google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html
Créer un site internet

42421165 1505935746175378 8205303228212969472 n

Manifestation générale, dans tout le pays, pour défendre le social, le 9 octobre 2018.

https://www.facebook.com/urifcgt/photos/gm.704425863252405/1505935739508712/?type=3&theater

 Je n'y suis pas allée,  mais je vous soutiens de tout coeur.

 Ne cherchez pas à comprendre, on s'interdit toujours, d' assiter à ce genre de manifestations, c'est comme ça, mais je suis de tous coeur avec vous.

 Ce qui je trouve icroyable, c'est d'observer comment le gouvernement, en la personne d'Emmanuel Macron, se comporte, lui aussi, comme un pervers manipulateur...

 Décidément, certaines voient des nains partout, moi,  ce sont des PN, que je vois partout.

 Non pas des passages à niveau, comme on dit, dans le jargon ferrovière, mais des "pervers manipulateurs".

 Aujourd'hui, je commence un calligramme, qui dit la chose suivante: 'les manipulateurs, sont des manipulacteurs".

 Que la confrerie des comediens, acteurs, ou toute personne faisant partie de la belle famille de Molière, n'y voient aucun ombrage, ça n'est qu'un moyen, en ce qui me concerne, de tenter de transformer les souffrances dues aux manipulations que je subis, et qui  arrosent la globalité du spectre des émotions ressenties, c'est à dire, du plus sublime  et sophsitiqué plaisir, aux noiceurs les plus profondes des abysses.

 C'est comme ça, moi, mon truc, c'est d'abord la peinture et le dessin, pour les autres méthodes, ça passe en second.

 Mais revenons en aux manifs, qui se jouent aujourd'hui.

 Si je parle de manipulations, c'est bel et bien de celà, dont il est question. En effet,  il y a quelques jours, Emmanuel Macron prenait les retraités, pour des cons...

 Certes, certains sont nantis.

 C'est toujours ce que l'on dit, n'est ce pas ? Quand on cherche à discrediter une catégorie sociale, dont on ne supporte pas, qu'ils la ramènent, sur leur situation sociale, généralement, le pouvoir d'achat.

 C'est regrettable, en effet, pour certains, et pas uniquement les retraités, d'observer qu'il n'y ait que le pouvoir d'achat, qui semble, être le véritable indice, du "bonheur",  ou du bien être...

 "C'est clair"...

 Sauf que parmi ces retraités, se trouvent un fort pourcentage de gens, de milieux modestes, qui se trouvent ainsi menacés véritablement, de précarité, et que ça n'est certes pas les nantis en question, qui défilent le plus souvent.

 Tout le monde sait, que ce sont des femmes, qui se retrouvent seules, avec la pension de reversion, et qui bien qu'ayant bossé leur vie entière,  se trouvent à devoir assumer, le mépris que leur témoigne le président, camouflant, comme un traitre, une réforme des retraites, pour mieux tenter d'endormir, ses interlocuteurs.

 Je trouve ça véritablement pitoyable.

 Ha, elle est belle, la politique productiviste de Macron, et ses ronds de jambes, au patronat. Elle est belle.

 Est ce que les retraités, à présent, vont devoir s'abaisser, comme dans les pays encore plus aux ordres des grandes entreprises, devoir faire trois petits boulots, pou espérer manger à leur faim, comme en Allemagne, ou aux USA ?

 On ne sait pas. Aujourd'hui, de plus en plus de français, choisissent de ne plus se soigner, parce  que financièrement, ça leur coûte trop cher.... Ma question est donc la suivante : "Mais vers quoi, marche t il" ?

émancipation petits commerces banques multinationales droit du travail

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire