google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

SPORTS.

wwwwwww

  • "Caux-Austreberthe Trail", sur le même terrain que les moto cross !

     Hier,  pour la sixième fois, je crois (possible, que je me "trump", sur le nombre exact d'années), a eu lieu la première journée de cette manifestation d'athlétisme, ici, dans mon village. la seconde c'est aujourd'hui.

    http://www.acbarentin.fr/trail-caux-austreberthe/trail-caux-austreberthe-inscription/

     La particularité réside dans le fait qu'elle ait lieu sur le terrain de moto cross, qui lui, à lui, pour la 68 ième édition.

    https://www.facebook.com/motocross.ste.austreberthe/

     Cette idée, celle qui consiste  à faire ces manifestations, sur ce même lieu vient de moi...

      J'avais eu cette idée, parce que je suis sensible à mon environnement, et je suis absolument persuadée que de favoriser, sur un même terrain, differents modes de locomotion ou de sport, est un des moyens, d'une part de mettre en valeur le village, ou le lieu concerné, mais aussi pour le public, ou les participants,  d'un avoir une perception plus subtile, et proche de la réalité...

      Si vous devez parcourir une distance,  disons, d'un kilomètre, fait de pierrailles, de pentes, de creux, de boue, sous la pluie ou le soleil, selon, que vous le parcourerez, à pied, au calme, en courant,  en vélo, ou à moto, vous en aurez une perception sensiblement différente...

      Ensuite, selon les goûts de chacun, on est libre, d'y adhérer ou pas...

      Actuellement, et de plus en plus, on observe, et c'est d'un véritable phénomène sociologique dont il est question, et sur lequel j'ai rédigé d'artciles, depuis plusieurs années,  une recrudescence de challenges, que s'impose certains adultes, notamment, pour résoudre, certains problèmes personnels, d'ordre psychologiques.

      Par l'évolution du travail,  AU SENS ETRIQUE OU L'ENTEND LE GOUVERNEMENT,  c'est à dire, en méprisant le travail "invisible", beaucoup se trouvent confrontés, à un phénomène de précarité sociale, qui a pour conséquence,  une baisse de l'estime de soi, fortement préjudiciable à l'individu, et qui a pour conséquence, qu'il doit mettre au point certains stratagèmes, pour corriger ce manque, afin de retrouver une certaine forme de bien être.

      Parmi ces stratégies, celle de pratiquer un sport est fortement recommandée, avec toutes précautions qui s'imposent, selon les recommandations médicales.

      Mais au delà de la pratique d'un sport, le fait de chercher à relever des défits, d'ordre personnels, par la performance, revêt un intérêt plus fort encore, désormais,  observé sous l'angle social, que j'ai revélé à l'instant.

      Je suis effarée, d'observer que le Mont Blanc, par exemple, est chaque année, littéralement pris d'assaut,  pour pouvoir dire devant ses potes, "j'ai fait, le mont Blanc"...

       Comme si devant le Mont Blanc, "chaine" de montagne, pas plus qu'un pays, d'ailleurs, avait attendu que ces pauvres couillons, y soient pour quelque chose,  dans sa raison d'être... Mais quelle arrogance, QUELLE ARROGANCE.....

       Est ce que c'est le revers de cette arrogance, qui fait, qu'empruntant les télésièges, ou faisant du TREK, pour l'assenscion du Mont Blanc, ils laissent leurs emballages par dessus bord, version, "apress nous, le déluge", au point qu'il faille, chaque été, que les montagnards, se balladent EUX avec des sacs poubelles, pour tout ramasser ?

     Probablement.

     Si le désir de se lancer de tels défits, peut être deshabillé, de cette arrogance, alors, pourquoi ne pas se contenter de compétitions plus modestes, et moins, "altruistes", au sens, "altitude" ?

     Je ne comprends pas.... L'être humain, quelquefois est d'une connerie tellement vertigineuse, qu'il m'en donne... Le vertige !

     Vous avez vu, comment, je vous apporte, VERTIGO, à la maison de la radio, COMME SUR UN PLATEAU ? 

    http://www.course-vertigo.org/tour/maison-de-radio/ Et oui, oui, VOUS AVEZ DEVINE !

      Pour la suite, c'est dans un quart d'heure, environ, RV, pour ceux, qui connaissent, à l'emplacement, de l'ancien stade de foot, devant l'ancienne gendarmerie, là, ou les gendarmes rient, les concurrents, eux, par contre ne sont pas anciens, mais bien actuels, faits de chair et de sang,   je les ai filmé, hier, tout l'apres midi, ils ont préféré, venir ici, à sainte Austreberthe, parce que le marathon de paris, ce matin, ils trouvaient ça, un peu surfait, comme challenge, et bien trop commun, pensez donc.

      Alors, selon les explications, qu'on m'a données hier, et malgré l'air filou de celui qui m'a expliqué, ils filent ensuite, direction le colombier, là où on expose des peintures, ils entrent dans le bois du château, pour prendre la vallée, surle côte sud, vers l'amont de l'Austreberthe, ils doivent donc, inmanquablement retraverser l'Austreberthe, à côté duquel, un torent de montagne, n'a qu'à bien se tenir... Si les pirhanas les laissent en vie, en principe, les survivants, les apportent, alors, au pied de l'Eglise, qui va les toiser sévère... Ils grimpent, là, tres haut, en altitude? il faut faire tres atention, au manque d'oxygène....

      Ensuite, ils repartent, vers Pavilly, si j'ai bien compris, mais en suivant, la rives Nord, vers l'aval, où là, ils rejoingnent, le stade, d'où ils sont partis.... Est ce que je suis bien claire, là ?

      Parce que sinon, faut aller râler, aupres du filou, qui m'a raconté, hier, parce que les pirhanas, c'est lui, qui en est entièrement coupable.....

    Lire la suite

  • Réchauffement climatique, une nouvelle lecture du relief montagnard s'impose.

      Docteur vertical, originaire de Haute Normandie, Grand Quevilly, plus particulièrement, fondateur d'une association qui s'appelle  l'IFFREMONTS.

    http://www.ifremmont.com/

      Qu'avec la modification du climat, et plus particulièrement, e rechauffement climatique, le risque lié aux avalanches, soit de plus en plus important, me semble une evidence.

      Je pense que le moment est venu, de d'aventage sevir pour tout ce qui concerne le ski ors piste, sous peine de voir de en plus de victime, y laisser leurs vies.

      En cours de redaction.

    Lire la suite

  • Au sujet de la Loi, "secret des affaires".

     Je cite, "le télégramme".

    http://www.letelegramme.fr/france/secret-des-affaires-frachon-se-fache-30-01-2015-10509437.php#4jzQGgCFgMsug3pQ.99

    Secret des affaires.

     Irène Frachon se fâche.

    Le Dr Irène Frachon, pneumologue au CHU de Brest, qui avait révélé le scandale du Mediator, a découvert « avec effarement » l'amendement de la loi Macron instaurant un « secret des affaires » susceptible d'écarter journalistes et lanceurs d'alerte. « Avec cet amendement, l'affaire du Mediator ne serait jamais sortie », prévient-elle. 


     

    Pourquoi estimez-vous que cet amendement est dangereux ? 
    Avez-vous lu l'amendement initial ? C'était... terrifiant ! Une information devenait protégée dans la mesure où celle-ci avait « une valeur économique » ou encore parce qu'elle n'était « généralement pas connue ou aisément accessible ». Cela voulait dire, pas question de mettre le nez dans nos affaires ! Pas d'investigation possible ! C'est tout simplement incroyable. C'est une chape de plomb qui s'abat avec le verrouillage de toute info qui pourrait gêner les intérêts d'un industriel. Qu'elle provienne de la presse ou d'un lanceur d'alerte.

    Cela vous a immédiatement fait penser à l'affaire du Mediator ? 

    Oui ! Sortir cette affaire, vous vous en souvenez, n'a pas été une promenade de santé. C'est grâce au relais de la presse que le scandale a véritablement éclaté. Le livre que j'avais écrit et qui donnait l'alerte avait été censuré par le tribunal de Brest. Les motifs donnés par le jugement donnent un aperçu de ce que serait le prétexte du « secret des affaires » : le sous-titre « combien de morts » avait été censuré parce que cette mention était, je cite, « une imprudence par l'important discrédit qu'elle pourrait faire supporter au fabricant du produit et les conséquences sur l'image de ce dernier, et, par là-même, son activité industrielle, économique, et commerciale » et dépassait « à l'évidence la seule liberté d'expression en matière de presse ». Avec l'amendement de la loi Macron, en sus de la censure, c'était le spectre de la ruine et de la prison ! Je n'aurais personnellement jamais eu le courage d'affronter cette perspective et certainement renoncé à publier mon livre.

    Le revirement du gouvernement, hier matin, qui promet d'amender l'amendement (sic) pour garantir la liberté de la presse, la liberté d'information et la liberté d'investigation vous satisfait-il ? 
    Les derniers éléments qui m'ont été communiqués, hier midi, ne me rassurent pas du tout. Il est, par exemple, fait mention d'un risque « grave » pour la santé pour échapper à cette loi. Tout est dans ce terme de « grave » et son appréciation. Le diable se glisse dans les détails. Dans le jugement qui a condamné mon éditeur à retirer le livre sur le Mediator (NDLR, le jugement a été cassé en appel, huit mois plus tard), c'est bien la contestation du mot « grave » par le juge qui a abouti à cette condamnation, ainsi que la préservation de l'intérêt commercial de la firme. Servier estimait que je surévaluais le risque et contestait la gravité des faits dénoncés...

    Quelle solution s'impose à vos yeux ? 
    Il me semble qu'il faut retirer la totalité de l'amendement et le réécrire plus tard, après audition de lanceurs d'alerte et de journalistes. Pour moi, le problème a été abordé à l'envers. Si on doit protéger les firmes de l'espionnage industriel, ce n'est pas en muselant la critique.
    http://© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/france/secret-des-affaires-frachon-se-fache-30-01-2015-10509437.php#7LmbHiMCLOPAJsVV.99

    Plus bas, ensuite:

    Le texte décrié

    Une disposition instaurée en commission.Dans cette épineuse question du « secret des affaires », c'est une disposition instaurée en commission spéciale par la droite et la gauche dans le projet de loi Macron qui inquiète les médias et les « lanceurs d'alerte ». Les parlementaires souhaitent insérer le secret des affaires dans le Code du commerce, au motif de protéger les entreprises de l'espionnage économique. Rappelons que le terme « lanceur d'alerte » désigne celui qui entend donner un coup d'arrêt à une action illégale ou irrégulière. Il a aussi pour but de signaler un danger ou un risque, en interpellant les pouvoirs en place et en suscitant la prise de conscience de ses contemporains.

    De lourdes peines. Reprenant les termes d'une proposition de loi PS, ce texte pose le principe général de l'interdiction de violer le secret des affaires ; il prévoit de punir quiconque prend connaissance, révèle sans autorisation ou détourne toute information protégée, à ce titre, d'une peine de trois ans d'emprisonnement et de 375.000 euros d'amende. La peine pourra être portée à sept ans et 750.000 euros d'amende en cas d'atteinte à la sécurité ou aux intérêts économiques essentiels de la France.


     Juste un enorme souci, c'est que l'ensemble de cet article, date du.....Publié le 30 janvier 2015 Modifié le 30 janvier 2015 à 10h35.

     Quelle est l'évolution du texte, et leur posture, à present, sur ce même dossier ? mystère.

     

    Lire la suite

  • FB, comment passer de l'arbre qui cache la forêt, au statut de locomotive "gafiste" ?

    https://www.franceinter.fr/emissions/on-n-arrete-pas-l-eco

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/politique-internationale/panama-papers-l-arbre-qui-cache-la-foret-il-faut-se-donner-les-moyens.html

      Si j'étais directeur, chez FB, je prendrai les devant, sur ce qui de toute est absolument ineluctable, à savoir, que les GAFA, fonctionnent selon des règles internationales, qui les empêchent le plus possible, de la moindre notion de toxicité...

     Certes, le problème des reventes de données reste entier, et il serait pour le moins naïf, de penser que les autres, comme microsoft, etc, ou google, ne s'y livrent pas...

     Pour l'heure, les concernant, il s'agit de sauver les meubles.

      Je propose bien quelques camions d'agloos, pour rehausser le congélateur et le sauver des eaux, dans le le sous sol inondé, un peu comme Moïse, sauvé des eaux .... Mais je pense que ça ne va pas suffire...

      Désolée, mon nez de clown, avec son gilet de sauvetage, vient de faire des siennes....

      Mais en prenant les devant sur le plan fiscal,  en s'engageant de leur propre chef, DANS CHAQUE ETAT, à payer leurs impôts exatement, en proratat du chiffre d'affaire fait dans chaue pays, ils couperaient l'herbe sous le pied, à tous les autres GAFAS, et retablissent leur crédibilité.

      Certes, ça ne résoudrait pas tout, mais ça serait, je crois d'une efficacité redoutable, il ne faut surtout pas que ce soit partiel, mais au contraire,  MONDIAL... Ensuite, les concurrents, "ils peuvent attendre qu'ils s'alignent"....

     Sinon, je vous prévient, en tout cas, on ne pourra pas dire que je ne vous aurai pas prévenus, mon nez de clown et moi, on va monter une entreprise, qui va s'appeler, GAFATAGUEULE,    avec le "hachetagueule", comme chasse bison, et je vous préviens que ça va chier !

    #GAFATAGUEULE

    #gafatagueule

    Lire la suite

  • #Ensemblelagauche

    Soyez fière d'être écologistes,
    Soyez fière d'être social-démocrates,
    Soyez fière d'être communistes,
    Soyez fière d'être anticapitalistes, 
    Soyez fière d'être européens, 
    Soyez fière d'être républicains
    Soyez fière d'être progressistes,

    Tous simplement, soyez fière d'être de gauche !

     Mon commentaire....

       Oui, parfaitement, et même si j'ai toujours émis des réserves sur le communisme, par sa monstruosité dans son application et la resultantes, et le nombre de morts, qu'il ait généré, et genère encore, dans certains pays.

       Beaucoup, en sont au même point que moi, sur ce point, il faut bien reconnaître qu'il est loin d'être stupide, d'observer, en ce qui concerne les raisons véritables, qui ont généré le désir, de vouloir renverser la table, à l’époque, les choses ont été faite, de telle sorte qu'à une situation anormalement scandaleuse, ne pouvait répondre, que son opposé, et donc, hélas, de cette façon, dans les extrêmes, et je soupçonne que Macron, n'ait pas encore saisi, cette notion absolument fondamentale. Voilà, ce qui m’inquiète.

