, ce texte pose le principe général de l'interdiction de violer le secret des affaires ; il prévoit de punir quiconque prend connaissance, révèle sans autorisation ou détourne toute information protégée, à ce titre, d'une peine de trois ans d'emprisonnement et de 375.000 euros d'amende. La peine pourra être portée à sept ans et 750.000 euros d'amende en cas d'atteinte à la sécurité ou aux intérêts économiques essentiels de la France.


     Juste un enorme souci, c'est que l'ensemble de cet article, date du.....Publié le 30 janvier 2015 Modifié le 30 janvier 2015 à 10h35.

     Quelle est l'évolution du texte, et leur posture, à present, sur ce même dossier ? mystère.

     

    Lire la suite

  • La fête du pissenlit, à l'Auberge du Val au Cesne, chaque année, le lundi de Pâques.

    https://www.logishotels.com/fr/hotel/auberge-du-val-au-cesne-2275?PARTID=1012&gclid=EAIaIQobChMIl-PTm9uY2gIVz7DtCh0i_AvEEAAYASAAEgLIO_D_BwE

    https://www.seine-maritime-tourisme.com/diffusio/fr/je-choisis/un-evenement/fete-manifestation/croix-mare/fete-du-pissenlit_TFOFMANOR076V50NAIR.php

      J'assiste quasiment chaque année à cette manifestation, qui me permet de passer une tres bonne journée.

     En principe, si rien ne s'y oppose, je viendrai demain, avec  quelques plantes, et des reproductions, de mes calligrammes.

      Les diverses  animations qui y sont proposées, combinées avec la qualité de l'accueil, permet dans un cadre aussi rural que modeste, et je dirai "typé",  de profiter du charme  des colombages,  du torchis,  et des "modestes", qui forment des plates bandes, aux abords plus assimilables à nos jardins de campagnes, qu'aux fastes de jardins prétentieux, qu'on met plus souvent en avant...

       Loin, de moi l'idée de dénigrer ces derniers, mais jusqu'à preuve du contraire,  s'il est une chose fondamentale que nous apprend le jardinage, c'est bien l'humilité, la patience, la persévérance, et de l'echec, pour en comprendre le pourquoi, et peaufiner la stratégie pour que cette foutue plante, que vous aviez fantasmée, comme devant être magnifique et prolifique, chez vous, DANS VOTRE JARDIN, daigne simplement, pousser, se plaire, et donner le meilleurs d'elle même....

       Et pour se faire, une salade de pissenlit au Val au Cesne, et "fleurter", parmi les humbles me semble à n'en pas douter, d'une plus grande efficacité.

       Bon, ok, j'ai aussi plein de copains et copines jardiniers, là bas, qui vont vous y attendre, pour vous vendre pour pas cher, plein de leurs petits trésors, je reste cependant assez inquiete, parce que je vois que Gérard Farcy,  et Frace Bleu, seront présents, et je n'ai aucune certitude, sur le fait, qu'il envisage de parler des ASSOS THOMATE.... Parce que ASSOSTHOMATE FARCY....

     "Prière" de rire, après la virgule.

    Lire la suite

  • Arnaud Beltrame, héros national, un nom prédestiné ?

      J'ai regardé cet homage, hier matin, comme la majorité des français, je suppose, et j'ai trouvé ça très touchant, et parfaitement justifié.

      J'ai regardé sur France 2, plus précisément, et apprecié les commentaires, qui ont été faits.

      J'ai été touchée, notmment, par les explications qui ont été données, relativement au fait que certaines professions, par leur nature, prédisposent à voir leurs vie mises en danger, sans qu'il n'y ait eu plus de détails de donnés, ce que bien peu connaissent, et moi même, je n'aurai pas soupçonné que ce soit "à ce point".

      Pour ce qui concerne notre héros national, et le fait qu'il ait donné sa vie pour notre pays, je signale que si j'ai trouvé deplacé, le fait que l'Eglise, ait tenté une forme de récupération, c'est bien à elle, et à elle seule, que j'ai fait ce reproche, et en aucun cas, à sa veuve, puisque j'ai bien compris qu'elle abonde, elle, en ce sens.

      Mon propos n'avait pas d'autre objectif que de pointer une forme de mise en avant,  sur le plan religieux, risquait de donner du grain à moudre, à l'islamophobie, que certains extrêmistes à droite, auraient été trop contents de saisir.

     C'est uniquement en ce sens, qu'il fallait l'entendre, et pas autrement.

     Pour ce qui concerne son nom, j'ai tilté hier soir, seulement.

       Les choses sont ainsi faites, qu'il arrive souvent que des dates ou des noms, par leurs sonorités, disent bien des choses,  et si le mot TRAME, peut être, aux yeux de certains,  ne signifie pas grand chose, pour moi, au contraire, comme dit la chanson, "ça veut quelquefois dire beaucoup".

      J'ai , pour ma part, été frappée par une vidéo, où on le montrait dans son travail, hier midi, je crois, où il expliquait, face caméra la necessité de développer le langage et la communication, parce que c'était bien là, et pas ailleurs, que se trouvait la résolution du moindre conflit, qu'il s'agisse de querelles importantes ou qu'il s'agisse du quotidien....

      Théorie, que je défends mordicus, depuis bien des années.

      C'est pour cette raison, d'aileurs, que pour faire face aux burn out, dans l'armée ou dans la police, j'avais proposé, qu'en prévention, il existe des phases d'alternance, où ils puissent pratiquer, leur métier, sous l'angle associatif, ou sportif, de telle sorte, que le côté repressif, ne constitue plus, le  noyau dur, de leur profession, ou en tout cas, qu'ils soient perçus comme tels.

      La perception de leur metier, d'autre part, s'en trouverait aventageusement améliorée, et la respectabilité dans les cités, par exemple, serait elle aussi aventagée.

      Ainsi, ce qu'on appelle "une trame", ça consiste à fournir, une forme de mode d'emploi, un peu comme un chemin, qu'il nous propose d'emprunter. Voilà, pourquoi, son nom, hier, dans mon esprit, à tilté.

    http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/trame/79001

     Jeudi 5 avril 2018.

    https://actu.orange.fr/france/je-resterai-debout-parce-qu-il-le-vaut-bien-confie-la-mere-d-arnaud-beltrame-magic-CNT00000114qgG.html

     

    Lire la suite

  • FB, comment passer de l'arbre qui cache la forêt, au statut de locomotive "gafiste" ?

    https://www.franceinter.fr/emissions/on-n-arrete-pas-l-eco

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/politique-internationale/panama-papers-l-arbre-qui-cache-la-foret-il-faut-se-donner-les-moyens.html

      Si j'étais directeur, chez FB, je prendrai les devant, sur ce qui de toute est absolument ineluctable, à savoir, que les GAFA, fonctionnent selon des règles internationales, qui les empêchent le plus possible, de la moindre notion de toxicité...

     Certes, le problème des reventes de données reste entier, et il serait pour le moins naïf, de penser que les autres, comme microsoft, etc, ou google, ne s'y livrent pas...

     Pour l'heure, les concernant, il s'agit de sauver les meubles.

      Je propose bien quelques camions d'agloos, pour rehausser le congélateur et le sauver des eaux, dans le le sous sol inondé, un peu comme Moïse, sauvé des eaux .... Mais je pense que ça ne va pas suffire...

      Désolée, mon nez de clown, avec son gilet de sauvetage, vient de faire des siennes....

      Mais en prenant les devant sur le plan fiscal,  en s'engageant de leur propre chef, DANS CHAQUE ETAT, à payer leurs impôts exatement, en proratat du chiffre d'affaire fait dans chaue pays, ils couperaient l'herbe sous le pied, à tous les autres GAFAS, et retablissent leur crédibilité.

      Certes, ça ne résoudrait pas tout, mais ça serait, je crois d'une efficacité redoutable, il ne faut surtout pas que ce soit partiel, mais au contraire,  MONDIAL... Ensuite, les concurrents, "ils peuvent attendre qu'ils s'alignent"....

     Sinon, je vous prévient, en tout cas, on ne pourra pas dire que je ne vous aurai pas prévenus, mon nez de clown et moi, on va monter une entreprise, qui va s'appeler, GAFATAGUEULE,    avec le "hachetagueule", comme chasse bison, et je vous préviens que ça va chier !

    #GAFATAGUEULE

    #gafatagueule

    Lire la suite

  • Pour la défense du service public, toute branches confondues.

