google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Vous envisagez l'apocalypse ? Et bien ça sera sans moi ! J'ai pas que ça à foutre.

   Il y a quelques semaines, alors qu'on me demandait mon avis, j'avais répondu que l'apocalypse, c'était une nouvelle marque de rouge à lèvre, et JE DETESTE QU'ON ME SUPPRIME MES BILLETS.

 Que voulez vous, moi, je n'y crois pas, je suis vraiment désolée.

 Vous dites quoi, "il y a des signes ?

 Ceux là, peut être ?

   Ha oui, bien sûr,  suis je bête,  s'il fallait relever, la liste de tous les couillons, qui sous couvert de telle secte, telle secte, ou bien telle autre, qui aient prévu la faim du monde, je pense qu'on oserait même plus sortir de son domicile....

   La seule FIN, du monde que je connaisse, moi, elle s'écrit FAIM, oui, celle là, effectivement, elle existe.

   Et pour information, je signale juste qu'il existe un observatoire mondial de la pauvreté, et que cette dernière a reculé, ces dernières années....

   Je n'ai jamais cru, moi, à la Destinée, et je m'en explique.

   Certes, nous avons tous, individuellement, un chemin, à parcourir, mais ce chemin émane, de ce que nous sommes, au plus profond de nous.

   Pour en avoir conscience, il faut deja avoit fait un travail sur soi, qui soit susceptible, de l'avoir éclairé, de telle sorte, qu'on puisse choisir de le suivre, ou de ne pas le suivre, ou bien alors, de l'emprunter, selon un cheminement qui est autre que celui qu'on voudrait nous imposer, individuellement....

   Ce cheminement, c'est notre devenir individuel, qui en théorie, devrait être conforme aux valeurs qui nous portent, individuellement, et qui sont, je le sais, conformes à d'autres cheminements, qui convergent, en un but ultime, qui consiste à mettre en pratique, les valeurs, dont je parle....

   Moi, mon objectif, consiste à veiller sur les êtres humains, du mieux que je peux, et je me sens bien seule, au quotidien, hélas...

  Quand je parle de convegeance de comportements, je veux dire par là, qu'il existe dans l'inconscient collectif, des forces qui nous gouvernent , des forces bienfaisantes, qui posent devant nous, des éléments que nous captons, si nous sommes à l'écoute.... Mai il arrive que trop de souffrance, ou des personnes toxiques, quelquefois, ou bien tout simplement, les aleas de  vie, nous rendent provisoirement aveugles, ou sourds, à ces signes, là, c'est pourquoi, il faut veller, autant que possible, à prendre soisn de soi, egoïstement, s'il le faut, pour demeurer à en eveil, pour pouvoir les lire, quand ils se présentent.

  D'autres, font des choix de vie,  où l'être humain passe au second plan, relativement à d'autres préoccupations, d'ordre matérielles, ou financières, le plus souvent, ou avoir plus de pouvoir, individuellement.

   Je n'oblige personne, à penser comme moi, c'est vrai...

  Mais pour moi, admettre qu'il existerait un chemin tout tracé,  un peu comme des rails, et que la fin est ineluctable, est une théorie, que je condamne, parce qu'elle va à l'encontre, du fait, que chaque être humain, peut parfaitement être plus acteur qu'il ne le croit, de sa propre vie, et donc, de son Destin....

  Mais pour celà, encore faut il, qu'il ait la chance de vivre dans un pays où il puisse être considéré avec suffisemment de dignité d'où le phénomène "migrants", aujourd'hui.

  Certains, pour celà, ont plus besoin que d'autres, de se sentir entourés, d'une "famille", je mets ce mot entre guillements, parce que c'est à prendre au sens large.

   Pour ce qui concerne mon jeu de mot, sur "l'apocalypse", qui serait une marque de rouge à lèvres, je le maintiens, j'ai l'habitude de rire de tout ce qui m'emmerde, et je ne vois absolument aucune raison, qui jutifierait, que j'en fasse autrement.