      J'ai entendu, ce matin,  le discours, du president chinois qui revendique lui, aussi, à present, de nouveau, le communisme, comme etant seul digne, de rendre son peuple heureux,  ce qui me consterne, et je ne s  dois pas être la seule, mais là, oùça devient particulièrement, interpellant, c'est d'observer, à quel point, la situation, va devenir plus que delicate à negocier, si leurs ideologies, et la dictature, qui rique de se resserrer encore encore d'aventage,  avec les fruits, qu'ils revendiquent, comme leus etant legitimes,  sur le plan du commerce, et de l'economie, à l'international... il fût un temps, où il avait été ecrit, QUAND LA CHINE S'EVEILLERA, il semble bien que le président actuel,  un certain Xi Jinping, se croyant, envoyé des Dieux, au seul pretexte, qu'il ait épousé une chanteuse, visiblement, et si j'en crois, l'exemple, de Nicolas Sarkozy, avec sa garde à vue, aujourd'hui, et sans vouloir tirer sur l'ambulance, il m semble, que Xi Jinping,  devrait y regarder à deux fois.

      Par contre, il est vrai que dans la richesse de notre repertoire, nous avons, la chance d'avoir des gens plein de talents, qui eux, n'ont jamais convolé, avec la moindre Reige, même des neige, que je sache, d'autant que c'est un groupe, et que la polyandrie, n'est hélas (sic!), pas encore autorisée.

      Mais enfin, s'il aime la chanson de variétoche, apres tout, qu'on ait les yeux bridés, autant que la liberté d'expression, ne devrait pas empêcher d'en jouir...

     Roulement de tambour !

     Bon, à relier, avec, "la cifelle" picarde, dont j'ai parlé.....

    ICI !

    http://thomasfrancoisefersen.e-monsite.com/blog/cuisine/he-had-a-dream-team-martin-luter-king-ou-quand-le-mexique-viendra-sauver-les-usa-des-griffes-de-l-industrie-agricole-et-productiviste.html

    Lire la suite

  • Les mafias, les paradis fiscaux et l'obscurantisme, détestent la Lumière.

    Il existe plein de pays, dans le monde, où les humains qui y vivent, n'ont pas acces à la Lumière, liée à une source d'energie globale, ou organisée.

     Depuis plusieurs années, différents politiques ont oeuvré pour que celle lumière, aussi précieuse dans la réalité que par la symbolique qu'elle véhicule, arrive dans ces contrées.

    http://www.energiepourtous.org/?gclid=EAIaIQobChMIicePjOjy2QIVaLHtCh2pFgSkEAAYASAAEgJGIPD_BwE

     Je trouve qu'il est interessant d'observer, selon les endroits, quels sont les actions, afin de se projeter, et observer comment, l'argent, qu'on leur donne, va faire avancer tel projet ou tel autre.

    https://asso.bdpv.fr/?gclid=EAIaIQobChMI_9_DmITz2QIVSLHtCh1xxw_REAAYBCAAEgI87PD_BwE

      Une association, sur le sujet du photovoltaique ne me semble pas un luxe,  parce qu'apres la discussion avec mon couvreur,  il m''a expliqué que dans la réalité, il arrive que certains professionnels, ne fassent pas bien leur travail, ou ne proposent pas necessairement la meilleure installation, alors, plusieurs avis vallent mieux qu'un seul.

      Pour ce qui concerne l'électrification, de certaines zones, dans le monde où l'électricité,  est rare, ou inexistante, il faut admetre que le photovoltaïque, est revolutionnaire, puisqu'il offre la possibilité d'installer des systêmes sur place, indépendants, et parfaitement autonomes.

    https://www.lesechos.fr/pme-regions/actualite-pme/0301220408590-fonroche-vend-50000-lampadaires-solaires-au-senegal-2150320.php

     J'avais découvert cette entreprise, lors d'un reportage, à la télévision, et je trouve ça vraiment super.

    Lire la suite

  • Arbitrage international.

     Il existe plusieurs types d'arbitrages internationaux.

       Celui, qui émane de l'ONU, sachant que certains pays mettent en doute, on ne sait pas exactement, en fin de compte, on ne sait pas si c'est le bien fondu de l'ONU, en eux même, ou si c'est uniquement les raisons, pour lesquelles, ils sont mis en cause...

       Je suppose que quand l'ONU pointe du doigt quelque chose qu'on leur reproche,  l'ONU, est tres tres tres vilain... Et quand l'ONU, s'en prend à leurs ennemis, d'un seul, ça devient une haute instance des plus respectables.

       C'est comme ça, que font les enfants, non ?

     "sui qu'il dit qui est".....

       Non, c'est pas moi, je vous jure, qui ai trempé les doigts dans le pot de confiture, je veux parler des terres rares, bien sûr, "m'adame, je vous jure".

       En attendant, pour résoudre les "conflits de canards qui sont toujours vivants", ou bien "conflits de canard déchainés", on a beau dire, tant qu'on aura pas mis sur pied, la Fédération Internationale de Paint Ball, (FIPB), d'une part, et qu'individuellement, les égos des dictateurs, version Corée du Nord et USA,  ne se seront pas réglés, sur le champs d'honneur, à l'ancienne,  au lever du jour, avec la brume, et tout et tout.....

     Bougez pas, je m'enfile une bonne petite "vodke coca", et je reviens.

     On leur colle à chacun, en guise d'épée, de sabre ou de fleuret,  un bon vieux couteau à beurre, et c'est moi qui vous dit qu'ensuite, ils feront moins les malins.

      La prochaine fois, je vous expliquerai, une autre forme d'arbitrage international, verson "pieuvre opportunistes", et vous allez voir, à quel point on va se fendre la gueule, "à coup de hache".

    Lire la suite

  • Coupe Davis à Lilles, sur France 2.

    http://www.lemonde.fr/tennis/live/2017/11/24/coupe-davis-2017-suivez-la-finale-france-belgique-en-direct_5219863_1616659.html

     A l'instant où je vous pale, Lucas Papaouille, sur le tatami...

     S'il ne gagne pas, c'est clair, c'est que quelqu'un l'aura chatouillé.

     

     Lundi 27 novembre 2017.

       Bon, à Lilles, en plus, là, oùù vit ma troisième fille, "et bien bravo... mMoi, je dis BRAVO.... "on peut toujours être contents..." Un 26 en plus un chiffre fétiche,  chez moi, qui sui une ancinne joueuse de tennis pro, et bien BRAVO... je savais bien que ça finirai mal, ça c'est sûr, quand j'ai vu, deja, d'emblée, qu'ils avaient remplcé les balle de tennis, par des petits suisses frais, je me suis dit "alors, là, putain, ils mettent ls moeyns...

       Moi, j'avais suggéré des poussins viviants, rapport à la coupleur, et puis au doudou de leur duvet. Mais je sais pas pourquoi, ils ont préféré les petits suisses.

