google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Comment la poste invente le facteur de demain.

http://www.france2.fr/emissions/tout-compte-fait

 Bon, moi, on m'a deja testé sur ce sujet, depuis des années, et ma position n'a pas changé.

 Les facteurs sont à n'en pas douter des éléments, juste fondamentaux de la vie surtout en milieu rural.....

  Mais si aujourd'hui, effectivement, je trouve parfaitement logique, que la poste demande à ses facteurs, une forme de pluridiscinarité, qui est indispensable à leur survie, je trouve légitime que ces derniers bénéficient de certaines compensations....

  Si une ville fait des économies en évitant d'envoyer des patrouilles, pour aller détecter des encombrants, il me semblerait logique, que les écomies en question, soient répercutées en partie, non pas uniquement sur la poste qui est sous contrat avec elle, mais aussi par voie de conséquence, sur le salaire du facteur....

 Si le pharmacien, lui, fait des économies sur la livraison de médicaments,  et que la sécu fait des économies, là encore,  s'il est logique que la poste soit sous contrat, avec la sécu, je trouverai logique, que le facteur lui aussi, soit remunéré pour ce travail supplémentaire.

 J'ai rédigé un article, il y a quelques jours, relatif aux smartphones qui était l'outil de l'esclavage moderne, on peut le consulter en suivant ce lien:

http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/societe/l-huberisation-de-nos-socites-via-les-smartphones.html

 Et si le facteur n'en est pas encore là, au train où vont les choses, je dois dire qu'on s'en rapproche, de la façon la plus certaine.

    Je trouve juste hallucinant, pour commencer, que certains facteurs, comme l'a fait, et le fait peut être encore, la SNCF, emploient des salariés, avec un statut, "ors cheminot", et là, des postiers "ors statut"avec si j'ai bien compris, un statut privé...

   Quand on voit le risque de reculade, relativement au code du travail, je pense qu'on peut en dire tout autant, de ces deux administrations.

   Ensuite, on nous rabat les oreilles, avec la baisse du courrier lettres.

   C'est vrai, c'est une évidence. Mais curieusement, on oublie juste de préciser qu'avec le I Commerce, justement, les livraisons de colis, elles, explosent littéralement, et que ce surplus de travail, doit très probablement compenser assez largement la baisse du courrier écrit, qui se trouve être devenu, le courrier électronique.

   Alors, à la question, "est ce que la poste aujourd'hui, ne serait pas devenue, une forme d'esclavagiste ?

Pour moi, c'est une simple évidence.

   Par définition, on demande aux facteurs, de remplir un rôle social, ce qu'il a toujours rempli, de bonne grâce pour information.

 Moi, j'ai toujours connu des facteurs, qui étaient des copains, d'ailleurs, avec qui on échangeait deux mots...

 Quand des petits vieux isolés, dan les campagnes, ne voient eux, que le facteur, j'aimerai bien qu'on m'explique, comment on peut exiger, qu'il ou elle, soit attentif, à tout ce qu'on lui demande, qu'il soit pluridisciplinaire,  et qu'il puisse en même temps se sentir suffisemment relax, c'est à dire "non stréssé", pour être attentif, humainement, s'il est chronometré, si ça, ça n'est pas de l'esclavage , c'est quoi ?

 Il faut qu'il envoie un mail, avec son smatphone, pour aller pisser aussi, peut être non ?

 Franchement, ce type d'anecdote est sorti dernièrement, pour une autre entreprise, mais je me demande comment la poste ait pu se faire griller, sur ce coup là, non mais "quel bon coup de pub". Ils ont dû ne pas oser, ha, la la, "mauvaise communication", pourtant, il fût un temps où ils étaint bien mieux inspirés, avec leur joli clip, en origamie....

   Oui, je pense sincèrement, que de toute évidence, déja, l'affirmation, enfin le prétexte de la baisse du courrier écrit, qui est passé au virtuel, ce manque à gagner, pour moi, je suis quasiment certainement, que ce ne sont que des mensonges, pour la simple raison, que la livraison de colis, relative au I commerce, lui, a explosé.... Alors, non, ça ne tient absolument pas la route.

   Je sais, d'autre part, que la livraison de colis, est un secteur entièrement hubérisé,  autant dire esclavagiste, puisque envahi par la révolution du smartphone, et donc, filière d'esclavage moderne, j'avais vu, là encore, un reportage sur le sujet...

   Donc, le secteur de la livraion de colis, doit faire l'objet d'une nouvelle législation, qui fait partie intégrante de l'hubérisation....

 Mais moi je ne suis pas législateur. âr contre, je suis particulièrement douée, pour dicerner, quand on me prend pour une conne.

 

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.