google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Posts by francoisenielaubin

  • La Flore Pellerin ne se cultive pas.

     Et non la Flore ne se cultive pas, elle pousse sans l'aide de personne, puisqu'elle est sauvage.

    http://www.slate.fr/story/93921/politique-culturelle-pellerin

     Je comprends fort bien la critique qui lui est faite.

       Je pense que son problème réside surtout dans le fait qu’elle n’est pas artiste elle-même elle ne peut donc pas comprendre comment fonctionnent les artistes, de façon générale. Ou bien alors elle cache bien son jeu.

         Il est vrai qu’à son corps défendant et compte tenu des contraintes techniques tel internet et l’ensemble des nouvelles technologies de communication et de medias il faut bien reconnaitre qu’on compte sur le ministre le  de la Culture bien plus pour appréhender la Culture comme ce qu’elle représente sur le plan économique, et donc tout le droit qui s’y rapporte, que pour appréhender ce qui devrait être à l’origine la seule et unique raison pour laquelle, on s’y intéresse c'est-à-dire ce qu’elle est susceptible d’apporter au public quel que soit son âge….

       Certes je ne nie pas que ces aspects soient effectivement importants….Puisque par définition quand un artiste veut vivre de son Art, ça implique que ce qu’il crée soit un minimum « rentable ».

       Mais il faut bien admettre que son discours ne serait ce que par son vocabulaire et la perception qu’elle ait de la Culture, semble réellement aux antipodes de ce que l’on est en droit d’attendre, d’une ministre de la Culture.

       J’entends par là autre choses que des théories telles qu’énoncées, entièrement dépourvues d’enthousiasme, de volonté, de punch, de désir,  et surtout bien pire, de la moindre émulation.

       Certes j’entends bien que par égard pour moi, on l’ait « choisie » ainsi…

     Comment se fait il, par exemple qu’elle n’ait absolument jamais évoqué les rythmes scolaires qui ont pour mission précisément, de permettre de faire « fleurir » des talents de demain ?

      Et bien dans ce cas qu’on me propose son poste, au moins les choses seront claires.

       Et pour ce qui concerne, le traitement de « l’industrie » de la Culture, et du droit qui s’y rapporte, je considère qu’elle peut fort bien bosser dans mon ministère.

  • GENOCIDES.

    Génocides.

    http://www.france24.com/fr/20150302-ambassadeur-turquie-france-agression-jus-grenade-franco-armenien-armenie-genocide-commemoration/

     ET bien je trouve ça parfaitement légitime et je dois dire emprunt d’une grande tolérance et mansuétude, que de voir qu’il ne s’agisse QUE de jus de grenade.

  • Chalutièriscide.

     « Chalutièricide, sans intention de la donner ».

    http://www.huffingtonpost.fr/2014/05/27/bugaled-breizh-naufrage-chalutier-non-lieu-justice_n_5396950.html

     Il s’agit d’un drame des mers dont hélas, les bretons  ont toujours été coutumiers…

       En effet les morts des marin pêcheurs font partie intégrante de leur culture, aux avant postes des tempêtes les plus terribles, qui se sont toujours abattues sur la côte ouest de la France et plus encore probablement, depuis que le réchauffement climatique fait rage.

       Peut être certains se demandent il pourquoi, et comment ces derniers bravent ils aussi facilement la tempête depuis toujours considérant le fait que les prévisions météo, soient de plus en plus efficaces.

      Et bien parce que ceux qui persistent à aller pêcher par gros temps pourront grâce, au fait qu’il y ait moins de poisson de pêché  en retirer par voie de conséquence un meilleurs revenu.

      Vous me direz « ha la la, encore le pognon ».

       Et oui c’est que pour payer ses factures, et manger à sa faim jusqu’à preuve  du contraire on n‘a pas encore trouvé meilleurs moyens que de travailler !

      Si un artisan pêcheur qui gagne correctement sa vie a à choisir entre partir pêcher et ne pas y aller avec les conséquences que l’on connait je pense sincèrement qu’il choisit de rester à terre….

     Seulement voilà.

       Jusqu’à preuve du contraire les artisans pêcheurs sont une catégorie parfaitement sinistrée sur une similitude plus qu’évidente, dans la ressemblance du problème avec l’agriculture.

      C’est à dire la pêche industrielle qui elle « mange » les artisans pêcheurs….

       Quand les artisans en question se retrouvent à devoir s’enfoncer au fond des mers emmenés  dans les profondeurs, parce que les filets, ont été accrochés, par un sous marin, u inutile de vous préciser à quel point le malaise est grand.

       Aujourd’hui, nous vivons dans un règne ou l’espace aérien, et le fond des océans et des mers sont les endroits les moins accessibles, et les moins contrôlables surtout, pour le particulier.

       J’ai moi, personnellement posé le doigt sur pas mal de problèmes, sur ce point, surtout relativement aux différents dangers que ce fait pouvait présenter sur le plan de la sécurité internationale.

       Ces remarques et mes réflexions sur le sujet son mis en évidence de la façon la plus magistrale quand on observe ce qui se passe au niveau des drones par exemple…. J’avais moi pointé ce problème il doit bien y a voir trois ou quatre ans à présent.

       Mes réflexions sur le fond des océans relativement à la securité nationale n’ont bien eviemment absolument pas à être evoqués ici.

     Je me contenterai donc, de ne parler que du cinquième continent version « sacs plastique », qui je dois le préciser me terrifie relativement pour la simple raison que ce qui n’est QUE VISIBLE, est le moins dangereux. Comme le  dissent et je le confirme c’est bien plus par les micro particules de plastic qui contaminent l’ensemble de la chaine alimentaire que moi, je suis extrêmement inquiète.

       Pour ce qui concerne le problème des baleines échouées sans explication, j’ai une piste de travail à proposer.

     Je sais enfin il me semble que certains scientifiques ont travaillé sur les chants des baleines.

       Il faudrait je crois que ces études soient approfondies pour voir s’il est possible de distinguer selon les fréquences et les sons quelle est la nature et leur signification.

       En refaisant des captages de leurs chants en zones de reproduction il serait alors peut être possible, d’identifier ces derniers, quand ils sont dressés à leurs petits au c  x baleineaux…

       Puis je suppose que les mamans doivent envoyer des signes d’alertes ou de danger aux baleineaux.

        Une fois analysés ces chants et avoir réussi à capter la subtilité de leurs chants peut être serait il envisageable, de les reproduire artificiellement, de telle sorte qu’adultes, ils soient perçus par ces baleines pour ne pas qu’elles s ‘échouent.

       Pour ce qui concerne le fond des océans j’étais tombée il y a quelques années sur une carte marine mondiale qui mettait en évidence les cimetières marins avec les zones contaminées par des explosifs ou des armes qui sont donc à nettoyer.

        Pour ce qui nous concerne aujourd’hui il s’agit d’un bateau et de son équipage qui a été harponné de façon involontaire par un sous marin.

     Tous les recours ont été tentés…. Je pense moi qu’il ne faut pas laisser ça ainsi.

       Il est inconcevable pour moi que l’état propriétaire du sous marin ne réponde pas de la responsabilité de ce naufrage.

       Cela tient pour ce naufrage là, mais devrait il me semble, générer une forme de jurisse prudence sur le plan international......

  • Le coeur a ses raisons que la raison ne connait pas".

    « Le cœur a es raisons que la raison ne connait pas ».

     Je viens de tomber sur une pancarte sur un réseau social qui disait ceci :

     « Il n’y a rien de pire que d’aimer une personne qu’on sait pertinemment qu’on ne pourra pas a voir ».

     Un com, en dessous disait ceci :

    1. Si on aime une personne qui ne t'aime pas ou qui ne sait même pas que tu l'aimes, tu es dans l'illusion ou la projection d'une histoire impossible. C'est s'infliger une souffrance uniquement pour se nourrir de souffrance, c'est pourquoi il y a aussi tant de relations "sentimentales" virtuelles, on reste dans le fantasme et non dans la réalité.

     

        Le sentiment amoureux n'a rien à voir avec la volonté. C'est précisément ce que tout le monde refuse d'admettre.

        On est libre ensuite, de choisir de l'assumer ou de ne pas l'assumer. Mais le fait de choisir de ne pas l'assumer, soit par la rupture ou par le renoncement, permet d'être plus consensuel(le) notamment avec l'entourage qu'on prétend ainsi préserver, mais ne fait que se conforter dans la voie de la raison, et strictement de la raison. Ors le sentiment n'est pas la raison..... Un proverbe dit "le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas".

       Je pense moi,  que se sacrifier selon ce principe est typiquement un cadeau empoisonné que l'on fait à son entourage mais encore plus à soi même. Je précise que mon propos ne tend pas à blesser des personnes qui pourraient se sentir visées, ou concernées. Je sais mieux que personne que les sentiments humains sont fort compliqués… ET le sont donc encore plus, au sein des couples.

       Mais en dehors de tout contexte social relatif au chômage et à la précarité sociale, qui en découlerait dans le cadre d’une rupture ou d’un éloignement physique, quelquefois souhaitable, ne baser ses choix de vie uniquement et strictement que sur le principe de la raison, me semble véritablement un très mauvais choix. Ce qui ne signifie pas que la raison, soit rigoureusement proscrite pour autant.

     

      

  • Ruptures.

    Ruptures.

       Dans l’inconscient collectif dans les relations humaines, cela évoque généralement uniquement les ruptures amoureuses ou bien les ruptures de contrat, notamment de contrat de travail.

      Il évoque surtout, une cassure qui implique de façon non dite une forme de non retour.

      Ce doit être pour cette raison que moi je n’en ai jamais signé en dehors de mon mariage soit dit en passant de telle sorte que je ne puisse le rompre….

      Peut être existe t il des profils à contrats qui impliquent qu’il puisse être rompu et des profils à « non contrats » et donc « non ruptures ».

      Ces dernières années avec les nouvelles technologies, ou plus précisément les réseaux sociaux, et les dernières trouvailles en matière de communication nous avons eu droit à des méthodes relativement expéditives ou si vous préférez par SMS. Moi je n’ai pas de portable alors ça ne risque pas de m’arriver pas plus que je ne risque d’y a voir recours.

      Parmi les plus blessants paraît-il celui qui consiste à dire « je préfère qu’on reste amis » conforme à la pièce du même nom écrite pour Michèle Bernier par Laurent Ruquier. Que  j’aurai bien aimé voir mais  que je n’ai pas vue.

       Je viens d’aller fouiller sur le net et je vois qu’il existe des modèles tout prêt… Je trouve ça étrange d’aller chercher des modèles, quand il suffit d’ouvrir son cœur.

      Je pense a voir moi, une conception de rupture qui ne ressemble pas aux autres.

       Je veux dire pour commencer que les chagrins d’amitié font pour moi aussi mal que les chagrins d’Amour, enfin pour la faible expérience que j’en ai.

      Les chagrins d’amour font mal proportionnellement a à l’investissement que l’on a mis dans la relation ça va sans dire.

       Et il est parfaitement logique ayant investi (je ne parle pas d’argent je précise), on en attende d’être respecté(e) en retour.

     E les femmes rompent plus que les hommes semblent ils,  à moins que….

      Je sais qu’il est vrai que pour les décisions de divorce, ce soit bien réel, mais ça ne signifie pas que ça le soit pour les ruptures. Mais comme il n’y a rien d’officiel, c’est impossible à vérifier.

       Mais il est probable que ce soit équivalent je pense, parce que les femmes se satisfont moins bien  d’une relation insatisfaisante ou douloureuse que les hommes.

      Mais pour mo cas personnel, le mot rupture tel qu’il est considéré par les autres pour moi est irrecevable. Enfin, dans mon mode de fonctionnement.

     Parce que je considère que je donne toujours la chance, si minime soit elle à celui ou celle avec qui je souhaite rompre pour laisser entrevoir une possibilité de renouer quelque soit la forme que ça puisse prendre.

       En somme, soit je considère que la personne avec qui je pourrai rompre est digne d’être un ou une interlocutrice, et dans ce cas, il reste toujours une porte ouverte si petite soit elle,  même si éventuellement ça peut prendre un certain temps (ce que j’ai déjà fait d’ailleurs) soit je ne donne plus le moindre signe de vie, parce que je considère que la personne même si je l’appréciais ne mérite même pas que je m’en explique ou bien que je développe.

       J’ai déjà connu ainsi des histoires d’Amitié très fortes qui se sont terminées ainsi, sans qu’il n’y ait la moindre explication.

       Mais je trouve moi extrêmement étrange qu’on puisse ainsi salir l’Amour ou l’Amitié, aussi facilement et  le considérer avec autant de désinvolture.

       Alors je me souviens fort bien d’une amie qui me disait « mais untel ou untel tu vois ou se voit très rarement on ne s’appelle jamais mais quand on se voit c’est comme si on s’était quittés la veille »…..

     Non moi ça n’est pas ce que moi j’appelle de l’Amitié…..

       L’amour ou l’Amitié, c’est de savoir que si l’autre nous manque, on est juste dans le gouffre, et qu’on a parfaitement conscience, que lui ou elle sera toujours là, au moindre pépin……

       Qu’est ce qu’un ami que l’on appelle au secours, je ne sais combien de fois et qu’on réalise que c’est l’ami sur lequel on pensait toujours pouvoir compter et qu’on voit de la façon la plus triste, que cet Amour ou que cet Amitié, n’est que du vent….. Et que vous avez du traverser le tempêtes sans que vous n’ayez pu e aucune façon vous reposer sur lui.  

       Mais il arrive aussi que certaines personnes, se refusent à nouer la moindre amitié ou la moindre relation amoureuse parce que son éducation, le lui interdit ; j’ai connu ça.  Je considère ça moi, comme une forme de handicap au même titre que d’être incapable d’autodérision pour désamorcer ce qui nous fait mal.

        Je pense que c’est important d’en parler aux enfants parce que l’amitié est nécessaire pour aider à traverser les épreuves de la vie et il est tout à fait probable que certains graves problèmes de société comme les crises d’adolescence difficiles, les prises de risque etc entre autres pourraient être evitées quelquefois si de solides relations d’Amitié, avaient été tissées ou plus précisément n’avaient pas été interdites.

       Oui je prétends moi que certains parents sont interventionnistes en posant des interdits sur certaines relations au sujet des enfants et des ados, enfin il me semble.

        Pour remédier à ça au niveau scolaire, il faut inciter les enfants à travailler en groupe afin d’apprendre à fournir un travail en équipe et ainsi leur apprendre à mettre leurs egos de côté.

       Mais l’équilibre pour les enseignants n’est pas simple parce que le fait, de les faire travailler oralement individuellement les conforte aussi dans une meilleure image d’eux même boostant ainsi leur estime ce qui est un facteur d’équilibre tres important pour les armer, plus tard.

     

  • Familles de substitution.

    Familles de substitution.

     S’il est un mot qui crée l’unanimité dans la société d’aujourd’hui, c’est bien celui là.

       Le problème consiste dans le fit qu’elle revêt des choses bien différentes selon la personne qui l’évoque ou qui la revendique comme véritable pillier auquel on se rattache en cas de coups dur.

       Il n’existe à bien y réfléchir que deux véritables définitions parfaitement distinctes, et qui peuvent c’est l’idéal être confondues, c’est celle d’où l’on vient, et au sein de laquelle on a grandi, qui est assez souvent rattachée à une zone géographique, et je dirai même jusqu’à un terroir, quand on est issu de la campagne.

       Ici en Normandie on dit « un ors un » (avec la liaison s’il vous plait. Je précise que ça n’est pas quelqu’un qui vient de la ville. Non celui là, c’est simple « on ne l’appelle pas ».

       Non, un « ors un » c’est un qui vient d’ailleurs mais à la campagne. L’autre. Vous savez ce qu’ils en disent ?

     Ha que je suis méchante ce matin.

     « Qui aime bien châtie bien » Ou plus précisément comment cultiver l’autodérision dans la couche arable profonde du pays de Caux.

      Il se trouve toujours des personnes bien intentionnées qui seraient tentés de faire croire que les failles de substitution sont quelquefois plus valables que les familles d’origine.

     Cela arrive , « Dieu soit loué »….

       Mais avant la rupture quelquefois fatidique, avec la famille d’origine, il y a eu assez souvent aussi « la belle famille ». Qui elle de façon inconsciente, a été chargée de combler les lacunes de la famille d’origine.

      Il n’est pas question là encore de porter un jugement. C’est une famille aussi qui doit être considérée comme telle, avec ses avantages et ses inconvénients.

       Comme vis-à-vis de la famille d’origine je pense que les jeunes adultes s’ils s  ne sont pas dépendants d’eux financièrement, dans la mesure du possible, ont tout intérêt à entretenir avec eux, « une certaine distance » pour ne pas se trouver trop empêchés de mener leur vie, comme bon l’entendent.

       De façon générale, qu’il s’agisse de celle d’où l’on vient, ou de la belle famille, pour moi une chose est certaine. Considérant que j’ai bien morflé déjà, avec l’une et avec l’autre, et selon ce que j’ai pu observer et adopter comme posture, tout le monde  a à gagner à adopter une attitude sincère et franche et à ne pas se laisser emmerder.

       Ainsi, j’ai connu moi des parents dire à leur fille en parlant de son mari « tu sais il n’est pas très courageux  »… La fille unique, « qui devait tout à ses parents », et seule à devoir les  assumer affectivement, s’entendant dire ça très régulièrement avec une bonne petite piqure de rappel chaque jour, a fini conformément à ce que souhaitaient ses parents par divorcer.

         En vérité, ce que j’observe moi c’est que très fréquemment, quand il y a rupture, dans un jeune couple,  les parents, ou beaux parents sont bien loin d’être blancs sous le ventre » comme on dit, et le sont d’autant plus que le nombre d’enfants au sein de la famille, est moindre.

       Ainsi un enfant seul se retrouve à devoir assumer et supporter ses parents seul(e), quelque soit l’angle sous lequel les choses  soient envisagées, puisque généralement les parents ont d’après dire « fait tous les sacrifices » pour que l’enfant en question soit  conforme à leur fantasmes à eux…..

       Ce qui en résulte donc, le plus souvent c’est qu’ayant « investi » sur leur enfant, en monnaie sonnante et trébuchante, d’une part ils trouvent parfaitement légitime, de l’emmerder du mieux qu’ils peuvent, mais surtout ils génèrent au coeur de l’enfant en question, une indéfinissable culpabilité de ne pas être nécessairement conforme aux désirs de leurs parents, et bien pire de leur être éternellement redevables.

       Ce problème existe bien sûr au sein de bien des familles, mais l’avantage quand il y a plusieurs enfants c’est qu’en théorie, comme les parents ont eu des désirs et des fantasmes divers selon les enfants la « charge » affective et la contrainte qu’ils représentent, vis-à-vis de leurs enfants s’en trouvent partagés.

       Je précise que si je tiens ce discours,  ça n’a pas pour objectif de salir la famille en général mais uniquement, de lever le voile sur une vérité absolue, et ça n’est pas les psys qui risquent de me contredire,  c’est que la filiation, qu’elle soit génétique, ou uniquement affective, recèle des sources de souffrances extrêmement graves, qui sont autant de véritables handicaps,  voir de bombes à retardement, pour parvenir à se réaliser, et que de les connaitre en amont, permet précisément de mieux s’en protéger, puisqu’on en connait les ressorts, et donc on arrive à les identifier, et à agir en conséquence.

       Ainsi dés le début de son couple, le premier pour certains, et le seul pour d’autres, mais ça, ça n’est que l’avenir qui nous le dira, il y a certaines règles qu’il est souhaitable d’observer.

      Si l’on décide d’aller visiter l’une ou l’autre  des deux familles, en discuter avant…..Et si le désir n’est pas partagé y aller seul(e)…..Il n’existe aucune règle ni aucune loi qui implique que l’on doive faire  bonne figure, devant des beaux parents qui sont juges ou mal intentionnés, voir carrément hostiles.

      En contrepartie, au sein d’un jeune couple, il est extrêmement grave et formellement déconseillé, de faire pression sur sa compagne ou son compagnon, pour lui demander expressément de ne pas ou ne plus visiter ses parents.

        Si c’est uniquement de cette façon que le lien est maintenu, il est alors absolument impératif que l’enfant qui se retrouve alors à visiter seul(e) ses propres parents, exige de la façon la plus ferme le respect que ces derniers doivent avoir vis-à-vis de la compagne ou du compagnon.

       Par expérience, je sais moi, pour l’avoir d’une part vécu, mais aussi appliqué, qu’un tel traitement est parfaitement idéal, dans la mesure où il ne s’encombre d’aucun mensonge, ou d’aucune manipulation, ce qui génère une forme de vexation, il est vrai, au début, mais qui très rapidement engendre une forme de fonctionnement et de communication, qui tend à faire respecter le nouveau couple et le nouvel arrivant, de façon infiniment plus sûre que quelque autre manœuvre.

       Je suis parfaitement consciente, je précise, que tenant ce discours, j’en choque plus d’un ou plus d’une….

       Si mes propos choquent, je tiens juste à préciser que c’est il me semble, la seule attitude pour faire passer le message selon lequel la vie des enfants, ne doit pas être conditionnée par les désir des parents, qu’il s’agisse de la vie affective, sexuelle, ou professionnelle, et que quand les parents outrepassent leurs droit, il est important d’apprendre à leurs enfants de prendre les précautions pour s’en protéger.

       Il est vrai, pour être franche, que LA AUSSI j’ai une expérience que je n’ai pas choisie, et à laquelle encore aujourd’hui je suis confrontée, bien malgré moi.

       Pour ce qui concerne les familles de substitution, en dehors de celles que l’on adopte, ou qui nous a dopte comme dans le cas d’un nouveau couple, et des familles recomposées, elles se forment, de façon inconsciente, et s’apparente effectivement, au fait de ressentir, le phénomène de clan d’où l’appellation de « familles de substitution».

      La théorie selon laquelle la famille de substitution, qu’elle soit amicale, professionnelle, sportive ou artistique,  serait meilleure ou nécessairement mieux que celle qui nous a vu naitre, pour moi, est bien loin d’être une évidence, puisque là encore, il se trouve toujours quelqu’un, qui projette sur vous ce qu’il ou elle voudrait que vous soyez….. Au détriment de ce que vous souhaitez réellement.

        Cette famille de substitution peut s’avérer être non seulement tout aussi toxique, que celle d’origine, mais quelquefois même encore pire, puisque sentant le fait que l’enfant soit précisément en délicatesse vis-à-vis de ses parents, ou en rupture de communication, le « mentor » alors par le biais de la manipulation mentale, va faire le nécessaire pour le (la) couper de la famille d’origine, du club de foot, etc, pour se rendre indispensable et se faire passer alors pour un père ou une mère de substitution.

       Ce processus psychologique est très exactement décrit dans la fonction d’endoctrinement relatif au fonctionnement des sectes.

       Reste ensuite les familles d’où l’on vient, et où règne l’Amour véritable, qui sont bien sûr plus courantes que l’on croit.

       Je veux parler de celles, ou un frère ou une sœur sont capables de se réjouir du fait que vous ayez rencontré « quelqu’un de bien » et que vous ayez des projets avec, quelqu’en soit la nature….

        Ou bien  une mère qui vous encourage parce qu’elle perçoit que vous en avez besoin.

        Certaines poussent même le bouchon jusqu’à simplement se réjouir, de vous voir souriante, reposée,  active voir, uniquement être heureuse de vous lever le matin, c’est vous dire à quel point certaines sont effectivement bienveillantes.

       J’en connais même, figurez vous, qui se réjouissent de voir leur fille rire franchement, mais là je dois avouer que nous sommes véritablement dans la pure fiction…..

      Et oui là encore, « ça sent le vécu ».

    Bon sinon, pour information aujourd’hui c’est la fête des grand mères.

        Ha la la, ces commerçants, qu’est ce qu’ils peuvent être inventifs pour vendre leur camelotte !

      Faire du pognon il n’ya que ça qui compte.

       Moi, comme  chacun sait, j’adore voir toujours comment rentabiliser la moindre occasion qui se présente.

        Alors en ce beau jour de êtes des grand-mère, je relise que c’est l’occasion rêvée, pour les  arrières grand-mère de faire chier leur fille, pour leur reprocher d’avoir mis au monde des enfants qui n’ont pas envie d’avoir d’enfants ! Et comme ça, « la boucle est bouclée » et surtout « rien ne se perd ».

      Mais pour en revenir à la notion de famille, de façon générale, il n’y a guère que celle que l’on construit soit même, qui est sensée nous donner meilleure satisfaction.

       C’est pour rappel, une fois le couple formé, physiquement, que les projets naissent, je précise ça simplement pour le cas où s’en trouveraient qui auraient quelques difficultés dans la chronologie de la psychologie, rigoureusement indispensable pour ensuite avoir la prétention que ce fantasme naisse.  

  • Food truck, sur France 2.

       C’est une nouvelle émission lancée sur France 2, j’ai vu la bande annonce et je pense que c’est une bonne idée. J’ai hâte de voir ce que ça va donner.

    http://www.france2.fr/emissions/mon-food-truck-a-la-cle

       Certains se demandent peut être pour quelle raison ils ne prennent pas de restaurant ou n’en reprennent ils pas un…  Mais le camion évite de payer du foncier, sur le pas de porte, je suppose.

       D’autre part en cas d’erreur d’emplacement, ailleurs reste la possibilité de déménager et d’ainsi augmenter leur chance de booster leur chiffre d’affaire.

  • Experiences de morts imminentes et pouvoir thérapeutique des émotions.

    Expérience de mort imminente.

    http://www.francetvinfo.fr/societe/debats/ceux-qui-reviennent-de-la-mort_836427.html#xtor=EPR-502-[newslettervideo]-20150228-[video1]

     Je trouve moi ce sujet absolument passionnant.

       J’ai un ami, moi à qui c’est arrivé, et qui m’a fait l’honneur de mon confier oralement son témoignage et je l’en remercie.

      Il était au bord des larmes bien sûr. « Comme je le comprends ».

       Moi à qui l’on a fait croire pendant des années, que j’étais une malade mentale, je suis mieux placée que quiconque pour comprendre à quel point on hésite à confier ce type de propos, et de confessions.

     Je trouve interpellant que les scientifiques se penchent enfin sur le phénomène.

       Mais il ne faut pas omettre que les souvenir s que nous avons nous parviennent dans le conscient de façon transformée relativement à ce qui nous arrange.

       Si je me fais l’avocat du Diable dans le domaine je tiens à préciser qu’il n’est absolument pas dans mon intention de blesser qui que ce soit et surtout pas les anciens malades qui sont auteurs des témoignages.

       Je ne le fais que dans le but de mettre en avant le fait que de croiser les témoignages présente encore plus d’intérêt si l’on observe comment et en quoi sa position, relativement à la démarche scientifique psychologique, spirituelle ou philosophique, s’en trouve modifiée.

     Je me permets ce parallèle avec ma situation personnelle non pas parce que j’ai vécu des choses similaires parce que ça n’est pas le cas.

       Mais uniquement parce que j’ai expliqué, et décortiqué dans le moindre détail comme tun patient atteint de dépression, pouvait se d reconstruire, sur le plan psychique, avec sa charge émotionnelle, et que compte tenu du fait que ces réparations n’aient jamais pu être démontré, ce simple fait ait servi jusqu’à il y a quelques années, à prétendre que j’étai érotomane.

       C’est dans le fait, de ne pas être capable de fournir la moindre preuve mais uniquement de décrire un ressenti, que se trouve effectivement le parallèle qui puisse être fait entre le pouvoir thérapeutique des émotions et  les expériences de mort imminentes.

      Et si cet ami m’avait fait ces confidences, à « à époque », c’était précisément parce que moi venant de lui expliquer ce qui m’arrivait il considérait lui, qu’à e titre j’étais digne de les recevoir contrairement à bien des psys.

     Et pour sa voir quelle interpretation moi j'en fais je precise que je ne vois aucune raison particulière de me pencer sur le probleme.

      Je suis moi agnostique et que la definition de l'agnosticism reside dns le fait, que l'existance de Dieu, n'a pas à être prouvée scientifiquement.

     Et pour être franche, je crois bien trop l'Homme pour perdre mon temps à chercher à demonter  l'existance de Dieu. ou si vous preferez "j'ai pas que ça à foutre".

  • Boris Nemtsov. Alors la camera zoom avance....".

    Boris Nemtsov opposant à Vladimir Poutine, assassiné……

    http://www.francetvinfo.fr/monde/russie/un-leader-de-l-opposition-russe-tue-par-balles-a-moscou_836437.html#xtor=EPR-2-[newsletterquotidienne]-20150228-[lestitres-colgauche/titre1]

     Je suis parfaitement d’accord avec l’analyse qui est faite  sur le fait, qu’il est fort probable que ça ne vienne pas de Vladimir Poutine.

     Pourquoi

       Et bien parce que ce dernier avait tout intérêt au contraire contrôlant les medias, à le laisser s’exprimer « juste ce qu’il fallait » pour au minimum, donner caution au fait que Vladimir Poutine sous ses airs extérieurs de dictateurs souhaitait véritablement, laisser entrevoir une petite fenêtre de Démocratie.

       La preuve en est d’ailleurs, que Vladimir Poutine, lui autorisait en partie le fait qu’il s’exprime ce qui signifie bien « qu’il faisait « avec ».

       Il est d’ailleurs intéressant d’observer que sous une dictature, quelle qu’elle soit, il soit plus commode stratégiquement de voir comment le dictateur en question soulève un tout petit peu, ou un peu, ou un peu plus le couvercle de la Démocratie, en ne ciblant que uniquement et strictement , le droit à s’exprimer d’UN PERSONNAGE POLITIQUE uniquement et pas en ouvrant les vannes par le mode législatif qui lui, serait plus susceptible de laisser émerger des personnalités plus nombreuses dans les milieux intellectuels, et journalistiques, courant le risque de contrôler plus difficilement la liberté d’expression.

      Le fait que le crime ait été commandité, dans l’endroit le plus surveillé du Kremlin, st en soit un véritable indice d’une certaine façon.

      Ainsi, les auteurs seraient ennemis de Vladimir Poutine ET de l’opposition « saine »… J’entends par là ceux qui sont véritablement amis de la Démocratie.

     

  • Colette Ferrat et son festival.

      Je souris en choisissant la rubrique pour ranger mon article parce que je le mets dans AGRI.....CULTURE.

      J'ai vu ce midi au journnal qu'elle vient de faire paraitre un livre non biographique sur son mari mais plus largement sur l'homme et sur leur couple si j'ai bien compris.

      Dire que l'on aime jean ferrat est si "peu", et si maigre qu'on ne sait jamais commen traduire ce qu'il nous a apporté.

     "Ma môme", me fait sourire toujours, parce que je crois que c'est entièrement de sa faute si je deteste les lunettes de soleil !.

       Moi, qui ai commencé à rédiger un article sur le regard (mais pas encore terminé), et l'intégrisme, la franchise, le courage, etc.... Je vois que les bons mots, avec Thomas se trouvent touours à la bonne place....Et si j'elevais des volailles de façon naturelle donc "pas aux hormones". (je parle des poulets et pas de Thomas, enfin si je l'eleverai lui aussi de façon naturelle....ha ha ha ha.

      Je me suviens a voir un reportage il y a quelques années, où il était à table, sur sa terrasse et il éplucahit des haricots verts, silencieux...  "Tout est dit".

    http://culturebox.francetvinfo.fr/musique/chanson-francaise/festival-jean-ferrat-sa-femme-temoigne-105393

  • l'Amour est dans le pré".

    « Le bonheur est dans le pré ».

       Bon alors soyons clairs… je serai tente de rajouter « depuis le temps qu’on m’emmerde avec cette émission, et qu’on essaie de ma la faire entrer par tous les trous de nez en pilule, en dosettes non biodégradables, image, en son en présentatrice chez Laurent Ruquier, et que sais je encore…

       Et bien, puisque le salon de ce que vous savez, s’étale, s’étire, se prélasse, porte de Versailles  comme si la plaine saint Denis entre deux barres d’immeubles n’auraient pas pu remplir cette mission…

       ET bien oui. PORTE DE VERSAILLES. Oui, MARIE ANTOINETTE adorait jouer à la fermière, vous n’êtes pas au courant peut être ?

       Alors voilà je vous donne une super info. Personne ne sait, par contre si elle était ou pas au bord de l’orgasme quand elle trayait les vaches, vu comme disait ma cousine Florence, « c’est comme un trayon de vache »…. Hum…..

       Oui je pensais à Saint de Denis, parce que « la plaine » bien sûr, mais figurez vous qu’en la basilique de Saint Denis, se trouve les sépultures des Rois de France.

       Et oui…. C’EST CA LA CULTURE VERITABLE….

      http://www.chateauversailles.fr/domaine-marie-antoinette

      Je précise que c’est moi qui suis à l’origine du fait que celui ci eu ait été réabilité à partir de 2006 et moi aussi, qui suis l’inspiratrice du film « les adieux à la reine » de Benoit Jacquot ; en 2011.

    https://www.youtube.com/watch?v=qb_NtsWIZ38

       L’idée a germé, parce que quand j’avais visité le musée Grévin il a bien une quinzaine d’années, j’avais trouvé au fond, encadrée et exposée au mur, une lettre manuscrite de Marie Antoinette, qu’elle avait rédigée, quelques jour avant d’être séparée de ses enfants.

       Elle était adressée à sa belle sœur il me semble, et elle recommandait ses enfants pour qu’elle veille désormais sur eux,  venant d’apprendre qu’elle serait guillotinée.

       J’avais été très touchée moi, par cette lettre, parce que justement elle donnait une image de Marie Antoinette très différente de l’image qui avait toujours été véhiculée à son sujet.

      J’en avais parlé à Thomas,, en lui développant tout ça. Je suppose donc qu’il a pris contact avec Benoit Jacquot et que l’idée leur est venu ainsi.

     C’est pour ça que la lectrice qui lui est autant dévouée, a toujours son bras qui la gratte à ce point …. (mon eczéma).

      Mais je vois que m’éloigne. Mais il est vrai que c’est assez curieux de voir comme tout se croise puisque Stéphane Bern, lui, préside comité de sélection, du Musée Grévin à présent. Et que je suis moi fille d’agriculteur. Et que Thomas Fersen a choisi son nom, relativement au Fersen, grand ami (ou amant on n’en sait rien ! de Marie Antoinette).

     Mais revenons en au « bonheur est dans le pré ».

     Je précise que relativement aux émissions de téléréalité de façon générale, j’ai toujours eu une certaine tendresse vis-à-vis de celle-ci, parce que je sais qu’elle plait beaucoup, mais surtout que la raison pour laquelle elle plait, est infiniment plus subtile, que les autres raisons qui sont relatives aux autres émissions de ce type.

        Des le début de ma collaboration à France 2 au début, et puis ensuite France télévision, etc, j’ai bien sûr comme vous pouvez l’imaginer, été sollicitée sur le sujet.

       Mais compte tenu de mon indisponibilité, je ne suis allée me rincer l’œil, qu’une seule fois, ou deux.

       Ce que j’ai vu, ne m’a donné véritablement aucune raison,  de dénigrer l’émission. Il est vrai, que je suis très chatouilleuse sur le sujet, parce que filmer le monde agricole, et ça ne risque pas d’être Raymond DEPARDON  qui est mon maitre sur le sujet, qui risque de me contredire…

       Le monde rural a toujours été tellement méconnu et donc à ce titre, tellement raillé que c’est difficile de s’en inspirer, ou de faire quoi que ce soit sur le sujet, sans dire de connerie, ou être maladroit.

     Mais sur le sujet je dois vous raconter une histoire.

     Depuis  l’âge de l’adolescence il arrivait souvent que j’aille au salon…

       Et j’ai en mémoire, (ça ne date pas d’hier c’était au début des train CORAIL alors imaginez donc), nous prenions le métro, ensuite, et je me souviens fort bien que certaines femmes d’agriculteurs, habillées pourtant de façon parfaitement correcte et je dirai « normale », étaient carrément stigmatisées parce qu’on voyait que c’était des rurales….

       Je me souviens notamment de la marque des bottes plastique qui se voyaient sur leurs mollets, et qui confirmait, qu’elle était bien femmes d’agriculteurs ou bien en tout cas issues de la ruralité.

       Que moi, je les ai détectées en quelque sorte, ne me posait aucun problème à moi… Mais de voir que les parisiens se foutaient de leur gueule, et les raillaient non ça ne passait vraiment pas et ça m’avait blessée.

       Alors c’est vrai c’est comme ça, je suis une fille d’agriculteur et je le revendique.

       Quand j’étais pensionnaire au lycée à Barentin, on se foutait de moi, comme c’était pas permis.

        Les autres enfants d’agriculteurs, (que je ne nommerai pas, mais ils se reconnaitront), étaient tous solidaires….

       Je me souviens de l’une d’elle,  à qui, un jour j’avais dit « tu sais on ne voit absolument pas que tu es une fille d’agriculteur ».

     Mais je lui disais ça comme ça…..

       Elle était absolument surprise et stupéfaite, et me dit « et bien dis donc, ça me fait vachement plaisir que tu me dises ça ».

       Moi j’étais très surprise parce que ça ne me serait jamais venu à l’idée d’avoir honte d’avoir des parents agriculteurs…

       En troisième avec un copain, un fils d’agriculteur aussi on avait même damé le pion a un fils du directeur du lycée Jacquard je me souviens, je vous raconte même pas comment on était fiers de notre coup !

       Et puis ensuite une fois arrivée au lycée jeanne d’Arc à Rouen alors là c’était l’inverse… Fille d’agriculteur là c’était « ho putain… quelle chance, raconte ».

     Ce qui me laissait un brin perplexe, pareillement,  pour information.

       J’en profite pour faire un coucou à Isabelle Mergaux, qui a fait le film « je vous trouve très beau » rediffusé dernièrement et qui a la particularité d’être très juste.

       En fait on en revient simplement à une constatation. C’est que quand on veut traiter un sujet ou parler d’un milieu particulièrement, il est souhaitable de ne le faire que si l’on aime, les gens de ce milieu… Bien sûr, on n’est jamais à l’abri de taper à côté, comme on dit vulgairement, mais en règle générale si l’on aime son sujet on retombe sur ses pattes.

        Et Isabelle savait très bien en parfaite autodidacte, du cinéma (oui, je sais…. JE DOIS LA SUIVRE….), et si elle a tapé juste c’est qu’elle était bien intentionnée.

     C’est plutôt ça qu’jdis ».

      Pour en revenir à l’émission.

       Le hasard fait qu’il y a dans le coin de Yvetôt un homme quia participé à l’émission. En temps que candidat.

       Et ce qui est amusant c’est que ça m’a été rapporté par un « vieux garçon », comme on dit chez nous ? et qui présentement pour information… Ne l’est plus !

      Comme quoi il n’est pas nécessaire de faire ce genre d’émission pour trouver l’âme sœur.

     Et comme nous en avions parlé, lui et moi il m’avait donné son point de vue.

     Je précise que moi je ne connais pas le candidat en question et que j n’ai pas vu l’émission.

     Mais son éclairage à lui, était parfaitement significatif et interpellant.

       Il m’a dit que les raisons pour lesquelles il avait fait l’émission n’était pas claires, sous entendant qu’il ne l’avait pas faite, pour les bonnes raisons.

       Le problème réside dans le fait que quelque soient les bonnes intentions, de la part de la production, et l’honnêteté du candidat, quelqu’un qui cherche à rencontrer l’Amour qu’il soit agriculteur ou pas  a une histoire un passé ? et que jamais personne ne peut prétendre en ce sens maitriser, effectivement, au minimum que le bilan puisse ^tre positif m^me s’il ne rencontre pas l’âme sœur.

     En ce sens je ne remet absolument pas en cause moi la production ou l’équipe de l’émission.

    http://www.bfmtv.com/culture/deux-candidats-de-l-amour-est-dans-le-pre-quittent-l-emission-865882.html

     Ensuite pour ce qui concerne le cas d’ l’article qui suit.

    https://plus.google.com/+francetvinfo/posts/jhUR3qmYCLS

     Je suis désolée mais je vais être franche….. Je trouve ça juste consternant.

     Je comprends fort bien qu’il ait été blessé ça n’a b  vraiment rien d’étonnant.

     Pourquoi ?

       Et bien tout simplement parce que l principe même d’une émission quia pour objectif, non pas de montrer ou de faire le portrait, d’homme qui vivent à la campagne, mais bel et bien de les piéger, au moments les plus intimes, LA RENCONTRE AMOUREUSE…. Je trouve que ça me fait penser moi, à la mise au mâle….

     « on amène le taureau et puis on va bien voir ce que ça donne » ;

     Oui je sais je suis dure ;

       Pour information je vos signale qu’il existe d’autres moyens de faire pour donner de l’intérêt au monde rural et au monde agricole…

     Mais certainement pas de cette façon.

     En fait je vais vous dire.

     Moi j’ai honte.

        Parce que ça fait plusieurs années que Thomas Fersen veut que je m’y colle et quand je vois ça et bien j’ai honte de ne pas être allée fouiller plus que ça, et là, j’aurai tellement fou le bordel, que cette émission, comme toutes les autres émissions de téléréalité je l’aurai déboulonnée.

     Et oui voilà, ce que j’aurai fait.

       Enfin voilà je n’ai rien contre Karine Lemarchand en particulier,  je précise, et je ne remets en cause ni sa bonne volonté ni la sincérité de la démarche.

       Mais pour ma part j’ai une trop haute estime, du milieu agricole, pour voir qu’on puisse ainsi, y faire son beurre, au mépris, du plus fondamental qui s’appelle lag dignité humaine…

       Quand je vois cet homme là moi, je vois plein de choses à faire,, et croyez moi ôur que je collabore, je vous souhaite bien du courage.

       Je vous signale, ou plutôt, je vous rappelle que je suis maintenue sous tutelle, pour raison d’etat et que je suis à la recherche d’un travail, et croyez moi depuis le temps que j’attends je ne risque pas de m’écraser comme une bouse, pour y imposer ce que je prends moi pour le coup pour une véritable certitude.

     Justement ces jours derniers, j’ai rempli mon CV, etc, sur viadeo, lors surtout, ne vous privez pas !

    http://www.viadeo.com/profile/0029ts1l1edssen/?readOnly=true

     

     

     

  • Décisions du gouvernement, non pas pour que l’islam soit dissoluble dans la république, mais pour qu’il y soit plus intégré.

     Décisions du gouvernement, non pas pour que l’islam soit dissoluble dans la république, mais pour qu’il y soit plus intégré.

    http://www.francetvinfo.fr/societe/religion/le-plan-du-gouvernement-pour-ameliorer-le-dialogue-avec-l-islam-de-france_834009.html

       Je viens de voir le reportage sur France 2, au journal et j’ai vu, les projets de diplômes ainsi que les formations, qui sont proposées pour répondre à la demande.

       C’est pour ma part très exactement ce que je souhaitais.

       Il est possible toute religion confondue, que certains hauts dignitaires religieux, se demandent quelle est l’utilité de telles formations,  et en quoi ces formations seront-elles différentes des études de théologie, et susceptibles de répondre à la demande.

     Alors c’est moi qui vais y répondre.

      La théologie, quelque soit la religion est un enseignement des livres sacrés, quasiment exclusivement au détriment,  des états qui acceptent que telle ou telle autre religion soit pratiquée.

       Ce qui en découle réside dans le fait que certaines pratiques ou rites religieux quelque soit le pays, sont en plus ou moins grand décalage, avec les lois en vigueur.

       C’est précisément là, et nulle part ailleurs que se trouve effectivement l’énorme malentendu notamment vis-à-vis de l’Islam.

       Ces cours, que je qualifierai moi de…. JE NE SAIS PAS ENCORE QUEL NOM LUI DONNER… « Croisement entre philosophie et religion » seront pour moi d’une extrême importance puisqu’ils vont permettre s  de resituer la religion face au développement personnel, face au cheminement individuel, quand on s’est vu imposé comme c’est le plus souvent le cas une religion des la naissance…

       La resituer aussi, vis-à-vis du monde du travail, et ce qui est encore plus important la resituer vis-à-vis des grands mythes…. Qui pourront être étudiés, expliqués,  donc mieux compris, et ainsi a  infiniment mieux tolérés par les adeptes d’autres religions.

       Ce là, va permettre précisément, de développer le principe de tolérance d’une religion vis-à-vis d’une autre mais aussi, bien plus encore, des croyants vis-à-vis des non croyants, et des non croyants vis-à-vis des croyants.

       Les enseignants et autres vont pouvoir s’imprégner de cette formation afin de la dispenser au sein des lycées et des collèges, et mieux encore plus en amont à l’école, de façon adaptée, parce que la tolérance s’apprend des le plus jeune âge.

       J’ai bien compris, qu’on était accepté au niveau BAC… Je note que la notion « niveau BAC » est assez subtilement distillée pour que j’ai un doute !

       YES,  rien n’est plus sécurisant que la notion de doute, dans ce domaine puisque c’est la condition indispensable, au fait de s’imprégner du savoir d’autrui.

     A la question « est ce que je suis intéressée » la réponse est OUI, ABSOLUMENT. Enfin si ça n’est pas trop sérieux !

  • Manuel Walls et les syndicats, le 25 fevrier 2015.

      Hier et avant-hier a eu lieu, une émission sur France 5 je crois, sur le bonheur au travail. Je n’ai pas regardé je ne peux pas être partout.

       Je viens juste d’avoir un compte rendu par la rediff’ sur le journal de 5h d’hier matin. C’est vous dire si tout ça est bien organisé.

     Merci, pour la parfaite symbiose entre radio France  France Télévision et Thomas Fersen à mon intention.

       Aujourd’hui nous savons tous qu’un jeune qui entre sur le marché du travail, sera très probablement appelé à changer de poste deux ou trois fois, dans sa vie ce qui n’était pas le cas les décennies antérieures.

       Que la valeur « travail » demande à être redéfinie aujourd’hui, est une absolue évidence, que bien peu de monde accepte de regarder en face….

     Ou plus précisément «  personne dans les medias, n’ose aborder » alors que chacun sait que c’est là que repose en partie la clé de bien des problèmes sociétaux.

       Je prends toujours l’exemple absolument flagrant de la femme au foyer qui pete les plombs dans la crise du milieu de la vie et qui a consacré20 ans de son existence à élever ses enfants et qui se retrouve « comme une pauvre merde », parce que socialement elle ne bénéficie d’aucune reconnaissance qui soit équivalente au fait qu’a elle ait occupé un poste en temps que salariée et donc « ayant travaillé ».

       Je ne suis pas en train de prétendre, qu’une femme au foyer qui fait ce choix doive absolument en tirer un salaire… C’est uniquement par une forme de caricature que je lui colle que je cherche à mettre évidence, que la notion de travail, ne correspond absolument pas comme on peut le voir au fait  d’avoir un contrat de travail et donc un bulletin de salaire.

     Ors dans l’inconscient collectif quand on dit « travail » on dit « fiche de paie ».

      Cette distorsion a pour effet que sur le plan uniquement psychologique la situation de chômage, s’en trouve perçue, comme dévalorisante systématiquement.

      Aujourd’hui, par le phénomène d’adaptabilité des générations les plus jeunes certains et certaines sont parfaitement conscient de ce phénomène et sur le plan psychologique sont à même de s’adapter parfaitement à cette évolution.

     Ors que voyons nous ?

       Et bien que nos institutions elles, notamment bancaires, sont absolument incapables de s’adapter, à cette évolution.

       Certes, je comprends fort bien, que les banques aient besoin de garanties…he he he he……

     Mais aujourd’hui, on se  retrouve avec des jeunes, qui gèrent leur argent, même s’ils en on peu, de parfaitement exemplaire, probablement bien mieux, que bien des banquiers soit dit en passant et qu’il se retrouvent à dormir dans des voitures, parce qu’ils n’ont pas la chance d’avoir encore décroché un CDI……

     Il y a eu un reportage sur le sujet à envoyé spécial dernièrement absolument éloquent sur le sujet.

       Aujourd’hui, un jeune parfaitement honnête en arrive quelquefois à se faire faire de faux documents donc de façon illégale dans le seul et unique but, de parvenir à « rouler », un propriétaire privé qui cherche un locataire.

       Alors tenez vous bien, les agents immobiliers, paient des personnes pour détecter les faux documents faits, par des gens parfaitement honnêtes, et qui ne procèdent ainsi que dans le seul et unique but parmi leurs chapelet de CDD, de ne pas dormir à l rue, parce qu’ils sont COUPABLES de n’être embauchés qu’à durée déterminée……

       Qu’il soit exigé de ces travailleurs précaires une forme de virginité dans a façon de gérer son argent dans le but que le propriétaire soit f  garanti, de toucher son loyer est parfaitement compréhensible….

       Mais ce que moi je trouve absolument injustifié réside dans le fait,, que parmi ces jeunes, se trouve un très fort pourcentage, qui sait parfaitement bien gérer son argent, et qui plus est par son passif au sein de SA BANQUE, cette dernière est parfaitement capable d’attester de sa responsabilité, et de sa solvabilité, puisqu’elle en sait assez sur sn passif au sein de sa banque……

      Alors pour moi il est absolument impératif de trouver un moyen pour que cette « bonne capacité à gérer son argent » que la banque elle même ne peut en aucune façon,  nier, débloque ainsi, pour commencer l’accès à une location de telle sorte que le travailleur précaire puisse obtenir un logement, mais aussi, de bloque, et le cas n  m’a encore été soumis hier l’accès à certains prêt pour un projet professionnel.

       J’ai vu aux infos ces jours derniers, qu’un certain nombre de villes commençaient à entamer des démarches pour inciter certains propriétaires fonciers, à faire des travaux pour que des logements inadaptés puissent revenir, à la location.

     Je pense moi, que c’est une excellente idée.

       Mais je commençais à parler travail et je vois que je glisse côté logement ce qui n’est pas un hasard si l’on considère effectivement que d’avoir son logement est la base de la dignité humaine.

     D’autres pistes doivent être étudiées.

       Dans ce reportage il était question d’une femme qui vivait dans une caravane. Certes ça n’est pas idéal. Mais je dirai « c’est un moindre mal ».

       Je sais que dans certains camping alors que la loi en théorie, l’interdit, il  existe certaines personne qui vivent toute l’année dans ces caravanes qui y sont installées.

      Je pense qu’il est nécessaire aujourd’hui, d’assouplir la législation sur ce point ce qui permettrait aux propriétaires de camping,  de s’adapter à la situation et notamment d’investir, dans des chemins moins boueux si les campings sont plus investis l’hiver qu’ils ne le sont actuellement.

     

       Il faudra veiller il me semble au fait, d’être très strict sur l’aspect extérieur de la caravane et ainsi pourvoir exiger parce que ça me d semble souhaitable que les résidents permanents se trouvent mêlés, au résident vacanciers de telle sorte, qu’il ne se trouvent ghettoïsés au sein des camping.

       Mais je pense que le mieux, est peut être de réfléchir à l’adaptation de cette loi avec le soutien de EMMAUS fondation Abbé Pierre, qui seront les mieux à même de juger, de la meilleure adaptation de la loi.

       Je pense qu’il faut réfléchir aussi au fait que b  beaucoup de salariés précaires travaillent dans des zones touristiques diverses selon les saisons et que qu’il serait bon, je crois de revoir  ou de travailler sur l notion de nomadisme….

     Oui, j’en vois déjà qui haussent les sourcils parce qu’ils pensent aux ROMS…

       Et oui, le roms est un humain comme un autre,, et qui par conséquent a parfaitement le droit à la dignité.

     Nous avons une ire ici à Pavilly pour ceux que l’on nomme pudiquement « les gens du voyage »…

       Qui pour information, pour certains d’entre eux, ne demandent pas mieux que de devenir sédentaires.

      « Tout se passe bien » enfin il me semble.

       Un jour je ne sais plus où un monsieur me dit « je cherche un endroit pour placer mon camping car »… je lui parlais alors de cet endroit. Et il me répondit le plus naturellement du monde… « Ors de question NON MAIS CA VA PAS !….

       MDR MDR MDR…… J’aurai pu chercher à approfondir, c’est vrai.

     Mais je ne l’ai pas fait pour la simple raison que son attitude ridicule et sa réaction épidermique sortait de la bouche d’un homme qui pourtant semblait, plutôt aimable et parfaitement avenant….

     En fait j’étais plutôt triste, pour lui.

     Intérieurement, j’ai pensé ceci…. « Si lui, réagit comme ça lors qu’il a l’air plutôt intelligent, je te  raconte pas comment sont les autres »….

     Oui je sais j’en connais qui vont me dire « mais tu y habiterai toi, avec ta  caravane, sur leur truc, à côté d’eux ?????

     La réponse est OUI ! SANS AUCUN PROBLEME…..

        Bon mais attention hein, que les choses soient bien claires les Gipsy King, il faut pas trop qu’ils m’emmerdent non plus, sinon moi je vais chercher « Les voleurs de poules » et …..

     Attendez là il y a juste un tout petit souci.

     Je suis juste en train de réaliser que de dire une chose pareille, laisse croire peut être, que je fais partie de la mafia ROM, « version avicole » qui vient estourbir les basse cours normandes…..

     Ha oui et oui, bien sûr il faut expliquer.

       Alors voilà. « Les valeurs de poules » c’est un groupe de musiciens, dont faisait partie  Sanséverino…..

      C’est ironique bien sûr. IRONIQUE et CARICATURAL, version, AUTODERISION, LE MONSIEUR TE DIT.

    http://www.music-story.com/les-voleurs-de-poules/tu-sens-les-poivrons

     Bon je vois qu’ils ont bloqué l’écoute mais ils attendent que je m’y colle.

     BREF.  Sanseverino, qui est soit dit en passant, le premier artiste contacté par Thomas Fersen, selon mes recommandations qui ait commencé à s’inspirer de moi, par Thomas interposé.

    http://francoisenielaubin.viabloga.com/news/sanseverino-chante-gilbert-becaud

    http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fwww.sanseverino.fr%2Fimages%2Fa6.png&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.sanseverino.fr%2F&h=170&w=170&tbnid=bD_GzEWAFdX7pM%3A&zoom=1&docid=ot7eMV4EpJuHcM&hl=fr&ei=npztVOyONuyy7Qbft4HoAg&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=836&page=3&start=41&ndsp=26&ved=0CNoBEK0DMDQ

     c’est moi qui suis « la voisine des oiseaux ».

       J’organise une compétition de guitare, avec option merguez et chipolata, c’est Thomas Fersen, qui s’occupe du barbecue c’est vous dire si on est pas encore prêt de bouffer.

     Et sils m’emmerdent un peu trop, je fais venir aussi Sansevérino,  QUE JE VAIS OBLIGER A JOUER ET CHNANTER AVEC THOMAS DUTRONC qui pour l’occasion afin d’être plus raccord sera obligé de se teindre les cheveux en noir avec moustaches  et bouclettes en option… Oui, j’en profite pour régler mes comptes, c’est pour "l’armoire normande"….

       Bon sinon je précise que le titre du disque du groupe "les voleurs de poules", s'appelle "tu sens le poivrons" chose à laquelle je serai tentée de répondre "mieux vaut ça que de sentir la m....".

       Quand je pense que Stephan Bern lui même, pas plus tard qu'hier apres midi, à mis les petits plats dans les grands, pour tenter de m'apprendre les bonnes manières, pour le cas où j'en aurai besoin, déciement, je dois dire que j'étais morte de rire, je vous recommande d'aller voir ça c'est absolument collector, (comment ça va bien)....

     Et pour ceux qui douteraient que l ma place soit plus en politique qu'en artitique là aussi comme vus pouvz le voir, je suis serieuse au depart et hop je glisse inevittablement sur la pente qui n'est rien d'autre que ma veritable nature.....

     Oui je sais ça fait quand m^me deux fois depuis deux heure envron, que le fersen à poil durs, fait o sonner mon téléphone, pour montrer son impatience... Et vous savez ce que je lui dis  ?

     Comment vous dites ??? CHIANT oui, on peut dire ça, en effet.

     Mais enfin comme moi je suis "sa fatigante" je crois qu'uon est quitte.

  • "Français de souche" dans la bouche de François Hollande.

    « Français de souche », dans la bouche de François Hollande.

    http://www.francetvinfo.fr/politique/francois-hollande/video-francois-hollande-utilise-pour-la-premiere-fois-le-terme-francais-de-souche_832785.html

     La seule et unique raison pour laquelle le fait d’utiliser cette expression est véritablement choquante dans la bouche d’un politique, réside dans le fait que pendant la seconde guerre mondiale Adolphe Hitler ait pratiqué ce que l’on nomme l’eugénisme.

    Eugénisme. Définition.

    Ensemble des recherches (biologiques, génétiques) et des pratiques (morales, sociales) qui ont pour but de déterminer les conditions les plus favorables à la procréation de sujets sains et, par là même, d'améliorer la race humaine.

     Il a poussé sa démarche jusqu’à la mettre en pratique comme jamais aucun monstre kje crois avit pu le faire dans toute l’histoire de l’humanité.

     Michel  Cymez a fait un livre sur ce sujet absolument passionnant.

    http://www.lexpress.fr/culture/livre/strasbourg_1646895.html

        Si user de cette expression choque,  je m’en réjouis, d’une certaine façon. Mais il se trouve que ceux qui sont choqués ne sont pas les mêmes que ceux qui en sont coutumiers, notamment dans les milieux d’extrême droite,  d’utiliser cette formule de « français de souche ».

       Quand on laisse un micro trainer bêtement dans une réunion du FN on entend « on est chez nous on est chez nous ».

        Mais un ou une immigrée de la seconde ou troisième génération est lui, ou elle aussi CHEZ LUI ou CHEZ ELLE puisque né(e), en France.

       Ainsi ces personnes qui scandent ainsi de telles âneries ne sont ils pas conscients que ceux qui sont autour d’eux et qu’ils disent eux « français », ont en vérité, une fois  sur quatre il me emble un grand père ou une grand-mère d’origine émigrée….

       Ainsi, François Hollande n’a t il commis aucune erreur, ou méfait en utilisant cette expression pour le simple raison que de dire « non émigré » ou bien « non issu de l’immigration » eut été plus juste effectivement, mais il faut bien reconnaitre, qu’il n’existe aucun mot, autre que « français de souche », qui choque pour signifier « non issu de l’immigration ».

     Ou bien alors devrions nous dire NII, voulant dire « non issu de l’immigration ».

       Si le fait de choquer en ayant utilisé cette expression, pouvait servir de prétexte à ceux qui en sont coutumiers,  de véritablement se poser la question du bien fondé ou pas, de l’utiliser au moins cet « abus de langage » aurait il  l’avantage, de provoquer la réflexion.

       Si, ces tombes avaient été profanées, par des jeunes musulmans, on aurait mis en avant le fait que ce soit  de l’antisémitisme version islamique, avec en sous couche, une forme  de transfert du conflit israélo palestinien…..

        Motif qui à mes yeux j’en suis absolument persuadée est infiniment plus courant qu’on ne veut le reconnaitre.

       Je rappelle à ceux qui voudraient l’ignorer, que je flaire moi, l’air du temps, bien mieux que n’importe qui, aussi j’aimerai particulièrement bien, qu’on n’accorde pas plus de prix, à la mort d’un juif, qu’on ne l’accorde à la mort d’un palestinien.

       Le « prétexte » de la Shoa n’a que trop duré, il me semble, et l’etat d’Israël, aujourd’hui est tenu par des gens qui ne sont absolument pas dignes de la moindre confiance….

       Que l’on cesse d’opprimer systématiquement le peuple palestiniens et la moitié de l’enflamment des guerre dans le moyen orient, ainsi qu’en Afrique, s’éteindrait comme par enchantement, mais encore faut il pour cela que les marchant d’armes soient eux intéressés par le projet.

       Ce que l’on nomme aujourd’hui antisémitisme pour moi, le  ne l’est absolument pas, j’en suis moi persuadée… Ceux qui aujourd’hui, s’en prennent à la communauté juive, ne le font que par pure jalousie parce que un peuple, qui a été aussi méprisé,  et humilié recèle systématiquement des ressources d’intelligence qu’il fait renaitre les générations suivantes, ce qui n’a strictement rien à voir avec une quelconque religion….

       Si aujourd’hui, les pays islamiques de culture se sont refugié dans l’Islam de façon aussi systématique, depuis des générations c’est aussi parce qu’ils ont été écrasés et opprimés…. Depuis des siècles.

     Qu’on les considère avec respect et alors les négociations, pourraient  se faire…. Infiniment plus facilement.

     C’est ce que l’on peut nommer aussi une forme d’instinct de survie intellectuelle.

       Les roms, un jour vont refleurir exactement de la même façon…. Ainsi que tous les peuples opprimés.

     

  • "On est pas couchés" spécial Chritiane TAUBIRA.

    « On est pas couchés » spécial Christiane TAUBIRA.

     Bon et bien voilà « j’arriiiiiive »…..

     C’est que j’ai pas que ça à faire moi de commenter vote travail !

       Pour l’émission dans son ensemble vous avez tous que j’ai vraiment du mal à tenir le coup en fin de soirée… c’est come ça.

       Mais je suis persévérante et je suis même capable de me faire violence (mais pas trop, quand même) pour maintenait mon désir au sujet de ce que vous savez.

       Bon alors Lea, qui se déguise en couillonne de service pro sarkoziste je suis désolée Léa mais je dois dire que j’étais morte de rire, mais enfin je suppose extrêmement fort que tu t’es déguisée en conne pour te faire l’avocat du Diable… ho « la vilaine ».

        Mais enfin joli numéro je dois dire, je t’ai trouvée très drôle, en petite souris en train de te faire dépecer, de bonne grâce par Christiane Taubira qui n’a pas eu le choix et qui n’a pu que  te rendre la monnaie de ta pièce….

     « Joli sketch »… Félicitations aux deux protagonistes !

     Bon alors je vais tâcher de ne rien oublier.

       En ce qui concerne la raréfaction de certains personnages politiques en l’occurrence là notre ministre de la Justice c’est moi qui suis à l’origine du fait que ses apparitions soient moins frequentes qu’avant.

     E vais vous expliquer pour quelle raison.

     Moi quand je la voyait j’llais dire « sur scene » ce qui est un lapsus tout à fait interpellant, je la oyait encombrée non pas par le fait de voir faire face à ses agresseurs (parce que entre un gamine qui la traite de singe et des militants anti mariage pour tous pas toujours très délicats je pense qu’on peut parler effectivement d’agressions), j’ai dit à thomas, « écoute c’est pas normal, qu’elle soit obligée de monter au créneau comme ça et de  se donner en spectacle merde, un ministre il est choisi pour ses compétences et pour proposer des reformes quelque soit le ministère concernéet il ou elle n’est pas là pou faire le show »…

      Et puis si elle apparait moins fréquemment du coup quand elle prendra la parole elle chosira quand et elle n’en sera que bien plus efficace et bien moins sur le défensive » et elle sera donc meilleure.

     Et je vois que mes recommandations, e  ont été plus que suivies, et je viens de voir que cette émission à été l’une des plus revisionnée de  la chaine pendant le week end et lundi ce qui confirme parfaitement mon analyse.

     J’ai dit je ne sais plus quand à mon sujet pour être précise « un bon moyen de capter l’attention quelquefois, c’est de la fermer, parce que le silence est le meilleurs écrin quelquefois pour se faire respecter ou faire entendre mieux ce que l’on dira ensuite. CQFD.

       Ensuite j’ai beaucoup ri quand elle explique que  Nicolas Sarkozy  s’acharne sur elle, des qu’il prend a parole ce qui ne m’étonne pas du tout vu que s’il y a un point sur lequel moi j’asticotte Sarkozy c’est bien sur le fait que sous pouvoir quand c’était Fillon son premier ministre, il considérait le ministère de la Justice comme la cinquième patte du canard côté budget.

       Ors la société de demain, repose notamment en très grande partie, sur le ministère de la Justice puisque pour trouver l’argent pour mener à bien l’ensemble des réformes, qui vont devoir être conformes à l’adaptation de l’évolution de la société (vieillissement de la population par exemple), on ne peut trouver le pognon qu’en luttant contre les paradis fiscaux à l’étranger et la lutte anticorruption…

        Ha ça c’est sûr que s’il y en a une qu’il peut pas blairer  sarko, c’est bien Chritiane Taubira !

     J’ai beaucoup amé quand elle a expliqué son travail, et sa volonté d’ouvrir le débat au sujet de la reforme pénale et que ce débat à ss yeux n’a pas eu lieu…

       Et je trouve assez consternant parce que ça signifie (mais elle a bien dit que toute l’opposition ne réagissait pas ainsi), qu’un jeune qui commet un délit ou un vol, ou quelque chose de plus grave ça passe par la case gendarmerie, Justice, etc, mais comment le jeune en est arrivé là, et quel projet on a pour lui, les questions que ça pose, ce sont autant  d’éclairages qui leur passent carrément au dessus de la tête… Et ça je suis parfaitement d’accord, c’est simplement consternant.

       Pour ce qui concerne la prévention de la radicalisation, moi j’ai posé l’index sur le fait que sous Nicolas Sarkozy le problème existait déjà, et qu’il aurait du lui déjà prendre des mesures et je dirai « avoir le courage de le faire ».

        Pour information moi, depuis le début que je suis l’inspiratrice de François Hollande, j’ai plus fort que ça, parce que je préconisais carrément  de mettre les mosquée sur écoute et que leurs prêches soient enregistrés…

        C’est vous dire à quel point d’une certaine façon je suis plus couillue que Sarkozy….

         Et pour information, il ne s’est jamais trouvé encore un musulman, pour remettre en cause ma position sur ce point. Mais il est vrai qu’ils savent aussi à quel point ma démarche n’a pas pour objectif de les blesser, mais bien uniquement de lutter en prévention contre la radicalisation, qui se passait au sein de certaines mosquées.

        Pour ce qui concerne ce point particulièrement, je précise qu’il y a eu aujourd’hui une
    émission spéciale « toute une histoire » absolument remarquable, ou plusieurs parents sont venus apporter leurs témoignages, relativement à leurs enfants qui sont soit partis en Syrie pour rejoindre les djihadistes, soit sont partis, et revenus soit ont été endoctrinés dans d’autres sectes.

      J’ai trouvé cette émission remarquable parce qu’elle démontre bien que les la psychologie d’un adolescent est bien plus complexe que certains parents veulent le penser, et qui visiblement ont simplement oublié ce qu’ait pu être leur propre adolescence…

       Alors peut être ils y réfléchiraient à deux fois.

       Je rappelle que j’ai déjà bossé sur le sujet publiquement sur mon site internet et aussi en privé et transmis aux autorités compétentes via Thomas Fersen.

       Il y a quelques jours encore, et que je suis toujours intéressée pour y travailler si nécessaire.

       Pour le reste je dois dire que j’ai trouvé madame Taubira juste resplendissante, et parfaitement sûre de ses positions et de ses convictions et que  ça m’a fait très chaud au cœur.

     PS : Merci pour « monsieur X » par Philippe Toretton. je vois je vois. Je m’y colle demain matin.

       Je vous signale quand même que si vous faisiez la moyenne ça faisait un certain pourcentage de haut normand sur le plateau et je crains fort que le pourcentage n’aille en s’aggravant.

     Mis il est vrai qu’on a quand même pas mal de célébrité en Haute Normandie, et le  je me demande si les autres département ne risquent pas de demander un quotta, au CSA. Mdr.