       Mais quand samedi apres midi, j'ai decidé de regarder en peignant, un tabeau qui s'appelle "Les femmes du 6 ième etage".... Et que j'ai vu Yannick Noha, la larme à l'oeil, en chantant la marseillaise, je me suis "nom de dieu de bordel de merde, mais c'est bien sûr"..... De toute façon, avec un joueur qui s'appelle "Papouille", je vois vraiment pas comment ça pouvait finir autrement.

    https://www.francetvinfo.fr/sports/tennis/coupe-davis/video-coupe-davis-revivez-la-balle-de-match-et-la-joie-francaise-a-l-issue-du-match-france-belgique_2486637.html

    Lire la suite

  • Que faire, en cas de harcèlement ?

       Pour commencer, suite aux affaires de harcelement,  qui sont sorties dernièrement, et comme chaque jour, nous n'avons pas d'autres possibilité  que d'en parler,  je précise que je suis du mieux que je peux, mais que je dois veiller, à être la plus efficace possible, et comme je suis moi même victime de harcèlement juridique, de la part de ma curatelle,  je n'ai quelquefois pas d'autre possibilité  que de me taire,  pour mieux me protéger de la curtrice, qui bien loin de me protéger, est l'outil même du harcèlement que je subis depuis plusieurs années.

      Quoi qu'il en soit, je fais pour le mieux, et ce matin,  je viens d'aller voir, ce que le gouvernement avait prévu, puisque j'ai entendu, que les choses bougent, sur le plan juridique.

      Je précise, que je ne suis pas allée tout lire, encore, mais j'ai vu que le document était tranmis au procuteur de la République, qui est celui, qui est au dessus du juge, et qui donc, estime si oui ou non, la plainte est recevable, ou pas.

      Il est important de noter qu'il est prévu, sur le document en ligne, que vous puissiez commenter, éventuellement, si d'aventure, vous estimez, que certains mots, sont inadaptés, ou qu'il y ait quelque chose à améliorer.

       Apres tout, c'est bien nous les victimes, qui sommes les mieux placées pour le savoir.

    https://www.service-pubje ne parviens lic.fr/particuliers/vosdroits/F32247

     Mardi 28 novembre 2017.

    Samedi soir,  le spectacle etait comme chaque samedi dsoir, sur le plateau de OEPC.

     Je donne entièrement raison, à Camille Chamoux, qui n'en deplaise, à Yann Moix, a eu parfaitement raison, de pointer du doigt, les propos, de "Papy Finkielkraut"...

     Il est en effet, tellement pratique, de saisir l'opportunité du phenomène "balancetonporc", pour appuyer plus encore, sur son islamophobie, et la légitimiser.

     Que l'Islam, bien plus que les musulmans, soit antinomique, avec la moindre notion de féminisme, est une chose, qu'objectivement, personne ne peut nier.

     D'ailleurs, pour s'en convaincre, c'est assez simple.

      Je recommandais dimanche matin, d'aller voir les émission religieuses, qui traient justement, de la question suivante:

     "Les religions, sont elles mysogines".

    Vous pouvez revoir cette émission, en suivant ce lien:

     On peut observer que lors de cette émission, l'islam a été bien moins représentée, que les autres religions.

      Je ne cherche pas à mettre en défaut le reportage, ou l'organisation du debat,   j'ai juste remarqué que la femme musulmane présente, qui n'est pas voilée (quand bien même elle l'aurait été), semblait bien seule, et bien peu convaincante, et ça n'était certes pas sa faute.

      Les musulmans d'aujourd'hui, ne sont pas responsables des dictats qui sont énoncés dans le coran, mais ils sont coupables, pour certains de ne pas avoir le courage de dénoncer, ce qu'il porte de toxique, et surtout d'anachronique.

      Pour en revenir au débat de samedi soir, sur les intellectuels.

      Bien sûr, qu'il n'était pas question, pour Camille Chamoux, de remettre en cause, le statut d'intellectuel.

     Je me considère comme telle, moi aussi, même si je n'ai pas encore été éditée, et c'est une necessité absolue effectivement, de s'occuper d'analyser le monde dans lequel nous vivons.

      Mais il importe, comme elle le dit, de veiller à ce que le regard que nous portons, sur le monde dont il est question, ne soit pas déconnecté de toute réalité.

      Et aujourd'hui, à plus forte raison, avec le phénomène "balancetonporc", il est tout à fait souhaibable JUSTEMENT,  de prêter attention, au fait que le cliché, "jeune beur de banlieu", ne soit pas l'arbre qui cache la forêt.

      Quand certains parlent de prostitution, ils ont à l'esprit, systèmatiquement, la fille qui travaille sur le trottoir,  parce qu'on est victime des clichés, alors, que la prostitution, aujourd'hui, se passe par l'intermediaire d'internet,  elle n'est plus dans la rue, ou si peu, et les jeunes étudiantes, qui en sont arrivées à se prostituer, pour parvenir à boucler les fins de mois, est complètement "ors cadre", alors que c'est un cas de prostition avéré, qui est la conséquence d'une detresse sociale évidente.

     Et bien le harcèlement, c'est pareil... Exactement pareil, il faut absolument ne pas se limiter, aux cas des petits jeunes de balalieue, parce que quand on parle de harcèlement sur le lieu du travail,  ça me semble bien plus grave encore, que le harcelement de rue, parce que le c... en question, on est obligé de  se le coltiner, du matin au soir, il est au dessus de vous, dans la hierarchie, et on doit bien faire avec, et celui là, statitiquement, il est très rare, que ce soit un immigré seconde génération, "qui ait reussi", si j'en crois la discrimination à l'embauche, dont ils se plaignent, régulièrement, A JUSTE TITRE.

     Alors, oui, le vieux crouton,  qui a bu ses compliments, samedi soir, "comme du petit lait", il serait bien inspiré de sortir de ses charentaises de chez Wuitton.

    En cours de commentaire.

     

    Lire la suite

  • JO, 2024 ? Et si on retroussait nos manches ?

    Bon, j'ai participé à une emission, "Talk show", sur le sujet, il y a quelqus seùaines, à Paris.

    https://www.facebook.com/FlashTalkOff/?hc_ref=ARTt95mw09tvLM5BIv3Y-2wWARWQO4ZTtebB2E8Gk2K-z73VvWbQAgP26uJs25AVwmE&fref=nf

    http://www.lcp.fr/documentaires

     Bon, l'emission, n'est pas disponible, pour l'instant.

     Je reviens de postuler, pour proposer d'y travailler, sur ce site :

     Je viens par retour de mail, de recevoir cette réponse:

     

    Bonjour, 


    Vous avez manifesté votre intérêt pour le comité de candidature Paris 2024 et nous vous en remercions. 

    Vous êtes nombreux à nous faire parvenir votre candidature, preuve que cette grande aventure motive et inspire les talents. 

    A ce jour, aucun poste n'est ouvert, le Comité de candidature devant être dissout et le Comité d'organisation (COJO) créé. 

    Des opportunités d'emploi et de stage se feront sûrement jour à la suite de cela, c'est pourquoi nous prenons le soin d'enregistrer votre dossier. 

    N'hésitez pas à vous rapprocher du Comité d'organisation qui serait créé en début d'année 2018. 

    Un grand merci pour votre soutien. 

    Bien sportivement.

     Bon, alors, voilà, quelle est la situation.

     Quand j'éétais presente à cette émission, que je n'ai pas vue une fois montée (ce qui n'est pas un problème en soi), j'ai été interrogée, en "off"...

     de telle sorte que le comité olympique, connaisse ma position.

     Je repose ici, le travail, que j'ai fait sur le sujet, depuis plus de 15 ans, maintenant.

     J'observe que certains liens, sont devenus inactifs, mais ça peut être provisoire.

     Je pose neammoins, ceux qui sont accessibles, pour l'instant.

    http://francoisenielaubin.viabloga.com/news/les-sportifs-handicapes-doivent-ils-concourir-avec-les-sportifs-valides

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/paris-comme-vous-ne-l-avez-encore-jamais-vue/les-jo-a-paris-pour-2024-yes.html

      Le souci réside dans le fait, que si j'avais accès à l'émission, à laquelle j'ai participé (et pas necessairement, à ce que j'ai dit, moi), j'aurai plus d'éléments pour pouvoir en juger.

     Mais je vais aller voir les articles, sur le sujet, "autres".

     En cours de rédaction.

     

    Lire la suite

  • Dominique Wolton a écrit sur le pape François.

    dimanche 17 septembre 2017

    08:07

     "Saint père", l'appeler saint Père.

       Moi aussi, comme Laurent Ruquier, je pourrai l'appeler ainsi, je trouve ça parfaitement légitime, non parce qu'il est "mon pape", mais parce qu'il le mérite amplement, posture que je n'aurai, je crois, jamais adopté, vis-à-vis de ses prédécesseurs, qui ont été bien moins courageux que lui, ne l'a jamais été, depuis le début de sa nomination, en temps que pape.

       Pour ce qui concerne le fait, qu'il ait choisi un français, pour ouvrir son cœur, et si j'approuve parfaitement les motivations, qui sont données par l'auteur,  je crois que c'est aussi, en partie lié à moi, qui suis française, pour le cas, où certains l'auraient oublié.

       Christine Angot, ensuite, explique que sa notion du temps, devient pour le moins contraire, aux propos tenus par l'auteur, si l'on observe que six mois de psychanalyse, lui ait semblé suffisant.

       Si je crois avoir un regard à présent assez affuté sur le sujet, tout comme elle, il me semble plutôt hasardeux, de prétendre qu'une psychanalyse soit inefficace, sous prétexte, qu'elle ait été aussi courte….

       En effet, chaque individu est unique, il le devient plus encore, au fur et à mesure, que les décennies se déroulent, et posent devant nous d'incroyables obstacles à franchir, et si l'on peut prétendre, dicerner certaines généralités, dans ce domaine, il me semble qu'elle tout comme moi, d'ailleurs, devons a voir la sagesse, de ne pas prendre nos expériences, sur le sujet, comme seul regard qui mériterait de valoir comme généralité….

      Pour ce qui concerne le regard qu'il donne, sur les femmes, alors, qu'on lui reproche, que sous prétexte qu'il ait eu quelques petites amies, il ne peut pas les prétendre…

      Mais peut on vraiment, aujourd'hui, prétendre les connaître? Ou plutôt NOUS CONNAITRE….

      Nous ne pouvons prétendre connaître les femmes, comme n'importe quel autre groupe d'humains, d'ailleurs, que par le regard un peu biaisé, de nos expériences personnelles, qui, si elle peuvent sembler partiales, quelquefois, présentent, au moins, l'aventage, de la bienveillance, enfin, j'ose l'espérer, là, où une plus grande subjectivité, peut être, le serait moins…

      Combien d'hommes, aujourd'hui, sont en couple, aujourd'hui, jeunes couples, vieux couples, qui font quelquefois, l'admiration, autour d'eux, alors, qu'une fois, entre leurs quatre murs, ils ne se parlent quasiment, pas, ou peu, et l'un et l'autre, vont confier leurs soucis, à l'extérieur ?

      Connaissent ils mieux pour autant, l'autre sexe, que quelqu'un, comme le pape ?... Pas si sûr.

      Bon ensuite, en ce qui concerne l'affaire barbarin, par contre je me range entièrement, derrière ce que prétend, Christine Angot….

     "Grâce à Dieu, les faits sont prescrits"….

      C’est-à-dire que pour barbarin, la réputation de l'Eglise, passe avant l'intérêt des enfants, qui avaient été confiés aux prêtres….

      Christine Angot dit : "il considère que le silence des enfants, traduit leur responsabilité", enfin, c'est tourné un peu comme ça.

      Quand l'auteur cherche à recentrer la problématique, sur le fait que la pédophilie, doit être revu sous l'angle sociétal donc, surtout, aussi familial, il a parfaitement raison… SAUF QUE…..

      Adopter cette tournure, démontre, une méconnaissance absolue de la psychologie de l'enfant, puisque c'est occulter entièrement, le fait que précisément, en temps que "notable spirituel", un prêtre est infiniment plus répréhensible, encore, que ne le serait un autre adulte, qui serait simplement responsable d'un enfant….

      Et que c'est justement aussi, parce qu'il s'agit d'un maitre spirituel, que l'enfant se tait, d'autant plus, vis-à-vis de sa famille, et de ses parents…

      Pour ce qui concerne le fait, d'observer le fait que l'Eglise, gère des temporalités, je dois admettre, que j'ai du mal, à taire ma colère, parce que la temporalité, j'y vois, moi, une autre notion, qui concerne le temps de prescription, en ce qui concerne les crimes sexuels, en général, et la Loi, qui est si imparfaite, encore, pour l'instant….

      Un enfant qui est victime d'un acte pédophile, est entièrement broyé, si cet acte est commis, par un prêtre, il l'est dix fois plus, n'en déplaise à certains, justement, parce que la notion de bienveillance, et de refuge spirituel, s'en trouve assassiné…

      Imaginez donc, ensuite, dans quel contexte cet enfant, (qui  existe encre aujourd'hui, pour information), et qui va se rendre au catéchisme, sachant que son père et sa mère, souhaite qu'il s'y rende, il n'ose rien dire, de peu du scandale, et ses parents, en gros, l'envoie direct à l'abattoir….

      Oui, j'ai bien dit AUJURD'HUI, là, au moment, où je vous parle.

      L'Eglise d'aujourd'hui, n'est pas responsable, pour ce cas là, puisque tant que l'enfant, terrifié, n'a pas tiré le signal d'alarme, et que les parents n'ont pas réagi….

      Ha, au fait, aujourd'hui, en 2017? Comment, réagit un père ou une mère, qui entend de la BOUCHE DES SON ENFANT, que le  prêtre, s'est fait faire une petite gâterie, et qu'il voit son gamin, en pleur, comment, réagit il ?

      Est-ce qu'il lui dit, comme je l'ai entendu, les années passées, en disant "tu te tais, tu mens, c'est impossible, " ou bien , "tu vas nous faire remarquer".

      Ou bien, "on ira pas au paradis, et ça sera ta faute"…

      Ne riez pas,…

      Enfin, si riez en, désolée, si je choque,  mais à for ce de filer, des coups de tatanes, dans la fourmilière, quelquefois, la colère est si grande….

      On nous parle là, une perception, du temps qui passe, aux yeux de l'Eglise, "la bonne blague".

      Jusqu'à preuve du contraire, la seule temporalité que connaît la Justice, elle, et la prescription,  c'est la temporalité du calendrier, celui, qui, je le rappelle, est basé, au départ, sur le naissance, du Christ, celui là, même que l'on vénère, dans la religion, catholique, ha, ça, pour être "vener", je suis vener…..

      Pour information, je signale juste qu'un enfant, quia été victime, d'un pédophile, voir, son traumatisme, inscrit, sur son génome, et que cette trace sur son génome, est inscrite, SUR TROIS GENERATIONS…..

     TROIS GENERATIONS…..

      Alors, NOUS AUSSUI, LES VICTIMES DE PEDOPHILIE AVONS NOTRE TEMPORALITE !

      Pour ce qui concerne les reproches, qui sont faits, sur la responsabilité des enfants…

      Je n'ai pas lu, les propos, qui sont reportés dans le livre.

      Mais de façon générale, pour qu'un enfant, soit tenté de se confier, à ses parents, quand il subit un acte de pédophilie,  il doit se trouver en confiance.

      Ce qui traduit, la position, de Christine Angot, et j'espère ne pas la trahir en disant cela, c'est que les choses, sont présentées, comme si l'enfant, parce qu'il a été silencieux, est perçu, comme étant responsable des accusations, qu'il profère ultérieurement.

       Je ne crois pas que l'on reprocherait à un enfant de s'être tu, pour un crime semblable, dans un contexte, qui serait en dehors du contexte religieux…

       Mais là, PARCE QU'IL S'AGIT DE L'EGLISE, on le lui reproche.

       Il me semble que c'est sous cet angle que les choses doivent être observées, parce que la Vérité réside dans le fait, que ça braque l'objectif sur le fait que la pédophilie, serait moins grave dans le cadre religieux  qu'elle ne le serait dans les autres sphères sociétales.

      Ce qui je prétend là, n'est pas de l'ordre de la suspicion, mais de l'ordre de l'absolue certitude.

      Il est probable que beaucoup, qui ont la chance, de ne jamais avoir été confrontés, à la pédophilie, de près ou de loin, et s'il est un point que cette observation, met en évidence, c'est que ça ouvre la boite de pandore, sur le fait, parfaitement positif, celui, là, qui réside, dans le fait, que l'Eglise catholique, au moment, où je vous parle, EST LE SEULE A AVOIR OBSERVE LE PHENOMENE PEDOPHILIE AVEC INTELLIGENCE ET HONNETETE…. De la part du pape.

     Car les pédophiles, au sein des autres cultes, eux, agissent en toute légalité, sans que jamais personne ne trouve à y redire.

       Je sais, par exemple, qu'aujourd'hui, beaucoup de curseurs, bougent, au sein de l'Eglise, qui tendent à faire évoluer, les choses, sur  le mariage des prêtres, par exemple,  qui  n'est pas le seul point, qui a lui seul, pourrait résoudre, le problème de la négation, du plaisir charnel, vis-à-vis de l'Eglise, nous sommes bien d'accord, mais qui au moins, tend à proposer des solutions….

       Aujourd'hui, je sais, parce que j'en ai été informée, que les jeunes hommes, qui souhaitent devenir prêtres, et entament des études, dans cet objectif, font l(objet, d'une détection véritable, relativement au risque pédophile…

      Quand je parle "détection", c'est au sens large, qu'il faut l'entendre, et je ne sais pas comment, c'est organisé, mais je sais que  c'est fait, véritablement, et la raison, c'est qu'il y a plusieurs années, j'avais m pointé du doigt, le fait, qu'un e pédophile, avéré, avait tout intérêt, à devenir prêtre, puisqu'il savait qu'il serait couvert, par l'Eglise…

       Alors, du coup,  à présent, ils e  anticipent les risques.

      Je précise que cette détection ne peut en aucune façon, être sécure à 100%... Quelle qu'elle soit.

       Mais au moins, par ce fait, et combiné au fait que l'Eglise, n'est plus considérée à présent, grâce au pape François, comme antinomique avec la psychanalyse, les officiants, qui œuvrent à encadrer les postulants prêtres,  agissent en ce sens.

       Je précise, d'autre part qu'au sein de chaque diocèse, il y a un psychiatre,  qui collabore avec le culte, enfin, c'est le cas pour le diocèse de Rouen, en tout cas, que je connais mieux que les autres, puisque c'est mon diocèse.

      Je précise que Monseigneur Lebrun, s'est vu remettre ces jours derniers, la légion d'Honneur.

    https://actu.fr/normandie/rouen_76540/apres-une-annee-eprouvante-larcheveque-rouen-recoit-legion-dhonneur_11900320.html

      Je précise ma pensée, s j'ai moi aussi, beaucoup d'admiration pour mon Evêque, je connais fort bien sa position sur le droit à l'avortement, et l'euthanasie…

      Mais "ne mélangeons pas tout".

      Pour ce qui concerne le rapport au temps, qui est dénoncé par Dominique Wolton,  c'est en ce sens, qu'il faut l'entendre…

      Ca met alors, parfaitement en lumière, justement, la relation, que nous avons, tout à chacun, avec le culte…

      Pour quelle raison, va t'on à l'Eglise, est ce que c'est pour se souvenir de quelle culture nous sommes issus ? 

      Est ce que c'est pour se retrouver "entre soi" ?

      Est ce que parce qu'on croit en Dieu ?

      Ne riez pas, certains vont à la messe, alors, qu'ils ne croient pas nécessairement, mais ça les rassure….

      Certains croient, et ne veulent pas entendre parler de culte…

      Certains y vont uniquement  pour les valeurs.

      La relation à Dieu, si l'on y croit, est très diverse, celle au culte, l'est d'autant plus.

      Et c'est pour cette raison que cette notion de temps, que l'on doit rattacher, à la notion d'adaptabilité, doit être retenue, comme une forme d'indulgence, vis-à-vis du pape, sur ces problèmes de société, il me semble.

     En cours de rédaction.

    Lire la suite

  • Nicolas Sarkozy en garde à vue, "y'a pas mort d'homme ", ni de femme !

    A moins, que la formule la plus adaptée, soit « quand y’a du flou, c’est qu’il y a un loup ».

    https://www.francetvinfo.fr/politique/affaire/financement-de-la-campagne-de-sarkozy/video-quelle-indignite-la-reponse-de-nicolas-sarkozy-aux-accusations-de-financement-libyen-de-sa-campagne-de-2007_1925821.html

       Le seul argument, qui plaiderait en sa faveur, mais en l faveur de qui que ce soit, qui soit accusé de financements « discutables », d’une campagne éléctorale, serait qu’en France, comme dans beaucoup de pays, d’ailleurs, l’arsenal juridique qui encadre le financement des cmapagnes, pose problème….

      Vous voulez des preuves ?

      Les banques, sont sensées prêter de l’argent, aux candidats… Par définition, un organisme bancaire, est sensé recevoir, alors, des remboursements, comme si le parti politique, était considéré, comme une entreprise, senséE ramener des dividendes, par un chiffre d’affaires.….

     C’est ce que marion maréchal le pen, appelle « être aux affaires », j’adore quand les politiques utilisent cette expression, parce qu’elle dit bien ce que ça veut dire…

     Commet vous dites ?

     « Et ben quoi ? ».

      Ha, oui, ça, « ha ben quoi », c’est vrai, quoi, enfin, merde… Comme si un mouvement politique, ou un parti, était sensé porter des idées, et plus précisément, version, « jeunes pousses (du verbe pousser, croitre, et grandir », plutôt version, jeunes pousses bien vertes, BIO, et printanières, que légumes autant rassis que racine, qui ait trainé, sur le plan de cousine, pendant trois semaines…

      Mais qu’on ne se méprenne pas, hein, je n’ai vraiment rien contre les légumes racines, c’est juste pour la métaphore, et rien de plus.

      Si je dis « mort d’homme », ou mort de femme, c’est que j’ai vu, pas plus tard, que la semaine dernière, un reportage, sur la mort, de Yann Piat, et que si elle a été assassinée, c’est précisément, parce qu’elle entravait, ceux qui tenaient la place, et leur système de corruption, à tous les étages….

    https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/police/video-francois-leotard-est-persuade-que-jacques-chirac-connaissait-la-manipulation-qui-l-impliquait-dans-l-assassinat-de-yann-piat_2662920.html

     Et quand on dit, « quand c’est flou, c’est qu’il y un loup », c’est pour rappeler, le systême selon lequel fonctionne, les fiscalistes, qui travaillent, sur les paradis fiscaux, pour tenter de protéger, leurs clients, partout, dans le monde, et qui b naviguent, selon les différentes carences, existantes, d’un pays à un autre, de telle sorte, qu’il soit le plus difficile possible, pour les juges, de remonter, jusqu’à la source…

     Prenez un vulgaire portable, par exemple, c’est fou, ce qu’on peu apprendre, avec un portable…

     Et bien Sarkozy, il est couillon, au point d’avoir cru, que d’acheter un autre portable, serait suffisant, pour les semer…

     Oui, j’ai bien dit, ASSEZ COUILLON POUR. …..

     Parce que franchement, être couillon, à ce point là, faut déjà le détrôner, « le gars »….

      Parce que ce que tout le monde ignore, c’est qu’il existe, une sorte de convergence d’intérêt, entre la ligue des fabricants de petits paniers en osier, quand les juges prennent le chemin, du petit poucet, avec ses petits cailloux blancs, pour remonter le chemin, à l’envers, et remonter jusqu’à la source.…

      Et quoi, qu’ils fassent, rien, jamais n’empêchera les juges d’instruction, d’avoir une grande tendresse, pour le petit poucet, qui sème des petit cailloux blancs, mais alors, BIEN BLANCS LES PETITS CAILLOUX….

     Si vous voulez, la prochaine fois, je vous la ferai version, « chat botté », avec les boites à chaussures, non ?

     

    Lire la suite

  • ".Comme un poisson dans l'eau".

    http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/bois-colombes-camille-lacourt-maitre-nageur-pour-les-enfants-defavorises-23-10-2017-7350465.php

      Quand j’étais enfant, bien qu’habitant à la campagne, nous avions la possibilité, à l’époque, d’aller comme bon nous semblait, pour une somme modique, à la piscine de Pavilly.

      Si depuis 40 ou 50 il semblait légitime, de permettre aux enfants, si ce n’est de prendre des cours de natation, au minimum, de se familiariser avec l’eau, il semble bien qu’au fil du temps, cette légitimité, se soit trouvée remise en cause, et qu’aujourd’hui, le pourcentage d’enfants, qui ont cette chance, soit moins important, y compris, ai sein des villes, ou des agglomérations.

      S’il importe, d’observer qu’il est toujours favorable, d’inciter un enfant à faire du sport, y compris, en dehors des activités scolaires, on ne peut que constater, que la pratique de a natation, pour de simples raisons de sécurité, ne peut se faire en extérieur, dans la nature.

      Si l’on prend, par exemple, au sein d’une petite ville, qui aurait des moyens, fort limités, personne n’empêche un décideur, de créer un club de randonnée, de marche, ou bien de cross…. La nature est parfaite, pour ça….

      Mais la natation, on ne peut nier, qu’il faille impérativement, la structure, qui soit adaptée, c'est-à-dire, une piscine.

      Si je mets le focus, ce matin, sur cette lapalissade, c’est pour pointer du doigt, un fait, strictement politique, que certains, en milieu rural, notamment, n’ont pas toujours encore, e assimilé, qui réside dans le fait qu’à plusieurs, « on est plus forts » et notamment, financièrement.

      Aujourd’hui, quand on vit à la campagne, on revendique, et je ne suis pas la dernière, le droit d’y vivre décemment, et notamment, de bénéficier des services publics, médecins, poste, banques, impôts, etc, etc, et sans se sentir pour autant, les oubliés de la terre, au profit des grandes villes.

      Possible que certains trouvent, que mon propos dévie quelque peu , et pourtant…..

      Sans demander, de jouir du nec plus ultra, dans un domaine particulier, un minimum est pourtant revendiqué, et à juste titre.

      Pour ce qui concerne les services public, j’y reviendrai, dans un autre contexte.

      Mais pour ce qui concerne les équipements sportifs, cette remarque vaut tout autant….

      Qu’un enfant, souhaite pratiquer tel sport, OK, « la petite flamme est allumée »….

      Mais si les parents doivent prendre la voiture et faire 40km, aller retour et rester sur place, pour que l’enfant puisse le pratiquer, statistiquement, on limite considérablement, les chances pour cet enfants, de le pratiquer , ce qui est parfaitement dommageable pour son éducation, et son développement personnel, et si c’est son choix, bien au-delà, de la simple pratique d’un sport, puisque se livrer à une passion, quelque soit sa nature, des le plus jeune âge, enrichit l’enfant, mais aussi, l’adulte en devenir.

      Pour se faire, il n’est pas question, bien sûr, d’imposer ou de revendiquer, d’avoir la possibilité de pratiquer n’importe quel sport, sur l’ensemble du territoire, mais de tout faire, pour proposer des alternatives, notamment, par des stages, par le biais d’associations, ou de fondations, qui peuvent, au moins, donner l’occasion à certains enfants, de satisfaire leur désir, sur des temps plus réduit, comme certaine vacances, notamment.

      Si je donne l’exemple, de la piscine, aujourd’hui, c’est précisément, parce que c’est un investissement très important, qui coûte très cher, et qu’il est infiniment plus judicieux, de se reposer, sur un regroupement de communes pour pouvoir y prétendre, dans le but de voir, le plus possible d’enfants mais aussi d’adultes, en jouir.

      Il ne faut pas oublier, qu’au-delà, des rythmes scolaires, dans leur globalité, un enfant qui se trouve en échec scolaire, va par instinct, pour compenser, sa position d’échec, en classe, tenter de briller, et s de s’épanouir, dans d’autres domaines.

      Plus on lui propose d’alternatives, ou de variétés d’activités, par mi lesquelles, celles qui sont sportives, et plus, statistiquement on augmente ses chances de trouver son chemin, pour malgré tout, parvenir à corriger, le manque d’estime de soi, que génère l’échec scolaire.

      Si je développe si bien, cet aspect là, c’est que je le connais mieux que personne, c’est MON CHEMINEMENT PERSONNEL…..

      L’enfant se dit, « bon, je suis nul, dans telle matière, ou telle autre, et puis aussi telle autre.. Ok, Bon, alors, je vais tenter ça, et puis ça, et puis ça, aussi, peut être »….

      Qu’importe, si c’est en barres asymétriques, ou en athlétisme, pour l’estime de soi, tout, absolument, tous les moyens sont bons, pour tenter de décrocher, de la part, de parents, d’éducateurs, ou de l’enseignant, un étonnement, un sourire, et pourquoi pas, des félicitations, qui signifient, « super, dis donc, je suis vraiment content(e), pour toi !

      Moi, j’aimais les barres asymétriques.

      J’avais eu 18 sur 20….. Ce que je parvenais à faire de plus difficile, dans l’enchainement, c’était ce qu’on appelait, « le piston ».

      Incroyable, si si, allez, vous pouvez en rire…

      Car c’est comme ça, et pas autrement, que s’acquièrent, ce que l’on appelle « l’estime de soi » et pas autrement.

      Alors, je sais, on me dira, parce que j’ai entendu ça, dernièrement, sur les ondes, que l’éducation positive, aurait ses limites…

      Mieux vaut entendre ça, que d’être sourd….

      L’éducation positive, ne présente de dangers, que quand l’enfant est regardé comme un Roi, et que ses parents, le flattent, pour tout et n’importe quoi… Mais un enfant qui est en échec, lui, n’est pas dans cette posture, et au-delà, de dédramatiser, et de lui faire comprendre, que l’échec, est une chose normale, légitime, et vraiment pas grave, voir, ensuite, lui apprendre, que ça peut être une vraie stimulation, quand il est enfant, doit se trouver stimulé et encouragé, et en aucun cas, humilié, moqué, ou écarté…

      De toute façon, à quelques exceptions près, travailler sur l’échec, et pas uniquement scolaire, il n’y le plus souvent, que ceux qui l’ont vécu, qui peuvent y travailler, mais surtout, ETRE CREDIBLES….

      Parce que notre ressenti, et notre expérience, sur le sujet, personne ne peut les remplacer.

    « A bon entendeur », adeptes de la carotte et du bâton.

    http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/comme-un-poisson-dans-l-eau-l-operation-qui-permet-aux-enfants-d-apprendre-a-nager-995055.html

    https://www.secourspopulaire.fr/34/34/fneg/35/54/28/se-sentir-comme-un-poisson-dans-leau

    Lire la suite

  • Ma chaine youtube et les commentaires, qui s'y rapportent.

    https://www.youtube.com/channel/UCtcBQK79sCTfa4oxgoZew9A/discussion

     J'invite tout à chacun, à deposer des commentaies, sous mes videos, et  au sein de ma chaine, globale, pour ceux qui le souhaitent.

     Je vous invite surtout, à vous y abonner, bien sûr.

    Lire la suite

  • Europe, un bon de pompe dans le derch, ça vous dit ? (pêche électrique).

       Désolée pour le ton quelque peu expéditif, de ma revendication, ou plutôt, de ma proposition, qui si elle n'en porte pas la moindre connotation sexuelle, n'en demeure pas moins, une intention d'en vouloir, aux postérieurs rébondis des députés européens, qui, visiblement, éprouvent quelques difficultés,  ces jous ci,  pour MARCHER DROIT, et je ne peux que déplorer, que notre Président de la République, Emmanuel Macron, si bon marcheur qu'il soit,  n'en finisse par lui aussi, par senti visé, de par son postérieur, parce que si c'est necessaire, sachez que je n'aurai aucun scrupule, à lui livrer de façon verbale, enfin, disons, par écrit,  je le précise, "d'où vient le vent".

      Au moins, quitte à marcher, risque t il tout au plus, de faire un sacré bond en avant,  ce qui ne me semble pas superflu,  quelquefois !

       Je suis en effet en pétard, ces jours ci, relativement, à ce qui est en train de se produire, au Parlement Eurpéen, vis à vis de la pêche électrique, qui sur le plan écologiue, est, comme chacun sait, un véritable désastre.

    https://www.bloomassociation.org/stop-peche-electrique/

      Le seul argument, POUR réside, dans l'économie de carburant... Soit, mais ça ne représente ici, qu'un bénéfice à court terme, et strictement à court terme, et qui plus est, au bénéfice seul,  de la comptabilité du marin pêcheur....

     Pour le CO2, et la pollution ?

      Il faut envisager que les marins pêcheurs artisanaux, ne développent un mode de propulsion, qui cumule le vent, avec un autre mode de propulsion, et je n'ai aucun doute sur le fait que certains constructeurs de bâteaux, sont deja au travail, sur ce point.

      Ca existe deja pour les porte containers, alors, je ne vois pas à quel titre, ça n'existerait pas aussi, pour des bateaux usines, (que je déplore), ou des bâteaux de pêche, à l'echelon plus modestes, ou artisanaux.

      Sous cet angle, cet argument parfaitement bidon, qui ne représente que des aventages A COURT THERME, ne tient donc, absolument pas la route.

      Oui, j'ai bien dit, à court terme, puisque à long therme, justement, c'est bien la raréfaction des espèces marines, qui sont en grand danger, avec cette pêche, et tous les ecologistes, et les chercheurs, qui travaillent, sur les faune et la flore sous rarine, sont unanymes, sur ce point.

      Mais si je parle d'un bon coup de pompe dans là, où je pense, vis à vis des députés européens, c'est de façon beaucoup large, pour une autre raison qui réside dans le fait qu'ils sont sensés veiller, à ce que leurs décisions,  soient au service des européens, j'entends (au sens comprendre), les peuples, les humains, faits de chair, et de sang, nous, quoi, vous, là, qui me lisez,  ET PAS LA FINANCE ET LES LOBBIES DE LA PÊCHE INDUSTRIELLE.....OU AUTRES LOBBIES.

     Voilà, pourquoi, ce matin, je ne décolère pas !

      C'est qu'en aucune manière, par principe,   quelque soit le sujet, ils ne devraient se trouver en face des représentants des sociétés interressées financièrement, mais au contraire,   face aux personnes, compétentes, spécialisées, et non rémunérées, par des lobbies, pour prendre leurs décisions, et j'ose espérer que ce que je prétends là, va bien être perçu, comme devant être observé, et pas vu,  et entendu, au sens comprendre,  dans n'importe quel autre secteur, comme l'agriculture,  l'agrialimentaire, ou la santé, par exemple...

     EST CE QUE J'AI BIEN  ETE ASSEZ EXPLICITE LA ?

    Lire la suite

  • Pourquoi je persiste à porter le nom de FERSEN, sur certains réseaux sociaux.

       Depuis le debut d'internet, j'ai sur FB, sur twitter, sur wordpress, differents comptes, dans mon historique sur internet, qui portent toujours, mon nom, et de façon bien moindre, tres recemment, le nom de Fersen (uniquement, sur mon mail, ORANGE, sur WORDPRESS, et sur TWITTER).

       Si je persiste à porter ce nom, c'est uniquement, parce que techniquement, on m'interdit de fonctionner avec mon nom veritable, qui est NIEL AUBIN? et ppas par choix personnel. Curieuse methode, pour un artiste, qui se revendique, soit dit en passant, FEMINISTE.

       Je tente à chaque fois, de reprendre mon vrai nom, mais entre les mots de passe et les différents comptes,  je renonce à me battre pendant des demi heures entières, pour retrouver mes comptes d'origine,  en somme, c'est uniquement, par facilité, je donne cette prcision, afin qu'il n'existe aucun mlentendu, sur le sujet.

      Je déteste l'idée, que l'on nous perçoive, lui et moi, pour un couple que nous ne sommes pas.

      Je precise, pour clore le sujet, que j'ai envoyés mes photocopies de pices d'identité, à twitter, et FB? depuis bien longtemps, et demandé la certification, mais sans jamais qu'ils n'acceptent encore, de me l'octroyer.

    Lire la suite