google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Svetlana Alexievitch, prix Nobel de litterature....2015.

http://www.franceinter.fr/depeche-le-nobel-de-litterature-attribue-a-la-bielorusse-svetlana-alexievitch

 La nouvelle préssentie, depuis des semaines, est donc tombée, avant hier.

 Je précise que je n'ai lu aucun de ses livres, mais j'ai écouté une émission sur elle, avant hier.

http://www.franceinter.fr/emission-lhumeur-vagabonde-rediffusion-de-lentretien-avec-svetlana-alexievitch-prix-nobel-de-littera

 De façon générale, il serait veritablement souhaitable, de prêter plus d'attention, aux écrivains, qui ont la chance, d'être traduits, en français, pour aider à mettre de l'huile, dans les rouages de la perception, que nous avons, des autres cultures, des pa  autres pays? que ce sit, en regardant, vers d 'l europe de l'Est, ou bien vers ailleurs.

 J'ai en mémoire, une émission que j'avais écoutée aussi, avec beaucoup d'attention, au sujet de Lola Lafon, qui est chanteuse ecrivain.

http://www.franceinter.fr/personne-lola-lafon

http://chez-salpiglossis.viabloga.com/news/etre-feministe-aujourd-hui

 J'ai été très sensible à ce qui a été dit, avant hier.... Déçue par sa conclusion, par contre, où elle explique, qu'aujourd'hui, la Russie est une démocratie....

 Bon, je n'étais pas au conrant, on aurait du me prévenir.

 Ca n'est pas une démocratie, puisque par définition, l'opposition, n'a pas le droit de s'exprimer, pire, elle est muselée, pire, encore, assassinée.

   Soit, je ne vais pas pinailler, et jeter aux orties, l'occasion, qui nous est donnée, par ces livres, et cette récompense, d'avoir de la Russie, une image plus juste probablement, que celle qui nous est transmise, par médias interposés, et téléguidés, le plus souvent, par Vladimir Poutine, qui trouve légitime qu'ils véhiculent, et encouragent, l'islamophobie, l'homophobie, et maintienne, le peuple russe, dans une forme de suicide, qui semble consenti, par Vladimir Poutine lui même, puisqu'il les cautionne.

   Certains diront que je suis dûre.

  Ce qui est observable, aujourd'hui, en Russie, dans ce qui est décrit, toujours, en une forme de déliquescence, de leur société aujourd'hui, je parle bien, de l'image, qu'on reçoit, et non pas ce qu'elle est veritablement, n'est rien de moins, que la triste conséquence, de leur histoire, au siècle dernier.

   Je regardais, il y a quelques temps, une émission qui avait été tournée, en Corée du Nord...

  Je ne sais par quel tour de magie, les caméras de France 2 avaient obtenu les autorisations.

  Pas impossible que Vladimir Poutine, y soit pour quelquechose.

 "Soyez sans crainte", c'était bien sûr,"sous bonne escorte", comme à la belle époque du régime soviétique, en Russie.

 
   Je regardais, ce soir, là, ou plus precisement, je me souviens fort bien, une fois regardé ce reportage, mon etat d'esprit, les jours qui avaient suivi.... Les dégats, d'une extrême gravité, qui s'abattent, sur un peuple, quand sous une dictature, le pire de la nature humaine, se met en oeuvre, en muselant, torturant, interidisant, et j'en passe...
 Car il y a les crimes, eux même, bien sûr.
 
  Je serai tentée de rajouter, "s'il n'y avait que ça"....
 
   Car la vérité réside, dans le fait, que les répercussions, sont aussi sur les générations qui suivent, et qui portent, dans leurs inconscscients, les douleurs, et les traumatismes de leurs parents, oncles, tantes, voisins, etc....
 
Un exemple.
 
   Je suis, moi, une ancienne traumatisée sexuelle.  Nous savons aujourd'hui, que quand un tel traumatisme se produit dans une famille, les repercussions sont visibles sur le carytype, c'est à dire, observable, de façon scientifique, sur trois générations, dans l'ADN.
 
 Je n'ai jamais entendu parler de recherches de ce type, relativement à d'autres traumatismes, mais il me semble parfaitement cohérent, et logique, donc, tout à fait probable, que ces constations puissent se faire, sur les descendants, des victimes, du communisme.
 
Alors, que faire ?
 
   J'ai bien entendu qu'il était expliqué, qu'il semblait choquant pour qui observe la population russe, aujourd'hui, que les jeunes, jugent leurs parents, pour avoir été, si j'ai bien compris, "entre les lignes", trop soumis....
 
  Le problème réside, dans le fait, qu'ayant eux, vus leurs parents, humiliés, et écrasés, avaient eu déja du mal, à imaginer, qu'on puisse vivre autrement, que muselés, et obeissant........
 
  Alors, ce comportement doit être expliqué, aujourd'hui, à la jeunesse russe.
 
   En observant le documentaire, sur la Corée du Nord, j'avais été vraiment choquée de les voir, tous, absolument ternes, atones, sans joie, sans peine, sans authenticité, sans surprise, sans "le sel de la vie". 
 
   Sans éclats de voix, comme de véritables robots. Ils montaient dans un ascensseur, quelqu'un les fliquait, c'était normal, on ne disait rien. Juste hallucinant.
 
   Ce qu'il faut expliquer, à cesjeunes aujourd'hui, c'est que leurs parents, s'ils n'ont jamais pu, realiser leurs rêves, c'est que psychologiquement, toute leur energie, avait été accaparée, par le fait, de dvoir deja combler, les souffrances, accumulées, par leurs parents.
 
   Car cette donnée, absolument basique et fondamentale, qui est qu'un individu, porte, en lui, AUSSI, la souffrance, de ses parents et grands parents, est une donnée extrêmement importante, qui, si si elle n'est pas assimilée, interdit l'acceptation des faits...
 
  Nous avons un psy, ici en France, qui s'appelle Marcel Rufo...
 
  Un jour, il avait dit la chose suivante.
 
 "On est véritablement adulte, que quand on a pardonné à ses parents".
 
   Bien sûr, les choses ne sont pas toujours aussi simples, je le reconnais. Mais réfléchissez bien à cette recommandation....
 le probleme reside, aussi, dans le fait, connu, là, encore, en psychologie, qu'on vit, enfant, adolescents, et adultes, aussi, il est vrai, avec une forme d'idealisation, deses parents.
 
  On aimerait, qu'ils soient ceci, ou celà.
 
 Mais les parents idéaux, n'existent pas plus que le prince charmant....
 
    Et si  une jeunesse russe, aujourd'hui en est à reprocher à ses parents, de ne pas être assez conformes à leurs désirs, à eux, c'est qu'ils nont pas encore compris, et assimulés les souffrances que ces derniers ont du assumer "dans leurs arbres généalogiques".
 
    De façon générale, pourtant, il est couramment admis, que par nature, les enfants sont predisposés, à une forme de bienveillance, vis à vis de leurs ainés...
 
   Ce qui devait être terrible, en plus, je pense, c'est que sous une dictature, quelle qu'elle soit,  c'est aussi, le rêve, et le fantasme, qui du coup, doivent passer, à l'as, comme on dit chez nous....
 
   Certains trouvent étrange, que je parle de fantasmes, mais ça n'est pas de fantasmes sexuels, dont je parle, mais de fantasmes,  au sens large.
 
   Quelque soit l'éducation que vous ayez reçue, ou le régime politique, sous le quels se trouve le pays où vous vivez, le fait d'être en démocratie, sous entend, d'avoir accès à la littérature...
 
   Je parle de littérature, au sens large, parce qu'en dehors de la peinture, peut être, cette dernière, est la mère de toutes les autres formes artistiques.
 
  Il faut apprendre aux russes, à envisager le bonheur, en dehors, d'un idéal consumériste et capitaliste, version "Américaine".
 
Comment ?
 
  En s'inspirant, de notre chaine "France télévision", qui est un des meilleurs  groupe, aujourd'hui.
 
C'est assez simple, en fait, TOUT Y EST.
 
 Dans l'intérêt de cette jeunesse, il est impératif de libérer la parole, ou si vous préférez, "ouvrir les fenêtres".
 
 Je ne sais pas où en est la psychiatrie, et la psychologie, en Russie, aujourd'hui. On n'en parle jamais.
 
 Oui, bien sûr, certains aimeraient bien me voir aborder, tout fde go, le problème de l'homophobie.... Ou visiblement, même les psys, n'y sont pas encore, c'est vous dire, le travail....
 
 Mais plus largement, c'est plutôt, les discriminations relatives aux minaurités, quelles qu'elles soient, moi, qui me posent problème....

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.