    Mobilisation du 22 mars 2018.

      Aujourd'hui, partout, en France, vont avoir lieu des manifestations, un peu partout dans le pays.

      Sur le plan du calendrier, il se trouve que ça correspond relativement, avec les  quarante ans de Mai 68.

      Sur les services publics, mais "pas que", sur France Inter, notamment, beaucoup d'emissions sont consacrées à cet anniversaire,  où soit dit en passant, certains commentaires,  nous laissent, enfin, c'est mon cas, "sans voix"...

      Je crois que les révolutions, où que ce soit, dans le monde, parce que c'est d'idéologie politique dont il est question, justement, ont ceci en commun avec le fait de croire en Dieu, que l'on y trouve, ce que l'on veut, ou plutôt, "ce qui nous arrange".

      Alors, je vais vous reveler, ce que moi, ça m'a apporté à l'époque, je n'avais que 7 ans, le souvenir est un peu flou.

      Je me souviens simplement d'une énorme agitation, dans le petit écran,  l'image est en noir et blanc, je n'y comprends rien,  je vois des gendarmes, ceux là, même qui sont aujoud'hui, déguisés en cloportes, côté vêture,  à cause de leur carapaces en plastic dur, ce qui fait rigoler les CRS, quand je leur dit, charger des gens, qui ne sont pas contents et qui défilent en hurlant des slogans... Des fumigènes, je me dis que ça doit drôlement leur piquer les yeux, et que les coups ça doit leur faire mal.

      Mon père est furieux, et vocifère contre ces jeunes cons, à cheveux longs.

      Je comprends fort vite, que malgré le fait, que j'avais deja les cheveux courts, mon coeur,  etait deja du côté des jeunes cons, et pire, des muuuuuuuuusiciens.

       Je crois que le meilleurs, c'est de se remémorer cette période, actuellement, comme c'est fait sur France Inter, et qui permet de revisiter,  ce qu'est objectivement, le fait de refuser de courber l'échine,  de refuser une forme de fatalité sociale, de se rappeler qu'on est en droit, d'avoir des ambitions autres, que de passer à la caisse, sous toutes les formes possibles et imaginables, comme celles d'être respectés dans sa dignité, d'être soigné, dans des conditions acceptables, quand on est malade, parce qu'aujourd'hui, nous ne sommes plus, dans ce que j'appellelrai, "le confort", ou les fioritures...

     Non, c'est de l'essentiel dont il est question, et du vital, voilà, pourquoi moi, je suis révoltée, aujourd'hui.

       Pour ce qui concerne le parallèle, entre Mais 68 et aujourd'hui, je voudrai simplement mettre en garde, contre le fait qu'il soit vraiment hasardeux de s'y livrer, parce que je pense que ça n'a pas lieux d'être.

      Les défits d'aujoud'hui, ne sont pas ceux d'hier, par bon nombre d'aspects, bien trop longs à énumérer, pour ce matin, en tout cas.

      Pour ce qui concerne Mais 68,  il n'y a guère que dans le sentiment de rebellion, et de dignité revendiquée, que ce parallèle peut être fait, je crois, comme si si cette sève, était comme une graine, qui regermerait, à chaque fois que le seuil de l'intolérable, semble atteint, ce qui est le cas, aujourd'hui.

      Pour ma part, j'y ai réfléchi, ces derniers temps, me disant,

    "qu'est ce que Mai 68 t'a apporté, toi, qui etait si jeune, 7 ans, à cette époque, au fil des ans ?

      Et Ma réponse, est la suivante.

      Ca m'a apporté, la conscience, que jamais aucune porte, ne devrait être considérée comme définitivement fermée, des le plus jeuen âge.... Et que Mais 68, je crois, à acté, ça....Comme si, par cette révolution intellectuelle, on prenait conscience, tous, qu'on dispose d'un potentiel que jamais on n'aurait soupçonné.

      Et ça, on ne l'aquiert, qu'en le vivant.... Probable que pour certains, ce que je prétend là,  demeure quelque chose de trop abstrait,  face aux défits actuels, et pourtant. Nous vivons dan un beau pays, et dans ce beau pays, certaines institutions, ainsi que certains services publics existent,  qu'il faut les bichonner, qu'il faut les chérir, et que c'est une chance.

      Si d'aller défiler aujourd'hui, donne l'occasion à chacun, de se sentir plus fort, devant une refus d'embauche, devant une fin de mois difficile, devant un refus pour obtenir un logement, devant n'importe quelle merde, qui vous tombe dessus, alors que pourtant, vous pensiez avoir tout fait, pour que ça roule...

      Alors, oui, bien sûr, qu'il faut aller défiler, pour défendre nos services publics.... Voilà le lien qui existe, alors, avec Mais 68, prendre conscience, que jamais aucune porte, n'est definitivment fermée, c'est aussi de négociations, dont je parle.

     Mais je n'ai aucune doute sur le fait, que le gouvernement, aura saisi la perche, que je leur tends là.

     A SUIVRE, monsieur Duval, prof de philo, au Lycée Jeanne d'Arc, à Rouen,  et ce qu'il m'avait raconté, sur... LES CRAVATES ! c'était en 1978 !

    19 avril 2018.

     Nouvelle mobilisation générale, aujourd'hui.

    Lire la suite

  • #Ensemblelagauche

    Soyez fière d'être écologistes,
    Soyez fière d'être social-démocrates,
    Soyez fière d'être communistes,
    Soyez fière d'être anticapitalistes, 
    Soyez fière d'être européens, 
    Soyez fière d'être républicains
    Soyez fière d'être progressistes,

    Tous simplement, soyez fière d'être de gauche !

     Mon commentaire....

       Oui, parfaitement, et même si j'ai toujours émis des réserves sur le communisme, par sa monstruosité dans son application et la resultantes, et le nombre de morts, qu'il ait généré, et genère encore, dans certains pays.

       Beaucoup, en sont au même point que moi, sur ce point, il faut bien reconnaître qu'il est loin d'être stupide, d'observer, en ce qui concerne les raisons véritables, qui ont généré le désir, de vouloir renverser la table, à l’époque, les choses ont été faite, de telle sorte qu'à une situation anormalement scandaleuse, ne pouvait répondre, que son opposé, et donc, hélas, de cette façon, dans les extrêmes, et je soupçonne que Macron, n'ait pas encore saisi, cette notion absolument fondamentale. Voilà, ce qui m’inquiète.

      J'ai entendu, ce matin,  le discours, du president chinois qui revendique lui, aussi, à present, de nouveau, le communisme, comme etant seul digne, de rendre son peuple heureux,  ce qui me consterne, et je ne s  dois pas être la seule, mais là, oùça devient particulièrement, interpellant, c'est d'observer, à quel point, la situation, va devenir plus que delicate à negocier, si leurs ideologies, et la dictature, qui rique de se resserrer encore encore d'aventage,  avec les fruits, qu'ils revendiquent, comme leus etant legitimes,  sur le plan du commerce, et de l'economie, à l'international... il fût un temps, où il avait été ecrit, QUAND LA CHINE S'EVEILLERA, il semble bien que le président actuel,  un certain Xi Jinping, se croyant, envoyé des Dieux, au seul pretexte, qu'il ait épousé une chanteuse, visiblement, et si j'en crois, l'exemple, de Nicolas Sarkozy, avec sa garde à vue, aujourd'hui, et sans vouloir tirer sur l'ambulance, il m semble, que Xi Jinping,  devrait y regarder à deux fois.

      Par contre, il est vrai que dans la richesse de notre repertoire, nous avons, la chance d'avoir des gens plein de talents, qui eux, n'ont jamais convolé, avec la moindre Reige, même des neige, que je sache, d'autant que c'est un groupe, et que la polyandrie, n'est hélas (sic!), pas encore autorisée.

      Mais enfin, s'il aime la chanson de variétoche, apres tout, qu'on ait les yeux bridés, autant que la liberté d'expression, ne devrait pas empêcher d'en jouir...

     Roulement de tambour !

     Bon, à relier, avec, "la cifelle" picarde, dont j'ai parlé.....

    ICI !

    http://thomasfrancoisefersen.e-monsite.com/blog/cuisine/he-had-a-dream-team-martin-luter-king-ou-quand-le-mexique-viendra-sauver-les-usa-des-griffes-de-l-industrie-agricole-et-productiviste.html

    Lire la suite