google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

LGMO, (Le Grand Machin Orange), face à l'Iran, a fait machine arrière.

https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/donald-trump/donald-trump-a-ordonne-des-frappes-contre-l-iran-avant-de-se-raviser_3500659.html

 Alors que sous l'ére Obama, les relations diplomatiques avec l'Iran, s'étaient detendues, au point d'envisager qu'elles, continueraient à se normaliser,  avec pour consequences positives, la levée progressive, de l'embargo, l'rrivée de Donald Trump,  teintée de la megalomanie, qui n'a d'egal que son arrangace, et bien pire, son incompetance, en politique internationale, le climat, s'est donc, aussitot de nouveau deterioré, au fur et à mesure, que Trump, incapable d'exister politiquement, par son prope genie, n'a eu d'autre alternative, que de deconstruire, ainsi, à coups de lance flamme, ce ue baralk obama, avait reussi, à construire....

 "For América great again"....

 Quelle rigolade, en effet, alors, qu'il est pire la pire des calamités, qui soit arrivé aux USA, depuis bien des décennies....

 Que signifie, "great, again", objectivement ?

 En dehors, d'un contexte et echelle de vleurs economiques, qui broient, l'être humain, y compris, les americains, ex même, et où, pour ne citer que celà,  les diabetiques, choisissent delibérément, de diminuer, de leur propre chef, leur dose d'insuline, parcequ'ils sont trop pauvres, pour pouvoir se l'acheter, et donc, meurrent.... Est ce donc, là, une amérique, "great again" ?

 Ses relations, avec la Corée du nord  ?

  Parlon en... Il observe et prévoit les réactions de ses "collègues", à l'international, comme s'il voyait l'avenir, au travers d'un trou d'aiguille...Il n'y a qu'à observer, sa porture, sur les rereglements climatiques,c'est vous dire, s'il voit loin.

  Quand à eux, ils le trouvent, décoratif, et distrayant, parfait pour jouer les diplomates de pacotilles, il est présentable, sur les photos, et les vidéos". 

  Quand il prétends, je cite :"j'ai fait machine arrière", il veut laisser penser, qu'il l'aurait fait, par sagesse, et que quand la situation est aussi explosive et délicate, il sait écouter les conseils, autour de lui.... Qu'on ne s'y trompe pas, l'homme qui twitte plus vite que son ombre, a tout le profil, de celui qui rique de confondre, le bouton de twitter, avec le bouton rouge de l'arme atomique, ou équivalent, et si sa kalachnikov verbale se nourrit du pire, de ce que donne à voir la téléréalité,  la dernière porture ou le dernier costume, qu'il risque d'endosser, ça serait bien, celui de la sagesse....

 En d'autres termes,  ce recul de dernière minute, ne change rien à sa nature profonde, et ne serait qu'un accident de parcours.

FBI Européen réchauffement climatique émancipation inspiration multinationales

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire