google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Après "Envoyé spécial" des deputes réclament une commission d'enquête, au sujet du RN.

https://www.huffingtonpost.fr/entry/apres-envoye-special-des-deputes-reclament-une-commission-denquete-contre-le-rn_fr_5cd6db52e4b0796a95dcba20?ncid=other_facebook_eucluwzme5k&utm_campaign=share_facebook&fbclid=IwAR05xkVQF1LzsS9vjimmY0FQ2piqAb6fSvaFd4ylD3SoMfJAq5w1kPJnZyM

https://www.franceinter.fr/emissions/le-billet-de-charline-vanhoenacker/le-billet-de-charline-vanhoenacker-09-mai-2019

 Je comprends, ils ont parfaitement raison. De toute façon, "dis moi, où tu vas chercher ton prêt", je te dirai qui tu es. Non ?

Je cite:

Frédéric Lefebvre

samedi

Lettre ouverte aux présidents et présidentes des commissions des lois et des affaires étrangères de l’Assemblee Nationale et du Sénat : demande de commission d’enquête sur le Rassemblement National pour intelligence avec une puissance étrangère avec la complicité de hauts fonctionnaires tenus au droit de réserve.

    "Le Rassemblement National, représenté notamment par le compagnon de Marine Le Pen, au cours d’une réunion qui s'est tenue à Londres, joue contre les intérêts de la France en proposant à un émissaire étranger, Steve Bannon, citoyen américain et âme damnée du Président Trump, de participer à des réunions secrètes avec des hauts fonctionnaires français, préfets et ambassadeurs, tenus au devoir de réserve et gardant l’anonymat.

Un monsieur Bannon qui multiplie depuis des mois les sorties anti-européennes et annonce la couleur : « Je vais planter un pieu dans le cœur de l'Europe ».

La scène, diffusée dans l’émission « Envoyé Spécial » sur France Télévision, souligne que le RN se comporte en « parti de l’étranger » qui joue contre l’intérêt national, en mêlant des hauts fonctionnaires à ces actes anti-patriotiques, contraire aux intérêts de la France.

Le fait que sa tête de liste aux européennes fasse estrade commune avec le parti du Président Poutine, que le parti des Le Pen fricote avec le parti flamand ouvertement anti-francophone, sont des éléments supplémentaires nourrissant ce triste constat.

Qu’un parti se proclamant Nationaliste tente de participer à l’organisation d’une multinationale des nationalismes, avec des adversaires économiques, culturels ou géopolitiques autoproclamés de l’Europe et de la France, est un scandale, pouvant constituer selon son ampleur, une haute trahison.

Nous demandons qu’une commission d’enquête parlementaire se saisisse de ces actes gravissimes et puisse identifier les hauts fonctionnaires qui se prêtent à de tels agissements, pouvant être qualifiés d’intelligence avec une puissance étrangère".

Frédéric Lefebvre

Ancien Ministre 
Vice président d’Agir 
Président de l’observatoire international des nationalismes

247

78

 

 Cette posture est parfaitement légitime, et l'inquietude, veritable qui l'accompagne, tout autant.

 Car effectivement, si marine le pen, et le RN, pretendent vouloir par exemple, selon leur discours en différents pays, "la préférence nationale", il apparait tres clairement, que ce soit face à Poutine, ou que ce soit face  à Steeve Bannon, que sont intention, ne réside dans rien de moins, que de leur filer les clés, et de leur obéir., le doigt sur la couture du pantalon.. Ni plus, ni moins.

 Je sais, certains vont dire, peut être , que je vais un peu vite en besogne. c'est "juste" oublier un fait non négligeable, qui reside dans le fait que le programme de RN, sur le plan européen, alors qu'elle prétend vouloir la changer, dans les faits, ça ne tient que du sabordage programmé, conformément aux désirs de ses mentors,  Poutine, et Bannon....

 Vou en doutez encore ?

  Prenez les plus gros problèmes sociétaux, qui se posent aujourd'hui, et demandez vous donc, en quoi, le programme du RN, serait susceptible de les résoudre ? Et vous verrez...

 Et pour commencer, l'economie, sachant que partout où les extrêmes droites, diverses arrivent au pouvoir les investisseurs, assent les frontières, pour se refugier ailleurs, avec leurs capitaux...Voir les PME italiennes, qui passent la frontière, vers la Suisse, pour y planquer leurs fonds.

FBI Européen Droit à l'information hautetrahison

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire