google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Le problème de l'Islam, aujourd'hui, en 2017.

 J'expliquais dernièrement, dans une video, que j'ecrivais un livre, sur la spiritualité, ou plus precisement, sur un approche philosophique, du fait religieux.

  J'expliquais, qu'aujourd'hui, certains musulmans remettent en cause bon nombre des versets, qui sont écrits dans le Coran,  et passent par les reseaux sociaux, pour m'envoyer leurs remarques, me donner certaines explications, pour que je sois leur porte voie, mais aussi, pour que je commente, ou que ça alimente ma reflexion, dans l'ecriture de mon livre.

  Avant hier, donc, on vint me poser ce txte, sur FB.

  Il est deja arrivé, qu'on m'explique, ce qui est vrai,  que le plus gros probleme de l'Islam, aujourd'hui, reside dans le fait qu'il ne parle pas d'une seule voix? mais qu'au contraire,  chaque imama,  fasse sa sauce, et donc, "pêche",  pour defendre les idées, qui l'intéresse, lui,  au détriment d'un discours qui dans l'interêt de tous, devrait plutôt montrer une forme de coegherence générale.

 Alors certins me diront "mais enfin, un prêtre dans sa paroisse, il en est tout autant"...

 Et bien non, justement.

 C'est vrai, pour le prêche, oui, il n'est pas question, d'interdire au prêtre, qu'il impregne de ses idées, sont intervention, pendant le culte.

 Mais...

 Les textes lus chaque dimanche matin, pendant les messes, sont les mêmes lus, où sont dites les messes.

 Et c'est uniquement, le commentaire qui en est fait, qui permet au prêtre, de le developper ou de le commenter, comme bon lui semble.

 Il est deja arrivé que je recomande de regarder, le dimanche matin, les émissions religieuses...

    Il ne faut pas se contenter de ne regarder que celle qui concernent le culte qui est le vôtre, mais au contraire de regarder, au moins en partie, ou episodiquement, les émissions des autres cultes, y compris, ça va sans dire, celle qui est consacrée à l'Islam, pour diverses raisons.

   D'une part, ça permet d'observer de façon absolument criante, les énormes simillitudes, qui existent d'un culte à un autre.

   Mais ça permet aussi, d'observer, dans chaque culte,  en quoi, pourquoi, et comment, le culte en question entre en raisonnance, et de quelle façon, avec l'actualité.

 Un exemple.

  Dans l'émission qui est consacrée à l'Islam,  je me souviens a voir vu qu'il était expliqué, que les prières devaient être adaptées, au pauses observées,  selon le travail...

 Et pas l'inverse.

 Je veux dire par là, que ce sont les moments de prières qui doivent s'adapter aux lois relatives au travail, et pas l'inverse.

 Et si j'explique celà, ce matin, c'est pour repondre justement, au post, qu'on m'a posé, sur FB, avant, hier, et que vous livre.

Je cite:

▬ Lu pour vous ▬
Kamel Daoud  (je me suis permise d'aérer le texte, pour une lecture plus confortable).

 Jeudi 23 nov 2017.

 Je viens de revoir occasionnellement, à l'instant, une émission de Thé ou Café, consacrée à Jeannette Bougrab.

  J'avais été particulièrement choquée, après l'attentat de Charlie Hebdo, de voir la façon dont elle avait été lynchée,  et qu'on remettait en cause sa relation avec Charb'.

  Moi, qui suis une fervente défenseuse de le moindre notion de fidélité,  que ce soit dans le couple, ou que ce soit de façon plus large,  j'avais observé ce problème aussi, à la mort de Coluche, ou la "légitime", qui avait été mariée au defunt revenait sur le devant de la scène, comme la seule femme digne d'être mise en avant,  au seul et unique prétexte, qu'un jour, l'homme en question l'avait épousée...

 Ca n'est pas la première, helas, ni la dernière,  qui se trouvera broyée, au seul pretexte  que l'homme en question,  a une vie sentimentale, relativement complexe, et que ce soit la femme, qui se touve rangée au placard de la médisance bien pensante.

 "Fermons la parenthèse".

  Certains la détestent.

   Bon, fort bien, raison de plus pour que je m'y attache, alors, j'admire son incroyable courage, et s'il s'en trouve que ça dérange, qu'ils prennent bien conscience que je les emmerde.

  Mais au delà, de ces considérations, à la boutin version islamique,  je précise que sa position, au sujet du voile, n'est pas exactement la mienne, même si je la respecte.

  Je prétends, qu'une jeune femme qui persiste à porter le voile,  ici, en France,  ne doit le faire que si c'est son choix, et que nous n'avons pas l'entraver, la manipuler, ou la stigmatiser, pour l'instrumentaliser politiquement.

  Je veux dire que la base même du féminisme, consiste justement,  à leur laisser le choix d'en décider. 

   Mais les propos qu'elle tient, sur les jeunes femmes qui sont tentées par le fondamentalisme islamique, est parfaitement opportun, et courageux, quand elle parle de pures inventions, quand on parle d'un retour à un islam, qui serait "pur".

   Si l'on observe la métaphore avec le végétal, je rappelle que certaines maladies de certaines plantes, s'en prennent aux racines, elles même, et que si les racines, sont gâtées, ou pourries, la partie qui en poussera, ne pourra être viable.

 D'autre part, j'ai regardé un reportage passionnant, sur ARTE au sujet des Républiques banannières, en Amérique centrale. j'y reviendrai, dans un autre article.

   La théorie que je développe sur la monoculture, qui est toxique, quand à la faune et la flore, Y COMPRIS QUAND C'EST EN BIO...; Trouve aussi, une correspondance parfaitement judicieuse, si on l'applique, à la multiplicité des cultures, dans un même pays, comme l'est la multiplicité des cultures, dans la nature, vraie, ce qu'on appelle la BIODIVERSITE a donc, ainsi, une véritable correspondance, avec le CULTODIVERSITE. (c'est nouveau, ça vient de sortir). 

Esclavage immigration FBI Européen emprise sectaire MIVILUDES féminisme laïcité émancipation viol pédophilie Liberté d'expression

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire