google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Succession qui traîne anormalement, que faire ?

 Ca fait 9 ans, que mon père est décédé.

 Si comme dans toutes les familles, nous a vons eu aussi notre part de linge sale, je dis bien, COMME DANS TOUTES LES FAMILLES, d'une part, ce linge sale, contrairement à d'autres familles, n'a jamais été enfermé dans des armoires normandes,  au fond de chambres aussi sordides qu'abandonnées, mais en plus, depuis toutes ces années,  ce linge a til été lavé, autant quil puisse l'être.

 Alors, quoi ?

 Qui, bloque, et pourquoi ?

  Chacun, a fait sion job, parait il, mon avocat,  ayant sollicité, à diverses reprises,  un RV, avec la curatrice, et moi même, chez la notaire... la curatrice,  par pluseurs courriers, qui ont demandé ce même RV, qui jmais, n'est pris.

  Donc, la notaire, elle aussi, ayant fait son job, nous attendons, tous desesperement, de recevoir le decompte precis de la succession, sachant, que la redistributon, des differents bien, qu'il soit individuels, ou qu'ils  demeurent en copropriété, satisfait chacun des partis, et pourtant, RIEN NE BOUGE.

 je la rencontre, ma notaire, quelquefois, et elle s'engage, à chaque fois, à envoyer, le decompte à chacun, avec la note, qui va avec et que chacun, doit regler, comme frais de succession.

 En dehors de la successio, en elle même, qui est responsable, aujourd'hui, sur le plan juridique, du fait, qu'elle ne soit toujours pas reglée, et qui, par voie de consequence, est sensé payer la penalité, qui s'y rattache ???

 LA QUESTION RESTE ENTIERE.

 Si ce RV, n'est pas pris, pour la fin de semaine, je vais saisir la chambre des notaire, à partir du 11 Juin.

 aors,je sais, on va me dire, "mais enfin, tu dois etre capable de te projeter dans le futur au delà, de cette succession"...

  "Comme c'est mignon", c'est sans compter, que les frais de successions, doivent être pris en compte, et defalquer, de l'argent, qui serait disponible, dans le cas d'un autre projet, justemnt, quelque soit sa nature...

 D'autre part, depuis neuf ans maintenant,  je crois avoir démontré précisément, que je parvenais à me projeter, en dehors d'un contexte culturel, et patrimonial, malgré le fait que faisant partie de mes racines, j'y reste logiquement parfaitement attachée, cet argument est donc precisément, entièrement irrecevable.

 Il contribue par contre parfaitement, à entretenir un climat qui serait malsain, au sein de ma famille, alors que la juge des tutelle m'a certifié d'autre part que ma mesure de protection, n'avait absolument rien à voir avec ma succession.

 Car en vérité,  le sentiment général, ça n'est pas moi seule qui me sent humiliée, par ce sentiment de pourrissement parfaitement entretenu sciemment, mais ma famille toute entière.

https://www.heritage-succession.com/article-succession-qui-traine-comment-debloquer-la-situation.html

féminisme émancipation Droit à l'information inspiration

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire