google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Calendrier du Jubilé de la Miséricorde.

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Calendrier-du-Jubile-de-la-misericorde-2015-12-08-1390160

 Bon, alord, "pas de panique", on va deja tenter de comprendre, de quoi, il s'agit, et ensuite, on est d'accord, ou on ne l'est pas...

 Pour commencer, un peu de vocabulaire.

 Un Jubilé, c'est :

  • Dans la Bible, année privilégiée, dite année jubilaire, revenant tous les cinquante ans et marquée par une volonté d'égalité sociale.
  •  
  • Dans la religion catholique, année sainte, revenant tous les vingt-cinq ans, où les pèlerins de Rome bénéficient d'une indulgence plénière en visitant les sanctuaires désignés et où le pape ouvre la porte sainte aux quatre basiliques majeures de Rome.
  • Ensemble des pratiques imposées pour gagner cette indulgence.
  •  
  • Anniversaire important du mariage (noces d'argent, noces d'or), de la profession religieuse, de l'ordination sacerdotale ou de la consécration épiscopale.
  • Cinquantième année d'exercice, et, en particulier, cinquantième année de règne.
  •  
  •  Bon, jusque là, "tout le monde suit" ?
  •  indulgence :
  • wikipedia.Dans l'Église catholique romaine, l’indulgence (du latin indulgere, « accorder ») est la rémission totale ou partielle devant Dieu de la peine temporelle encourue en raison d'un péché déjà pardonné.

 Bon, alors, j'explique.

    En gros, s'il existe quelques catholiques, qui ont commis des choses, qui soient reprehensibles, et qui ont été pardonnées, l'Eglise, par le prêtre, organise ce que l'on nomme "indulgence", pour "parfaire", la démarche de Pardon.

    Bon, je rappelle ma position, à moi, relative au pardon.....  Chacun est libre d'en faire ce qu'il veut.

   C'est mon magnétiseur, un jour, qui m'avait  dit ça, au sujet du pédophile, dont j'avais été victime, il me parlait de Pardon et m'avait expliqué, à juste titre que la notion de pardon, était une notion religieuse, qui présentait le gros inconvénient de placer celui a qui l'on pardonne sous une forme de domination intellectuelle. Disons, condescendante.

   Et c'est quelque chose qui, à moi m'avait particulièrement parlé, je dois dire.

   Il est vrai que mon agresseur, était du genre grosse brute épaisse, incapable de raisonner, qui pour un oui, ou un non, disait,"c'est une bonne guerre qu'il nous faut", non pas pour rire, ou par boutade, non, c'était à prendre au premier degré, c'est ce qu'il aurait vraiment souhaité....

   Aussi, dans ce type de problématique, pour une victime, quand on a bien bossé sur son propre cas, comme moi,  a t il toujours été particulièrement difficile, comme vous pouvez l'imaginer  de le positionner, à la même hauteur que moi...

   Et oui, jamais, moi, encore moins par vengeance, je ne me serai permise de l'agresser....

   Enfin, sauf votre respect quand vous avez affaire à un connard de première, qui plus est se laissait embarquer idéologiquement, par n'importe quel autre connard, difficile, d'élever le debat.

   Je ne sais pas s'il votait, d'ailleurs, je ne pense pas, l'image qu'il avait de lui, n'était pas assez bonne pour qu'il puisse en resentir le besoin, de toute façon, à part, Front National, je ne vois pas tres bien pour qui il aurait pu voter d'autre vu qu'il était incapable de dire du bien de quoi que ce soit ou de qui que ce soit, c'est vous dire le niveau.

    Oui, je sais, j'imagine bien que pour bon nombe de cathos, ils doivent se demander, ce que ça vient foutre ici !

 Et bien si vous ne pouvez comprendre, que si je pose moi cet article ici, au sujet de ce jubilé, je pense moi, que vous n'avez qu'à passer votre chemin.

    Le rôle de n'importe quelle religion, que ce soit les cathos, ou que ce soit l'Islam, ou je ne sais quelle autre, devrait ne servir précisément, qu'à s'élever, pour  "ouvrir les portes", justement comme l'a fait le pape François de telle sorte que l'on trouve ici l'opportunité, de comprendre pourquoi certains liens se sont brisés, ou ne se sont pas encore tissés, pour certains, alors qu'on est en attente, et surtout, trouver des opportunités de les renouer, par ce que les aléas de Vie, les ont distendus.

    Pour en revenir au pardon, je préfère, moi, l'ambition moins altruite et donc, plus modeste, de se satisfaire de ne plus haïr, ou détester, un peu comme s'il ne s'était jamais rien passé.

   En gros,  c'est "poupouf, on recommence", comme disent les enfants.

    Si je fais ce choix, c'est qu'en observant autour de moi, je constate souvent que certaines personnes  sont persuadées d'avoir réussi à atteindre le pardon, alors que ce pardon, n'est atteint au fond de leur coeur, qu'en partie et que le moindre petit pépin ravive de façon récurante les douleurs passées, créant un véritable malaise, difficile alors, à ignorer.

    Alors, que de prétendre simplement ne pas haïr, laisse ainsi, d'une part l'opportunité à l'autre, d'être entièrement libre, puisqu'il n'est pas regardé avec condescendance, de faire son chemin intéreur (enfin, dans l'hypothèse où il ait une conscience), à son rythme pour reconquerrir cette personne, quelque soit le lien ou les blessures passées.

    Bon sinon, pour ceux qui se posent un certains nombre de questions, relativement à ces cérémonies et ces célébrations,  je vous recommande de lire, le journal LA CROIX, qui est un journal d'information très ouvert, y compris, sur ls autres religions, que je ne trouve quasiment jamais le temps d'aller, lire, helas..... Et si vous vous posez certaines questions, posez les leur, ils se feront un plaisir de vous répondre.

 Miséricode: La miséricorde est une bonté qui incite à l'indulgence et au pardon envers une personne coupable d'une faute et qui s'en repent.

    Pour ce qui me concerne je vais à la messe,"quand je peux", il arrive, que pour des raisons d'urgence politique, notamment, à cause du score du FN, au niveau national, je ne sois pas disponible parce que je travaille.... Enfin, je fais ce que je peux, j'essaie d'être la plus efficace possible, et ça n'est pas necessairement en allant à la messe, que j'y parviens le mieux.

 Bon, pendant qu'on y est, d'ailleurs, je serai particulièrement interressée de connaitre la position de mm le pen, sur ces cérémonies, ainsi que la position des intégristes catholiques, dans leur ensemble.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.