google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

PANAMA PAPERS, l'arbre qui cache la forêt, il faut se donner les moyens.

Ne pas se focaliser sur l'arbre qui cache la forêt, et se donner les moyens de lutter contre.

http://www.lille.maville.com/actu/actudet_-evasion-fiscale-comment-ca-marche-combien-ca-coute-_fil-2954323_actu.Htm?abo=3395915&serv=167&utm_source=newsletter&utm_medium=email_interne&utm_campaign=lettre_information_maville&utm_content=actualite&xtor=EPR-300-[lettre_information_maville]-20160405-[actualite]-3395915@2

 J'ai entendu, ce matin aux infos, qu'il s'agissait d'organiser, pour la personne riche, sa "non solvabilité".... En effet, oui, c'est exactement ça, en effet.

 Alors, moi, je vais à present braquer le projecteur, si vous le voulez bien, d'une façon plus sociale et plus européenne....

 Aujourd'hui, nos juenes, et donc, nous même sommes,tres inquiets, quand à leur avenir....

   Certes,  j'ai bien compris, que conformement à ma demande, un travailleur pouvait desormais, changer de branche, et de travail, avec son compte personnel de competance. GENIAL... Mais pour changer de travail, encore faut il deja être parvenu à décrocher le premier job, et ne pas a voir trainé, pendant deux ou trois ans, de  CDD, en stage et autres CDD.....

  Alors, moi, ma remarque est la suivante, alors, que les banques refusent de cautionner et de soutenir un jeune qui est sérieux dans la gestion de son budget, et considérant que cette "Valeur Morale", est parfaitement démontrable, relevés de compte en main, quitte à en demander les trois années passées, pour fournir un certificat de solvabilité, comment expliquer alors, que ces mêmes banques, soient aussi conciliantes, et aussi aimables et coopérantes, avec leurs clients riches, pour les protéger eux, dans le but d'organiser leur "non solvabilité"

 On continue.

http://www.lepoint.fr/politique/panama-papers-les-petits-arrangements-des-proches-de-marine-le-pen-05-04-2016-2030048_20.php

 Bon, là, je copie colle, l'article en entier, parce qu'il y a quand même quelques pépites, dont il serait vraiment regretable de se passer, et je ne voudrai surtout pas que certains qui seraient tentés de traiter ça, "par dessus la jambe", comme on dit, notamment, dans les suporters du front national, passent à côté.

 Je cite, donc:

Le premier cercle de fidèles de Marine Le Pen a recouru à un dispositif sophistiqué de sociétés offshore pour faire sortir de l'argent de France.

Bon, sur ce point, je trouve que c'est un bon debut, s'ils plaident coupable, ça sera autant de pognon, qui va rentrer.

Révélés par Le Monde qui a eu accès à des centaines de documents du cabinet d'avocats Mossack Fonseca - les fameux Panama Papers -, ces éléments mettent en lumière le « système » mis en place par deux des proches conseillers de Marine Le Pen pour échapper au fisc français au moyen de sociétés-écrans et de fausses factures.

La cagnotte de Jean-Marie Le Pen

Les documents remis par une source anonyme au journal allemand la Süddeutzsche Zeitung indiquent qu'un très proche de Jean-Marie Le Pen aurait enregistré, sous son nom, une société domiciliée aux îles Vierges britanniques

   Oui, vous aurez remarqué, comme moi, comme c'est amusant, n'est ce pas, ces noms.... "Les îles vierges", on ne sait pas si l'origine du nom  du lieu, est en relation encore, avec la mère du Christ, qui  se serait trouvée engrossée par Dieu même, selon la légende, où si c'est le harsard, qui veut faire un vilain pied de nez,  à la Chrétienté... Pauvre pape François.

  Juste pour infos, pour ceux qui n'auraient pas encore tout capté, c'est à dire à peine moins que moi, c'est précisement, au Royaume Uni, que doit se tenir, le prochain congrès, qui doit traiter de la lutte contre l'évason fiscale, et ils ont deja d'ores et deja dit que cette histoire, ne les impressionne pas plus que celà....

ILES VIERGES BRITANNIQUES.... La Queen, là, faudrait peut être te bouger le cul, là, parce que ça commence à faire sérieusement desordre, non ?

et ouvert un discret compte en banque dans l'île anglo-normande de Guernesey crédité de 2,2 millions d'euros.

 "Une babiole".

Ces avoirs appartiennent-ils au fondateur du Front national ? C'est ce que cherche à élucider le Parquet national financier qui enquête actuellement sur le patrimoine des Le Pen. Les magistrats focalisent leur attention sur une société immatriculée dans un paradis fiscal caraïbéen sous le nom de Balerton Marketing Limited. Une mystérieuse société dont l'existence avait été révélée par Mediapart en avril 2015.

LIRE aussi Le compte en banque bien rempli du majordome de Jean-Marie Le Pen

Le rôle de Frédéric Chatillon

Alors que Marine Le Pen dénonce depuis des années « le pouvoir de nuisance de la finance mondialisée qui joue contre l'intérêt général », les révélations du Monde indiquent en outre que l'homme d'affaires Frédéric Chatillon - un ami de longue date de la présidente du FN - et l'expert-comptable Nicolas Crochet ont usé de circuits opaques entre Hong Kong, Singapour, les îles Vierges britanniques et le Panama pour échapper aux radars des cellules antiblanchiment de l'administration française.

 Comme on dit vulgairement chez moi, celle là, "elle chie pas la honte"? Faite ce que je dis, mas ne faite surtout ce que je fais...

   Alors, pour ceux qui auraient tendance, au sein du front national, à minimiser le probleme, et dont les oeillères sont tellement épaisses, qu'elles vous sont carrément restées collées sur les yeux, je vous signale juste, que marine le pen, et tout e sa clique, ont pour prétention, de considérer selon leur dires, que seule la France, doit être française, et qu'elle doit prévaloir, au desus de toute autre considération....

 Mais comme vous pouvez le constater,  elle ne peut nier à présent, que quand il s'agit de pognon, et de s'en foutre plein les fouilles, comme on dit, sa vision quelque peu étriquée,  de la conscience française, devient non seulement, parfaitement européenne, mais aussi, parfaitement globalisée....

 Et quand moi, je mettais en garde, au sujet de l'Europe, prétendant, à juste titre il me semble, que pour lutter efficacement contre l'évasion fiscale, et la mondialisation de la criminalité, il était devenu indispensable que l'Europe, et le monde adoptent des lois à la mesure de ses ambitions, je ne soupçonnais pas que marine le pen, son paternel, et toute la smala,  n''aient plus eu le doigt, dans le pot de confiture, mais s'y baignaient carrement.

La réaction de Marine Le Pen et Bruno Gollnish

Lors du bureau politique de lundi, Marine Le Pen a ironisé devant les cadres du FN sur ces révélations médiatiques. « Certains médias commencent à laisser entendre qu'il pourrait s'agir de notre argent. Mais si on avait du fric à l'étranger, ce serait une bonne nouvelle, on n'aurait pas à en solliciter. » La présidente du FN faisait ainsi référence aux difficultés de son parti d'emprunter de l'argent aux banques françaises.

 Ho, c'est super rigolo, ça, tiens, on savait qu'il exitait un certains parallèle, avec Donald Trump, mais je ne pense pas qu'ils en arriveraient, à un tel aveu !

 Mais enfin, entendons nous bien.

   Si donald trump, lui, est un homme parfaitement malsain, sur bien des aspects de sa personnalité, je rappelle que d'utiliser sa fortune personnelle, n'a jamais signifié pour autant, qu'il soit animé de bonnes  intentions, vis à vis de son pays, il "achète" le fait d'être candidat, pour l'instant.

  Si les le pen, eux, étaient aussi riches que lui, (sait on jamais), de toute façon, elle ne mêlerait pas sa fortune personnelle, avec ses ambitions politiques, enfin, je veux dire, que la démarche est aussi tordue, d'un côté comme de l'autre, mais rien ne permet de faire un quelconque parallèle, sur la relation, entre ambition politique, et argent, entre les uns, et les autres.

 Quand à donald trump, pour l'instant, on n'a pas encore entendu parler de  corruption.  Il faut avoir l'honnêteté de le reconnaitre.

Contacté par Le Point.fr, le député européen frontiste Bruno Gollnisch a jugé cette affaire « dérisoire » et a tenté de dédouaner son parti : « Je suis effaré, ça ne nous concerne en rien. C'est son fric, pas le nôtre. Les agissements du FN sont vérifiés par la commission des comptes de campagne. » Pourtant, Le Monde révèle une correspondance électronique versée au dossier judiciaire entre le président de Riwal et une juriste basée à Hong Kong, qui évoque un montage financier consistant à facturer des prestations de campagne pour faire sortir les fonds du territoire français : « Je reviens vers toi concernant le transfert des fonds vers HK (Hong Kong). Après réflexion, la solution la plus simple serait qu'une société de HK facture à une de mes sociétés françaises une prestation web qui a été réalisée et payée pendant la campagne des législatives. (…) Dans un second temps, une entreprise de HK facturera à l'entreprise destinataire des fonds une prestation dont le libellé restera à déterminer. Il faut que la société finale puisse récupérer 275 000 euros », écrit Chatillon. Une autre correspondance révélée par Le Monde entre l'ancien membre du GUD et une avocate est tout aussi accablante. « La liste des candidats sera à joindre à la facture. (…) Il faudra rajouter dans le contrat que nous utilisons l'abréviation SIC (pour Site Internet candidat), ça fait classe », écrit Chatillon. « Chatillon est un prestataire parmi d'autres du FN. S'il a commis une irrégularité, il s'en expliquera », rétorque Bruno Gollnisch.

 Et bien vous voyez quand je parled e mondialisation de la magouille, difficile de dire plus vrai.

Chatillon et Twitter

Frédéric Chatillon a reconnu hier, sur son compte Twitter, que son nom était cité. 

Il s'en est expliqué sur Facebook. Déjà mis en examen dans le cadre de l'enquête sur Jeanne, le micro-parti de Mme Le Pen, dont les techniques de financement des campagnes législatives des candidats FN n'auraient pas respecté la législation française, cet ancien président d'une association d'extrême droite (le GUD), a créé en 1995 une petite entreprise, Riwal. Cette PME, qui emploie moins de 5 personnes (et dont le nom fait référence à un prince breton proche du roi Arthur), est suspectée par la justice d'avoir surfacturé des prestations aux candidats FN aux législatives de 2012. « Ce qui en fait une sorte de Bygmalion du parti lepéniste », commente une source proche du dossier.

Nicolas Crochet, par ailleurs commissaire aux comptes, a lui aussi été mis en examen pour financement illégal d'un parti politique. Le 29 mars 2015, une équipe de France 2 avait tenté de l'interviewer lors d'un cocktail organisé au siège du FN. Dans l'extrait de Complément d'enquête, visible plus bas, les journalistes Clément Le Goff et Olivier Gardette essayaient d'obtenir une réaction de sa part après sa mise en cause dans ce dossier. Leurs questions étaient restées sans réponse.


Complément d'enquête : Micro parti Jeanne - Nicolas Crochet, un proche de Marine Le Pen mis en examen

Samedi 9 avril 2016.

http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/pour-une-europe-plus-sociale-et-donc-plus-humaniste-et-donc-efficace/stop-a-l-evasion-fiscale-des-multinationales.html

Mercredi13 avril 2016.

 Du nouveau....

http://www.francetvinfo.fr/economie/fraude/panama-papers/paradis-fiscaux-les-panama-papers-mettent-a-mal-la-defense-delasocietegenerale_1402865.html#xtor=EPR-51-[paradis-fiscaux-les-panama-papers-mettent-a-mal-la-defense-delasocietegenerale_1402865]-20160413-[bouton]

   Moi, je pense qu'il faut envisager des peines de prison, à présent, sinon, on ne progressera que trop difficilement.

En cours de rédaction.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire