google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

droit du travail

  • Champs libres : la permaculture à Chédigny (Indre-et-Loire).

     Je ne pose aucun commentaire particulier sous cette video, parce que j'ai un ouvrage en cours d'écriture sur le sujet, alors, je réserve mes commentaires, dans ce derniers, mais j'apprécie particulièrement, de voir que beaucoup de mes analyses sur le sujet, trouvent du répondant par cette vidéo. je me suis abonnée, d'ailleurs, pour suivre.

     je vous recommande les videos connexes.

    Lire la suite

  • Manifestation générale, dans tout le pays, pour défendre le social, le 9 octobre 2018.

    https://www.facebook.com/urifcgt/photos/gm.704425863252405/1505935739508712/?type=3&theater

     Je n'y suis pas allée,  mais je vous soutiens de tout coeur.

     Ne cherchez pas à comprendre, on s'interdit toujours, d' assiter à ce genre de manifestations, c'est comme ça, mais je suis de tous coeur avec vous.

     Ce qui je trouve icroyable, c'est d'observer comment le gouvernement, en la personne d'Emmanuel Macron, se comporte, lui aussi, comme un pervers manipulateur...

     Décidément, certaines voient des nains partout, moi,  ce sont des PN, que je vois partout.

     Non pas des passages à niveau, comme on dit, dans le jargon ferrovière, mais des "pervers manipulateurs".

     Aujourd'hui, je commence un calligramme, qui dit la chose suivante: 'les manipulateurs, sont des manipulacteurs".

     Que la confrerie des comediens, acteurs, ou toute personne faisant partie de la belle famille de Molière, n'y voient aucun ombrage, ça n'est qu'un moyen, en ce qui me concerne, de tenter de transformer les souffrances dues aux manipulations que je subis, et qui  arrosent la globalité du spectre des émotions ressenties, c'est à dire, du plus sublime  et sophsitiqué plaisir, aux noiceurs les plus profondes des abysses.

     C'est comme ça, moi, mon truc, c'est d'abord la peinture et le dessin, pour les autres méthodes, ça passe en second.

     Mais revenons en aux manifs, qui se jouent aujourd'hui.

     Si je parle de manipulations, c'est bel et bien de celà, dont il est question. En effet,  il y a quelques jours, Emmanuel Macron prenait les retraités, pour des cons...

     Certes, certains sont nantis.

     C'est toujours ce que l'on dit, n'est ce pas ? Quand on cherche à discrediter une catégorie sociale, dont on ne supporte pas, qu'ils la ramènent, sur leur situation sociale, généralement, le pouvoir d'achat.

     C'est regrettable, en effet, pour certains, et pas uniquement les retraités, d'observer qu'il n'y ait que le pouvoir d'achat, qui semble, être le véritable indice, du "bonheur",  ou du bien être...

     "C'est clair"...

     Sauf que parmi ces retraités, se trouvent un fort pourcentage de gens, de milieux modestes, qui se trouvent ainsi menacés véritablement, de précarité, et que ça n'est certes pas les nantis en question, qui défilent le plus souvent.

     Tout le monde sait, que ce sont des femmes, qui se retrouvent seules, avec la pension de reversion, et qui bien qu'ayant bossé leur vie entière,  se trouvent à devoir assumer, le mépris que leur témoigne le président, camouflant, comme un traitre, une réforme des retraites, pour mieux tenter d'endormir, ses interlocuteurs.

     Je trouve ça véritablement pitoyable.

     Ha, elle est belle, la politique productiviste de Macron, et ses ronds de jambes, au patronat. Elle est belle.

     Est ce que les retraités, à présent, vont devoir s'abaisser, comme dans les pays encore plus aux ordres des grandes entreprises, devoir faire trois petits boulots, pou espérer manger à leur faim, comme en Allemagne, ou aux USA ?

     On ne sait pas. Aujourd'hui, de plus en plus de français, choisissent de ne plus se soigner, parce  que financièrement, ça leur coûte trop cher.... Ma question est donc la suivante : "Mais vers quoi, marche t il" ?

    Lire la suite

  • La loi ELAN ? Qui tient les rennes ?

     Desolée pour le jeu de mots, mais je n'ai pas pu résister.

     Je viens de tomber sur un article, qui tend à démontrer, que cette loi nouvellement promulguée par le gouvernement, ne fait pas l'unanimité, c'est le moins qu'on puisse dire.

    https://www.ouest-france.fr/bretagne/loi-finances-le-hlm-breton-tire-la-sonnette-d-alarme-6003325

     mais j'ai quelques autres commentaires à faire passer, au sujet des HLM.

       En dehors du fait, que certains logments, largement amortis, soient mis en vente,  et qu'il est prifittable, pour certains locataires, de les acheter.

      Je précise, ou plutôt, je rappelle que certains logements où les enfants sont partis, se trouvent toujours occupés, par des personnes, dont le nombre de chambres, n'est plus adapté,  au nombre de personnes composant le foyer, et si je comprends fort bien, l'attachement de ces locataires à leur logement, je vois moi, l'intérêt d'autres familles nombreuses, qui sont en attente de logements adaptés,  et dont les enfants dans une situation de précarité, souvent, si l'on observe la situation sociale, en subissent les conséquences.

      Car on a beau dire, et beau faire, la suituation ideale, pour elver un enfant, demeure bel et bien, qu'il ait sa chambre personnelle.

       Je le sais d'autant plus qu'enfant, je n'ai pas eu cette chance.

      Dans une vie anterieure, quand mon ex et moi, avons eu trois enfant, nous a vions vendu, notre maison, au seul pretexte que nous attendions, le troisième enfant, et qu'à mes yeux, le simple fait, que nous ayons, trois enfant, à lui seul, justifiat, qu' vende, pour faire construire une maison, où chacune d'elles, aurait sa chambre.

      Ce problème se pose aussi, dans le privé, quand dans une zone pavillonnaire, les enfants sont partis de la maison, et que la population vieillit.

      Mais je considère que les offices HLM, ont pour mission contre subvention, je le rappelle, d' apporter des formes de logements, qui soient adaptées à la population, et qu'à ce titre, en aucune façon, quelque locataire que ce soit, n'est droit d'exiger de demeurer dans un logement, quand parallèlement à celà,  des familles, pour lesquel ces logements conviendraient, vivent dans des trois pieces, "dans le meilleurs des cas".

      Parce que chercher à faire un travail constructif en banlieues, c'est aussi, voir le logement sous cet angle.

      Je précise, d'autre part, que j'experimente un systême sur le pan bancaire, au sujet de la precarité sociale, qui pourrait peut être,  être susceptible de faire bouger les choses, il faut aller lire ce qui suit.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/se-loger/la-loi-elan-qui-tient-les-renes.html

    Lire la suite

  • Les méthodes de truands des extrêmes droites européennes.

     Alors que je viens d'apprendre aux infos, sur France Inter, que le Panama, paradis fiscal par excellence, vient de retirer son pavillon, au bateau AQUARIUS, afin d'entraver sa mission humanitaire, en mer mediterrannée,  j'allais chercher des infos, sur internet, en tapant, le plus simplement du monde, le mot AQUARIUS, sur le célèbre moteur de recherche.

     Et voilà, sur quel torche cul, je tombe.

    https://minurne.org/billets/16331

     Dans cet article, les ONG, sont clairement accusées de faire la propagande de l'immigration, en envoyant des émissaires, sur le sol africain, voyez plutôt.

    Je cite:

    "Aquarius est un ex-garde-côtes allemand, maintenant propriété de l’entreprise allemande « Jasmund Shipping » qui l’a immatriculé à Gibraltar (paradis fiscal) et le loue à « SOS Méditerranée » (ONG grassement subventionnée)

     Et oui, déslée, la notion de solidarité est considéré, sur le plan national, par certains, comme sur le sol européen, encore, ne leur en déplaise, comme une vertu, qui justifie qu'elles le soient.

     C'est effectvement aux antipodes que de revendiquer, de les laisser se noyer en mer, conformement au discours d'extrême droite.

    .Il est basé à Catane en Sicile où il attend, rarement plus de quelques heures, que lui soit signalé en quel point précis de la côte libyenne il doit aller chercher son fret : des humains que « Jasmund Shipping » facture aux ONG 3.000 € par tête pour le transport d’Afrique en Europe.

    Car il va de soi que, ces pauvres Noirs n’ayant pas les moyens de payer leur transport : c’est que quelqu’un d’autre paie pour eux.

    C’est là que les choses deviennent obscures.

    Mais ce qui est certain, c’est que depuis le départ de leur village jusqu’au débarquement dans les ports de l’Europe, ils n’ont pas déboursé un sou, ce dont ceux d’entre eux qui acceptent de parler malgré qu’on leur ait fermement recommandé de « la fermer » conviennent sans hésiter. Voir :  https://www.delitdimages.org/les-ong-vont-chercher-les-migrants-jus.

    Le schéma est le suivant

    Des rabatteurs payés par les « ONG humanitaires » repèrent dans les villages majoritairement sub-sahariens et d’Afrique occidentale des jeunes hommes de préférence vigoureux, comme le malien Mamoudou Gossama. Ils leur font miroiter une vie formidable en Europe qui leur permettra de vivre confortablement et d’envoyer de l’argent à leurs familles. Un pourcentage de jeunes femmes et d’enfants − de l’ordre de 10% de l’effectif − y est ajouté pour avoir de quoi faire des photos et des vidéos de propagande dramatiques en cas de problème. Elles feront pleurer les foules occidentales pour convaincre les peuples européens et leurs gouvernements qu’il est inhumain de refuser l’accueil à ces pauvres « réfugiés-naufragés »".

       Je rappelle à tous ceux qui soutiennent les extrêmes droites européennes, que marine le Pen, comme son mentor, aux USA, sont sous le coup d'une expertise psychiatrique, alors que l'un et l'autre, refusent obstinement, de s'y soumettre...

     Certains, trouvent ça étrange, n'est ce pas ?

     Et pourtant, si l'on y regarde de plus pres, on ne peut qu'observer, que l'un et l'autre, comme le font les autres politiques en europe, qui se revendiquent d'extrême droite,   n'ont aucun scrupule, à non seulement, porter des accusations, d'une extrêmes gravité, pour justifier, et fabriquer de toute pièce, des arguments  pour nourir la haine, mais surtout, inciter les peuples, aux pires positions politiques, qui ont fait honte, à l'histoire de l'humanité, et plus particulièrement,  de l'histoire de l'Europe.

     Réalisez vous, la  gravité des accusations, qui sont proferées, dans cet article ?

     Quand à ces expertises psychiatriques,  (j'en passé une, moi même, la semaine dernière, au sujet de ma curatelle, et j'ai survécu, Mercy), je trouve cet entêtement, à vouloir ne pas la passer, pour le moins suspecte...

     En effet, je comprends parfaitement, que ça ne soit pas une partie de plaisir, mais enfin, prétendre que ce soit déplacé, dans un cas comme dans l'autre, incite à imaginer, que l'un comme l'autre, sont parfaitement conscients, qu'il auraient tout à craindre  de s'y conformer, et discrèdite, secondement, le metier même de psychiatre, là, où ils trouveraient légitime d'y envoyer ceux qui s'opposent à eux, ou qui sont des parias de la société, par leur marginalité, par exemples....

     Discréditer ainsi la psychiatrie, tend à faire la politique de l'Autruche, alors, que chacun sait, helas, que certains courants politiques, par le passé, se sont révélés, à postériori, plus que concernés, par ce syndrôme.

     Qu'il en soit ainsi, ne fait aucun doute, et je l'ai démontré, à plusieurs reprises, dans certains de mes articles.

     Ma posture, ne tend pas à mépriser, contrairement à leurs pratiques, mais simplement, à observer, par exemple, des arrangements nauseabonds, avec la loi, au point de ne plus savoir, sous quel acte d'accusation, on serait pousuivi, puisqu'il en a plusieurs, en cours (je parle de marine le pen), dénigrer la presse,  "par principe,", quelle que soit sa tendance,  au point, que comme monsieur wanquiez, on ait peur du service public (France Inter), comme marine le pen, comme si les journalistes "qui pensent", serait contraire à leur deonthologie personnelle.

     Tout ceci tend à démontrer, que si à défaut d'observer que cette tendance politique, se trouverait dans l'ornière du populisme, elle semble bien, se trouver, sur la voie royale de la psychiatrie....

     En d'autres termes, refuser le challenge, d'une expertise psychiatrique, ne signifie rien de moins, que la conscience véritable,  qu'on ait vraiment quelque chose à y faire, sinon, ça ne devrait représenter, à leurs yeux, qu'une simple épreuve, pas très agréable, et sur ce point, je veux bien le reconnaitre.

     Quand aux déboires de l'aquarius, au sujet de son pavillon,  au Panama, paradis fiscal européen, il est pour le moins intrigant, il me semble, que ce soit sous la pression, de l'Italie, ouvertement anti migrants, que ça soit observé, quand la lutte anti mafia, aujourd'hui, dans la botte italienne, semble, en tout cas, ne pas faire, le moins du monde, la une des journeaux.

     J'avais interpellé, monsieur matteo salvini, sur le peu d'entrain, qu'il mettait, à lutter contre les passeur, sachant, que c'est un phénomène fortement lié à la mafia, et j'attends, toujours de connaitre, concrètement, comment il lutte, aujoud'hui, contre cette dernière....

    30 janvier 2019.

     Je cautionne entièrement, la position de BHL, au sujet de l'Europe et des différentes forces,  qui tentent en instrumentalisant les extrêmes droites,  (avec leurs complicités, et sciemment)européennes, de nuire à l'Europe...

     Ce qu'il dit, est parfaitement exact.

     En effet, les mafias, elles, sont internationales, depuis bien  longtemps,  qu'il s'agisse de pédocriminalité, de proxénétisme, de la traite d'être humains à des fins d'esclavage,  de trafics en tous genres, drogues diverses, espèces en voie de disparition et donc protégées par la convention de Washington, recel,  escroqueries en tous genre, y compris, l'escroquerie en col blanc, à plus forte raison, quand il s'agit de politiques, pour ne citer que ce qui me vient à l'esprit, en cet instant.

     Bien au delà du phénomène migrants, à qui ils tentent désespérément de faire porter le chapeau,  la seule façon de faire face à une mondialisation de la criminalité, et c' est indispensable, c'est de leur imposer une Europe, qui tienne la route, et qui synthétise des valeurs qui nous sont, en fin de compte, infiniment plus communes d'un pays à un autre, d'un bout à l'autre de l'Europe.

     Cette réalité, nous impose de réfléchir, au moyen d'y faire face, le plus efficacement possible. 

     Cette posture, ne tend évidemment, en aucune façon, à mettre en péril, ni notre culture, ni notre langue... Contrairement, à ce qu'ils aimeraient laisser croire.

     D'ailleurs, pour info, j'ai observé un truc, amusant, ces jours derniers.

     Je me posais la question, de savoir, si je ne devrai pas cliquer, sur une page, qu'on me proposait, qui s'appelle, "sauvons notre culture".

     Quelquefois, quand on me propose, d'aimer une page, ou un groupe, sur FB, je  clique dessus, pour visiter et observer, "a qui j'ai affaire".

     Et là, que vois je...

     Un groupe, hyper verouillé,  avec un visuel, évoquant, les black blok,  donc, l'extrême droite...

      Juste un onglet, pour les rejoindre.

     Aucun article, aucune théorie, aucune argument, qui aurait été susceptible, d'ouvrir le débat, et pour cause...Pour debattre avec certains groupuscules, c'est impossible, on ne vous demande que d'adhérer à un visuel, une femme, pleine de tatouage, avec un nourrisson, dans les bras, pour évoquer je suppose, leur opposition au droit à l'IVG, ou si vous préférez, les "pro vie"...

     Je précise, sur ce point, que moi aussi, je suis pour le droit à lIVG,  et qu'à ce titre, je suis aussi, "pro vie", simplement, j'accorde, le même prix, à la vie de  femme, qui est concernée au premier chef, qu'à l'embryon qu'elle porte, ce qui est différent.

     Et pendan que j'y suis  sur le sujet, eux, qui semblent s'interresser, au delà, du convenable, à ce qui se passe au plus intime du ventre d'une femme, je serai particulièrement curieuse, de savoir, quelle est leur plan d'attaque au sujet des enfants qui naissent sans bras, là, actuellement...

     Où sont donc, les "pro vie", sur ce sujet ?

     Pour en revenir, sur ce groupe, là, dont je vous parle... "sauvons, notre culture",  je n'ai envidemment pas cherché à les rejoindre.

     Mais leur mode de fonctionnement, sur les reseaux sociaux, est parfaitement conforme à tout ce que j'ai toujours demontré, depuis toutes ces années, à ce sujet.

     Ils ne cherchent, que la lobotomomisation, de ceux qui les soutiennent, la preuve ils refiusent d'emblée, que vous puissiez y venir, pour simplement parler, et commenter...

     Je prétends que le plus souvent,  ils souffrent d'un complexe d'inferiorité intellectuel,  (ce qui ne signifie pas, qu'ils soint inferieurs intellectuellement, mais uniquement qu'ils souffrent d'un manque d'estime de soi, ce qui est different)là, encore, "bingo"....

    Si vous tentez de leur expliquer, respectueusement qu'ils seraient dans l'erreur, comme lors d'un simple debat, ils seraient bien incapables de formuler le moindre argument, et pour cause, ils sont tous capables que de suivre... SUIVRE, et surtout pas de PENSER et donc, à plus forte raison, encore moins, par eux même.

    Lire la suite

  • Au sujet des prises en charges du handicap adulte.

       J’ai appris, il y a quelques temps, que le handicap chez les adultes, ne pouvait être pris en charge, financièrement, par la sécu, que si le patient « entrait dans les cases », relativement à son âge.

       En d’autre terme, si vous êtes frappé d’une maladie, dont le diagnostic reconnu, implique un âge, à partir duquel, cette maladie est reconnue, mais que pour une raison que personne ne connait, elle vous frappe, plus tôt, la sécu ne reconnait pas cette maladie, pas plus, je suppose, que la maison du handicap, et vous devez assumer seul(e), y compris, pour l’entourage proche, et ses conséquences financière, ou psychologiques, on vous ignore, totalement….

       Je trouve incroyable qu’il en soit ainsi, quand on sait, d’autre part, que certaines de ces pathologies, sont de plus en plus fréquentes, et frappent de plus en plus jeunes, alors que l’on sait pertinemment, que parmi ces raisons, se trouvent les histoires de pollution, notamment, dues aux perturbateurs endocriniens, alors, que parallèlement à ce fait, chez les décideurs, donc, les politique, le principe de bienveillance, devrait précisément, d’une part, voter des lois, pour mieux protéger les citoyens, sur ce point précis, mais aussi tenir compte de ces répercussions, au sein des familles, qui au delà des répercussions purement financières, mettent à mal, l’équilibre psychologique de l’ensemble de la famille, qui doivent assumer ces maladies, alors, qu’ils s n’en sont pas responsables.

      Il est incohérent, qu’il y existe des critères d’âge tout simplement.

    Lire la suite

  • Bataille navale, croissance bleue, sièges vacants, à l'Assemble Européenne.

     

     Pendant qu'en mer mediterrannée, un nombre incroyable de migrants, morts de noyade, sont en décomposition, au fond des eaux, j'en arrive à me demander si éventuellement, certains députés européens, n'envisageraient pas de faire un proces à leurs cadavres, pour cause d'avoir usurpé le droit qu'ils considèrent, comme inaliénable pour leur pays, de jouir de leurs eaux territoriales,  comme si l'Europe, elle, n'existait pas...

       Je vous donne une vidéo.  Il s'agit d'un travail, au sein de la commission, qui explique qu'elle est  sensée réguler le droit de pêche,  cette commission, donc, semble littéralement abandonnée,  "faute de deputés", pour défendre une vision européenne de la pêche....

      Si vous regardez cette video, vous obseverez, qu'à plusieurs reprises, on montre des sièges, qui sont vides.... Car pour débattre, il faut commencer par être présents, n'est ce pas  ?

      Pendant ce temps, les artisans pêcheurs de Normandie et de  Bretagne s'écharpent, au point que ça devient vraiment préoccupant, sur les zones de pêche, avec le Royaume Uni, au sujet de la coquille saint Jacques....

    https://www.ouest-france.fr/normandie/bayeux-14400/coquille-saint-jacques-pecheurs-normands-en-colere-contre-les-anglais-5939442

    https://www.ouest-france.fr/normandie/bayeux-14400/saint-jacques-bataille-navale-entre-pecheurs-normands-et-anglais-5939593

       Mais entendons nous bien, je ne suis pas en train de prétendre, que chacun doit tolérer tout, et n'importe quoi, que ce soit sur le plan migratoire, ou que ce soit, sur le plan de la pêche artisanale...

       Je prétends, juste que de nier une réalité, que la nature nous impose, et qui ait pour conséquence, que depuis des milliers d'années, probablement, l'homme ait pêché, pour se nourir, et que ça ait alimenté une véritable profession, qui les ait fait vivre, et qui les fait vivre encore, au point de trouver légitime, qu'au sein de l'Europe, on fasse comme si le pays d'à côté, que ce soit de l'autre côté de la Manche, ou que ce soit sur la partie continentale de l'Europe, traduit une connerie au moins aussi flagrante, que le populisme économique que certains, cherchent à nous imposer.

      Oui, j'ai bien dit, "populisme économique", puisque l'une des façons les plus tentantes, de prendre les citoyens européens pour des imbeciles, ça consiste entre autre,  à leur laisser croire, qu'il suffit de faire comme si les voisins n'exitaient pas,  quelque soit le secteur concerné...

     DES CHAISES VIDES, pour la pêche artisanale....

     Incroyable, ça, non  ?

     Alors, je ne vous dit même pas, ce que ça donne, quand on commence à énumérer chaque poisson, ensuite, ou bien le problème du  6ieme continent, avec les sacs plastiques, ou bien le fait, qu'on considère la mer, comme une décharge publique universelle, hein...

     Il ne faut pas ensuite, s'etonner, si la mer est si souvent, en colère .......

     Tenez, le 04 janvier, cette année, le jour anniversaire de Thomas Fersen, à saint Aubin sur mer.

     

     

    Lire la suite

  • Affaire Benalla :

     Il s'agit d'un article paru dans l'obs, dont je vous donne le lien.

    https://www.nouvelobs.com/edito/20180731.OBS0379/affaire-benalla-les-accents-trumpiens-de-macron.html#

      Je suis moi aussi, d'accord avec cette analyse.  J'y ai pensé il y a plusieurs jours. Je m'étais fait cette réflexion, parce que ce qui transparait de la part de Macron, vis à vis des médias, est de l'ordre du mépris, et ça, ça ne sent pas bon du tout.

      En ce sens, il ressemble effectivement à trump.

      Un autre truc me perturbe, ou plutôt, qui appuie sur cette affirmation, réside dans le fait qu'il se soit acoquinné, avec ce benalla, qui semblait indispensable à son équilibre, visiblement, alors que précisement, cet homme là, par ses méthodes qui relèvent de la manipulation, me semble plus comme "un corps étranger", si près du pouvoir, alors que visiblement, Macron, dont la fonction en tout cas, eût il voulu toujours nous le faire croire, aurait mené sa maisonnée, "l'Elysée", de main de maitre....

      Moi, je veux bien.... Mais par bien des témoignages, comme le prétend il, celui de ne pas a voir prémédité le fait d'être intervenu, on ne peut que constater, qu'il n'est qu'un manipulateur, au service d'un égo surdimenssionné, qui se torchait le cul, avec les rideaux de l'Elysée, avec tout le respect, que j'ai pour les tapissiers...

      Il a déclaré, "J'avais été physiquement ferme, mais je n'ai porté aucun coup".

      Certes. Il n'avait pas à intervenir DU TOUT, quand au fait qu'il ait obtenu, brassart, etc,   ça prouve juste la préméditation, parce que si l'on aurait pu comprendre, qu'il se soit laissé embarqué par ses émotions, devant les scènes de guerillas urbaines, qu'il voyait devant lui, encore eût fallu qu'il puisse affirmer qu'il n'y avait aucune préméditation, n'ayant aucun brassart.

      Non, là, il avait bien le matériel, et s'il l'avait, c'est qu'il l'vait demandé, et que les policiers se sont écrasés, devant sa demade, parce que proche de Macron, tout lui etait du...

     Un bon chef d'orchestre,  il sait tenir ses troupes, et si l'un déborde de ses fonctions, il doit se faire vertement reprimender. Des le depart.

     D'autre part, il me semble particulièrement suspect, d'observer que son contrat de travail, n' ait pas été anotté au journal officiel, à quel titre, et pour quelle raison, ça n'ait pas été fait ?

     Est ce que c'est lui, aussi, qui venait "border" le couple présidentiel, et le soir, et lui lire une belle histoire ? Pour qu'ils s'endorment ? 

    Lire la suite

  • Gare Montparnasse, "mais qui c'est qui a éteint la mumière" ?

      Bon, je vous passe les détails, hein, pour ça, suivez l'actu....

       Non, moi, y'a juste un gros détail, qui me turlupine, comme on dit vulgairement. Comment se fait il, que les fameux cars Macrons, n'aient pas bondi sur l'occasion pour transporter les voyageurs en déserrance, et dans le merde "jusqu'au cou".... Est ce que quelqu'un a la réponse, parce que franchement, c'est une question existentielle, que je me pose.

    Lire la suite

  • L'école de mon enfance, Goupillières, menacée de fermeture, ou assassiner le transgénérationnel.

     Je rappelle d'autre part, que l'école du village, où je suis allée en primaire, qui est à Goupillières, (76), est menacée de fermeture.

      L'affaire se trouve devant les tribulaux, à présent, selon monsieur Dodelin, maire du village.

    https://www.francebleu.fr/infos/societe/l-ecole-rurale-de-goupillieres-pres-de-barentin-menacee-de-fermeture-1522498529

      L'aspect transgénérationnel, est une donnée importante, et entièrement sous estimée.

     J'avais oublié à quel point les paroles sont parfaitement adaptées à la situation.

     Je veux parler de notre ministre, bien sûr, nul ne sait où il a usé ses fonds de culotte, mais en tout cas, il semble bien qu'il n'en ait pas retenu grand chose, sur le plan affectif.

     Je sais, on me dira toujours, que je joue là, un peu trop sur la corde "sepia", comme dit Vincent Delerm, mais il n'en reste pas moins, que tout apprentissage, quelque soit l'âge de l'enfant, se fait d'autant mieux, que ce lien affectif se tisse, et que l'attachement à son territoire, et donc, à sa commune, est absolument fondamental, qui plus est, à une époque, où par les regroupement des communes, l'identité de chacune d'elle, se trouve littéralement menacée.

      Pour l'aspect transgénérationnel.

      En effet, quoi, de plus stimulant, pour un enfant plus jeune, que d'observer, qu'il est capable, de discuter, ou de rivaliser, avec un enfant, qui a quelques années de plus, justement, là où en ville, précisément, les enfants sont uniquement, age par age, et où donc, pour peu que l'enfant fasse partie d'une famille où il est unique ou bien où il a peu de frères et soeurs, ça ne peut pas se faire.

      Quelque soit la sphère sociétale aujourd'hui, qu'il s'agisse du milieu associatif, qu'il s'agisse d'école, d'apprentissage, ou plus tard, dans le monde du travail, ou ensuite, à la retraite, n'importe quel observateur sensé, n'a de cesse  que de remettre en avant, les bienfaits, de cette transgénérationalité, qui est, à n'en pas douter, un des prismes fondamentaux, sur lequel la politique sociale, doit desormais compter, et se reposer.

      Ors, là, que voyons nous  ?

      Exactement l'inverse. une école de campagne, à quatre km de Pavilly (mon Dieu, quel isolement géographique..), qui permet, sur un plateau d'argent, de l'expérimenter, et on trouve cohérent, de les en priver. Ce raisonnement, n'a juste ni queue ni tête.

    Lire la suite

  • Une Vième République, qui est imparfaite, mais qui relève enfin la tête !

       La nouvelle est tombée avant hier, il me semble.

      Ca m'avait frappée, il y a bien longtemps deja,  c'était nicolas sarkozy, qui etait president de la Republique,  des français, dans le nord, je crois, qui venaient en aide aux migrants de Calais,  s'étaient vu signifier, qu'ils risquaient d'être inquietés....

      J'avais expliqué, que cette notion éétait parfaitement contraire, au principe même de notre constitution, des l'instant, ça va sans dire, que la personne ne tire aucun bénéfice de l'aide. Il est bon de le preciser, parce que la nature huamine, est assez complexe,  et il peut arriver que sous pretexte d'aider des migrants, se cachent certains trafics.. Là, en l'occurance, à 'epoue, il ne s'agissait que de recharger gratruitement des portables.

      Depuis ce fait, où le gouvernement avait rétrogradé, plus effet de manche et d'annonce, les obscurantistes n'ont de cesse, que de vouloir remettre en cause,  ce principe de solidarité.

    https://www.franceinter.fr/justice/pour-le-conseil-constitutionnel-le-principe-de-fraternite-interdit-tout-delit-de-solidarite

      Pendant la seconde guerre mondiale, quand des français, de leur propre chef, hébergeaient des juifs, souvent des enfants, pour les soustraire au joug nazi,  on a reconnu leur bravoure, et les appelle JUSTES et on les décore.... Si jamais notre gouvernement est incapable d'y voir un véritable parallèle, il va falloir aller retirer ces decorations, à tous ces Justes, decorés, depuis la fin de la seconde guerre mondiale !

    En cours de redaction.

    Lire la suite

  • La sous traitance, antichambre de la lâcheté industrielle et sociale.

      Il est possible que certains trouvent étrange que j’habille le mot de soutraitance, à la sauce moralisatrice, ou en tout cas, d’un vocabulaire, qui s’accorde à qualifier des comportements humains, qui voisinent avec des notions, telles le courage, la vertu, et pourquoi pas , Soyons fous, l’humanisme….

      Ha, ça, pour vous faire chier, avec mes salades composées de mots, qui vous emmerdent, soyez tranquille, vous n’en êtes qu’aux préliminaires.

      Je vous dis pas, la gueule du coït !

      Le problème se pose, aujourd’hui, au sujet du nucléaire.

      J’avais mis en avant ce problème en avant, aussi, à l’époque où j’étais allée visiter le site de Paluel, ici, en haute Normandie.

      Aujourd’hui, dans chaque pays, on peut observer, et c’est une lapalissade (sorte de mur, qui ne brille que par sa précarité physique), que d’affirmer, que plus le code du travail, protège l’individu, plus l’ulcère à l’estomac, du président du MEDEF ? a de l’avenir devant lui….

    « Choupinet »….

      Plus une entreprise, est grande, et plus vis-à-vis de la Loi, elle est sensée d’une part, respecter la Loi, sr le plan syndical, et donc, y a voir des représentants, mais donc, par voie de conséquence, la respecter.

      La raison première, d’avoir recours à la soutraitance, n’a pour seul et unique objectif, donc, que de déléguer, certains aspects satellitaires (on va dire ça comme ça), des entreprises de moindre importances, quand au nombre de salariés, dans le seul et unique but, de ne plus avoir à assumer, les charges liées, au droit du travail, dans l seul et unique objectif que de réduire les coups.

      Le revers de la médaille, revêt différents aspects, dont certains, ne sont préjudiciables que sur le plan humain »…… , Oui, je sais être très drôle, à 5h du mat’, si si je vous assure !

      Uniquement, du côté salarial, « veux je dire »…..

      Mais une autre raison, qu’on se gardera toujours de faire connaitre, se situe sur le plan purement juridique, et qui "EN HAMON", justement, mais on se gardera bien, de vous en informer, si vous êtes client, c’est qu’en cas de pépin, quelque soit le secteur concerné, celui qui sous traite, pourra toujours à loisir revendiquer une parfaite dilution des responsabilités, qui lui permettra de se déresponsabiliser, et de faire savoir, que sur le problème concerné, ayant généralement causé, la mort d’usagers, ou des catastrophe extrêmement plus grave, la bataille d’experts, qui verra le jour, noiera le poisson, aussi surement, qu’un migrant en mer méditerranée.

      Alors, oui, effectivement, je revendique, la qualification de lâcheté industrielle.

    https://www.youtube.com/watch?v=fOr51U0U4Lo

     27 septembre 2018.

    https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/plans-sociaux/gms-les-salaries-demandent-des-comptes_2958315.html

    Lire la suite

  • "Le tapis de courses comme alternative au tapis de la caisse enregistreuse, contre la souffrance au travail".

     Je dois avouer que je suis vraiment consternée, de lire une chose pareille.

     Désolée pour la longueur du titre, hein, mais  quelquefois, mieux vaut une bonne formule (dont je ne suis pas l'auteure), qu'un titre deja vu pour retenir l'attention.

     Être stupide, au point de ne même pas comprendre, à quel point une femme qui accouche, ou bien un malade, qu'il soit en situation d'urgence ou pas, soit en état de vulnérabilité, et demande une qualité de communication, la plus juste et la plus affutée possible, me consterne, au plus haut point.

     Quand à la comparaison, avec la caisière, elle n'est pas plus futée, quand on sait, que precisement, sans être dans l'etat d'urgence d'être rassurée, sur son etat de santé, beaucoup rechignenent aujourd'hui, à commercer au quotidien,  dans les grandes surfaces deshumanisées, justement, parce qu'ils accordent une importance croissante, à la communication...

     Non, vraiment, je ne sais plus quoi dire, devant un tel comportement, qui pose le travailleur, plus bas que terre.

     Il s'agit de rien de moins, qu'une forme de chosification de l'être humain, chosification que je vais observer, pour ma part, de façon relativement silimaire, même s je choque, à celle constatée, devant un criminel, un violeur ou un pédophile...

     Oui, je sais, je vais loin, mais si l'on y réfléchit bien, mentalement, c'est ça, nous ne sommes en sommes, que des numéros, ou des objets.....

    Lire la suite

  • 27 Mai 2018, Italie et Europe, "je t'aime moi, non plus".

    https://www.francetvinfo.fr/monde/italie/giuseppe-conte-renonce-a-devenir-premier-ministre-l-italie-s-enfonce-dans-la-crise-politique_2772890.html#xtor=CS3-794

       Pas etonnant que ce "mariage", ne prodise rien de bon.... Je comprends l'exaspération des italiens, qui sont effectivement en première ligne,  face au problème des migrants, mais par définition, s'il est deja difficile de trouver un consensus entre des partis  qui sont assez proches idéologiquement, c'est encore plus difficile, entre des partis que tout oppose, en principe,  sur le plan ideologique.

       Pour commencer, si le problème "migrant", fait l'objet de tous les prétextes, et semble concentrer toutes les attentions, je rappelle simplement, que cette posture ne saurait aller plus loin, que de nourrir un populisme exhacerbé, qui ne s'accomode, comme toujours que du court terme.

     Une entreprise ferme, en italie... En quoi, pourquoi, et comment, le fait, que telle quantité de migrants, arrive en Europe, par l'italie  ?

     En quoi ces deux faits, sont ils liés, de cause à effet ? Aucun lien ne les relie. Et pourtant, tout le monde use de cette corde, pour tenter de jouer des coudes.

     Quand à l'euroscepticisme, il n'est que le produit d'une arrière garde fascisante, et irresponsable.... Parce que si ces entreprises ont fermé, c'est toujours, comme dans n'importe quel pays d'Europe d'ailleurs, à cause d'une législation européenne, et mondiale, défaillante, et où un vide juridique non négligeable à l'international, permet toujours à d'autres entreprises, des multinationales,  de les racheter, toujours au détriment des ouvriers, qui y travaillaient, et souvent, helas, pour ensuite, les fermer....

     Comme disait ma maman, au sujet des exploitations agricoles "c'est toujours les gros, qui bouffent les petits".

     Je sais, on me dira que j'ai une vision un peu simpliste de l'économie, mais  si elle est effectivement, "au ras de paquerettes", elle a au mois le mérite,  d'être honnête et surtout réaliste.

      Quand aux eurosceptiques, je rappelle simplement que l'Allemagne est le pays qui accueille le plus de migrants, et qui l'assume le mieux, malgré le fait, que chez eux, aussi, la pauvreté augmente.

      Par sa position géographique, c'est vrai, l'Italie est le passage obligé pour les migrants, peut être que la communauté européenne, devrait revoir sa copie, au sujet de l'Italie,  afin de les aider d'aventage.

     En cours de commentaire.

     

    Lire la suite

  • "l'incessibilité", dernière corde, pouvant relier le gouvernement au cheminots en grève.

    https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/sncf/greve-a-la-sncf/sncf-elisabeth-borne-va-proposer-au-senat-d-inscrire-l-incessibilite-du-groupe-dans-la-loi_2753135.html

      Je ne résiste pas, je suis désolée, au fait de me demander, si c'est bien les premièrs de cordée, qui roulent en première.... Comment vous dites ? Non, ha non, on me dit que non, ce sont uniquement les cadres,  que les autres, ils roulent en voiture, "suis je bête", décidément.

    http://www.europe1.fr/economie/sncf-lincessibilite-sera-inscrite-dans-la-loi-3651641

      Moi, je veux bien, mais même si je ne suis pas specialiste, juridiquement en ce qui concerne un texte de loi, si cette notion dont j'ai bien compris le sens, qui signifie en gros, "droit acquis, et inaliénable ou irreversible", est accolé à la SNCF,  c'est une chose, mais la crainte, côté cheminots, aujourd'hui, serait qu'en cas de division, de la SNCF, en filiales, comme c'était le cas, avant que le gouvernement de François Hollande, y remette bon ordre, si cette notion, n'est pas accollée, aux nouveaux groupes filiales, qui seraient sensés emerger,  de cette "recomposition", alors, cette proposition de sécurité à venir, serait un coup d'epée dans l'eau? et puis faite vite, parce que avec le rechaugffement climatique, de l'eau, il y en a de moins en moins.

      Je veux dire que si la notion d'incessibilité, se rapporte, dans le texte à une future boite vide, c'est autant pisser dans un violon.

     Pourquoi, je dis ça ? Parce que nous qui bossons,  c'est toujours par ce truchement, qu'on se fait rouler dans la farine, voilà pourquoi, je dis ça. Et c'est toujours ainsi, que pratiquent les patrons, du CAC40, ou  ailleurs, partout dans le monde, pour slalommer, dans le droit international, et ce sont toujours ceux qui sont dans le bas de l'echelle sociale, et qui bossent chaque jour, qui se font avoir.

      Pendant ce temps là, les propriétaires fonciers, eux, en demandent toujours plus, pour vous autoriser à ne pas dormir dehors, pour obtenir un logement.

    Lire la suite

  • Marlene Chiappa commente, "La fête à Macron".

    https://twitter.com/marleneschiappa/status/992653938427092992

     Complexe de l'immigrée, peut être non ?

     Je veux dire, "voilà ce qui arrive, quand on veut se donner des airs de plus frnçais que moi, tu meurs".

     Dans le même registre, certaines trouvent légitime d'emmerder des femmes, parce qu'elles portent un foulard... Comme si elles n'etaient pa assez grandes, pour en décider toute seules.

    Moi aussi, je prefere quand elles, n'en portent pas, pour autant, jnapptecierai qu'on vienne me reduire à morceau de tissu.

     Oui, je sais, je sis méchananananante...... Ho, que je suis méchante.

     On dit "la bite à dudule", alors, on dit  "la fête à Macron", c'est pourtant pas compliqué !

    Lire la suite