google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Identification biométrique universelle.

Je ne donne pas le lien  parce qu'il ne m'inspire aucune confiance. Je vais donc ne poser ici que le commentaire que j'ai posé la bas.

Bonjour.

 Mon nom est Françoise Niel Aubin, et pas Françoise Niel.

 Je comprends effectivement ton inquiétude.

 Mais je me dois, moi, de prendre la défense de l'ONU, ne t'en déplaise.

   Aujourd'hui, nous sommes en guerre, ça n'aura échappé à personne,  si je suis, moi, la première personne, à mettre en avant le fait, que la dématérialisation de l'argent, soit un vrai problème, parce que ça induit le consommateur, dans l'erreur, il serait parfaitement stupide, et irresponsable de nier le fait que cette dématérialisation, elle, soit le meilleurs garant pour éviter, les véritables fléaux, que sont tous les trafics illégaux, drogue, substances illicites de toute sorte, travail au noir,  qui est une des paies, qui interdit la protection sociale, et déséquilibre les concurrences déloyales, d'un pays à l'autre, notamment, au sein de l’Europe.
 
   Cette dématérialisation de l'argent, présenterait aussi, la possibilité de lutter, contre les trafic d'organe, la traite d'enfants, des femmes, etc.

   Pour ce qui concerne la carte d'identité biométrique, il me semble moi, au contraire, que c'est une chose parfaitement souhaitable, et la seul moyen justement de venir en aide, aux plus  désespérés.

   C'est probablement le moyen le plus sûr de lutter contre la grande criminalité, et de lutter contre le terrorisme, également.
 
   Tu parles de ne pas pouvoir bosser, sans a voir recours, alors, aux banques. mais c'est déjà, ainsi, depuis bien longtemps, plus personne, n'est payé par son patron, en liquide, que je sache et personne, ne s'en offusque.

   Pour en revenir au profil biométrique, je pense moi, que le point, à ne surtout pas franchir, c'est le puçage, c'est à dire, d'accepter de se faire introduire, une puce électronique, sous la peau.

   Le seul véritable problème, aujourd'hui, consiste dans le fait, d’étudier, la relation, véritable qu'il y aurait, entre ce profil biométrique et les organismes bancaires, oui, sur ce point effectivement, je reconnais, qu'il faut être très vigilant.

  Et pour ceux, qui seraient en doute, relativement aux échanges, qui peuvent avoir lieu, dans le cadre d'une enquête judiciaire, je tiens juste à rappeler, que pour lutter contre la corruption, ou bien étudier, les suivi d'une carte bancaire, pour pister quelqu'un, qui serait dangereux, on trouve légitime d'y avoir recours.....

   De toute façon, le problème est toujours le même on peste, pour protéger nos libertés individuelles, mais quand on se retrouve nous victimes, on considère alors, que ce "suivi", est parfaitement légitime.

   Je pense moi, toujours aux plus défavorisés, et je serai curieuse d'observer justement, quelqu'un, qui aurait été flambeur, ou dépensier compulsif, dans une partie de sa vie, et qui aurait radicalement changé son rapport à l'argent, comment une autre banque se comporterait, vis à vis de lui...

  Je parle aujourd'hui.

  Est ce que son rapport à l'argent, dans le passé, le suit, s'il change de banque ou pas ?
 
  Et pour en revenir au fait que les populations soient obligées d'avoir recours de moins en moins au liquide, la solution se trouve, je pense, dans le phénomène "monnaies locales".

Au sujet de cette carte d'identité, tu parles notamment, du fait, qu'un enfant qui naisse, se le voit imposé, de façon systématique, comme étant une entrave aux libertés....

 "Putain de merde", incroyable, de lire une telle connerie.

   Je suis moi aussi, pour que chaque enfant, soit déclaré en mairie, et que son nom, sa date heure et lieu de naissance, soit déclaré officiellement, sur un registre des plus officiel, qui soit le seul moyen, qui serait susceptible, d’éviter qu'il soit vendu, comme objet sexuel, pour être sur, qu'il soit scolarisé, et pour qu'il ait le plus de chance possible, d'être respecté, en temps qu'enfants, oui, JE SUIS POUR pauvre con.