google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Sur internet, deux insultes à la seconde.

 
Oui, je trouve ça passionnant, effectivement.
 
  Moi, face aux réseaux sociaux, je suis la première à la rouvrir, en passant par "contact", pour les remettre à leur place, je parle des réseaux sociaux , eux même. mais plus en ce qui concerne leur tolérance, sur des pages, ou des groupes ouvertement racistes ou homophobes.
 
   En ce qui concerne les insultes, des usagers eux même, il faut bien admettre que ce serait de toute façon impossible de faire face. Maintenant, relativement aux propos qui sont tenus, et qui disent que de toute façon, ça n'est que le reflet, d'une violence qui a lieu dans la vraie vie, je ne suis absolument pas d'accord.
 
  Au contraire, le fait, d'être derrière son écran, permet à beaucoup de lâcher leur haine, haine qu'ils n'auraient absolument pas le courage, de lâcher, dans la vraie vie. Maintenant, on peut aussi considérer qu'une haine est moins toxique, quand elle est verbalisée, plutôt que uniquement ressentie.
 
  Oui, je reconnais que ce soit bien là, une piètre consolation, mais enfin, j'ai toujours tâché de me contenter de peu.
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.