google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

MIMOSA. Soutenir les filières agricoles émergeantes.

- Le chanteur hésitait un peu, alors, le mime osât-.

 

   Et oui, de toute façon, les chanteurs, c'est toujours comme ça,  ils sont là, "oui, je me la pète, je fais de la boxe à l'anglaise", mais qui c'est qui est derrière son clavier d'ordinateur,  et qui du soir au matin, du matin au soir, le midi, qu'il neige dans la maison,  ou que la radiateur soit fermé dehors, les etoiles eteintes, et le chat dans le congelo, hein, je vous le donne en mille Emile, c'est toujours bibi.

   Et, là, vous vous demandez je suppose, ou bien alors, vous êtes un peu cons, peut être, ce que moi, j'ai à voir avec le mime, puisque lui, hésitant, le mimosa.....

    Et bien, je vous fais une démonstration.

 Bon, sinon, quand même, que je vous explique.

 L'opération MIMOSA, c'est un site participatif, qui n'est dédié qu'aux projets d'ordre agricoles.

http://business.lesechos.fr/entrepreneurs/financer-sa-creation/miimosa-le-crowdfunding-a-l-assaut-de-l-agriculture-104978.php

 Bon, le pas oublier, les 2 ii, il doit y en a voir un pour moi, et un pour Thomas.

http://www.miimosa.com/

 Bon, moi, je trouve ça, vraiment génial.

je cite :

97% souhaitent aider les producteurs locaux en consommant leurs produits.
 
 Comme quoi, "la cause est entendue".
 
    Pendant qu'on y est, je précise qu'ici en Normandie, on cultive du lin depuis lontemps. Mais là, où cette plante, servait uniquement jadis pour le textile, depuis quelque decennies, elle est utilisée aussi, pour ses graines, qui sont riches en omega 3.
 
   La fleur est bleu ciel, elle est cultivable au jardin d'ornement, sous le nom, de "lin perenne"; on peut la semer facilement, quand la terre est chaude, comme toutes les vivaces, il lui faut, par contre, une terre qui ne soit pas trempée à l'excès en parmancence, sinon, il meurt !
 
  J'ai vu, que  certains hypermarchés du coin, avait mis au point, des mélanges de diverses huiles, qui incorporent aussi, de l'huile de lin, le goût était interressant, mais je me suis demandée alors, s'il y avait une relation, dans la composition, avec l'huile de lin, utilisée en droguerie, ou en bricolage....
 
 Enfin, pour conclure, je signale que nous avons ici en Normandie, une filière, du porc normand, alimenté précisement, avec des graines de lin, en complément, ainsi que la filière lin textile, qui est aussi un prétexte culturel, pour musées, et diverses manifestations, au cours de l'été.
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.