google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Arrêtés anti pesiticides, rivalité entre maires et préfets.

 Rerenons, les problème à la base.

 Il est de notoriété publique que l'usage des pesticides, aujourd'hui, pose un énorme problème de santé publique.

 En effet, n'en deplaise aux lobbies, qui se font des coilles en or, sur la santé, des humains, ces pesticides, faunicides, floricide, et "genocide, mais en longueur", sont responsables, quelquefois, à court terme, mais beaucoup plus souvent, à moyen terme, et long terme, d'une quantitié absolument hallucinante, de maladies, qui deviennent chroniques,  et souvent, fatales, sans pour autant, être picardes.

 Seuls les mateeurs de chanson française, sont capables de comprendre cette allusion, aux fatals picards...

 BREF...

 Suite à ce problème de santé publique, d'une importance preponderante, certains maires, ot decidé, de bouter, ors de leur territoire, toute pratique de cet ordre.

 Au bout de quelques semaines, certains prfet, alors, ont cru judicieux, de s'ooposéer à ces arrêté,  dans le but,  d'autoriser, de noueveau, que les pulvé risateur, reprennent du serc vice..;

 On est à la solde, de l'inductrie agricole, ou on ne l'est pas... "je crois que c'est clair, non " ?

https://mobile.francetvinfo.fr/monde/environnement/pesticides/je-ne-vais-pas-le-retirer-c-est-mon-devoir-de-maire-un-arrete-municipal-anti-pesticides-fait-debat-au-perray-en-yvelines_3535929.html?fbclid=IwAR0WmCwzmdDC_Vt_FKoSGHmmzfLy6Sq5by1gnWyixr8Wfc6L3WAEEWbBMiI#xtref=https://t.co/R0jMW74lM4

3 Août 2019.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/puy-de-dome/clermont-ferrand/pres-clermont-ferrand-maire-interdit-son-tour-pesticides-proximite-habitations-1717039.html?fbclid=IwAR0cwAmg6si3GJh1Rgs1RLgUaSaEyBQdU15jNKWWIUBU6lq19U-0P-i2tT8

 Un de plus.

https://www.letelegramme.fr/france/france-apres-langouet-les-arretes-anti-pesticides-se-multiplient-30-08-2019-12369989.php?fbclid=IwAR2yabSNLXsvXPfmDJnBU7Bhr-nYlOSap-CfuHDAAtQ2bPXgZ6wltmvrHTI

  Christian jacob, ce  matin, sur France Inter, pretendait, qu'il condamnait l'ensemble des maires, qui adoptaient cette posture, pretextant, que ça n'était pas raisonnable, que chacun se permette ainsi, d'avoir de telle inititives.

  Il oublie, une donne fondamentale, qui reside, dans le fait, que ce sont toujours les inititives individuelles, qui essaimment, les idées,  au point, justement, de créer une veritable s  dynamique, pour faire avancer, les posture, en politique, pour precisement, leur donner le courage, d'oeuvrerr, dans telle direction, ou telle autre... Donc, exactement l'inverse de ce qu'il prétend.

  https://www.franceinter.fr/emissions/le-7-9/le-7-9-03-septembre-201

 25 octobre 2019.

 Hier soir etait diffusé, une envoyé special, qui abordait ce sujet.

 Vous pouvez revoir, cette émission, en suivant ce lien:

https://www.france.tv/france-2/envoye-special/1084999-envoye-special.html

https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/l-arrete-anti-pesticides-du-maire-de-langouet-annule-par-la-justice-6582228?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR2KA9OzCeoSzWOcZZL8fg4UYlIb2oOGf5KKWKfOjTJuKDyjkwmQZ5BCWGc#Echobox=1572003933

 J'ai personnellement été profondément choquée, d'observer que certains riverains,  s'en soit pris aux agriculteurs directement, alors que de toute évidence, le problème est simplement, infiniment plus complexe, qu'il n'y parait.

 Je n'espère qu'une chose, c'est que des plaintes soient désormais déposées, à chaque fois que ça se produit, et  que les coupables, soient poursuivis, et condamnés...

  Moi, faire le jeu des agriculteurs ?

 Certes, "bon sang ne saurait mentir", et  si je suis extrêmement sévère sur le sujet les concernant, sur cetains points, je suis mieux placée que quiconque, pour connaitre le prix à payer, (tant,  pécunièrement, qu'affectivement), quand on a le sentiment, d'être broyé dans un systême politique,  qui vous donne le sentiment  de ne plus y avoir sa place,  qu'on se trouve, en état de fragilité psychologique, à cause de celà,  que les factures arrivent, et qu'on a le sentiment, de n'être qu'un pion,  là, où ce métier, généralement, choisi par passion, leur fait vivre, un véritable enfer...

 Cependant, j'ai entendu certains propos, de part, et d'autres, hier, qui m'ont fait bondir....

 Du genre, "ils viennent de la ville,  ce sont à eux (les néo ruraux) de s'adapter à la campagne,  et pas l'inverse...

 Quand il s'agit de défendre le tintement des cloches du village, le chant du coq, ou  bien les coassement des grenouilles, dans un etang, que les tracteurs circulent, comme bon leur semble, souillant les routes de bouses de vache,  quelque soit l'heure, sur ce point, nous sommes bien d'accord...

 Pour l'eclairage public, la nuit, pour deux maisons, en plein hameau, parfaitement d'accord, là, encore...

 Mais tenir ce discours, pour le sujet, qui  est aussi grave, me choque véritablement, puiqu'une autre agriculture est veritablement possible,  et que l'utilisation, de ces produits toxiques, en aucun cas, ne devrait être obsevés par les agriculteurs, eux même, comme etant, "normales"...

 Est ce que c'est normal, qu'habitant,  dans une cuvette, cernées, par des champs de maïs, les terres en question, gorgées de produits, phytosanitaires, arrivent en couches, successives, à la moindre pluie,  parce que les herbages, qui etaient à l'origine, ont été remplacés, par  de la culture ?

 Je ne crois pas...

  Une donne, qui n'a pas été assez appuyée, je crois, reside dans le fait, que l'on parle souvent, de la quantité incroyablement élevée des suicide, dans le milieu agricole, ce qui est vrai.

 Il serait grand temps que l'on parle aussi, du taux anormalement elevé, de cancers,  et diverses maladies incurables, dont sont victimes, ceux, qui ne se sont pas encore suicidés, eux...

 Et s je donne cette précision, c'est qu'il n'y a pas que les habitants, "non agricoles", qu'il faut, protéger, mais les agriculteurs eux même, y compris si leurs portures, sur ce point, est bien loin, d'être claire.

 Que l'état, soit en faillite  idéologique, et philosophiquement,  sur le sujet de l'agriculture, est le moins que l'ont puisse dire.

 N'est pas Stéphane le Foll, qui veut.

 On attend encore, désespérement,  la "renaissance" macronniste, sur ce point, et quelque chose me dit qu'elle a les deux pieds dans la merde,  au delà de ce qu'on peut imaginer.

 Je rappelle d'autre part, quand j'entends, que certains agriculteurs regrettent,  d'avoir vu leurs  terres spoliées, pour construire des lotissements, que c'est aussi une politique, qui a fait leur bonheur, pour ce qui concerne leurs parents,  financierement, et qu'il serait bon, aussi, de ne pas l'oublier.

 Aujourd'hui, les deux clans, semblent, pour certains, irréconciliables,  mais si les agriculteurs, veulent, passer, pour les gardines, de nos paysages, et de nos capagnes, il faut aussi qu'ils reconnaissent, aussi, la necessité, d'aceepter, la notion, d'adaptabilité, qui fait jour, desormais.

 Sur ce sujet, je recommande d'auilleurs, la serie, qui est passée, sur france 2, toute cette semaine, et qui la part belle, non pas uniquement, au label, comme le label rouge, dont la fiabilité, n'est plus à demontrer,  (pouvu que ça dure, attention, à ne pas trop se reposer, sur ses lauiers), mais bien plus precieux, justement, les f differents labels, qui font jour, dans differentes regions, qui prevoient, le pricipe d'adaptabilité, pour passer du conventionnel, à l'agriculture, BIO, ou assimilée.

https://www.france.tv/france-2/telematin/895903-environs-agriculteurs-conversion-en-bio.html

https://www.france.tv/actualites-et-societe/magazines-d-actu/860147-glyphosate-comment-s-en-sortir.html

 Je ne trouve pas le lien pour le feuilleton, chaque midi, sur france 2 dans le cadre du journal télévisé.

https://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/

   Le problème aujourd'hui, est le suivant.

  Certains agriculteurs, depeurent persuadés, qu'il est impossible de faire "sans", ce qui est faux.

  Il faut faire autrement, c'est vrai, techniquement, et pour faire "autrement", il faut accepter l'idée selon laquelle, ça serait possible... Pour se faire, pourtant,  en dehors, de leurs potes, qui ont les mêmes oeillères, ideologiques,  sur le sujet, il exiiste bien d'autres pistes, non ?

  Mais encore, faut il avoir l'humilité de vouloir se  remettre en cause, dans sa façon de faire....Et je dirai, "politiquement", fréquenter les bonnes personnes".

25 nov 2019.

 Pourquoi, je dis "macroniste", parce que macron a un gros problème avec le respect des thermomètres...Penser, que le mercure soit son probème, là, où il se prend pour Jupiter, il n'ya qu'un pas, que je franchis, allègrement.

 On savait que c'était pas une lumière, et encore moins, le soleil... Mais là, décidément, on ne purra plus nier, qu'il ait un probleme avec les planetes.

 En effet,  il casse le thermomètre, qui le dérange, c'est à dire, le plus possible.

  Observatoire des prisons, parce que ça le dérange, observatoire de la pauvreté, ne plus pouvoir observer la pauvreté, c'est quand même plus facile, quand on laisse tomber les thermomètres, des qu'on lui colle dans les mains, non ?

 Et bien les prefets, c'est pareil. pour ne pas avoir à protéger certains points d'eau, on fait comme s'ils n'existaient pas. LAMENTABLE, et méthodes de trous duc, indignes de politiques respectables.

réchauffement climatique pesticides

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire