google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Les méthodes de truand, de marine le pen, "façon WIRLPOOL".

  Bon absente de mon ordinateur, dans l'apres midi, je n'avais pas vu, faut bien que je pause, de temps en temps.

  Pour commencer, une bonne mise au point.

  Pendant toute la campagne électorale,  les travailleurs de cette entreprise, ont souffert, du fait, qu'ils ne savaient pas, et ne savent toutjours pas à quelle sauce ils vont être mangés, et cette situation, pleine d'insécurité quand à leur avenir, est particulièrement source d'inquiétude, qui ne le seraient pas à leur place ?

  La véritable raison pour laquelle aucun candidat, n'y soit allée, n'a jamais été de leur part, qu'ils y étaient indifférents, certainement pas, mais bien uniquement, que s'il y étaient allés, le fait, ce simple fait, les auraient mis, chacun, dans une posture qui aurait prêté à interprétation, parce qu'on aurait dit, qu'ils voulaient s'accaparer ce problème, à des fins electralistes.

  En ce sens, connaissant la situation, je considère au contraire, que c'est plutôt, une matrque de respect, d'avoir resisté à cette tentation.

  Ensuite, entre les deux tours, Macron, souhaite rencontrer les dirigeants syndicaux. C'est bien avec eux, qu'il faut traiter, et pas  avec les salariés, que je sache...

  Et si marine le pen a choisi elle, d'aller au contraire, voir ceux, qui sont dehors, c'est précisément, par comportement purement populiste, à l'état pur, c'est à dire, ne surfer que sur l'émotionnel, à des fins electoralistes...

  Et ceux, qui tiennent les piliers de grève, se sont fait outrageusement photographier avec elle, alors, que la blondasse, elle, ne dispose d'absolument aucune proposition, pour résoudre leur problème...

  NON, c'est même bien pire que ce là, puisque une boite qui ferme, en France, ne voit, sur les rangs, d'un éventuel repreneur, que majoritairement, des entreprises minimum euopéennes, ou plus éloignées, encore, c'est à dire, des multinationales.

   Ors, avec le brexit, qu'elle prône, le simple fait de revendiquer, le protectionnisme économique, aurait pour sanction absolument immédiate, que les autres pays d'europe,  ou d'ailleurs dans le monde, se détourneraient à coup sûr, des éventualités de rachat, de certaines de nos entreprises, comme ça se produit deja, aux Royaume Uni. E oui, IL FAUT S'INFORMER, UN PEU, HEIN....

   Mais soyez sans crainte, la marine qui ne sera jamais nationale, a eu bien soin de ne pas s 'en ouvrir au salariés, qui se sont fait piéger, exactement, comme les noirs, hier, quand elle faisait le paon, fringuée, en première communiante .

 Pour ce qui concerne Attali... les propos qu'ila tenus, ce matin, ont été completement deformés, par l'equiped e macron.

  En aucun cas, dans son esprit, il n'était question, de considérer l'entreprise WIRLPOOL, et leur problème comme anectotique,  c'est au contraire, le fait, que acron y soit allé, et que marine le pen, ait tenté de récupérer cette venue, pour la retourner à son avantage, qui lui semblait anecdotique, ou si vous préférez, le fait, que tout le monde attendait, l'une et l'autre, sur le sujet, CAMERA AU POING, qui faisiait que c'était anecdotique, et l'exploitation médiatique, qui en découle.

  Voilà, ce que moi, j'ai compris, et je suis absolument certaine, que c'était bien celà, qu'il ait voulu dire, même si je dois admettre, que sa formulation, était maladroite, et prêtait à interprétation.

  Pour ce qui concerne l'entreprise en question, je ne connais pas le dossier.

  Mais le principe de souhaiter booster l'Europe, sur l'aspect social, pour moi, est une necessité, justement, pour éviter que la main d'oeuvre des pays de l'Est n'entre en concurrence, avec notre main d'oeuvre à nous.

 J'ai acheté un nouveau téléviseur, qui a été fabriqué en Europe, c'est de la marque BLAUPUNK.... Jamais entendu parler.

 Jadis aucune télévision, n'était fabriquée, sur le sol européen, tout venait d'Asie du sud est, ou de Chine.

 Plus maintenant.

  En hissant, lentement, mai suement, chaque pays, vers une forme "d'ha(r)minisation" européenne, du droit du travail, nous pourrons parvenir, à ce que chaque pays, voie ce qu'il fabrique, être utilisé, et acheté, d'abord dans son pays, et ça serait d'autant plus logique, et souhaitable, si l'on parvenait à obtenir, sur le plan européen, un label LOCAVORE....

  En ce sens, Emmanuel Macron, est bien d'aventage susceptible de proposer quelque chose qui tienne la route, que marine le pen, qui ne vise, elle, que la récupération politique avec aucun plan, pour proposer une solution viable.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.