google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

17191067 10155135083642188 1103098783204581589 n

Un enfant de migrant dans une école ? L'enseignant, doit en référer à son supérieurs.

Oui, j'ai bien dit à son autorité....

 Tel que les choses sont dites, sur le courrier, on parle de prevenir le prefet, et je reconnais, que vus sous cet angle, il y a un côté delation, qui me deplait fortement.

 Maintenant, qu'il faille en référer à l'Academie, non pas pour demander l'autorisation, mais pour les en avertir, me semble parfaitement souhaitable.

 Mais j'imagine que c'est deja le cas.

  Il est posible que certains trouvent ça etrange, alors, qu'au contraire, c'est doublement necessaire.

   D'une part, l'école est obligatoire, pour chaque enfant de moins de 16 ans, ici, en France.... Mais en plus, pour que les enseignants confrontés au problème dans les classes puissent être les plus aguerris possible, face à d'autres parents, qui trouveraient ombrage, vis à vis de leurs "chères petites têtes blondes", ça me semble necessaire.

   Enfin, il est question aussi, le plus simplement du monde, de sécurité, et de responsabilité...

 D'ailleurs, tiens, oui, c'est amusant, "qu'est ce qu'il en est til donc, qu'est ce que des boites privées et confessionnelles de l'accueil des enfants de migrants" ????

 KESTCEKILENESTILDONC ?

  Je précise ma pensée, parce que je ne voudrai pas laisser planer le doute, sur la réelle bienveillance de ma réflexion.

   Les écoles confessionnelles, à grand coups de chapelets, de messes, de cathé, ou de tout ce que vous voudrez bien, de bondieuseries coranique (sic)... Nous font littéralement chier, à savoir, toujours tout, mieux que tout le monde....

 "Et que chez nous, les rythmes scolaires, on le fait depuis longtemps, Et VIVE L'EPANOUISSEMENT ARTISTIQUE ET SPIRITUEL....

   Alors, qu'en gros,  ce ne sont que des bourges, qui sous couverts  de meilleures écoles, selon leur dire, ne cherchent qu'à protéger leurs marmots, des couches sociales les plus défavorisées, SURTOUT SI ELLES SONT BRONZEES......

   Alors, comme en général, on accomode tout celà, de bien pensance, de grands coups de Solidarité, et de bonne oeuvres, je me dis, qu'il est parfaitement interpellant, de chercher comment, et surtout, PAR QUEL MIRACLE....La confrontation AU QUOTIDIEN,  de  ces SALES ENFANTS D'IMMIGRES est elle mise de côté sur les bancs des écoles privées......

   Voilà, en gros, quel est mon questionnement existentiel, en ce mardi matin.... VOILA.

 Comment vous dites, "mais on alimente, financièrement, une assciation, qui......".

 ha, la la, "la bonne blague".

    Et oui, que voulez vous, dans les quartiers riches, là où on ne sait pas quoi faire de son pognon, depuis des decennies, on arrive à éviter les logements sociaux...

   Là, merde, avec Hollande, le vent tourne, et on l'a où je pense.... (car oui, j'ai appris, il y a quelques jours, que les lois installées, pour contourner ce probleme fonctionnent.).

   Mais si au sein des écoles de nos mouflets, on ne peut même plus "acheter" le cloisonnement social, mais enfin, non mais "où s'en va t 'on ?