google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Pédophilie dans l'Église : des victimes reçues pour la première fois par les évêques de France à Lourdes.

https://www.francetvinfo.fr/societe/religion/pedophilie-de-l-eglise/pedophilie-dans-l-eglise-des-victimes-recues-pour-la-premiere-fois-par-les-eveques-de-france-a-lourdes_3016903.html


 Il est possible qu’aux yeux de certains, qui ne sont pas catholiques, cette rencontre, puisse sembler anecdotique.


 Elle est bien loin de l’être, précisément, parce que le symbole, lui, est fort.


 Néanmoins, on connaît trop l’évidente prédisposition à l’immobilisme, dont l’Église ne saurait être la seule coupable, quand on parle d’abus sexuel….


 Je veux dire, qu’on ne parle là, que de ce qui a été commis, au sein de l’Église catholique, et que ce sne sont pas les seuls, à a voir été coupable,  de ce silence, là, où d’autres religions, je pense à l’Islam, notamment, mais d’autres encore, qui sont prtiquées, sur le sol français, relativement, au fait que la liberté de culte, soit un principe, lié directement aux droits de l’homme, et dont le problème, est purement et simplement, nié, en bloc.


 On ne me fera pas croire, qu’il n’existe pas en leur sein….


 Pour la simple raison, que toutes les religions sans la moindre exception, ont été et sont coupables, d’une part, de ne voir en la femme, qu’un ventre, à l’exclusion de quel qu’autre rôle que ce soit, mais aussi, d’un discours des plus hypocrites, prétendant, sans le moindre complexe, que l’enfant serait sacré, alors, que dans les faits,  il n’est qu’accessoire, voir, « ustensile sexuel », version ‘ »GOD michet ».


 Je ne cherche pas, par mes paroles, à protéger l’Église, en tenant ces propos, mais simplement, à remettre en évidence, que par les temps troubles, que nous traversons, beaucoup, seraient tentés de se raccrocher à une pratique religieuse, qu’elle soit celle liée, à leur culture d’origine ou qu’elle ne le soit pas, et que si tel est la situation actuelle, ici, en France, vis à vis de l’Église, c’est parce que l’Église contrairement aux autres cultes je le rappelle, au moins le courage, de ne plus être dans le déni….
 Ça n’est déjà pas si mal…. INSUFFISANT, diront certains.

Mais c’est un début.

 Je dirai, en substance, « peut mieux faire ».

L’éviction du père Vignon, par contre, me semble, à moi aussi, fort inquiétante.

https://www.franceinter.fr/societe/la-conference-des-eveques-de-france-promet-une-commission-sur-la-pedophilie

Ce qu’elle met en lumière, réside dans le fait, que d’avoir osé sortir du rang, et avoir le courage,  de remettre en cause, sa hiérarchie, passe, aux yeux, de l’Église, comme pesant plus lourd, que le crime de pédophilie, ou que le fait pour les évêques en question, dont Barbarin, d’avoir été coupable, de non assistance à personne en danger.
 Et ça, on a beau dire et beau faire,  ça ne passera jamais !

Une émission très importante, à réécouter, qui glace le sang… Sur ce sujet.

https://www.franceinter.fr/emissions/l-enquete-de-secrets-d-info/l-enquete-de-secrets-d-info-26-octobre-2018

https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/France/Eveques-victimes-dabus-Lourdes-Aujourdhui-agir-ensemble-2018-11-04-1200980704?from_univers=lacroix(copiez collez, dans votre navigateur).

 

"Prendre notre juste part".

Justement, c'est bien là, que le bât blesse.  j'y reponds "qui ne dis mot consent", en d'autres terme,  NON ASSISTANCE A PERSONNE EN DANGER.

   Pire, le deplacement des prêtres concernés, en d'autres paroisses, y compris, à l'etranger n'est pas interpreté, comme une forme de "laisser faire", mais bien, comme une volonté délibérée de "ne pas faire de vague", au sein de la hierarchie catholique, en somme, rien de moins qu'une forme d'encouragement, à persévérer en ce sens, puisque L'EGLISE CONSENTAIT.

 Et si j'en crois l'eviction du père Vignon, que j'evoque plus haut, il semble bien que ce consentement, est encore actuel.

 Sinon, je rappelle les coordnnées de l'association, "la parole libérée".

https://www.laparoleliberee.fr/

https://mobile.francetvinfo.fr/societe/religion/pedophilie-de-l-eglise/pretre-lanceur-d-alerte-sanctionne-si-cet-homme-est-ecarte-comme-ca-qui-prendra-la-parole-demain-au-sein-de-leglise_3014231.html

 En cours de commentaire.
 

FBI Européen emprise sectaire féminisme émancipation viol

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire