google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Problèmes de sécurité au sein des grosses boites informatiques.

Problèmes  de  sécurité, au sein des  plus  grosses  sociétés  informatiques.

    Ce problème n’est pas nouveau, mais fait surtout l’objet d’un non dit, pour le moins criant, de la part des medias.

   Néanmoins, il t y avait eu, il y a quelques mois, ou semaines, un reportage  passionnant, et relativement inquiétant, sur le sujet, sur France 2, dont je vous donne le lien.

https://www.youtube.com/watch?v=7pPwS0Pf1MA

 Je vous recommande  les vidéos qui suivent.

Bon, je ne retrouve pas le lien, c’est pas grave.

    Les faits sont là. Je pense sincèrement, que ces grosses entreprises  du net, font leur maximum, pour sécuriser véritablement les comptes de leurs clients.

    Les différents systèmes mis en place, pour récupérer les mots de passe, sont relativement sûrs, seulement voilà, visiblement, comme on dit,  y’a congre sous gravier », vu que  les anguilles sous roche, ont pris leurs quartiers d’été…..

   Mon ordinateur, était en rade, chez mon réparateur.

    Je lui laisse, pourtant du principe, qu’en ayant acheté un nouveau,  il pouvait en s disposer, quelques jours, sans trop se presser, pour la réparation, puisque j’avais le nouveau, pour pouvoir bosser.

   Néanmoins, au bout de quelques jours, continuant à rédiger certains articles, relativement à la famille, qui est le thème d’une des livres que j’ai en route, je donne un coup de fil, à mon réparateur, et lui demande aimablement, de m’envoyer le fichier, relatif à la totalité de mon travail, sur le sujet, puisque j’en avait besoin, pour travailler…..

 Il me l’envoie par mail, et je l’enregistre.

    Je précise que je me souviens parfaitement l’avoir ouvert puis enregistré, sur mon ordinateur, je suis absolument formelle.

    Impossible qu’il se soit perdu, il s’appelait AVICULTURE en gros caractère, donc très facilement repérable.

   Impossible non plus, que ce soit moi, qui n’ai pas réussi à le repérer, pour la simple raison, que je n’avais mon ordinateur, que depuis quelques jours, donc, peu d’articles encore, stockées sur mon ordinateur.

   Qui plus est, avec Windows 10, dont je suis satisfaite, avec leurs nouvelles fonctionnalités, les derniers trucs, que ce soit photos, articles, ou autres, enregistrés, apparaissent en évidence, sur la partie, inferieure, de mon ordinateur, il était rigoureusement impossible, que ce dossier, fort important, à mes yeux,  ne soit pas repérable.

   Les jours passaient, je continuais à bosser, sachant que de toute façon, en récupérant mon ordinateur, au bout de quelques jours, je récupérerai, mon travail, d’écriture, ce qui fût fait.

   Il y a quelques jours, donc, j’allais récupérer l’ordinateur, en question.

    En même temps que moi, se trouvait un monsieur qui venait d’apporter  l’ordinateur de son fils, adolescent, pour divers problèmes, liés à des pub,  etc,  virus, enfin, je dirai « la routine »…..

 Puis ensuite, il expliquât une chose tout à fait interpelant, qui est la suivante.

 Je cite :

   « Nous avons reçu, un coup de fil, hier, de microsoft,  qui nous prévenait, que la journée précédente, il y avait eu, simultanément, trois autres personnes, en même temps que lui, qui étaient connectées, sur son adresse IP, à lui…… »

    Le réparateur, lui dit en souriant, « enfin, oui, bon, c’est un copain, quia du faire une blague ».

 Le papa, « ha non non, visiblement, c’était bien microsoft ».

 Oui, vous avez lu.

   Je ne parle pas, là, d’usurpation de compte, par un autre ordinateur, qui trafique, ou pratique je ne sais quelle activité douteuse, avec  son  adresse IP, à lui…..

   Je rappelle pour ceux, qui ne connaissent que trop peu  l’informatique, que l’adresse IP, c’est l’identification d’un ordinateur….. C’est notamment, selon ce principe, que fonctionne les services de renseignement, pour espionner, quelqu’un, qui est soupçonné, d’avoir sur le net, des activités, relatives, au terrorisme,  aux mouvances, djihadistes, ou en relation, avec l’intranet, ou les escroquerie, avec d’autres, continents,  etc…..

   Je précise, enfin, que ce que je prétends, là,  est fort bien connu, et pris en considération, par les services concernés, ça va sans dire.

  Pendant que je remballais mon matos, pour rentrer chez moi, un monsieur entrât, et demandait  s’il serait possible  de racheter des ordinateurs d’occasion, pour des associations.

 Ils en discutaient.

 J’ai moi, tout de suite, parfaitement posé l’index, sur THE PROBLEME.

 Ensuite, je rentrais chez moi.

    J’ai travaillé, hier, sur la condition d’admissibilité au CAPES D’ART PLASTIQUE.

    Inutile que je précise, à quel point, de ce travail, me tiens t à cœur.

 J’ai bossé sur le sujet, trois heures, environ.

  Avec l’éclairage de Charlie Hebdo, inutile de vous préciser qu’il y avait du pain sur la planche, comme on dit.

   Qu’on se rassure, me concernant, moi, en particulier, ces vols ou spoliations, ne sont que provisoires, et dues à mon coach, mon travail, est soit conservé provisoirement, soit arrivé au ministère de l’éducation nationale, pour le CAPES d’Art plastique.

   Considérant que déjà, stocké sur mon ordinateur, j’avais l’absolue certitude, que mon travail avait été effacé, ou volé,  je trouvais un subterfuge, en passant par la messagerie de ORANGE, pour travailler,  je m’envoyais mon travail, à moi même, et ainsi, repiochait, ce dont j’avais besoin, pour peaufiner, enfin, continuer à rédiger comme j’en ai l’habitude.

    Mais quelle ne fût pas ma stupéfaction, quand je réalisais que la totalité de mon travail, sur le CAPES, une fois envoyé à moi même, disparut tout autant !

    Si des hackers, aujourd’hui, sont parfaitement capables  d’entrer dans n’importe quel ordinateur,  pour espionner l’activité de ce dernier, y compris, en interne, parce que pour information, moi, moi travail, a continué à être spolié, ça pose d’énormes problèmes, dont je vais vous faire l’inventaire.

   Juridiquement, un mail, pour communiquer, avec qui que ce soit, pèse aussi lourd, qu’une lettre….

    Ors, si un hackeur, pouvait entrer dans votre messagerie, il pourrait tout autant, non seulement falsifier  certains envois, certains messages,  ce qui en cas de suspicion d’activité pouvant prêter à interprétation, de la part, des RG, ou la gendarmerie, vous mettre dans une situation plus que délicate, puisque c’est votre adresse IP, à vous, qui serait tenu, pour responsable.…..

    Je parle au conditionnel, parce que moi, je n’ai jamais rencontré, encore, ce problème, et je ne sais pas, si cela est possible.

   Moi, je n’ai souffert, que de la disparition, d’un mail, très important, qui compilait un travail, de rédaction, relatif au CAPES d’Art plastique, il y a quelques jours, uniquement, une disparition de mail, je le précise.

   Voilà pour quelle raison, je ne parle qu’au conditionnel.

 Intellectuellement, le problème réside, aussi, sur la propriété intellectuelle,  de ce que l’on produit.

 Moi, si je publie, ce que je rédige, sur internet, c’est un choix, que je fais.

   Mais quand on commence, à se voir voler, ce que l’on stoke en interne, et qui n’a absolument pas à être partagé,  autrement qu’au bout de plusieurs  mois ou années de travail, pour écrire un ou des livres, ce que je fais, cela pose d’énormes problèmes, d’ordre juridique.

   Mais pour cela, ce fait là, en particulier, c’est assez simple à contourner, il suffit d’avoir un ordinateur, qui soit entièrement dédié, à ce travail au long court, qui ne soit absolument pas destiné à communiquer avec qui que ce soit.

 Ces ordinateur, donc, ne doit pas être connecté, à internet, sous aucun prétexte.

   C’est la raison pour laquelle j’ai moi, à présent, deux ordinateurs, l’un pour le traitement de texte, destiné, au travail au long court, et l’autre pour le reste.

 POLITIQUEMENT.

    Le danger le pire,  pour moi, réside  dans le fait, que certaines activités politiques, peuvent ainsi, faire l’objet de certaines surveillances, « de par td es RG français, actuels, ou à venir », pensent certains, et ça n’engage qu’eux, ce que je peux comprendre.

   Mais surtout, de la part, d’autres  mouvements politiques, sujet  que beaucoup de personnes, qui ont été de façon légitime, contre la dernière loi votée, au sujet des renseignements, n’abordent pas….

    Car présenter les risques comme pouvant venir du gouvernement  actuel ou futur  est une chose…

   Mais d’ignorer, ou faire fi du fait, que certains partis politiques, n’auraient aucun scrupules, à payer certains hackers, pour connaitre certains faits, ou certains projets, venant de la part, d’autres mouvances politiques, me semble déraisonnable.

 Quand le fait de projeter  ces risques bien réels, sous certaines dictatures, je n’ose imaginer, les terribles  difficultés  que ça posent déjà…

    Je sais, que depuis longtemps, déjà, REPORTER SANS FRONTIÈRES, fournit, à certains journalistes, des ordinateurs, et des formations  à l’intranet, précisément  pour faire face  à ce problème, qui constitue un risque majeur, pour nos Démocraties, et les opposants politiques, de par  le monde.

   Je rappelle pour ceux, qui l’auraient oublié, que François Hollande, et Angela Merckel, travaillent main dans la main, pour sécuriser l’internet, et se rencontrent régulièrement, sur le sujet.

http://campaign2015.rsf.org/fr/#notre-mission/

    Et pour ceux, qui auraient tendance à minimiser la potentialité du problème, considérant, qu’avec leurs mots de passe, il n’y a aucun souci, je rappelle juste que vos mots de passe, sont pour beaucoup, stockés  sur vos ordinateurs, même.

   De telle sorte qu’une fois, connectés à VOTRE ORDINATEUR, l’onglet « devons nous enregistrer le mot de passe », et que vous ayez coché « oui », des lors ce hacker  peut alors  entrer en faire comme chez lui.

    Le risque majeur, n’étant pas, qu’il fasse quoi  que ce soit, justement, mais plutôt qu’il lise, et enregistre, certaines données,  ce que l’on nomme espionnage industriel, ou autre, à des fons politiques.

   Je précise, que ces problèmes de sécurité, informatiques, il y a plusieurs années, m’avaient déjà été soumis, et que je sais que beaucoup travaillent, sur le sujet.

   Je sais, que les avancées technologiques, avaient envisagé, de sécuriser,  par l’intermédiaire, de techniques, qui allieraient les empruntes digitales, notamment, je ne sais pas où ça en est, actuellement.

   L’idéal, serait, qu’on ait un carré en haut, à droite ou à gauche, où l’on pose son index, qui lise, nos empruntes. Au moins, ça serait clair.

  Sinon, pour ceux qui seraient en doute, relativement à certaines choses, qu’ils craignent de se faire spolier, le fait, de répondre « non », au fait, de stoker les mots de passe, me semble pas si bête.

   Bien sûr, ça implique de sa voir où l’on en est, et de les retaper, systématiquement, ce qui n’est pas drôle, à plus forte raison qu’on recommande toujours, d’en changer régulièrement, etc.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.