google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Loi Travail sous Macron , ben où qu'il est l'arbitr' ???

 Et oui,  une fois de plus Nicole, ma bonne Nicole, elle a tout bon...

   Parce que moi, je veux bien encore, à la rigueur, faire l'Art PITRE, mais l'arbitre, j'aime pas trop, enfin, si je peux éviter, j'aimerai bien, parce que j'ai tout le temps mon nez de clown, qui me gratte.

 

  Mercredi 23 août 2017.

   Alors, que ça commence à chauffer, sur le plan social, entre "concertation",  et "concertation", jamais on n'a pris, les mots concernés, avec une telle pince à sucre, pour ne pas dire SUSUCRE.... Je me demande jusqu'à quand on va demander aux travailleurs de faire les beaux....

  Au moment de l'investiture d'Emmanuel Macron, j'avais tournée cette video, que je viens seulement de récupérer.

https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne/le-telephone-sonne-23-aout-2017

 

En cours de commentaire.

Il est question, depuis le début du mandat de François Hollande, de déterminer "une troisième voie"......

   Cette posture, bien plus philosophique, que politiquement opportiniste, est celle des plus grands penseurs politiques, depuis plusieurs decennies,  et aujourd'hui, qui tendent à observer le monde dans lequel nous vivons, non pas dans le but de défendre un quelconque lobby, ou mentor, version CAC40, mais bien plutôt, dans l'objectif d'éclairer, le chemin de nos politiques.....

   Mais visiblement, il suffit pas d'avoir les yeux en face des trous, pour y voir clair.....

 Là, où certains se contentent de voir, d'autres regardent, mais ce ne sont pas visiblement les seconds qui sont au pouvoir....

 Bon, est ce que vous tenez absolument, à ce que je vous fasse la version auditive, avec  entendre et écouter ?

 A moins que la version "touché" (au sens ému) coulé, ne soit la plus appropriée....

  Il est question, depuis le début du mandat de François Hollande, de déterminer "une troisième voie"......

  Il semble bien que le gouvernement macron, ait confondu la troisième voie, avec la troisième jambe.

  Parce que non, ça n'est pas du courage, que de plier, devant des grands patrons dont les salaires, ne font qu'augmenter, au detriment des plus pauvres.

  C'est même exactement le contraire.

 DEMONSTRATION....

 

En cours de commentaire.

émancipation petits commerces banques Finances traider droit du travail chômage CDD CDI prud'homme

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.