google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Les pétrodollars, n'acheteront jamais les Droits de l'Homme.

http://www.francetvinfo.fr/monde/onu-l-arabie-saoudite-prend-la-tete-du-conseil-des-droits-de-l-homme-et-provoque-la-colere-des-associations_1093837.html

 Je trouve cette nouvelle simplement hallucinante...

 Juste pour mémoire. Je cite:

"Il aurait été nommé discrètement en juin, mais il prend tout juste ses fonctions. Faisal bin Hassan Trad, ambassadeur de l’Arabie saoudite à l'Office des Nations unies à Genève, a pris, lundi 21 septembre, la tête du panel du Conseil des droits de l'homme. La publication de sa nomination a immédiatement provoqué la colère des défenseurs des droits humains. En tête, l'ONG UN Watch, qui juge, dans un communiqué (en anglais)"scandaleux que les Nations unies choisissent un pays qui a décapité plus de personnes que l'Etat islamique" pour ce poste-clé.

Faisal Trad prend en effet la tête d'un groupe de cinq diplomates, dont le rôle est notamment de choisir les experts chargés d'observer et rapporter les atteintes aux droits de l'homme dans le monde. Or, l'Arabie saoudite a exécuté au moins 80 personnes depuis le début de l'année 2015, et "détient sans doute le pire des records en matière de liberté religieuse et de droits des femmes", poursuit UN Watch. Les minorités (ethniques, religieuses, sexuelles) et les opposants politiques y sont également sévèrement traités et régulièrement condamnés.

Une "catastrophe", selon un diplomate occidental

Dans son dernier rapport, Amnesty International précise en outre que "les autorités ont pris pour cible la communauté des défenseurs des droits humains, petite mais active, et elles ont utilisé les lois antiterroristes pour réprimer ses activités pacifiques qui visent à dénoncer et à combattre les violations des droits humains". La militante Ensaf Haidar estime que le Conseil des droits de l'homme de l'ONU donne ainsi "le feu vert" à l'Arabie saoudite "pour recommencer à fouetter" Raif Badawi, son mari, opposant au régime et blogueur saoudien, condamné à recevoir 1 000 coups de fouet.

Comme l'explique Géopolis, l'Arabie saoudite a longtemps fait campagne pour remplacer l'Allemand Joachim Rücker à ce poste. En mai, un diplomate occidental confiait à La Tribune de Genève : "Si jamais elle y parvient, ce sera une catastrophe pour le Conseil des droits de l’homme. Cela risque de nous renvoyer aux pires heures de l’ancienne commission qui avait sombré dans le discrédit."

   Mon commentaire ? Je suis parfaitement consternée, et profondement choquée, je demande à ce qu'une pétition soit mise en ligne, pour que les peuples, se révoltent à cette décision, qui fait descendre l'ONU toute entière, dans les caniveaux, où ont l'habitude de trainer, uniquement, les dictateurs, où les militants d'extrêmes droite, qui sont les seuls à défendre et cautionner, de telles pratiques.

   Oui, j'ai bien dit, LES MILITANTS D'EXTRÊME DROITE dont marine le pen, en France et Marion marechal le pen, qui ELLES trouvent parfaitement acceptable de traiter, avec bachar el assad, pour parvenir, "parait il", à museler, l'EI.....

   Voilà ce que cautionne aujourd'hui, monsieur Ban Ki Moon. Je suis tellement offusquée, d'une telle décision, pour être franche, que je ne sais plus quoi dire.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.