google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Que faire, en cas de harcèlement ?

   Pour commencer, suite aux affaires de harcelement,  qui sont sorties dernièrement, et comme chaque jour, nous n'avons pas d'autres possibilité  que d'en parler,  je précise que je suis du mieux que je peux, mais que je dois veiller, à être la plus efficace possible, et comme je suis moi même victime de harcèlement juridique, de la part de ma curatelle,  je n'ai quelquefois pas d'autre possibilité  que de me taire,  pour mieux me protéger de la curtrice, qui bien loin de me protéger, est l'outil même du harcèlement que je subis depuis plusieurs années.

  Quoi qu'il en soit, je fais pour le mieux, et ce matin,  je viens d'aller voir, ce que le gouvernement avait prévu, puisque j'ai entendu, que les choses bougent, sur le plan juridique.

  Je précise, que je ne suis pas allée tout lire, encore, mais j'ai vu que le document était tranmis au procuteur de la République, qui est celui, qui est au dessus du juge, et qui donc, estime si oui ou non, la plainte est recevable, ou pas.

  Il est important de noter qu'il est prévu, sur le document en ligne, que vous puissiez commenter, éventuellement, si d'aventure, vous estimez, que certains mots, sont inadaptés, ou qu'il y ait quelque chose à améliorer.

   Apres tout, c'est bien nous les victimes, qui sommes les mieux placées pour le savoir.

https://www.service-pubje ne parviens lic.fr/particuliers/vosdroits/F32247

 Mardi 28 novembre 2017.

Samedi soir,  le spectacle etait comme chaque samedi dsoir, sur le plateau de OEPC.

 Je donne entièrement raison, à Camille Chamoux, qui n'en deplaise, à Yann Moix, a eu parfaitement raison, de pointer du doigt, les propos, de "Papy Finkielkraut"...

 Il est en effet, tellement pratique, de saisir l'opportunité du phenomène "balancetonporc", pour appuyer plus encore, sur son islamophobie, et la légitimiser.

 Que l'Islam, bien plus que les musulmans, soit antinomique, avec la moindre notion de féminisme, est une chose, qu'objectivement, personne ne peut nier.

 D'ailleurs, pour s'en convaincre, c'est assez simple.

  Je recommandais dimanche matin, d'aller voir les émission religieuses, qui traient justement, de la question suivante:

 "Les religions, sont elles mysogines".

Vous pouvez revoir cette émission, en suivant ce lien:

 On peut observer que lors de cette émission, l'islam a été bien moins représentée, que les autres religions.

  Je ne cherche pas à mettre en défaut le reportage, ou l'organisation du debat,   j'ai juste remarqué que la femme musulmane présente, qui n'est pas voilée (quand bien même elle l'aurait été), semblait bien seule, et bien peu convaincante, et ça n'était certes pas sa faute.

  Les musulmans d'aujourd'hui, ne sont pas responsables des dictats qui sont énoncés dans le coran, mais ils sont coupables, pour certains de ne pas avoir le courage de dénoncer, ce qu'il porte de toxique, et surtout d'anachronique.

  Pour en revenir au débat de samedi soir, sur les intellectuels.

  Bien sûr, qu'il n'était pas question, pour Camille Chamoux, de remettre en cause, le statut d'intellectuel.

 Je me considère comme telle, moi aussi, même si je n'ai pas encore été éditée, et c'est une necessité absolue effectivement, de s'occuper d'analyser le monde dans lequel nous vivons.

  Mais il importe, comme elle le dit, de veiller à ce que le regard que nous portons, sur le monde dont il est question, ne soit pas déconnecté de toute réalité.

  Et aujourd'hui, à plus forte raison, avec le phénomène "balancetonporc", il est tout à fait souhaibable JUSTEMENT,  de prêter attention, au fait que le cliché, "jeune beur de banlieu", ne soit pas l'arbre qui cache la forêt.

  Quand certains parlent de prostitution, ils ont à l'esprit, systèmatiquement, la fille qui travaille sur le trottoir,  parce qu'on est victime des clichés, alors, que la prostitution, aujourd'hui, se passe par l'intermediaire d'internet,  elle n'est plus dans la rue, ou si peu, et les jeunes étudiantes, qui en sont arrivées à se prostituer, pour parvenir à boucler les fins de mois, est complètement "ors cadre", alors que c'est un cas de prostition avéré, qui est la conséquence d'une detresse sociale évidente.

 Et bien le harcèlement, c'est pareil... Exactement pareil, il faut absolument ne pas se limiter, aux cas des petits jeunes de balalieue, parce que quand on parle de harcèlement sur le lieu du travail,  ça me semble bien plus grave encore, que le harcelement de rue, parce que le c... en question, on est obligé de  se le coltiner, du matin au soir, il est au dessus de vous, dans la hierarchie, et on doit bien faire avec, et celui là, statitiquement, il est très rare, que ce soit un immigré seconde génération, "qui ait reussi", si j'en crois la discrimination à l'embauche, dont ils se plaignent, régulièrement, A JUSTE TITRE.

 Alors, oui, le vieux crouton,  qui a bu ses compliments, samedi soir, "comme du petit lait", il serait bien inspiré de sortir de ses charentaises de chez Wuitton.

En cours de commentaire.

 

Esclavage ku klux klan immigration Mexique Espagne FBI Européen emprise sectaire MIVILUDES patriotes réchauffement climatique négationnisme du réchauffement climatique féminisme laïcité émancipation parité inceste viol attouchements pédophilie avortement Droit à l'IGV café centre ville convivialité Conscience finance Droit à l'information Liberté d'expression banques Finances traider Musique Chanson Création Littérature expressions inspiration multinationales droit du travail Maternelles Mentor Assurance

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire