google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Liberté d'expression

  • 2017, une soirée continue, sur France 3, contre le viol.

     

      Je tiens à faire une mise au point, face à ceux qui soNt victimes de ces crimes Sexuels, et qui portent d'autres noms, aussi, comme attouchements, inceste,  pédophilie,  que si je ne parle que tr7s peu, pas assez je suppose, de ces crimes? ce fait a pour principale raison, que j'en suis complètement guerrie.

      Et que c'est précisément, parce que j'en suis parfaitement guerrie, que je n'en parle plus guère, "pour l'instant".

       Il ne faut voir dans ma posture, aucun mépris ou démotivation face à cette cause, bien au contraire, mais uniquement, le fait que cette cause, me tient à coeur, non pas plus qu'une autre, mais plutôt, autant qu'une autre.

      En ce sens, je suis accaparée, par d'autres sujets, comme  la famille, notamment, entre autre, mais surtout, d'autres thèmes, qui comme la famille, justement, sont précisement, intimement liés à la lutte contre le viol, et les crimes sexuels...

      En ce sens, il ne faut surtout pas considérer ce fait, comme une forme de résignation, venant de moi, bien au contraire, mais juste comme un signe, qu'on peut s'en sortir véritablement, et rien de plus.

      Par contre, sur ce plan là, j'ai une excellente nouvelle à vous annoncer, me concernant. 

      Depuis des années, sur differents aspects de la santé, je suis amenéee, et sollicitée, pour devenir "patiente experte", comme le sont beaucoup de malades, qui souhaitent mettre leur experience en temps que patients, au service es chercheurs, ou des associations.

      Jusqu'à il y a quelques mois, maintenant, le prétexte psychiatrique (par le biais des expertises mensongères) avait rendu impossible, la moindre chance, que ce soit envisageable, pour des raisons parfaitement coherentes.

      Lors de l'entrevue  avec la juge des tutelles, il y a quelques mois, il a été entendu, que la seule raison pour laquelle je serai maintenue sous curatelle, désormais, ne serait que pour répondre à ma demande, uniquement afin de servir de période transitoire à la tutelle, et la sortie de la moindre mesure de protection juridique.

      En théorie, en tout cas, plus rien de  ne s'opose, au fai, que je devienne patiente experte....

      Par contre, alors qu'il est prévu aussi, que je postule comme assesseur, auprès d'un tribunal, pour aider les magistrats,  au sujet des crimes sexuels,  j'ai deja fait la demarche les années passées, postulé etc, mais la moindre mesure de protection, donc, aussi, la curatelle, entrave entièrement, la moindre chance que ce soit realisable....

      Ca ne pourra donc se faire, strictement, que quand je serai délivrée de la moindre mesure de protection,  ce qui est aussi le cas, pour que je puisse donner mon sang, soit dit en passant.

     En cours de rédaction.

    Lire la suite

  • La rentrée à la Maison de la Radio, allez HOP ! HOP HOP HOP !

    http://www.maisondelaradio.fr/

      Allez allez, le petit Antoine de Caunes, là, on arrête de bavarder, et on reste dans le rang, non mais c'est pas vrai....

      La nouveauté, c'est qu'on peut manger à la cntine !

      Mais l'histoire ne dit pas si les menus sont conformes au débat actuel, "avec porc, ou sans porc", comme dans les cantines scolaires.... Moi, s'ils cherchent quelqu'un pour faire la fête du cochon, aucun souci, j'assure un max ! je me vois bien tenir le barbecue, dans le hall de la grande maison ! 

    Lire la suite

  • La Loi française, sur les lanceurs d'alertes, et son dispositif enfin disponible, mais largement INSUFFISANTE.

     Voilà, le site enfin prêt, pour pouvoir denoncer des agisements, qui sont contraire, à l'interêt de l'eat, ou des consommateurs...

    https://www.safechannel.eu/home-fr

     Il ne sera opperationnel, qu'au premier janvier 2018.

     Je suis allée lire, et je trouve ça bien fait, effectivement.

     Mais une question m'interpelle.

       J'aimerai savoir, si un citoyen, qui par nature, a tendance à observer certains dysfonctionnements, que ce soit en temps que consommateur, ou que ce soit, en temps que citoyen, face à une administration, par exemple, et donc non employé, dans une entreprise, serait en droit, ou pas, de demander à bénéficier de cette protection ?

      Je pense à moi, en tout premier lieu, c'est vrai, mais je pense aussi à certains journalistes, qui travaillent dans certains journeaux, ou qui militent dans certaines associations, bénévoles, comme moi aussi pour défendre l'environnement par exemple, et qui devraient bénéficier de cette protection juridique, notamment, et je voudrai savoir, si ce statut, peut les protéger, et si oui, combien de temps  ?

     1 septembre 2019.

     Il apparait clairement, depuis que cette loi ait été promulguée, qu'elle est insuffisante.

     En effet, la loi  Sapin, ne protège les lanceurs d'alerte, que dans un contexte salarié... Tous ceux ou celles, qui sont sous un statut juridique, n'y appartenant pas (comme moi), ne peuvent être défendu(e)s, par cette loi.

     Par exemple, les professsions libérales, les chomeurs, etc, etc, etc... Cette loi, appuie de façon particulièrement outrancière, sur le fait, que seuls ceux, qui ont un travail, au sens conventionnel du mot, méritent d'être protégés, en temps que lanceurs d'alerte, alors que le monde ne s'arrête pas de tourner, une fois qu'on sort de son travail, au sens conventionnel du mot.

    Pour ce qui concerne Edward Snowdon, en particulier.

     Un résumé, de son parcours, son histoire, et son combat, est d'une importance juste fondamentale, à une heure où internet, apparait objectivement, dans l'histoire de l'humanité, au moins équivalent, à ce que fût la révolution de l'imprimerie.

       En ce sens, la volée et l'espionnage de nos données personnelles, sur internet, est un combat, qui revêt, une importance prépondérante, que ce soit de la part de gouvernements, ou que ce soit à des fins mercantiles.

    https://www.amnesty.fr/liberte-d-expression/actualites/notre-chance-den-finir-avec-la-surveillance-de-masse

     Pour ce qui concerne son desir, de venir, vivre en France et y être hebergé, je la cautionne entierement, parce que j'ai serai fiere...

     Mais ça n'est pas à Emmanuel Macron d'en décider, même si personne n'est dupe, sur le sujet.

    Lire la suite

  • Le féminisme exprimé artistiquement.

     

    le 26 juin 2019.

    Une sorcière comme les autres.

     

    Lire la suite

  • Présidentielles ? Un bon coup de gueule de Christiane Taubira.

       Si j'ai bien compris, c'était le lendemain, du meeting de Bercy, auquel j'étais présente.

    http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/8h30-aphatie/presidentielle-christiane-taubira-juge-etrange-la-position-de-manuel-valls_2084321.html

       J'ai été vraiment ravie de voir, plusieurs ministres présents, pour soutenir notre candidat, Benoit Hamon, et surtout, non pas seulement, de les voir, simplement présents, mais plutôt, porteurs, d'un tel anthousiasme, dans lequel je me reconnaissais.

      Je serai même tentée de dire, me concernant,  ENFIN, non pas qu'il n'en ait jamais été ainsi me concernant, depuis le début du mandat de François Hollande, mais plutôt, ENFIN, parce que je ne travaille, depuis toutes ces années, que derrière mon ordinateur, et que de voir, EN VRAI, tout cette assemblée, à Paris, m'a vraiment beaucoup touchée, comme ce fût le cas, pour les 25 000 personnes, présentes, dimanche.

       Helas, non, je n'ai pas pu filmer, les interventions de nos politiques, pour leur discours, parce qu'ils étaient sur la gauche de la scène (logique, non ?.... ), pendant que la scene centrale, devait être arrangée, à la suite du passage des groupes de musique.

       moi, au dessus d'eux,  AU POULAILLER... C'est vous dire, si les vaches étaient bien gardées.....

      Et oui, rien n'avait été négligé, pour mon passage à Paris, pensez donc... Un grand drapeau européen, pour que je puisse le filmer, et sur la gauche, MA GAUCHE.... Un drapeau Breton. Que j'aurai eu grand mal à éviter, pour embrasser l'ensemble de la salle, avec mon camescope.

      Quand à nous, les projos braqués "plein fard",  alors que n'était pas le cas, en face... A DROITE DE LA SCENE... Politique, je veux dire, enfin, non, de la scène "physique", bien sûr.

       Mais revenons en à nos vaches, boeufs, et cochons.....

     Là, cette intervention, de Christiane Taubira.

       Pour ce qui concerne, le fait que TF1 ait décidé, de ne pas faire participer les autres candidats considérés, selon les sondages, comme moindres, chaque candidat, le soir de l'émission, a eu la courtoisie de le souligner,  ce qui en soit, n'est deja pas si mal.

       Mais moi, ce qui me troue le cul (excusez moi, je dois veiller, à être suffisemment vulgaire pour décourager qui vous savez, de me faire faire de la politique officiellement, alors, J'Y VEILLE, comme Simone).....

      Oui, ce qui me troue le cul, c'est que de les faire participer tous, est au contraire, parfaitement envisageable, simplement, il suffit d'y mettre de la bonne volonté.

       Il serait possible, par exemple,  de diviser le debat en deux émissions, avec le même temps de parole, les deux en prime time,  et de déterminer par tirage au sort, devant huissier, quel candidat, fera partie de la première, ou de la seconde.

       Le fait de leur donner de façon moindre la parole, pour moi, aussi, est profondement choquant, et carrement, antidémocratique.

       Il ne faut pas oublier, que le monde, dans lequel nous vivons, est un monde non pas en deliquescence, contrairement, à ce que le FN, et les portes couilles de leur parti prennent plaisir à le raconter, parce que pour donner le sentiment de n'être eux, que la seule solution, il importe surtout, de jouer du lance flamme, du mieux qu'ils le peuvent.

       Non, non, ce qui importe, c'est de trouver quel candidat, a le courage, de proposer d'une part, un programme, qui soit cohérent, mais aussi, plausible, et entendable, mais aussi, qui propose aux esprit novateurs, parmi lesquels j'ai la prétention de me compter, même si je n'aspire pas à faire de la politique de façon officielle,  que ces esprits nouveaux, et aussi novateurs que courageux, puissent être entendus....

       Et puis bon, parmi ces candidats, pour les directeurs de chaines, qui auraient peur, au sujet de l'audiance, je signale juste que certains cheminent dans des contrées idéologiques, prompts à assurer, je le pense, un spectacle au moins aussi hilarant, que sont supposés le garantir, les candidats les mieux placés, alors, POURQUOI PAS ?

      Pour s'assurer, que les candidats les plus "lourds" (mouarfff !), ne tombent pas dans la même emission, je propose un truc.

      Le risque serait que la seconde emission, ne serait consacrée qu'aux plus légers, il suffit de les mettre de deux couleurs. Une couleur, pour les candidats les plus lourds, et une autres, pour les autres, considérés comme moindres.

       Mais je dois dire que je suis d'autant plus fière de ma trouvaille, que j'imagine fort bien quelle serait alors, la posture des candidats, qui se retrouveraient alors, à devoir echafauder, tel duel, ou tel autre, alors, qu'ils ont deja, leur têtes de turc attitrès, (Erdogan compris), et que du coup, ils devraient mettre au point, diverses stratégies....

       Et je vois deja les "petits", candidats, se marrant franchement, A JUSTE TITRE.... Et qui se disent alors,

    CHICHE !

    Mardi 4 avril 2017.

    https://plus.google.com/114747226111450845265/posts/Q9JaWVEYotS

     Il est rassurant d'observer qu'elle defend les m^mes idées que moi, COURAGE de defendre ses convictions, coute que coute, tout en gardant à l'esprit, la necessité du doute, quelquefois.

    Lire la suite

  • Angela Merckel, portrait "envoyé special".

    http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/video-envoye-special-angela-merkel-femme-la-plus-puissante-du-monde_1351725.html#xtor=EPR-2-[newsletterquotidienne]-20160313-[lesimages/image1]

     J'ai regardé ce reportage, il y a quelques jours, j'ai trouvé ça très interressant. (en cours de rédaction).

     

     Lundi 14 mars 2016.

     Angela Merckel, hier soir, se trouve mise en défaut, vis à vis de sa politique, face au phénomène migrant.

    http://www.boursier.com/actualites/reuters/vote-sanction-contre-la-cdu-d-angela-merkel-en-allemagne-187594.html?rss

     En somme, elle est "coupable de solidarité"..... Incroyable.

     J'y reviens.

    28 juin 2019.

      Il y a quelques jours, ou quelques semaines, Angela merckel, avait été prise de tremblements,  qui auraient été justifié, parait il, et c'était entendable, par la canicule, et une exposition, anormalement, penible, pour des raison de protocole, au soleil....

      Soit, nous avons tous vu,  ces images, impressionnantes, sur les télévisions du monde entier.

      Hier, 28 juin, la scene s'est reproduite, alors, qu'aucun pic, de chaleur, ne pouvait le justifier, alors qu'elle même,  a refusé un verre d'eau, qu'on lui proposait...

     La question qu'alors, tout le monde se pose, c'est de savoir, ce qui cause ces tremblements.

      Alors, qu'on ne cesse de nous seriner, que le couple Macron/Merkel, serait le plus charismatique de l'Europe, sous des prétextes uniquement économique (puisque l'Europe rime trop avec des chiffres, au détriment des mots, et des valeurs), je trouve extrêmement grave de voir que cette dernière, refuse obstinement de faire la lumière sur son véritable état de santé, là, où, au demeurant, de l'autre côté de l'Atlantique, des psychiatres ont observé,  que le profil psychologique de donald trump, présenterait un veritable danger pour son pays, mais aussi pour le reste du monde, par son irresponsabilité.

     Je veux dire, qu'on ne peut exiger des USA, que ces psychiatres fassent référence, quand à la santé mentale de leur président, et parallèlement, trouver recevable, que Angela Merkel, n'ait pas cette honneteté là, vis à vis de son peuple, mais aussi, vis à vis de l'Europe entière, et du reste du monde.

     

    Lire la suite

  • Le salon SECOURS EXPO, les 4, 5, 6 février 2016.

    http://www.secours-expo.com/

    https://twitter.com/SecoursExpo/status/691946776320970754?s=04

     Je découvre, en même temps que vous, je vais lire, et ensuite, je commenterai.

    Ma conférence écrite.

     

     Conférence pour SECOURS EXPO.

    1. Je me présente, je m’appelle Françoise Niel Aubin.

     

    1.  Je me permets de vous parler, aujourd’hui, de mon cas personnel, non pas dans le but de me mettre en avant, moi, en temps qu’individu, ou en temps que femme, version nombriliste, mais plutôt en temps que patiente, ce que j’ai bien du accepter d’être, pendant plusieurs années, suite, à une dépression aussi sévère que violente.

     

     3   Il est possible que certains considèrent que la dépression, n’entre pas dans le cadre d’une urgence.

     4  Grossière erreur.

     5  En vérité, le degré d’urgence ou pas, ne peut être connu que par le patient lui même, puisque par définition, quelqu’un qui est en état de souffrance  psychologique extrême,  a renoncé généralement depuis pas mal de temps, à se confier, à qui que ce soit,  « pour ne pas déranger », excepté, quelquefois, à son généraliste, « et encore »….

     6   En cas de risque suicidaire  d’un proche, la seule option sécure, c’est l’hôpital psychiatrique,  vous n’avez aucun état d’âme à avoir, sur le sujet, quelque soit le statut qui est le votre, vis-à-vis de lui, ou elle.

     7  Me concernant,  je vous passe les détails, parce que sinon, ce soir, nous y sommes encore.

     8  Non, ce qui importe, c’est que je mette plutôt l’accent, sur la méthode, que mon instinct, lui, m’ait dictée, et qui importe seul à partager, avec vous, dont la mission,  est de venir au secours, de personnes, qui sont dans la détresse, quelqu’en en soit la nature.

    9  Alors que j’allais très très mal, ma seconde fille, elle, me proposât d’écouter un artiste.

    10  Il s’agit de Thomas Fersen, un auteur compositeur interprète.

     11  Dans l’état où j’étais, je dois dire, qu’à part les psychotropes, la drogue, etc, qui ne m’auraient de toute façon pas tentée, je ne me posais pas grand question, et je suivais mon instinct….

     12   Enfin, BREF imaginez vous bien que dans l’état où je me trouvais, j’étais un peu prête à tenter n’importe quoi, pourvu que je m’en trouve soulagée.

    13   Il se trouve donc, qu’écoutant ses chansons, j’ai eu ce que l’on nomme un coup de foudre artistique.

    14   Oui, je dis bien artistique, parce que dans l’état où j’étais pour être franche, je ne risquais pas de tomber amoureuse.

    15   Enfin, « pas encore », je veux dire.

     16  Enfin, BREF, j’étais dans une bulle, et je me reconnaissais tellement, dans ses chansons, que j’avais le sentiment qu’elles avaient été écrites pour moi.

     17    Au bout de quelques jours, littéralement bouleversée, par cette révélation,  je décidais de lui écrire, pour lui expliquer ce que je ressentais.

    18   La première lettre faisait ça, puis ça, puis ça…….

    19   J’avais décidé, moi, que je ne lui écrirai, que quand j’en avais envie, strictement, sans jamais faire la moindre copie, de telle sorte, que ce soit thérapeutique, le plus possible.

    20   Exactement comme un exutoire.

    21   Bon, je pourrai vous parler de la façon dont ma méthode fût appréciée, moyennement, par la psychiatrie, mais pour être franche, j’ai autre chose à foutre, qu’à déterrer la hache de guerre.

    22   Non, ce qui moi, m’importe, réside plutôt, dans le fait, de ressentir le besoin, de faire plus confiance à son instinct.

    23   Attention, je ne dis pas qu’il faille toujours y faire confiance, parce qu’il peut arriver, que pour des sombres raisons, liées à différents facteurs, comme une histoire familiale difficile,  un profil d’autodestruction, de mutilation, etc, il soit préférable, de ne pas s’y fier, au contraire.

    24   Mais quand souffrant, un patient n’a jamais eu envie de se faire du mal, de façon générale, je pense qu’il peut raisonnablement, décider de faire de son instinct, un véritable ami, puisque nous ne sommes  que des mammifères, et que cet instinct, à la base, nous a été donné, par notre mère nature, et qu’il est là, pour nous donner à suivre une voie, vers un mieux être, je propose, aux soignants, et aux urgentistes, moi, de penser toujours, à cette option là…..

    25   Dire au patient, « qu’est ce que vous en pensez » ?.... Et qu’il sente que son instinct, à lui, peut éventuellement être mis en valeur, comme aide veritable, doit, je pense, être envisagé, plus que ça n’est le cas, aujourd’hui.

    26    Ainsi, si un de vos patients, en pleine crise cardiaque vous dit, « ho, oui, vite, mettez moi, très vite du Thomas Fersen, et je sens que mon cœur, va tout de suite, s’en porter mieux »…..

    27   Excusez moi, moi nez de clown, vient de bondir, ça faisait longtemps.

    28   Enfin, j’en viens à vouloir absolument mettre en avant, le fait, que le quotient émotionnel, est une trait de caractère qui doit ne jamais être négligé, et qu’il importe, de dire, à quelqu’un qui souffre, quelqu’en soit la raison, qu’il est parfaitement légitime,  d’y avoir recours.

    29   Je ne parle pas uniquement, de souffrance, d’ordre psychologique, quand je prétends cela, mais de souffrance, en général.

    30   Bien sûr, vous me direz, à juste titre, que quelqu’un qui souffre véritablement, n’est pas en mesure, de pouvoir se rassurer, de cette façon, ce qui est parfaitement légitime.

    31   Je pense juste que ce soit un facteur, trop souvent négligé.

    32   Pour l’urgence du traitement, un truc que j’avais demandé, moi, il y a bien des années, c’était au moment du tremblement de terre, survenu au Tibet,  des cahiers, et des stylos, ça peut sembler anodin, voir stupide, mais je m’en explique, je comprends, que certains puissent trouver ça idiot.

    33   Mais suite à un trauma, quelqu’en soit la nature, ce qui importe, c’est que les survivants puissent communiquer, et que cette souffrance réactionnelle, puisse s’extérioriser…

    34    Bien sûr, ça ne remplace pas la parole parlée, mais les autres humains, qui sont aussi, dans la détresse, ne sont pas nécessairement disponibles, et donc, pouvoir coucher sur le papier, son ressenti, pour je l’espère, s’autoriser à laisser couler ses larmes, si cette démarche correspond, à un désir réel, est vraiment, j’en suis convaincue, une méthode, qui doit être proposée, chaque fois que possible.

    35   Bon, je vais tâcher d’être sage, enfin, autant que faire se peut, et ne pas trop déborder, ce qui pour moi, est un véritable challenge.

    36   Je tente de rester dans le registre « urgence ».

    37   J’aimerai mettre l’accent, sur le fait, que ce qui importe aujourd’hui, et du coup, me contredis, je vais moi, alors, vous parler de prévention.

    38   Ce qui m’importe à moi, puisque la souffrance que j’ai le plus cotoyée, depuis ma plus tendre enfance, ou chez les autres, c’est surtout la souffrance psychologique,  c’est de mettre l’accent, sur l’importance, d’apprendre aux enfants, à empêcher, leurs éducateurs, donc, surtout leurs parents, ou leur culture,  de poser, devant eux, des portes fermées, qu’ils auront alors, le plus grand mal, à défoncer,  ou à ouvrir, parce que leur culture, ou leur éducation, les a façonnés ainsi.

    39   Entendre des parents, aujourd’hui, qui se liguent contre la tolérance, contre le fait, de s’adapter aux autres, quand ils pensent autrement, ou sont différents, est pour moi, inconcevable.

    40   Il est possible que certains trouvent que mes propos, n’ont rien à faire ici.

    41   Mais lors de rixes,  de commandos, ou des personnes seules, et armées, qui vont s’attaquer à des minorités, à cause de leurs couleurs de peau, de leur orientation sexuelle, ou de leurs religions, ce sont les flics, et les urgentistes, qui ramassent les morceaux, et personne d’autre…

    42   Alors, oui, l’apprentissage de la tolérance, est bien une des clés, qu’il faille apprendre aux enfants, quoi qu’en pensent certains parents, qui eux, choisissent de leur inculquer, au contraire, que de n’être uniquement et strictement, que la réplique idéologique de leurs parents serait la seule voie acceptable et applicable.

    43   En ce qui concerne la prévention, donc, je vais finir par le plus jouissif, mais ça serait me renier, que de ne pas en parler.

    44   Je veux parler du sens de l’humour, de l’ironie, et j’ose le mot, du dessin de presse, qui est à l’expression artistique, la forme la plus primitive,  et peut être justement, pour cette raison avec le musique, la plus sublime, puisqu’elles traversent à elles deux,  les cultures, les bois, les forêts, les océans, sans se soucier, ni des religions, ni des frontières, pour communiquer, d’humain à humain, et ce, sans subir la contrainte de la langue.

    45   Je veux parler du rire.

    46   Certes là, encore, il faut « ne pas trop souffrir », pour en rire.

    47   Mais avant d’être la victime  de ce qui nous fait si mal, apprendre dès le plus jeune âge, à un enfant, à prendre de la distance, avec ce qui le blesse,  ou lui cause du souci, en développant, son sens critique, et la communication verbale, pour qu’il puisse s’exprimer, et se faire respecter, est à mon avis, ce qui importe le plus, pour l’armer, dans le futur.

    48   Avant d’en « venir aux mains », comme disait mon papa, un enfant, qui sait, dire sa colère, ou son indignation, de façon verbale, sera infiniment mieux armé, qu’un autre, qui peut être, aura de meilleures notes à l’école….

    49   J’entendais, il y a quelques jours, quelqu’un, qui parlait de l’école, et qui disait, critiquant les rythmes scolaires, « Mais ce que nous demandons à l’école, ce sont des résultats, et rien d’autre ».

    50   Jamais pour ma part, je ne considérai que d’éduquer un enfant, ce soit d’en faire, ce que l’on nomme, des bêtes à concours », n’en déplaise à certains, que ce soit au sein des familles, ou au sein de l’école.

    51   Aujourd’hui,  ici en France, et plus encore, à l’étranger,  aux USA, notamment, les établissements  scolaires, en fin d’année, brandissent leurs résultats, leurs pourcentages, de reçus, non reçus, etc, comme des trophées, quel triste et désolants, et irespectable tableau que voilà, pour l’humanité…..

    52   Il persiste juste un énorme problème, qui réside, dan le fait, que ces résultats, ne sont absolument jamais croisés, avec d’une part, la consommation d’alcool, de drogues, du taux de dépression, sur le long terme, et sur le court terme, ainsi que du taux de suicide, chez les jeunes.

    53   Les plus belles vertus, que puissent apporter ce que moi, j’appelle une éducation réussie, consiste à transmettre à nos enfants, le pouvoir de s’adapter, de communiquer, de cultiver la curiosité, qu’ils puissent, les jours de découragement, ou de désespoir, par leur instinct, trouver par quelle méthode intellectuelle,  qu’un jour de curiosité, dans un livre, en mémoire d’un enseignant, qui l’aura marqué plus qu’un autre, qu’ils puissent regonfler leurs batteries, rebondir,  et se satisfaire  pour être heureux, de voir le jour se lever, au travers  d’une simple fenêtre, s’emerveiller, d’un rien, surtout s’il est gratuit, et à portée de main, voilà, où se trouve l’essentiel, qu’il faille  il me semble, transmettre à nos enfants…

    54 « Et la réussite par les notes, pour intégrer les bons cursus, me diront certains »…..

    55    S’il suffisait d’être bardés de diplômes, pour être à l’abris, quelque soit l’angle observé, je pense qu’on serait déjà tous au courant.

    56    Nous sommes ici, parmi des gens civilisés, qui ont  parfaitement conscience, que ce qui importe, c’est de déboulonner la souffrance, « à la base », autant que possible.

    57   Une fois qu’on a bien bossé sur les bases, ensuite, on peut éventuellement se soucier des détails.

     

     Mardi 16 fevrier 2016.

     Les "TAMALOU", des pompiers de Barentin.

    http://www.paris-normandie.fr/detail_article/articles/PN-1038203/les-pompiers-adoptent-boul-a-barentin-1038203#.VsNdFNB-gkg

       Qu'est ce que moi, j'en pense ? Et bien je trouve que c'est une très bonne idée, certains enfants, soit parce qu'ils ne peuvent pas parler, soit parce qu'ils ont peur, soit parce qu'ils sont trop petits, ne peuvent que mal s'exprimer,  ou ne pas s'exprimer du tout, alors, avec la peluche, ça crée un objet transitoire, sur le lequel ils peuvent montrer des points, qui leurs font mal, par exemple, oui, je trouve que c'est vraiment une très bonne idée.

       Dans le cas de maltraitance, ou de pedophilie, de façon plus élargie, en observant l'enfant, comme on peut le faire avec une poupée, sur une periode plus longue, les spécialistes, qui bossent sur l'enfance savent ça, qu'on peut comprendre la nature des maltraitances, ou en tout cas, recueillir des indices de probabilité, rien qu'en observant comment un enfant joue avec ses jouets.

    http://www.secours-expo.com/conferences/

     

    Jeudi 17 mars 2016.

     voilà, disponible, un certain nombres de videos, sur internet, sur ce sujet.

     Pour ce qui est dit, je suis parfaitement d'accord; mMoi, c'est exactement, l sentiment que j'ai eu, aussi, c'est à dire, que compte tenu, du contexte post attentat,  il me semble que  les entiment, de brassage, émanant, autant des differentes regions, que des differents contextes, qui ont eclairé, la notion du secours, a aidé, à une prise de conscience générale, du bien fondé, de cette simple, enfin, simple, pour moi, en toutcas, de ce qu'on nomme "la BIENVEILLANCE"....

     Enfin, personnellement, moi, c'est vraiment en ce sens, que je l'ai vecu.

       Bon, sinon, je pose mes commentaires ici, et je pose le lien de l'article, sous la vidéo.

       Ce qu'on pourrait améliorer, dans un premier temps, serait, de faire une liste alphabétique, de différentes professions, qui tournent autour de la notion, de secours.

    J'ai vu, sur le lien, du journal, que j'ai reçu, qu'on proposait, de rediger des article, chose que je vais donc faire.

     
    Dimanche 24 décembre 2017.
     L'edition de fevrier 2018, est cosultable, en suivant ce lien.
      Je précise que le fait que je n'ai rien noté de particulier sur l'edition 2017, ne doit pas être perçu comme une baisse d'attention de ma part, mais plutôt, que je n'en ai rien dit, parce que je devais être préoccupée par autre chose d'aussi important.
     Pour cette édition, je me suis inscrite, et j'espère pouvoir y venir.
     Dimanche 24 decembre 2017.
     Je ne sais si certains sujets qui ont beaucoup évolué, ces dernières années, seront abordés, mas la prevention, contre le harcelement de rue, et donc, par concommitance, contre le viol, ou toute forme d'agression, devrait être abordée, et notament, la prevention face au risque pedophile.
       Oui, je sais, "ça pique", mais bien moins, que les epines du sapin de Noël, que je dise une chose pareille", et bien "franchement désolée", moi, je fais mon job, et y'a pas de 24 décembre qui tienne.
       Si vous voulez, quelques heures avant cette réunion familiale,  qu'on appelle, "réveillon", je peux aussi parler du risque,  et des politiques de prevention en matière d'inceste, aussi, non ?
     
     
      Moi, je pense à un truc, enfin, une possibilité de développement. moi, j'ai été assez surprise, de voir une telle diversité d'ouvrages, destinés aux enseignants, ou au personnel, sensés apprendre des notions de secours, tous secteurs confondus.
     
      Ne serait il pas possible de proposer un site internet, qui soit, une émanation du salon, sur lequel on puisse proposer à la vente, les ouvrages, qui étaient présents au salon ?
      Je pense aux personnes, qui géographiquement, ne se trouvent pas en région parisienne, au moment du salon, et comme ce sont des ouvrages qui sont très spécialisés, ils ne doivent pas être centralisés nulle part, alors, ça serait peut être bien de les voir regroupés, sur un site commun, et proposés à la vente.
     
     
     
    SOS médecins ? Moi, perso, j'ai toujours pensé que c'était pas "facile facile".
     
     

    Lire la suite

  • L'altruisme de l'autisme.

    https://www.facebook.com/groups/605359856211933/971998372881411/?notif_t=group_activity

     Samedi 9 avril 2015.

    http://www.purepeople.com/article/francis-perrin-et-son-fils-louis-12-ans-autiste-il-est-tire-d-affaire_a145734/1

       J'ai vu les emissions qui ont traité de ce sujet, depuis plusieurs années, et j'ai regardé avec beucoup d'intérêt, le film, qui a raconté l'histoire de l'enfance de Louis, le fils autiste de Francis Perrin, et Gersende.

       L'obscurantisme des médecins,  et l'incomprehenssion de l'ensemble de l'entourage, est abslument terrifiant, mais doit être rapproché, je pense, des situations, rencontrées, des que l'enfant, n'est pas considéré comme "conforme", quelqu'en soit la raison....

      Mais je n'ai pas pu voir le débat qui a suivi, et je ne retrouve pas le lien. j'ai bien compris, que visiblement, le ministère de la santé, a fait le necessaire, pour que es choses bougent enfin, mais je n'ai pas pas plus;

      Je viens de voir, que le forum de France 2, a servi de plate forme, pour que les familles, entre elles, communiquent, pour coordonner leurs efforts, je donne le lien.

    http://forums.france2.fr/france2/France-2/autisme-emission-cerveau-sujet_1110_1.htm

     

     Dimanche 11 avril 2016.

     Une nouvelle video vient d'apparaitre sur mon mur FB.

    https://www.facebook.com/tj18h/videos/1101187163272433/?fref=nf

       Au sujet de la methode ABA, si le gouvernement français, et son ministère de la santé, était reclcitrant, depuis plusieurs années, comme l'étaient soit dit en passant, certains parents, il semble bien que ce soit une méthode, qui fonctionne bel et bien.

       Il ne faut pas oublier, cependant, que l'on parle à present, de "troubles autistiques", plus que d'autisme, la realité imposant, une vision, et un diagnostic plus diversifié, comme c'est souvent le cas, d'ailleurs, dans le dmaine des maladies mentales, ou apparentées.

       Le professeur qui parle en fin de vidéo, s'appelle  Michel LEMAY, pedopsychiatre à la retraite, auteur du livre "L'AUTISME AUJOURD'HUI".

    En 2002, c'était un enfant sur 1/150  qui naissait autiste.

    Aujourd'hui, c'est  1/68  qui nait autiste.

     je ne suis pas tres douée, pour les calcul de probabilité pourcentages, etc, je laisse ça, aux matheux, comme quoi, chcun ses pecialité, et "chacun fait sa part", mais ce que je veux dire, c'est que l'evolution de ces poucentages, là, en particulier, mettent de toute evidence en relief, un probleme de santé publique, d'une extrême gravité, puisque nous sa vons desormais, que cette maladie est une maladie genetique, et que que tous les autres chiffres et pourcentages, relatifs, aux maladies génétiques, confirment a théorie, selon laquelle, il existe (et pas existerait), une reltion bien réelle, entre l'apparition de ces maladies, et d'une part, la les differentes sources de pollution, dont les inscr scticides, ne sont qu'une partie.

     je sais fort bien que les multinationales, qui sont plus que suspectées,  d'en être responsables, argumentent leur defense de telle sortre, que juridiquement, il serait impossible de demontrer leur culpabilité.

     A ces arguments, moi, j'en oppose d'autres.

     J'informe les juges qui vont devoir travailler sur le sujet, que les preuves scientifiques, n'ont pas à être établies...

       Et oui, pour la simple raison, que si l'on refait l'historique, d'une part, des différents lieux d'habitation des parents,  de l'histoi rique de ce lieu d'habitation (attention aux logement s bon maché et toxiques)qu'on y supperpose, leurs pratiques de vie, leur travail, les pollutions sur le lieu de travail, et les éventuelles expositions envronnementales, (pas uniquement, à l'interieur, du lieude travail, mais aussi, l'environnement) sur leur lieu de vie, ainsi que sur leur lieux de travail, compte tenu du pouvoir exponentiel, des ordinateurs d'aujourd'hui, je n'ai moi, absolument aucun doute, qu'on arrivera sans aucun problème à démontrer de façon particulièrement flagrante, que c'est précisement le poucentage d'exposition, à ces substences polluantes, qui sont à incriminer...

     Dès lors, je ne vois pas comment une quelconque analyse scientifique, devrait entrer en ligne de compte....

       Je suis profondément désolée, pour les actionnaires des entreprises du CAC40, qui ont cru, ces dernières années, que de vulgaires analyses médicales, à grand coups de corruption,  auraient pu les proteéger et proteger leurs intérêts.

      Mais les faits sont là....

        Si vous recevez un coup de couteau en plein ventre, et que ce coup de couteau, est répété de façon systématique, oui j'ai bien dit SYTEMATIQUE aussi proche, éthymologiquement, que SYSTEMIQUE comme le désherbant,  c'est par une enquête de gendarmerie, que vous allez pratiquer pour trouver le coupable ou les coupables,  et vous n'aurez pas besoin d'analyse pour voir le sang couler, mais vous devrez rechercher, qui a tenu le couteau, et pourquoi, il en est arrivé à de telles extrêmités.

     Et bien là, c'est exactement pareil.

        Je reconnais que la comparaison, avec un coup de couteau, est parfaitement discutable, cependant, mais au moins, un coup de couteau, présente t il, l'énorme aventage, si je puis me le permettre, d'être, "non discuttable", alors, que là, on assiste à des assassinats, à des vies brisées, avec pour seul argument, pour se défendre, "de toute façon, vous ne pourrez rien prouver".....

     A présent, les choses sont claires....

     LA GUERRE EST DECLAREE.

     Pour information, il existe une association, qui s'appelle ELA.

    http://ela-asso.com/

       Le problème aujourd'hui est le suivant, on demande de l'argent aux français, mais à tout le monde aussi, pour que la solidarité fasse entendre sa voix, ce qui est bien légitime,  mais s'il faut se battre, pour traiter ces maladies, les comprendre, et donc, mettre au point, les protocoles thérapeutiques, sachant que les parents, pendant des mois, voir des années, subissent eux, ce qu'on appelle l'errance du diagnostic", il y a un versant, qui ne fait lobjet d'aucune étude, et qui justement s'attaque aux causes...

     Moi, ça fait des années, que je demande des chiffres, sur le pourcentage des naissances, avec handicap, et je ne les ai toujours pas.

     On m'a donné, dernièrement, le pourcentage des naissance prématurées, qui elles aussi augmentent, pour les même raisons, sans qu'on ne trouve la moindre explication....

     Pour les autres maladies génétiques, je ne sais pas encore.

       On m'a donné des chiffres, il y a quelques années, sur la baisse de fertilité du sperme, qui est du aussi, à la pollution, et qui génère une augmentation de l'aide à la procréation, QUI EST REMBOURSEE PAR LA SECU, ce qui e je trouve légitime, je precise, mais je donne cette info, pour mettre en avant, le fait, que ce soit les coupables, qui devraient payer, et pas la collectivité !

      Nul doute qu'après mon article les choses, vont commencer à sortir et à bouger. Enfin, j'ose espérer.

       En fait,c e qui me revolte, c'est qu'on entend toujours l'extrême droite, arranguer les foules, au sujet des immigrés, ou des migrants, version, "y'en a marre, qu'on paie pour eux", alors, que ces gros trust internationaux, vides les caisses de l'etat de façon infiniment plus sournoise, que le fait n'importe quelle personne, qui touche la moindre allocation !

    Ce que je veux dire, c'est qu'il ne fait pas se tromper d'ennemi !

     

    Mardi 12 avril 2016.

     La fondation ORANGE propose un jeu pour déveopper notre capacité à communiquer avec une personne, atteinte d'un trouble autistique.

    http://www.fondationorange.com/TSARA-le-1er-jeu-pour-apprendre-a-accompagner-les-personnes-avec-autisme-3146 

    5 avril 2018.

     Il y a quelques jours, se deroulaientdeux jours, pour sensibiliser sur l'autisme.

     A cette occasion, différentes émissions, sur le service public,  ont eu lieu, et notamment, differents reportages.

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-zoom-de-la-redaction/le-zoom-de-la-redaction-05-avril-2018?xtmc=autisme&xtnp=1&xtcr=2

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne/le-telephone-sonne-02-avril-2018?xtmc=autisme&xtnp=1&xtcr=3

     Je précise que s'il arrive occasionnelement, que je pose certains liens, d'emissions, que je n'ai pas trouvé le temps de regarder ou de lire, cette émission, je l'avais regardée, et j'ai donc vu, que ce que j'annonçais, sur ce sujet, il y a plus de 10 ans, enfin, environ, s'est avéré parfaitement exact.

     A lire certains commentaires, certains ne sont pas convaincus, ils n le seront peut être d'aventage, le jour, ou certains de leurs enfants, se retrouveront tombés en addiction, ou en ruspture sociale, ne leu adressant plus la parole, peut être ? Parce que la vraie vie véritable,  leur semblera invivable. je sais, c'est tiste à dire, mais pour certains, la prise de conscience, ne peut sa faire que par l'expérience. pourtant, l'avis des médecins, ceux là même qui sont confrontés au problèmes, dans les consultations, me semble assez éloquent, sans compter le fait que les anciens concepteurs des GAFA en question, le reconnaissent eux même.

    http://www.lemonde.fr/sante/article/2018/04/02/le-plan-autisme-du-gouvernement-mettra-l-accent-sur-le-diagnostic_5279589_1651302.html

     A cette occasion, aujourd'hui, c'est Emmanuel macron, en personne, qui vient inaugurer, un nouveau centre, au CHU Charles Nicolle, à Rouen.

     C'est là, précisement, que j'ai mise au monde, mes trois filles,  au pavillon, "mère et enfants".

       Si je n'ai aucun doute véritablement, sur la réelle bonne volonté du gouvernement actuel,  face à la prise en charge de cette maladie, des le plus jeune âge, et même si pour dire trivialement, "je de mande à être malgré tout convaincue", je ne peux m'empêcher de penser à un reportage, vu il y a quelques jours, sur l'hôpital équivalent, puisque c'est le CHU de Toulouse,  qui se trouve en grande difficulté, en est au point que  certains postes fondamentaux,  ne sont plus pouvus.

       J'entends bien,  que le fait d'aller chercher des médecins à l'étranger puisse être l'occasion, de s'ouvrir aux autres cultures européennes, (sic!), et rien que d'imaginer, "le casse tête chinois", que devrait représenter, une consultation devant un psychiatre ou un psychologue, maitrisant bien mal la langue de Molière, constitue en soi, une source interissable de sketchs (faudrai surtout pas gâcher), je trouve pour le moins interpellant, à moins que ça ne soit rien d'autre qu'une provocation à mon encontre, que de voir qu'on se soucie, d'un seul coup d'une pathologie, dont le principal symptôme, constitue précisément, la difficulté à communiquer, alors que nous assitons entre le personnel des EPHAD, ou des CHU, à un dialogue de sourds,  face au gouvernement....

      Peut être, pour mieux se faire entendre, alors, comble de l'ironie, la solution serait elle, "qui sait"  ? de manifester, en langage des signes.... Ou bien d'ouvrir une consultation,  chez HALPH, LE LOUP,  afin de s'assurer que leur qualité d'audition, au sein du gouvenement,  les seins, étant ceux de la ministre de la santé, précisément, pour augmenter, les chances d'être enfin, "entendus", à défaut, d'être écoutés, et compris...

      Encore faudrait il alors que leurs vue, elle aussi, ne soit pas déficiante, ce qui n'est pas gagné, si j'en crois, le passage de Edouard Philippe, sur France Inter, ce matin.

    https://www.tendanceouest.com/actualite-270177-en-direct-emmanuel-macron-en-deplacement-a-rouen.html

    http://www.paris-normandie.fr/actualites/politique/en-direct-suivez-le-deplacement-d-emmanuel-macron-a-rouen-jeudi-5-avril-et-les-manifestations-qui-vont-avec-EN12680576

     Bon, et bien dites donc, en voilà, ce que j'appelle DU REPONDANT !

     Cet apres midi, 15h15, la gauche réunie, face à Emmanuel Macron, à Rouen, elle, sera en conférence commune au Tréport.

    https://www.facebook.com/GenerationsLeMvt/photos/a.317486752035169.1073741829.315725672211277/433852987065211/?type=3&theater&ifg=1

    7 janvier 2019.

    L’autisme, une intelligence atypique ?

    https://www.franceinter.fr/emissions/grand-bien-vous-fasse/grand-bien-vous-fasse-07-janvier-2019

    2 avril 2019.

     Aujourd'hui, journée de l'autisme, et notament, sur France Inter. (mais je ne trouve pas le lien).

    http://www.vaincrelautisme.org/category/site/l-autisme/qu-est-ce-que-l-autisme

    13 juillet 2019.

     Quand un autiste rhabille la psychanalyse.

      Bon, je dois être franche, j'ai quasiment tout compris, à cet article, "enfin presque", je dois aller chercher la definition, de quelques mots, comme "packing", ou "entrisme".

      Bon, allez, je dois l'admettre, leur voir se faire tailler un tel costard, il faut bien l'admettre, que ça me réjouit au delà de l'imaginable.

     Oui, je sais, je devrai être capable d'en rire, et si j'y parviens, c'est vrai, ça n'est pas encore en temps qu'auteur, que ça serait le cas, mais qui sait ce que l'avenir nous réserve.

     Comme introduction, je vous recommande d'aller réécuter, l'emission d'hier, sur la connerie, qui me semble être un bon "amuse bouche".

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-debat-de-midi/le-debat-de-midi-12-juillet-2019 

     Et puis ensuite, je vous livre un article qui parle de la relation, entre autisme et psychanalyse....J'ai beaucoup ri, personnellement.

     C'est un bon debut, il me semble, non ?

     Attendez, merde, pour écrire, j'ai du me coiffer de mon  entonnoir favori, et la petite élastique, "là", le faisait tomber, sur...

     Sur la gauche, qu'on se rassure...

      Merde, manquerait plus que je vire ma cutti politiquement, on serait bien dans la merde, dites donc...

      Je vous fais un copié collé, hein, tenez bon, c'est un peu ardu, mais enfin, vous savez ce que c'est les autistes, rien que des prétentieux, qui ne font que d'utiliser des mots compliqués, uniquement, pour observer si certains decrochent, ha la la....

     J'ai choisi une police, en assez gros caractères, parce que j'ai cru observer que le monsieur, etait assez myope.

     Alors, comme j'ai des relations, chez les ophtalmos, venant des pays de l'Est, pour combler les lacunes de notre systême de santé institutionnel, je me fais du souci pour lui.

     Je crois que beaucoup dans cette branche, ont effectivement beaucoup de mal à observer, et donc à comprendre, surtout quand  on 'est pas "dans les clous".

     Il va falloir, aussi envisager le sonotone, peut être ?

     Mais si, vous savez bien, la nuance, forte nuance, tres subtile, entre entendre, et ecouter, ou bien, voir, et regarder.

     C'est bon, côté psy, là, on suit toujours ?

    Texte en réponse à un argumentaire pour le moins discutable de Monsieur Maleval :

    L’autisme est à la mode. Si vous parcourez Internet, vous remarquerez une multiplication de sites informatifs, sur les causes, le pourquoi, le comment.

    En creusant un peu plus vous verrez une guerre réelle entre les différents professionnels de santé sur la question de l’autisme et sur les meilleures méthodes selon eux pour régler le problème.

    Car oui, nous en sommes encore là. A considérer l’autisme comme un problème. Nous développerons ce point.

    Si vous progressez encore dans la toile vous arriverez peut-être à voir l’expression de personnes autistes. Je dis bien peut être car rarement l’effort est fait pour nous écouter.

    Mais revenons d’abord au premier point, les professionnels de santé, car un site a particulièrement retenu mon attention. Pour quelle raison ?

    Parce qu’il représente, pour de multiples raisons que nous allons développer, le paroxysme de ce qui n’est plus acceptable en France au XXIe siècle.

    Ce site se nomme autistes et cliniciens.

    Rattaché au « collectif des praticiens auprès des autistes » avec pour directeur de publication Monsieur Maleval il est constitué d’une somme d’articles faisant la promotion de la psychanalyse contre toute autre méthode. Nul besoin de présenter Monsieur Maleval réputé pour ses théories d’un autre temps et coupable d’un entrisme au sein de Clé Autistes il y a quelques semaines.

    Analysons d’abord l’intitulé du collectif : Collectif de praticiens auprès d’autistes.

    Que suggère t-il ?

    - Tout d’abord que ce sont les praticiens qui sont mis en avant et qu’ils seraient donc les acteurs principaux de ce sujet. Nous sommes ravis de constater que nous ne sommes pas les acteurs principaux de notre propre condition.

    - Le terme « auprès ». Ils seraient en quelque sorte à notre chevet. D’une certaine manière cela induit que nous aurions besoin de la présence permanente de praticiens, de soin et qu’ils nous sont par conséquent indispensables.

    Ce collectif constitué de psychanalystes est donc à l’origine du site cité auparavant qui se donne pour mission de donner la parole aux personnes autistes.

    Plusieurs problèmes graves et révélateurs de fondements discutables sont à constater.

    Tout d’abord la parole devrait nous être donnée. Non. La parole nous l’avons. Nous la prenons.

    Elle n’est pas conditionnée à une permission qui nous serait faite de nous exprimer. Cette époque est révolue et le droit constitutionnel que nous possédons tous à disposer de nous-mêmes et à nous exprimer garantit de fait de n’avoir besoin de personne pour cela.

    Notre autonomie de principe est donc totale.

    Nous ne sommes pas assujettis à la seule condition du soin. Penser que nous avons besoin d’un collectif de cliniciens pour nous donner la parole et pour nous accompagner induit que la seule question du soin définit notre condition. Ce n’est pas le cas. Et si cela devait être le cas il en serait de notre responsabilité et de notre droit de l’exprimer.

    Nos priorités demeurent d’impulser des changements de paradigmes profonds dans la société afin qu’elle reconnaisse la neurodiversité sous toutes ses formes, pour permettre l’adaptation sociale et l’intégration de chaque citoyen, chaque personne dans l’espace public, dans le monde du travail, et dans chaque strate sociale ou culturelle.

    Penser l’autisme par le biais du soin, de l’institutionnalisation, c’est amplifier les erreurs commises depuis des décennies à cause d’un prisme dénué de pertinence à des fins d’uniformisation dont il n’est même pas besoin d’être une personne autiste pour en souffrir.

    C’est considérer l’autisme comme un problème à solutionner. Ce n’est pas le cas.

    C’est instiller la croyance que la norme est l’objectif à atteindre pour toute personne désireuse de s’intégrer. Ce raisonnement est erroné.

    C’est constater l’autisme comme un handicap, or l’autisme n’est un handicap que vis à vis d’une norme validiste tendant précisément à uniformiser les comportements, et les modes de l’être.

    Finalement c’est définitivement conclure sur une totalité psychologique de la personne autiste en lui ôtant toute ontologie.

    Ce ne serait pas plus dramatique que d’autres sites ou d’autres collectifs s’il ne s’ajoutait pas aux remarques préalablement décrites que ce site est créé par des psychanalystes.

    Or il ne sera jamais inutile de rappeler que la psychanalyse a été jugée inapte concernant l’autisme par l’INSERM.

    Que la psychanalyse n’a eu de cesse de multiplier les erreurs quant à une explication cohérente du trouble du spectre autistique.

    Que la psychanalyse n’a eu de cesse de provoquer des dérives et des traitements douteux d’un point de vue éthique comme le packing désormais interdit.

    Nous sommes un des derniers pays à être empreint de cette tradition désuète, et nous sommes l’un des pays occidentaux les moins capables d’un point de vue sociétal et social à comprendre la neuro-diversité et à intégrer cette notion socialement.

    Nous, personnes autistes, n’avons besoin de personnes pour nous exprimer. Nous avons uniquement besoin que les sujets nous concernant ne soient pas parasités par des batailles idéologiques ou des ambitions personnelles.

    Nous en venons maintenant à Monsieur Maleval qui a jugé utile de faire une réponse sur ce site à notre précédente tribune.

    Cette réponse est révélatrice d’une rhétorique d’infantilisation et de culpabilisation visant à destituer un interlocuteur de s’exprimer. Il est donc utile de constater que notre libre arbitre est remis en question car il serait au détriment de la liberté d’expression d’une personne qui a tribune dans presse, qui possède un réseau et qui est pleinement intégré dans la société. Nous association de défense de l’expression des autistes empêcherions une personne référente (du pire), parfaitement intégrée, en capacité de diffuser son message, de s’exprimer. Il est classique d’assister en psychanalyse à une inversion des rôles, mais c’est présentement assez savoureux.

    Notons que Monsieur Maleval se targue d’écouter les personnes autistes. C’est heureux. Nous n’osons imaginer si ce postulat n’était pas respecté.

    La culpabilisation est rapide, Monsieur Maléval considérant que son argumentation est rationnelle et qu’il y a peu d’espoir que nous y accordions de l’attention il existe d’emblée une volonté de forcer la décision par le biais d’un procès d’intention et n’utilisant l’affirmation gratuite d’une argumentation qui serait jugée rationnelle d’emblée par son auteur. C’est un biais de jugement réputé, la tâche aveugle à l’égard des préjugés. Un parmi tant d’autres comme nous allons le voir.

    A l’argument selon lequel Monsieur Maleval ne s’exprime qu’en son nom ou celui de son courant minoritaire :

    Monsieur Maleval détermine sa première intention comme une volonté d’adhérer en tant que psychanalyste au sein de notre association. Pas en tant que psychanalyste minoritaire lacanien, pas en tant que personne mais en tant que fonction. C’est donc au psychanalyste que notre réponse a été exprimée. Il n’est donc pas honnête de se dédouaner de la mise en avant de cette fonction qui est de son unique fait. S’ajoute à cela que la réponse de Monsieur Maleval de fait au sein du site dirigé par le collectif de psychanalystes mentionné précédemment. Par conséquent notre réponse initiale était parfaitement adaptée.

    Monsieur Maleval rappelle que la psychanalyse n’est pas homogène en termes d’hypothèses et de savoirs. C’est vrai. C’est potentiellement le problème. Lorsque la psychanalyse ne reconnaît pas la méthodologie scientifique pour déterminer la validité logique et épistémologique de ses théories, alors il est possible de dire tout… et n’importe quoi. Nous n’aimons pas le n’importe quoi. Et nous adhérons à la nécessité d’un esprit critique et d’une recherche de connaissance tangible, et vérifiée. Car une discipline se prétendant curative, demandant une adhésion sans remise en cause avec quelques personnalités indiscutables, possède une définition la rendant illégale dans bon nombre de pays. La psychanalyse est-elle à la France ce que la scientologie est aux Etats Unis ? La question peut se poser si aucune rigueur n’est exigée autre que la parole des praticiens. Il reste que cet appel au relativisme est contraire à une pratique rigoureuse du soin.

    Monsieur Maleval fait alors une correction sur une image qui accompagnait son premier article. Cette image se prêtant à ce que chacun y met de ses projections. Donc une image dont l’interprétation est valide quoiqu’il arrive. Oui mais non. Monsieur Maléval nous précise ce qu’il faut comprendre. Nous notons pour la prochaine interrogation écrite. Nous avons un joli duo : appel au relativisme et argument d’autorité.

    Monsieur Maleval nous explique ensuite comment nous fonctionnons en reprenant la théorie du pseudopode. On a de la chance. Nous qui souhaitons pouvoir exprimer comment nous fonctionnons, quelqu’un va nous le dire. A l’intuition… Comme cela. Appel donc à un certain paternalisme de la part d’un collectif qui veut donner la parole aux autistes (peut être que si nous levons le doigt…).

    Monsieur Maleval expose donc des hypothèses dont celle de l’inconscient. Creuset commun de tous les courants psychanalytiques. Nous n’avions donc pas si tort. Et tout ceci n’est pas si minoritaire et personnel comme démarche. Soyez prévenus, Monsieur Maléval vous dit comment vous fonctionnez et au prix d’hypothèses indiscutables. Cela a le mérite d’être clair.

    Le paragraphe d’après confirme nos doutes : la psychanalyse (qui n’est pas une, faut suivre) permettrait à chaque personne autiste de valoriser ses points forts etc. Pétition de principe non fondé sur du réel mais ce n’est pas grave c’est invérifiable alors cela peut être dit.

    Monsieur Maleval stipule que l’autisme à juste titre n’est pas une maladie mais cela n’immunise pas contre l’angoisse. Un joli stratagème décrit par Schopenhauer décrit comme le fait de tirer de fausses conclusions d’un postulat rapide. Ce n’est parfois même pas lié. Vous souhaitez un raisonnement analogue : la terre est ronde mais cela n’empêche pas que la journée est finie. Comprenne qui pourra. Cela permet en réalité à Monsieur Maleval de placer un argument d’autorité « ce n’est pas l’autisme qui est traité par la cure psychanalytique mais le mal être qui est parfois associé. » Donc nous devons acter que l’autisme induit un problème qui vient donc de nous et que nous devons traiter. Le mal être ne provient pas du tout d’une société qui marginalise, d’une société exclusive, normative. Non le problème vient de nous.

    Monsieur Maleval va ensuite faire son devoir de psychanalyste et justifier son propos par des études vantant l’efficacité de la psychanalyse en contredisant celle de 2012 de l’HAS. Pas de précision donnée sur les études en question. Si c’est celle de l’INSERM nous pouvons renvoyer à la critique de Franck Ramus paru le 19 février 2016 sur le site Pour la Science.

    Cet éloge de l’efficacité cache en fait une ambition plus drôle, celle de dénoncer les TCC, la méthode ABA et les autres pratiques anglo-saxonnes. Pratiques que nous ne défendons pas malgré une efficacité supérieure à la psychanalyse. Cela permet à Monsieur Maleval de critiquer des lobbys anti psychanalytiques avec une ambition conspirationniste inédite. C’est vrai que la psychanalyse n’a jamais utilisé de lobby. Et qu’étant un des derniers pays en France à utiliser cette discipline, le problème vient nécessairement des autres…

    Nous apportons une petite correction à la défense faite du packing par Monsieur Maleval qui utilise l’appel au public pour justifier de la positivité de cette pratique. Le packing était connu au XIXe siècle mais il a été introduit par la psychiatrie en France dans les années 60.

    Après le conspirationnisme pointe l’accusation d’antisémitisme puisqu’une photo de Madame Roudinesco est accompagnée par notre réponse. Volonté de nous culpabiliser ? Stratagème de diversion ? Il n’empêche que Madame Roudinesco est l’une des plus ferventes et médiatiques défenseures de la psychanalyse. Rien de plus. Rien de moins. La diffamation n’est ceci dit, pas très loin.

    Finissons par l’apologie de la liberté d’expression que Monsieur Maleval revendique et pense enfreinte car nous ne souhaitons pas diffuser sa réponse sur notre site.

    Tout d’abord, notre site promeut nos actions associatives. Ce n’est pas un blog.

    Ensuite Monsieur Maleval possède son site, son blog Médiapart, et la liberté d’expression par définition est le droit à pouvoir s’exprimer. Pas le droit de voir son propos être diffusé et imposé à tous. Car si chacun peut s’exprimer, chacun a le droit d’écouter, ou non.

    Mais que celui qui peut communiquer au sein de tous ces médias accuse les silencieux d’atteinte à la liberté d’expression est un aveu. Si entrisme par adhésion il n’y a pas pu y avoir alors il y a tentative d’entrisme idéologique. Cela n’aura pas lieu car si le bruit psychanalytique supplante pour l’instant nos calmes paroles, il ne couvrira pas notre sereine force et notre calme détermination.

    Bon, je dois vous  dire, le summum de la rigolade, ça a quand même été cette phrase...

    La psychanalyse est-elle à la France ce que la scientologie est aux Etats Unis ?

     Alors, là, je dois dire, pour rigoler, difficile de faire plus juste.

     Au fait, à laquestion, "est ce que je suis autiste"...

    ben, j'en sais rien, moi, on ne m'a jamais diagnostiqué, on ne me l'a jamais proposé, d'aventage.

     Mais au fait, à quel titre, devrait on le faire ?

     Et vous, là, qui me lisez, est ce qu'on vou a deja proposé, de l'être ?

     Non ?

     Et bien moi, pareil.

     ha, si, un jour, à l'HP, un psychiiatre, m'a certifié, que je n'étais pas asperger.

     Mais enfin, vous savez ce que c'est, un psychiatre.......

     C'est vous dire....

     Autant aller poser la question au bistro du coin, aller choper des brèves de comptoir à boules de flipper, vous perdrez moins votre temps.

    https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=2251475818498922&id=100009095768000

    Lire la suite

  • Au lieu de gueuler comme des putois, sur les réseaux sociaux, agissez, ou bien alertez le CSA !

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=748656705267845&set=gm.908061052605394&type=3&theater

       Oui Bon, 1888, je vous rappelle, OK ? Rien ne dit qu'il aurait dit la même chose, aujourd'hui. Râler, parce que le monde, dans lequel on vit, ne vous convient pas, est un bon moteur, pour a voir envie de le changer, et pour ça, personne ne vous empêche de militer, plutôt que de pleurnicher.

    6 octobre 2019.

     Si vous êtes choqués, par quelque chose de particulier, dan les medias, je vous rappelle, qu'il est possible, d'ecrire, au CSA,  comme l'ont fait certains citoyens, pour ce qui concerne Eric Zemmour, ces jours derniers.

    https://www.csa.fr/Mes-services/Alertez-nous-sur-un-programme2

    Lire la suite

  • marine le pen, ennemie de la liberté d'expression.

       Bon, ça n'est pas un scoop, on est bien d'accord.....

       Mais enfin, il semble que certains en Nord pa de Calais, aient encore de la merde dans les yeux, si vous me permettez cette expression, un peu raccourcie.

       Je pensais à elle, justement, et à tous ceux qui soutiennent ce parti, qui parait il, est sensé faire un tabac aux elections dans quelques jours alors, que ces pronostics ne reposent que sur des sondages, qui n'ont aucune valeur, puisque ceux qui refusent le principe du sondage, ne sont pas comptabilisés en poucentage, mais en chiffre, pour induire le lecteur en erreur.

      Je pensais à elle, parce que j'ai vu le film "Fatima", que je vous recommande chaleureusement.

     Voici le lien, s'il passe encore chez vous, n'hésitez pas.

    http://rue89.nouvelobs.com/rue89-culture/2015/10/03/fatima-grand-film-regarde-france-droit-les-yeux-261480

    Pour ce qui concerne la posture du journal, la Voix du Nord, j'i trouvé ça, tres courageux, de prendre position contre elle et je les en remercie.

     Voter Front National, en Nord pas de Calais, c'est véritablement, ce qu'appellerai, moi, "se tirer une balle dans le pied".

     Une compilation, qui emontre, à quel point, ces gens, sont ennemis e la Democratie, et de la liberté d'expression, a été faite, par les journaistes, dans l'article qui suit.

    http://www.francetvinfo.fr/elections/regionales/dix-preuves-que-marine-le-pen-n-est-pas-une-grande-amie-de-la-liberte-de-la-presse_1200497.html#xtor=EPR-2-[newsletterquotidienne]-20151202-[lestitres-colgauche/titre1]

       Je dois dire que certains details, sont veritablement croustillants, quand on voit qu'elle apelle à une fatwa, reprenant ainsi, l'expression de djihadistes, ou des extrmistes religieux.

       Moi, qui ait toujours pretendu, qu'il existait de réelles similitudes, entre le parti du Front national, et le fondamentalisme religieux, je dois dire que ce "detail", m'avait échappé.

     Pour ceux qui seraient en doute, sur ce point, taper mon nom, sur google,  à côté du FN, et vous aurezacces, à la ttalité de mon travail, sur le sujet.

     Je vous donne le lien.

    https://www.google.fr/search?q=fran%C3%A7oise+niel+aubin+et+le+front+national&ie=utf-8&oe=utf-8&gws_rd=cr&ei=kaReVoCOMsaGaMmWusAP

    Pour ce qui concerne les derniers faits en date, justement, elle accisait Chritiane Taubira, qu'elle avait declaré je cite :"comprendre les jeunes qui partent en Syrie".

     Marine le pen, avait alors, tenté d'exploiter cette declaration, pour accuser notre ministre, du fait, qu'elle trouvait leur posture, recevble, dformant, de façon extrêmement grave, ses propos.

       Mais comme Patrick Cohen, n'est pas un perdreau de l'année, tout comme moi, et qu'on sit pertinament, que marine le epn, est coutimière de ce typed e manipulation, comme d'aller rechercher des chiffres, datant de plusieurs années, au point qu j'ai m^me, proposé une regle, pour leur faire signer des declarations, de source, pour eviter ces problemes, ils avait revu, le truc en amont...

      Prise, alors, la main, dans le pot de confiture, et croyez moi, ça ne risquait pas d'être du BIO, au niveau de la conscience, elle a quitté, le studio....

     Et oui, parce que quand on est malhonnête, et pris en flagrant delit, on n'a pas vraiment le choix.

       Pour ce qui concerne la declaration de Chritiane Taubira, pour ceux, qui n'auraient pas tout suivi, j'explique, vite fait.

       Le seul moyen de tout faire, en plus, de traiter le problème de façon juridique, je le précise, il est effectivement, de la plus haute importance, d'en comprendre les raisons, pour la simple raison qu'il faut faire le necessaire, pour traiter le problème, en amont, au sein des familles, avant que ce jeune se radicalise, et parvenir à le rendre assez fort, pour qu'un mentor toxique ne le recupère pas, ce travail, qui soit dit en passant,aurait du être fait, deja, depuis lusieurs decennies, quand c'était Nicolas Sarkozy, qui était president, et qui n'a pas été fait.

      Oui, je sais, c'est de psycho, dont il est question, et de psychiatrie, autant de mots, qui sont tabous, au sein du front national, mais quidevrait pourtant, faire l'objet d'infiniment plus d'attention, parce que on ne nait pas terroriste, je le rapelle, on le devient, et on le devient, selon certaines circontances psychologiques, alors, il faut bien regarder ce probleme, avec les bonnes lunettes, c'est àa, justement, le courage politique, c'est de  percevoir les problemes de société, tels qu'il sont vraiment, et pas de proposer une réponse sécuritaire, à tout  crin,  comme le fait, le Front National.

     Je vous recommande moi, de bien prter attention, à cet article, pour y voir plus clair.

     Et pour ceux, quis eraient en doute,relativement, à ce qu'est au plus profond d'elle même, marine le pen, j'aimerai que chacun reflechisse, au fait, qu'elle eprouve le besoin, aussi frequent, je dirai même compulsif, relativement à la justice, de faire un proces, pour un oui, pour un non.....

     Je veux dire, que ça n'est quand même pas normal, d'être proceduriere, à ce point !

     Oui, je sais, Clemenceau disait, "c'est au nombre de procès que l'on a qu'on peut mesurer la grandeur politique"....

     Moi, perso, si j'ai beaucoup d'admiration pour le bonhomme, par bien des points de vue, je dois dire que je suis assez perplexe, et je ne suis pas certaine, moi, qu'il pretendrait la m^me cose, aujourd'hui.

      Parce que se trouver accusé, pour a voir eu le courage, de tenir ceertains propos, oui, sur ce point, c'est parfaitement recevable, et je le conçois.

      Maintenant, le fait, de fair des proces, en veux tu, en voilà, pour moi, ce serait plutot le contraire, ça denote, d'ailleurs, plusieurs aspects, de sa personnalité.

       C'est que premièrement, elle a d'elle une image d'elle même  pas bien reluisante, sinon, dans bien des cas, ça devrait lui glisser sur les plumes comme la pluie, sur les plumes d'un canard... Donc, ça n'est pas le cas.

       Ensuite, le fait de porter plainte, tout le temps, contre n'importe qui,et pour n'importe quoi, fait d'elle, une victime, revenant alors, au schema paternel, la victimisation, du Front Natonal....

       J'ai toujours expliqué, moi, que le Front National, était ennemi de la Culture, et j'en a demontré les raisons, à diverses occasions, là, je viens de voir il y a une heure, qu'elle traine devant les tribunaux, un groupe de rap.... C'est quand même pas normal.

      Au moment de l'affaire Dieudo, j'avais moi, suggéré que les maires, prennet leurs responsabilités, et veillent à faire jouer, leurs preferences, quand ils choisissent les artistes qui viennet de produire, dans leurs villes.

      On m'a donc, fait sa voir, il y a quelques jours, que de d'inciter les artistes, eux, aussi, à boycotter certaines villes, ou region, pour la seule raison, que marine le pen, ou autre Front National, ne serait pas souhaitable.. ok, je peux comprendre.

     Mais enfin, quel artiste, en veillant vraiment je le précise, à ne pas penaliser la population, aurait envie de se produire, dans une region, qui sape le tissus associatif, qui ne presente aucun projet concret ?

     Je sais bien que je ne suis pas "encore", dans le milieu artistique, mais enfin, quand une troupe arrive jouer dans une ville, et qu'il va deja apprendre que dans les bibliothèques on a supprimé,certains ouvrages, parce que le FN, est au pouvoir, que la culture elle, est la dernière roue du carrosse, en gros,qu'ils ne sont invités, que parce qu'il faut bien faire semblant, croyez vous vraiment, que je vais moi, a voir besoin, de dire quoi,que ce soit, pour qu'ils evient l'obstacle ?

     J'habite, moi la Haute Normandie.

     Comme je n'ai toujours été que bénévole, politiquement, et sous tutelle, encore, je n'ai jamais les moyens, d'aller aux concert, ou au théatre, ce qui pour moi, est assez penible.

     Nous a vons eu la chance, depuis plusieurs années, d'avoir un conseil général, qui offre des concert gratuits, l'été en bord de Seine.

     Et puis "pas de la Daube", vous pouvez me croire.

    http://www.infoconcert.com/festival/les-concerts-de-la-region-haute-normandie-9274/concerts.html

     La Normandie s'est enrichie, d'une multitude de choses, que moi, j'ai apportées, à cette region, quim'a vue naitre, et j'étais biencontente, de jouir de ces concerts,  d'artistes, que pour la majorité, j'avais inspirés....

       Je sais fort bien, ce que moi, j'ai apporté, à ma region, (et c'est loin, d'être fini), mais je veux dire, que l'activité culturelle, au sein d'une region, la dynamique, que cette activité, glane, sur son passage, est de la plus haute importance,  et je pense que beaucoup de personnes, refsent de voir, ce t aspect, des choses.

       Je regardais, une fois n'est pas coutume, parce que c'était tard avant hier un reportage, sur les transmisicales de Rennes, et leur histoire.

    http://lestrans.com/

      Bon, alor atention, c'était pas piqué des hannetons, quelle rigolade, Niagara, et surtout "Marquis de sade", que je ne connaissais que de nom.

      Mais je voyage dans le temps, était vraiment amusant, et de  istrayant pour moi, c'était les années 80 90, quoi, avec Etienne daho, etc.

      Mais ce qui était vraimnt touchant, c'était de voir, comment, et pourquoi, cette dynamique, s'était crée, au point que certains artiste,s d'autres régions,  venaient s'installer là bas, ou que des parisiens d'origine, y venaient aussi la région servant alors de véritable locomotive, à l'ensemble côté musique.

     Je veux dire, par là, que la culture, reprsente une opportinité, de rdrer, l'image, d'une region, en plus du reste, comme le patrimoine industriel, ou architectural, etc, et qu'il importe, de ne surtout pas l'oublier.

    3Juillet 2019.

    https://actu.orange.fr/politique/la-proposition-de-loi-contre-la-haine-en-ligne-menace-la-liberte-d-expression-selon-le-rn-CNT000001gWgl8.html

     En cours de rédaction.

    Lire la suite

  • Tout compte fait.

     Samedi 17 octobre 2015.

     Aujourd'hui, le theme était "les vancances autrement".

     Sous l'angle de l'evolution, des ides, de lus en plus de français, sont de mandeurs, de vances "autrement".

     J'ai pour ma part, moi, toujours été partisanne, de profiter de mes vacances, pour en faire, un temps, qu soit infiniment plus profittable, que de simplement me dorer la pullule, sous le soleil. d'abbord, j'aime pas le soleil direct, j'ai une peau de rousse, et j'ai m^me deja pousséle luxe, à developper une allergie cutannée.

     J'aime pas la chaleur, non,plus, mon petit corps, n'aime pas trop ça.

     Autant de raison, pour a voir trouvé, dans les differents exemples, presentés, desidées, qui sont tout à fait interpellantes.

       Je signale en passant, malgré tout, que le discours, qui tend à fire croire, que de louer une chambre à un habitant, ou s'offrir un "pseudo restaurant", chez l'habitant, par les nouvelles méthodes,  version Huberisation", n'ont absolument rien à voir. Dans ces formules, en effet, c'est uniquement et strictement, le fait d'acheter une prestation, de façon detournée, pour pratiquer une forme de travail au noir, qu'il faut assumer, c'est tout, mais ça n'a sur le plan ideologique, rigoureusement rien à voir, avec la pretention de pratiquer une forme de vacances, ordfginales, véritablement.

        En fait, je realise, que pour que ça fonctionne, il faut juste que les personnes, qui s'y adonnent, le fassent pour des raisons un peu plus altruites, que de simplement gagner de l'argent, on en revient toujours, au même problème.

       Sinon, je dois préciser, que  j'ai été plus interressée, encore, par la dernière partie, qui consiste à decouvrir une activité professionnelle, version "vieux rêved e gosse", j'ai trouvé vraiment interpellant.

       Par contre, deux jours, me semblent véritablement insuffisant.

      C'est bien dans une formule "découverte", uniquement.

       Mais je pense moi, que ceux et celles, qui trouvent vraiment plaisir à pratiquer cette forme de tourisme, et uniquement ceux là, je le précise, devraient se voir proposés, de pouvoir recevoir certains postulants, sur des séjours plus longs, de telle sorte, que ceux qui seraient tentés par une reconversion, puissent vraimet se projetter, et réaliser, vraiment, s'ils en sont capables, ou pas.

     Bon, sinon, je dois preciser que je ressens aussi, comme une forme de lamaise, pour être tout à fait franche.

     Rien de grave, soyez sans crainte, ça n'est lié ni au sujet, ni au remarquable travail de l'equipe.

       Mais d'avoir vu les infos, ce midi, avec les migrant, qui cheminaient sur les chemin, les chevilles dans la boue, les nourrissons dans les bras, transis de froid, et une heure plus loin, de voir cette émission sur le tourisme, alors, que d'un côté, on fuie la guerre, la peur au ventre, d'autres dans les pays riches, se demandent bien comment ils vont faire pou claquer leur pognon, "de la façon la moins stupide possible", en se posant des problèmes existentiels sur la Vie....  J'ai juste "un peu de mal"...

       Encore une fois, je ne veux culpabiliser personne. C'est juste moi, qui ai un peu de mal à faire cohabiter, ces deux contexte de voyages radicalement opposés, l'un à l'autre.

      De façon générale, je pense qu'il est plus interressant, d'envisager le changement, en matière de voyage, via ce qu'on nomme "le troc", troc de nuitée, troc de maisons, de logements, précisement parce qu'il n'y a pas d'échange d'argent.

     

     Dimanche 21 fevrier 2016.

    http://www.france2.fr/emissions/tout-compte-fait/videos/replay_-_tout_compte_fait_20-02-2016_1067434?onglet=tous&page=1

    13 Avril 2018.

     Je vois que ça fait longtemps que j'ai parlé de cette émission. je la regarde aussi souvent que possible, et je la trouve toujours aussi pertinante, et enrichissante.

     je suis venue assiter à la nouvelle émission, de Julien Bugier, avant hier soir, consacrée cette fois, aux violences faites aux femmes, presentée, sous un angle nouveau, "Sexe, travail, éducation : la fin du mâle dominant ?

    Read more at http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/politique-interieure/sexe-travail-education-la-fin-du-male-dominant.html#ue4sEZqviOhv25x2.99

    En cours de rédaction.

    Lire la suite

  • Compagnes, Muses, Égéries," que d'la merde, moi je vous le dis" !

     Et bien oui quoi enfin, merde, "on est une bande de potes et on se fend la gueule", je dirai même, "à coup de "hâch"......

     Ces derniers temps, figurez vous, France inter "fidèles serviteurs, de ma modeste personne"  a rediffusé des émissions à mon intention.

     L'une d'elle m'a particulièrement touchée, d'autant que je retrouvais mes pinceaux, ce qui accomapgnait mon adolescence, au sujet de Robert Charlebois, dont voici le lien.

    http://www.franceinter.fr/emission-charlebois-par-dela-lindberg

     Et une seconde au sujet de Renaud, qui ne semblait pas être une rediff' ou bien alors, j'aurai raté un truc.

     Le lien est ici :

    http://www.franceinter.fr/emission-docteur-renaud-mister-renard

    Il me semblait que le titre pourtant, mais non.

     Qu'il y ait toujours une femme ou plus precisement, DES FEMMES derrière chaque homme célèbre, n'a jamais fait aucun doute. Je sais que certaines feministes d'ailleurs ont deja travaillé sur ce sujet, mais je n'ai jamais eu l'occasion d'y a voir acces plus que celà.

       Mais s'il est un secteur où ce phénomène est plus pregnant encore, c'est bien dans le secteur artistique, pour la simple raison que ces chers petits anges sont souvnet des  porte couilles torturés, qui font que chialer leur race, des qu'un problème existentiel leur tombe dessus, et qu'ils sont bien trouver leur petite MOMAN , ou leurs nanas qu'ils sollicitent pour sécher leurs larmes.

     Alors à la question, "est ce que le milieu artistique est plus machiste que d'autres secteurs je dirai moi, NON....

     Mais entendons nous bien. je parle, moi, de machisme idéologique.

     Ou si vous préférez.

     "Est ce que le milieu artistique considère que les femmes sont des petits êtres sans défense, qui doivent rester à leurs maison, pour torcher le cul des gosses".....

     Non, excusez moi.

       Au fond de la caverne, pour balayer le sol, avec une queue d'un cheval sur lequel son mari à bondi, le couteau entre les dents, pour lui fabriquer un balais "made in caverne" et qui ne sera même pas homologué "SALON DES METIERS D'ARTS", et bien ça dépend de qui l'on a en face de soi.

     Si c'est un artiste, vous pensez bien qu'il n'est pas fou. Lui certainement pas.... Et puis pour l'inspiration et pour le reste on sait tres bien qu'une femme, c'est ma foi, comment dirai je... Fort utile.

     Si c'est un producteur, elle n'a d'égart que pour d'une part tout ce qui est logistique,  bien planquée dans un bureau, à trouver des solutions parce que les portes couilles, qui eux, sont à la tête de maison de production, eux, n'ont pas assez de jugeote, pour trouver les solutions.

     Autre hypothèse c'est l'éventualité qu'elle ait effectivement du talent, alors dans cette hypothèse bien sûr c'est une autre paire de manche parce que ça peut rapporter gros donc...

      L'idéal quand même, c'est qu'elle ait deja eu des mouflets, parce qu'elle ne risque pas d'interrompre sa carrière, dans quelques années pour cause d'éprouver un besoin irrepressible de se reproduire cette petite conne.

     Mais non, "je ne vise personne", bien sûr que non. Pensez donc, franchement, c'est bien mal me connaitre.

     En fait, il reste quand même celles, aussi, qui ont non seulement du talent, mais qui en plus sont infiniment plus talentueuses,  et qui ont une sacrée grande gueule, et qui poussent même le champignon, jusqu'à discuter le bout gras pour se faire arnaquer par le producteur "le moins possible".

     En fait c'est là aujourd'hui, que réside véritablement le problème.  Car ce sont celles là, qui sont les plus chiantes bien sûr. Vous ne croyez tout de même pas qu'elle en sont arrivé là, pour ensuite, la fermer manquerait plus que ça !

     Et puis il y a les femmes de l'ombre,  les fan de l'ombre je dirai même..... Moi qui n'ai pas envoyé la moindre lettre à Thomas Fersen depuis bien des années, j'imagine que le secrétariat de Tôt ou Tard doit litteralement crouler sous le poids de ces lettres enamourées.

     Mais le pire, c'est que ça doit être pareil dans toutes les maisons de production, au point qu'ils ont tous décidé de faire comme à l'Elysée, embaucher 80 personnes rien que pour  le traitement du courrier.

     D'ailleurs, chez Tôt ou Tard, c'est assez simple, ils ont carrement ouvert une rubrique "comlombophilie" pour que le courrier, arrive par pigeon interplanétaire, de telle sorte que dans l'hypothèse d'une grève "ino  pinnée" (ce qui n'a rien de graveleux, je le précise) leurs chers petits chanteurs, n'aient surtout pas le fil rompu, avec leurs fans c'est vous dire.

      Parce que personne n'est au courant, mais la sonde Rosetta c'est entre autre pour ça qu'elle a été crée il y a quelques années et l'ensemble de la NASA oeuvre aussi, en ce sens.

      Et la fiente des pigeons en question, est prévue, pour servir de capaplasme, pour traiter la calvitie, devinez de qui ?

     Bon "ça c'est fait".

     Ensuite, je precise que pour moi, c'est un peu delicat, de ne parler que de l'un (Charlebois),, et ensuite de l'autre (Renaud) justement parce que chaque cas est bien particulier.

     J'avais écrit à Renaud moi il y a quelques années, à la main.

     Bref. Je ne sais pas si ça lui a apporté quelquechose, je n'en sais rien.  je n'ai jamais eu deses nouvelles autrement que par manipulation, comme chacun à l'habitude de le faire, avec la complicité de Thomas Fersen.

      Je l'ai fait, comme je l'aurai fait pour n'importe qui.  Ca n'a donc aucune importance.

       J'avais pointé du doigt à l'époque le concernant, le fait que son frère, qui n'est au chanteur que l'ombre de ce dernier,  jouait un rôle dans le mal être de renaud, ce qui moi, me semblait une evidence.

       Pour cette même raison, d'ailleurs, on écoute dans cette émission sa maman. Mais nulle part, absolumnt on entend parler, de son paternel....

        Je ne sais pas, il ne vit peut être plus, mais même par le passé, de toute évidence, cette "parait il" culpabilité, relative au fait de gagner beaucoup d'argent, soit je peux le comprendre, avec un père pasteur.

      Mais enfin, un père pasteur, n'en reste pas moins un père. Et sur ce point, de toute évidence Renaud, a toujours eu un problème véritable.

       Je pense moi que son frère qui se dit si bien intentionné vis à vis de son frère Renaud sechan, est une forme de parasite, veritable,  qui mine de rien, prend toujours pla parole, ecrit des libvres plusieurs, sur lui....

        Et que s'il s'en écartait véritablement, ET QU'IL CESSE DE GAGNER DE L'ARGENT RELATIVEMENT AUS SOUFFRANCES DES SON FRERE QUI LUI A DU TALENT, il est tout à fait probable que renaud irait mieux de façon plus constante en tout cas.

     Que j'ai tenu ce discours deja, qui n'est pas nouveau, alors que je suis la seule, remonte à plusieurs années.

      Là, pour l'émission, on a recommencé à lui demander son point de  vue.

     Je cite "quand Dominique et lui ont decidé de se séparer, il y avait un appart au dessus de la closeraie des Lilas"...

     Soit. Si Renaud choisissait de vivre au dessus de son lieu de perdition, c'était son choix;

     Mais làoù l'on voit bien que le frangin y trouvait veritablemet son compte ainsi que sa copine soit dit en passant, c'es qu'il sont venus crechaer avec lui chez lui !

       Ha mais moi, perso, en temps que franf gine si j'avais eu une soeur alcoolique et qu'il soit envisagé  qu'elle deménage la dernière des choses que j'aurai faite aurait té d'aller habiter precisement, au dessus d'un bistraot ! franchement. Drôle de conception de l'entraide familiale si j'ose dire, franchement.

       Le coup de la copine qui lui lave son tee shirt, qu'il n'a pas changé depuis trois semaines, c'est limite qs'il n'a pas precisé qu'elle a bien fait attention de ne pas le reveiller, de son sommeil version "viande froide" je dois dire que je me suis retennue de verser une petite larmes, devant cette belle soeur si bien intentionnée non vraimnt je vou jure.

     Putain de bordel de merde, "les charognes".

     Voilà, à quoi, on a affaire.

       Mais attendez là, où franchement ça devient risible, c'est quand il explique, au sujet de la dualité, qui existe entre "mister renard" et "mister renaud" il dit textuellement la chose suivante. Vous pouvez vérifier.

      Je pense moi, que pour être franc (j'ose à peine imaginer ce que ce doit être quand il triche ou qu'il ment), les deux personnages, dont il est question, et que revendique Renaud par l'une de ses chansons,  sont en fait intimenent liées et extrêmement complices, la frontière entre les deux personnages etant particulièrement floues".

     Bon OK, je ne suis pas allée réécouter ce ne sont peut être pas ces mots précisement qu'il a dit, mais c'est ce qu'il m'a semblé vouloir exprimer...

     Et d'enchainer tenez vous bien, au sujet de Dominique, la mère de Lolita celle là m^ême qui est la femme de sa vie et la maman de Lolita, que je le cite: "je me demande même si dans son esprit, le flou artitique qui existait entre les deux personnages ne faisait pas son affaire".....

     Bon alors là, mesdames et messieurs, on applaudit bien fort, devant une telle langue de bois, parce que franchement comme on dit, "ça force le respect".

     Je lui conseille de se lancer dans la politique, version, "je nage en eau trouble", en principe l'adaptation, devrait se faire relativement facilement.

     Ce que je trouve absolument incroyable, moi c'est que ce discours, qui me révolte au plus haut point, tend à faire croire qu'il soit necessaire d'être dépravé pour être créatif, ce qui est abslument faux....

     

    Samedi 28 octobre 2016.

       Ces jours derniers, on apprenait que certains hummoristes, refusaient de venir en France, ou de collaborer, avec les humoristes canadiens, parce que certains plagient certains de leurs humoristes.

       Et oui, et bien, moi, qu'est ce que je dirai, alors.....

       Il ne se trouve pas un humoriste français, mais aussi canadien ou américain, qui ne soit venu depuis toutes ces années bouffer à mon râtelier, côté inspiration, je serai tentée de préciser, "si ça n'était que celà"....

       Non, infiniment plus inquiétant, psychologiquement en temps que plagia, carrément sur des jeux de mots, bien précis,  DONT J’ÉTAIS L'AUTEUR et avec l'entière complicité de mon coach, qui les leur transmettait et leur transmet encore....

       Comment je vis, ça ?

       J'ai toujours vécu ça, extrêmement mal, et je le vis toujours extrêmement mal, avec un sentiment de viol intellectuel permanent, dans l’indifférence générale.

       Et pou ceux qui se demandent pourquoi et à quel titre, je n'ai jamais pris la peine de monter sur scène, et d'être humoriste moi même, je répondrai que la raison d’état semble bien justifier  aux yeux de mon coach que ce sentiment de viol permanent, qu'il trouve lui légitime, ne semble pas lui poser le moindre problème de conscience, pas plus qu'il n'en pose, d'ailleurs aux humoristes, ou aux artistes qui en jouissent.... 
     
       Et comble de l'ironie,  ce connard "porte couilles", au Canada, qui  dirigeait ce festival de l'humour, JUSTE POUR RIRE....

      Soyez sans crainte, ça n'est pas demain la veille, que je risque d'en rire, moi, parce que jusqu'à preuve du contraire, et je l'ai encore appris à mes dépends, la semaine dernière, une muse jamais n'existe autrement, que par la reconnaissance, de l'artiste ou des artistes, qu'elle ait inspirés, ou qu'elle inspire,  encore aujourd'hui, quand à ma nature profonde,  celle d'humoriste et d'artiste, tout le monde dans le milieu médiatique, et le milieu artistique a tellement chié dessus, que j'ai le sentiment, que jamais je ne m'en relèverai.

    Lire la suite

  • Les adultes surdoués ? Moi, je le suis.

    21 Mai 2019.

     J'ai suivi, une emission, une nouvelle, sur ce sujet, il y a quelques jours, et je dois apporter, quelques complements d'observation.

     Une des raisons pourlaquelle certains souhaitent, être diagnostiqués, aussi, est due au fait que de l'être, permet de percevoir une allocation, adulte, handicapée, ce qui est mon cas.

     Je précise, que contrairement, à toute logique, qui aurait voulu, qu'on me diagnostique, de façon, plux conventionnelle, les différentes exertises psychiatriques, que j'ai subies, au cours de ces derniers années, ne m'ont jamais donné l'occasion, de passer le moindre test, sur ce sujet, en particulier. Ma curatrice, en a fait la demande, et la demande a été acceptée, je ne cherche pas à comprendre d'aventage.

     Lors de cette derniere expertise que j'ai passée, la psychiatre a mis comme conclusion, que j'étais plus intelligente, que la moyenne, alors, je me contente de cette conclusion.

     Sinon, la confirmation m'a été apportée par l'émission dont je vous parlais, à l'instant,  dont je vous donne le lien.

    https://www.franceinter.fr/emissions/grand-bien-vous-fasse/grand-bien-vous-fasse-17-mai-2019?xtmc=qu_est_ce_que_l_intelligence&xtnp=1&xtcr=2

     Certes, ce test n'a pas pour valeur scientifique, mais on s'en approche... Bon, et bien  voilà, j'ai la confirmation, pour le cas où j'en aurai douté.

     Bon, il est l'heure de manger. J'avais noté un mot, choppé dans l'emission, et que bien sûr, j'avais noté sur un petit morceau de papier, qu'une petite souris, a dû venir pour me le perdre.

     Je vais réécouter en mangeant, et j'y reviens, dans l'après midi.

    3 Août 2019.

    https://enfant-surdoue.fr/detecter_les_surdoues/cinq_signes_pour_l_adulte_surdoue/

     

    Lire la suite

  • AIVI, Association Internationale, contre le viol et l'inceste.

     AIVI


    Paris, le 10 juin 2015
     
    Nous vous informons que notre Assemble Générale aura lieu le :

     

    Samedi 27 juin 2014 de 10h à 12h30
    Maison des Association – 20 rue Edouard Pailleron – 75019 PARIS
    (Métro Jaurès ou Bolivar)


     

    Ordre du jour :

    • Présentation du bilan d’activité 2014
    • Présentation du bilan financier 2014
    • Questions diverses. 
    Les personnes n’ayant pas adhéré auront la possibilité de le faire sur place. Si vous ne pouvez vous déplacer, vous pouvez remettre votre adhésion avec la procuration que vous voudrez bien remplir et donner l’ensemble à la personne de votre choix qui vous représentera. Attention chaque personne présente peut détenir deux procurations au plus
     

    A l’issue de l’Assemblée Générale, un « pot » sera offert.

                                                              Isabelle AUBRY, présidente.

     (Je précise que je serai présente, en principe).

     Samedi 4 juillet 2015.

     Et bien non je n'y étais pas, c'est comme ça.

       Je viens d'aller voir leur site, pour aller aux nouvelles.

       Leur site a été refait, et je le trouve vraiment très fonctionnel. Je vous recommande de vous y inscrire, si le sujet vous interresse.

       Je m'y suis de nouveau inscrite, moi aussi, et je suis en attente de validation.

       J'ai vu qu'il y avait un forum. Je compte aller y participer si je le peux. J'ai en fait énormement de questions, et des questions que je ne souhaite poser qu'aux membres qui y sont eux aussi inscrits, pour les raisons qu'il n'est pas difficile de comprendre.

      Non pas relativement à ces questions en elles même, mais plutôt par respect pour les victimes, qui selon le fonctionnement du forum, ne peuvent être lues que par les inscrits.

       Je me pose des questions notamment, sur la relation que les victimes entretiennent avec le rire et l'humour, quand ces derniers traitent des crimes sexuels.

       Il m'est arrivé encore dernièrement, de me prendre le chou comme on dit, sur gloogle, il y a une quinzaine de jours, avec quelqu'un qui ne comprenait absolument pas qu'on puisse rire de la pédophilie.

       J'ai moi mes convictions sur le sujet, et je comprends fort bien que pour certaines victimes, il en soit ainsi.  Mais j'aimerai, moi que le sujet soit véritablement débattu, au sein des victimes elles même, parce que j'ai besoin moi de VOS LUMIERES , sur le sujet.

       En effet, quand on est, comme je dis souvent "dans le fond des abysses" sur le sujet, il est parfaitement cohérent qu'on ne parvienne pas à en rire et qu'on ne parvienne pas à accepter que d'autres en rient, et je suis mieux placée que quiconque pour le comprendre, puisque j'ai connu moi aussi ces passages là.

       Mais une fois sorties des abysses, est ce que statistiquement, cette intolérance au rire et à l'humour sur le sujet persiste, ou pas ?

     Voilà, le type de question, que je me pose, et qui pour moi est juste absolument fondamentale.

     Je précise que mon but n'a pas objectif de mettre qui que ce soit mal à l'aise, dans ce milieu, mais uniquement d'y voir plus clair.

     En ce qui concerne ma position sur le sujet je me dois de la préciser.

       Il m'est arrivé à moi, alors que je n'allais pas bien du tout, au début, quand j'avais commencé à écrire à Thomas Fersen, d'assister au "fou du Roi" à l'époque, alors que le tout premier disque que j'avais inspiré, dans la carrière de Thomas Fersen,  ("pièce montée des grands jours"),  Thomas etant l'invité de l'emission et moi dans le public, que Stéphane Guillon, subtile comme il est, et ne sachant à l'époque rigoureusement rien de mon histoire, fit un trait d'humour sur le sujet, qui aurait pu laisser croire bien des choses, sur le fait que la personne qui avait inspiré ce disque était une trauma sexuelle...

       Il se trouve que Stephane Guillon, est un humoriste que j'adirais, que j'aime toujours, et qui pratique un humour qui est parfaitement conforme à ce que j'aime.

       Moi, le fait qu'il ait mis (si j'ose m'exprimer ainsi), "le doigt" précisement sur le problème, m'avais absolument bluffée, et je dois dire alors que j'étais très loin d'être tirée d'affaire,  m'avait fait énormement de bien...

       Pour moi, c'était vraiment de façon parfaitement involontaire de sa part, puisqu'il ne savait pas, lui ! Comme si la merde que j'avais dans le cerveau, d'un seul coup, pouvait ainsi se trouver véritablement recyclée pour le bien de tous, y compris, donc, pas uniquement pour moi, mais bien pour tous ceux, ou celles qui étaint des traumas sexuels....

     Mais que moi j'ai resenti ce bienfait, à cette époque, et donc aujourd'hui encore, y repensant, est une chose.

     Mais comment moi, puis je effectivement,  en déduire qu'il en soit ainsi, pour d'autres traumas sexuels  ?

     Voilà, pour quelle raison je suis moi, en questionnement sur ce point.

        Quoi qu'il en soit, je précise cependant, que j'ai bien mon idée et que je me doute bien qu'on va surtout veiller, à n'autoriser personne à me répondre, pour la simple raison, que de façon objective je considère moi, que les traumas sexuels, doivent il me semble être considérés comme n'importe quel autres trauma, sur ce point et qu'il est donc souaitabled'en rire comme de n'importe quelle autre source de souffrance.

     Parce que, dans la realité, là où certains considérent que selon la formule consacrée "on ne peut pas rire de tout", la verité, c'est qu'on peut effectivement rire de tout, absolument tout, simplement il arrive qu'il faille prendre comme seul et unique exception, l'absolue immediateté.....

       Je veux dire par là, que quand arrive un fait d'une extrême gravité, et qu'un pays est en etat de choc, spontannement les cricaturistes, humiristes clowns en tout genre,  arrivent, et spotannement font ce que moi aussi je fais, c'est à dire geagissent avec leurs tripes et selon leur mode d'expression, passent à l'acte;

       Il faut bien comprendre que ça n'est pas de raison dont il est question, mais plutot de sirvie intellectuelle, pour le pas sombrer dans la folie du desespoir.

       Je me souviens fort bien moi de plusieurs faits d'actualité,  que je ne peux absolment pas reveler, j'ai mis, je crois deux heures à reagir.. J'ai dit à Thomas, "regarde ce que je viens d'écrire".

       Personne n'aurai accepté ce que j'avais fait, je l'ai envoyé à François Hollande, dans l'heure qui a suivi, on me faisait miroiter plus ou moins à l'époque, le fait d'être porte parole, ou rédacteur de je ne sais quoi, à l'Elysée, j'ai dit à François Hollande dans mon mail: "Enfin, merde, regardez, comment pouvez vous imaginer une seule seconde, que je puisse être moi même, donc authentique, quand vous voyez comment je fonctionne, pour digerer quelque chose d'aussi atroce"....

      Difficile en effet de mieux le démontrer. Difficile aussi, de contrer mes propos.

       Moi ma véritable nature, c'est d'écrire des conneries, pour faire rigoler la galerie, que voulez vous, "on ne se refait pas".  Et si le fait de rire de la pédophilie, du viol, ou de l'inceste, aide à bouger les consciences je n'en suis que plus ravie.

       Le sentiment que j'ai moi, sur le sujet, en dehors de toute relation avec mon histoire, ou des histoires d'autres patients ou patientes, c'est que précisement ça fait avancer la cause, parce qu'un père qui est coupable, par exemple, lui ne rira pas... Peut être, que sa victime qui est assise bien sagement sur le canapé, non plus me direz vous... Mais si elle jette un oeil, ou cherche du regard celui qui la viole régulièrement dans son lit, pour voir comment il reagit, par contre il est m^me plutot envisgeabl que ça puisse debloquer des choses.

       Parce que absolument toutes les victimes de viols, d'incestes, etc, savent pertinamment que nous sommes absolument tous du côté des victimes....Elles en sont absolument persuadées, enfin j'ose l'espérer. Bon et bien si elle en doutent alors, je le précise. ET ainsi, elle ne peuvent que s'en trouvées confortées.  Voilà quel est mon sentiment sur le sujet;

      A présent je conçois parfaitement qu'il est envisageable que tout le monde ne pense pas comme moi, et je ne demande moi qu'à ouvrir le debat comme dit au debut de mon article.

     

     Mardi 18 août 2015.

     

     Samedi 22 août 2015.

       Je trouve que c'est une bonne idée pour un opérateur téléphonique, de parrainner l'association AIVI, si l'on considère d'une part que moi je me suis soignée beaucoup en utilisant internet, et d'autre part de façon plus générale, à quel point la parole est thérapeutique.  Ce qui serait bien, ça serait que cette idée "fasse des petits".

     

     Mercredi 4 novembre 2015.

     GROUPES DE PAROLES AIVI.

    http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/changez-leur-vie

     

     

     Lundi 30 novembre 2015.


    On y est presque ! 88% de notre budget est collecté ! Plus que 4 jours et 1043 euros pour financer l'ouverture de deux nouveaux groupes de parole AIVI à Nantes et à Bordeaux !

    Grâce à 175 contributeurs,  nous avons récolté 7657 euros pour notre opération "Changez leur vie". Un grand merci à eux.

    Il nous reste 4 jours pour rassembler les 1043 euros manquants sinon nous perdons tout.

    Alors voici ce que vous pouvez faire pour nous aider :

    Vous pouvez donner très simplement en un clic en vous rendant sur la page de la collecte : http://www.kisskissbankbank.com/changez-leur-vie . Les dons commencent à partir de 5€, et chaque don quel que soit son montant ouvrira la porte d'un groupe à une ou plusieurs personnes. En plus votre aide est déductible de vos impôts à 66% (vous recevrez un cerfa de reçu de don) et une ou plusieurs contreparties selon votre choix.

    Aider les victimes est un acte citoyen, les actes que nous posons aujourd’hui, créent la société de demain, alors participez à cette collecte, et surtout partagez avec tout votre entourage.

    Convaincre votre entourage est la clé de notre succès car nous devons être nombreux. Voici un petit texte type que vous pouvez personnaliser et partager autour de vous :

    "Bonjour,

    Je viens de participer au  projet "Changer leur vie !" et je le partage avec toi car il me touche particulièrement parce que je
    - suis moi-même victime / survivant(e) / proche d’une victime
    - travaille auprès de victimes
    - me sens concerné par la protection des enfants contre toutes les violences physiques, émotionnelles, sexuelles, psychologiques
    - je suis adhérent d'AIVI
    - je suis bénévole chez AIVI
    - ...

    Je serais touché(e) que tu participe en faisant un don et en partageant autour de toi. Pour participer clique ici : http://www.kisskissbankbank.com/changez-leur-vie

    Merci de ton soutien.

    Votre signature"


    Plus nous serons nombreux, plus nous aurons de chance de réussir ce défi. Si dans 4 jours l’objectif de la collecte n’est pas atteint, AIVI ne touchera aucun argent et ne pourra pas faire aboutir ce projet.

    Nous avons vraiment besoin de vous, alors merci d’être là !

    A bientôt.

    Isabelle Aubry, survivante, présidente d’AIVI.

     

    Lundi 4 janvier 2015.

     l'assiciation a besoin de sous, oui, je sais, "comme les autres", mais AIVI, c'est pas pareil, c'est plus important, encore.

    http://aivi.org/inscrivez-vous-adherez.html

     

    Mercredi 13 janvier 2016.

    AIVI recrute.

    http://aivi.org/nous-rejoindre.html

     

     Dimanche 6 mars 2016.

     

    Vendredi 3 février 2017.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/politique-interieure/francois-fillon-pedocriminalite-et-la-polisse.html

    Mardi 28 novembre 2017.

    https://aivi.org/

      Je vois que l'association a bien grandi, et que le nombre de groupes de paroles, à triplé, quasiment.

      Je sais que les juges, et le milieu juridique, a besoin, d'améliorer leur formation, sur ce sujet.

      Comme je sais qu'au sein de l'association, des professionnels, forment les bénévoles, pour tenir les groupes de paroles en région, peut être serait il possible, que ce soit eux, qui forment les juristes, ou completent leurs formations ?

     Les groupes de parole,sont sur le portail, à droite, avec l'agenda.

      Ils ont besoin d'argent, pour pouvoir dispenser les formations dont je viens de parler, de telle sorte qu'il y ait plus de groupes de parole, encore.

    Lire la suite

  • Rien, ni aucun médicament, ne soignera plus que la Parole.

    http://cachetonzizigrosnul.forumactif.org/t65-nouveau-protocole-therapeutique#86

    http://cachetonzizigrosnul.forumactif.org/

      16 juillet 2017.

       Alors, que je cherchais un truc, sur internet, pendant que j'écris un livre sur la souffrance psychologique,  je tombe sur un article, qui est le suivant.

    http://sante.lefigaro.fr/article/la-psychanalyse-peut-elle-encore-guerir-

       Pour ce qui concerne le complexe d'Oedipe,  je pense moi aussi, que l'enfant se projette, "en couple", non pas uniquement, avec  son père ou sa mère, selon qu'il s'agit d'un petit garçon, ou d'une petite fille, mais aussi, de façon moindre avec n'importe quel adulte, qui se trouve dans son entourage, non pas dans un couple idéalisé et sexuel necessairement, mais plutôt, dans un couple relationnel, qui veut dire, "reconnais moi", en temps que personne.

      Plus l'enfant est en carence affective, face au couple qui l'éleve, et qui est sensé l'aimer, et plus son instinct le porte à aller chercher cette reconnaissance, vers l'extérieur, par simple instinct de survie.

      Quand au fait, de nier l'existence d'une erotisation du couple, père fille, ou mère fils, là, je ne peux que rire, vraiment, il n'y a qu'à observer autour de nous, au sein de chaque famille,  le regard béat d'admiration, d'un père pour sa fille, surtout, s'il n'en a qu'une, et pas mieux, d'une mère pour son fils, au point, qu'on en ait une vision, à côté de laquelle, le mot "caricature",  semble bien faible.

      Je pense qu'il importe au contraire, de ne jamais l'oublier, si l'on considère à quel point, au sein des familles, très souvent, cette posture pose vraiment de véritables problèmes, et soit à l'origine de tant de souffrances, et de tant de rejets, qui mènent quelquefois, aux pires drames.

      Les mères, qui transfèrent leurs frustrations, sur leur fils, ou les pères, qui transfèrent les leurs, sur leurs filles, sont si nombreux,  que de le nier serait une injure, à l'Amour, que chaque parent, porte à son enfant qui en est victime, pour peu qu'il ou elle, le nie, et refuse de le reconnaitre.

      C'est d'ailleurs, je crois, la cause principale du phénomène de resistance, devant un psy, et quelquefois, de l'abandon de thérapie, ce qui est bien dommage, parce que ces enfants, qui sont devenus adultes, n'en sont aucunement responsables.

      Les dégats sont moindres, quand il y a plusieurs enfants, mais tout le monde n'a pas cette chance.

      Là, où les choses se compliquent singulièrement, c'est quand dans son jeune age,  ce sale petit jeu, dont l'enfant est victime, se produit quand la maman, ou le papa,  a une liaison, une maitresse, ou un amant, et que l'enfant, est mis en sa présence,  créant un trouble d'une grande gravité, parfaitement sous estimé par les parents, alors,  qu'ils oublient froidement, que devant leurs enfants, ils doivent être parents, d'abord, bien plus que partenaires sexuels.

      Amoureux veritablement, c'est une autre histoire, un enfant peut entendre certaines choses, et surtout, être rassuré, et se voir expliquées certaines situations difficiles, et surtout, ne pas lui mentir, puisque tout ce que vous lui cacherez, il le devinera de la façon, aussi subtile, que vous aurez veillé, à les lui cacher, soyez en certains, c'est une specialiste, s  du sujet, qui vous l'explique, helas !

      Mais simples partenaires sexuels,  vraiment, il est très importants d'y veiller, avec la plus grande attention.

     Enfin, l'inverse des "Tante Jeanne", quoi, de Gilbert Becaud.

    Lire la suite

  • L'Europe et la Justice.

    http://www.france2.fr/emissions/toute-une-histoire

     S'il est un point où l'Europe est absolument d'une importance indeniable c'est bien du côté de la Justice;

     Que cette prise de conscience ait deja eu lieu en haut lieu, est une évidence via INTERPOL.

       Mais chacun sait que les truands eux ont toujours un point d'avance sur nous... Enfin, "le croient ils".... Aujourd'hui personne ne peut nier que ce soit une absolue evidence qu'il soit necessaire ue la cooperation entre les etats d'Europe s'intensifie.

     Et il n'y a guère que le Font National, qui soit assez stupide pour considérer la France ne regardant que son nombril, alors que bon nombre des problèmes que nous rencontrons doivent trouver leur solutionnement au sein de l'Europe ainsi qu'au sein de structure plus lointaines encore, comme l'OTAN ou bien l'ONU.

    Lire la suite

  • Le harcèlement.

       Ce soir un documentaire choc sur le sujet.

       L'éducation nationale prend le probleme à bras le corps.

       Je n'ai pas précisé, "dans le cadre scolaire" parce que le harcelement n'a pas lieu qu'à l'ecole, collège, ou lycée.

       Il a lieu tout autant dans d'autres lieux, plus tard, dans la vie de chacun.

      J'ai moi m^me dans le cadre scolaire plusieurs années été victime de harcelement comme beaucoup. Comme quoi ça n'est pas un probeme nouveau. il serait bien illusoire,devouloir traiter ce sujet de façon aussi superficielle.

      Le harcelement a été pour moi, il y a  6 ans ou 5 ans environ, je ne sais plus sous le gouvernement de François Fillon avec Luc Chatel en temps que ministre de  l'education nationale, d'être l'inspiratrice du premier site internet consacré à ce problème.

     J'ai deja parlé de ce fleau sur mon forum, à plusieurs reprises (voir avec le moteur de recherche).

     La seule et unique cause du harcelement, réside dans le fait que dans un groupe bien plus il est vrai chez les enfants et chez les dos, que les chez les adultes, se produit un comportement de meute parfaitemnt assimilable à celles des loups avec un dominant et des dominés....

     Le harcelement est un symptôme qui traduit de la part du chef de meute, un comportement d'autant plus sadique et dominateur qu'ila été un jour lui aussi,,victime, il en resulte alors une volonté inconsciente de faire aux autres ce que lui a subi....

     Il ne s'agit pas "d'excuser", pour autant de tels comportements, mais uniquement de mieux les comprendre, pour les traiter en amont.

     Je vais regarder cette emission ce soir, en seconde partie de soirée, et je reviendrai sur le sujet les jours à venir. 

    https://wwws.protect.francetv.fr/temoignages/harcelement-scolaire/manifeste

    http://education.francetv.fr/

    http://www.normandie-actu.fr/suicide-adolescente-grand-quevilly-vive-emotion-reseaux-sociaux_259316/

     Je vois, je vais faire ça en interne.

     

    Lire la suite

  • Donner pour donner. Alors l'enrichissement qu'on en tire n'a rien de pécunier.

     

     

     24 décembre 2018.

    DONNER en gilet jaune, OU PAS !

     Alors que je tombe sur un lien, pour inciter à donner, avant le 31 decembre minuit, afin de bénéficier de la reduction fiscale, que ça propose, certains commentaires, s'echauffent.

     Je cite:

    Serge Berger les gens qui n arrivent même plus à joindre correctement les deux bouts de leur bourse en fin de mois même pour la nourriture ou le chauffage ont autre chose à penser qu aux dons !!! si vous avez la chance de bien gagner votre vie et par ce moyen de diminuer vos impôts tant mieux pour vous mais ce n est pas le cas de tout le monde

    Ma reponse.

       Serge Berger je suis d'accord, Serge, mais je crois que tu te mélanges toi aussi, un peu les pinceaux.

       En effet, certains donnent, sans qu'il n'y ait le moindre calcul de diminution d’impôts, c'est vrai, quand on a des revenus modestes, c'est ainsi.

       Pour ce qui concerne les autres, si le fait de bénéficier de cette réduction d'impôt, entre en ligne de compte, je doute fort, que ce soit la seule motivation. J'ose espérer qu'il n'en est rien. Il ne suffit pas d'être pauvre, pour avoir le prétention, d'être altruiste et solidaire. d'autre part, sache, pour information qu'on ne donne pas uniquement, pour compense la culpabilité, d'être perçu, comme nanti.... je dis bien "être perçu comme", et pas "être nanti"... Donner, ça peut être aussi altruiste, y compris, quand on est privilégié, socialement, et financièrement.

    https://dons.fondationdefrance.org/mono-affectation/~mon-don?utm_source=Facebook-Ads&utm_medium=cpc&utm_campaign=FDF-IRPP-2018-Decembre-2018-Collecte-Conversions&utm_term=G%C3%A9n%C3%A9rique+Humanitaire&utm_content=darkpost-generique-var2-visuel-bouton-LP-Formulaire&fbclid=IwAR0kNMKbPGnRCczRzWsdRtXrsz6iHrekmYY2xppoOOORWH1dYfdNqohiVJs

     Même jour, 23h35.

    Pour ceux et celles qui hésitent, ou qui se posent des questions, sur bien fondé de donner, ou ne pas donner, à des ONG, qu'il s'agisse de celle ci, ou qu'il s'agisse d'une autre....

    Sans intention, je le précise, de culpabiliser qui que ce que ce soit, sur le sujet, contrairement à ce que certains pensent peut être ....

    Pendant une année, qui s’écoule, chaque matin, ou dans la journée, on écoute les infos, et on prend, en pleine tronche, selon le degré de perméabilité qui est la notre, émotionnellement, à la souffrance des autres...

    Rétrospectivement, il peut arriver qu'on se demande si l'on a bien fait, de donner tel jour, à ce SDF... Ou pas.

    Qu'on ait donné, à telle association, Ou pas.

    Je persiste à dire, et à prétendre, qu'on ne regrette jamais, de s'être sentie en empathie, vis à vis de ceux qui ont souffert, ou qui souffrent encore...

    Là, où l'on regrette plus probablement, d'avoir de soi même, le sentiment, que toute cette souffrance, nous glisse sur le corps, comme sur les plumes d'un canard....