google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

La "sur errection" du Christ, moi, perso, j'y crois pas !

 Et oui, on ne parle jamais, mais alors, absolument jamais, de la vie sexuelle du christ.

 Oui , je sais, avec son chemin de croix, qui est une métaphore de son martyre, je reconnais que l'ambiance, à l'époque, dans son entourage, n'était pas au top, non plus.

 Certes, j'ai bien oui dire, que ses fidèles, qui eux, n'étaient pas Castro,  lui épongeaient le front, et le soutenaient moralement, pour lui donner du courage.

   Mais enfin, avoir deja voulu, à l'epoque, s'inspirer du tour de France, pour gravir le mont Canigou, et sans chien chien à sa mémère, peut on vraiment considérer qu'il eût été si raisonnable, d'avoir ainsi espongé notre "bonhomme", pour l'aider à porter sa croix, alors qu'un cercle, eut été plus facile à transporter....

 En voici la preuve.

 Non, certainement pas. Décidement, notre bonhomme, tout autiste asperger qu'il était probablement, n'avait pas inventé l'eau chaude, sur les moyens de locomotion.

 Mais nous en étions, à sa sur errection.

   Oui, je sais, ça va en chifonner plus d'un, au  "saint de la Seine  Eglise Catholique", mais c'est quand même pour le moins etrange, que les cathos, aient toujours eu autant de mal, à accepter, de considerer que le plaisir sexuel, était une chose, qui devait au minimum, ne pas être tabou, alors, que ça fait 2016 ans, qu'à chaque année, à Paques, on nous emmerde, avec sa "sur errection".....

   Alors, pour ceux, qui se sentent inconfortables, avec mes théories, je tiens juste à rappeler, que selon des travaux d'historiens, qui eux, sont parfaitement admis, evoque l'hypothèse selon laquelle le chrit, aurait fondé une famille, et aurait même eu des enfants....

 Mais, ce ci, bizarrement, n'a jamais été retenu, ni, je diri, "culte, ou disons, cultivé ! comme c'est amusant, n'est ce pas ?

 Et puis autre chose, aussi, pour être franche, carrement fandart, de voir que sa légende raconte, qu'il ait monté, avec sa croix sur le dos....je ne sais plus le nom, de la montagne, en question.

 Alors, que précisement, en psychalnalyse, le fait, de gravir une montagne, est une métaphore du plaisir.

 Gravir, une montagne, que ce soit pour le chrit, ou pour n'importe quel puissant, ou politique, revêt un symbole fort.

 Mais pour le christ, moi, ça m'interpelle, parce que j'y vois, le sommum du masochisme.

   Je suis vraiment désolée, hein, si je ne suis pas vraiment conforme, dans mon discours, à ce que la cathos, si haut placés soient ils, espèrent. mais je n'ai jamais été, moi, la marionnette de personne, et c'est pas demain la veille que ça va commencer, alors, "il va bien falloir VOUS vous y faire".

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.