google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

80 km heure ? C'est parce que "Martine à la ferme", qu'elle a si souvent raison.

 Oui, je sais, ce que vous pensez... "c'est quoi, encore, cette histoire".

http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/limitation-a-80-km-h-une-mesure-qui-parait-tomber-de-tout-en-haut-decrypte-domenach-7793888072

  Bon, je l'admet ce raprochement, ou plutot ce court circuitage, peut sembler alambiqué,  et pourtant....

  Dans es années 60, une petite fille nommée martine, subjuguée  par le personnage en question, avait demandé à sa maman, de lui coudre la petite jupe rouge à pois blanc, avec le foulard, pour mettre dans les cheveux.

 Quarante ans plus tard, c'est une femme, nous  sommes voisines, elle et moi, à Mesnil Panneville. (76).

 Pour aller vers Barentin, on doit prendre la RN 15 à l'époque.

 C'est une des nationales, où il y a le plus de  traffic, en France, puisque c'est l'axe Rouen le Havre.

 A cette époque,  je ne sais pas où en est Edouard Philippe, à la FAC peut être, quand à Emmanuel Macron, il en est encore à draguer sa prof de français, ou bien, il lui écrit un poème d'amour.

  BREF....

  Comme tout le monde à Mesnil Pavnnevile, pour de simples raisons évidentes de circulation, et comme toutes les commodités se trouvent sur Pavilly ou Barentin,  nous devions donc tourner à gauche,  et nous trouvions alors bien embarrassés, à chaque fois, pour passer, la visibilité n'étant pas très bonne.

  Chaque année, nous avions 2 morts, environ, à ce foutu passage...

  Qu'on se rassure, depuis, moi, je n'y suis plus, mais un rond point, à présent, simplifie et sécurise, pour pouvoir aller vers Rouen.

  Mais à cette époque, Martine, ma voisine et mon amie, elle, bossait au  CHU, selon des horaires conventionnels,  et donc, chaque matin, se trouvait confrontée à ce problème...

  De mon côté, "pian pian", la securité avant tout, j'avais trouvé une solution, un peu alembiquée, qui consistait à tourner à gauche, avant d'aller traverser au niveau de Bouville, pour rettouver la nationale, en diminuant de façon significative, le risque de se faire percuter, par une voiture, qu'on n'aurait pas vu venir....

  Certes, on perdait, à chaque fois, quelques minutes, "la belle affaire". , mais au poins, on traversait avec une plus grande sécurité.

  J'expliquais à Martine....

  Des mois apres, ou des années, je ne sais plus, alors, que je n'y pensais absolument plus, je persitais toujours, à chaque fois, pour prendre cette petite deviation, qui rendait cette traversée plus securisée... martine, me dit un jour: "Tu sais, depuis que tu m'as dit ça, je le fais à chaque fois, je prends le temps, c'est pas grave, mais au moins, c'sest plus sûr.

  Sans vouloir être mechante avec vous, messieurs, je doute, plus que surement, qu'ayant donné ce conseil à certains, ils l'aient suivi...

  Mais si je parle de cette histoire aujourd'hui, c'est qu'il est question, parmi  ceux qui ramènent leur fraise aujourd'hui sur le sujet, en région,  de mettre en avant, le fait que ça mettrait en peril, parait il, l'activité economique, de certains petites villes....

 Soit, admettons.

  Depuis qu'ayant pris le peripherique, de caen, et d'avoir failli avaler mon bulletin de naissance, parce que je me suis endormie,  je benis le ciel, qu'il y ait eu des gr lissières de securité, parce que je ne serai plus là, pour vous le dire.

  Alors, deja, des qu'une ligne droite, quelque soit l'endroit, montre un taux d'accidents en face à face, le simple fait d'installer des nbarrières de securité, diminuerait considerablement, les accidents, ou plutot, leur gravité...

  Oui, j'aurai du, m'arrêter. sauf que sur un peripherique, c'est impossible.

  Des que je sens que je suis fatiguée, n'importe où en ville, ou en campagne, je m'arrête... Là, c'était impossible.

  Tout le c^té de ma voture, a été bousillé, certes, mais moi, une fois sursauté et vu que c'était la barrière, qui m'avait sauvé la vie, j'étais bien entière....

 Si je parle de la vie rurale, et des agriculteurs, c'est qu'il est arrivé il y a quelques temps, à la télé, de voir un reportage, sur l'agriculture, d'aujourd'hui, et l'un d'eux, à cru judicieux, de preciser, que "martine à la ferme", c'était bien fini...

 Et oui, c'est sûr, entre martine à la ferme, et une charrue 10 socles, il y a un monde, un monde, et une ditance, que je dirai à peu pres aussi eloignée, que la terre à la lune....

 0 chaque fois, que je croise, un de ces engins, je me pose la question.

  "Est ce que celui qui le conduit, a deja pris en main, un loucher, une fourche bêche, un croc, une binette, et est ce qu'ila deja pris dans ses mains, la terre qu'il considère comme une pute, tout juste bonne à lui remplir les poches.... ? Voilà, comme on dit vulgairement, "ça, c'est fait".

  Une étude récente, a révélé que si l'on parcourt une distance de 20km, en considrant qu'on respecte la vitesse de 80 km heure... on perd, 3mn.....

  TROIS MINUTES.....

  Alors, je sais pas moi, écoutez un truc intelligent, en roulant, France Inter, par exemple, ou écoutez de ma musique, je sais pas, mais faite un truc, qui vous rendra un peu moins con, peut être, non  ? Ca devrait être possible, ça, non ?

 

obsolescence réchauffement climatique café petits commerces vitesse

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire